Forum Programmation.java java, jar, application web, agpl et itext

Posté par .
1
16
oct.
2012

Hello,
J'utilise dans un projet la lib itext en version 5. Cette librairie est sous licence agpl. Je n'en ai pas modifié le code, je récupère simplement le jar via maven.
Grâce à la lib et un peu d'enrobage java, je génère des pdfs à la volée que je met à dispo via une appli web.
La question est simple, dois-je mettre le code autour sous licence agpl aussi? Personnellement, je ne crois pas, vu qu'il ne s'agit pas de modifications apportées à la lib, mais à sa simple utilisation. Mais vos opinions éclairées sont les bienvenues!

  • # À priori non

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Imaginons que tu distribue ton application (le cas de la licence ne se pose pas si l'application reste dans son coin) :

    tu peux très bien ne fournir que le cœur de ton appli, et laisser au client le soin d'installer par lui même la librairie itext. Tant que tu n'es pas statiquement lié a cette librairie, je ne vois pas où est le problème…

    • [^] # Re: À priori non

      Posté par . Évalué à 3.

      En fait, toute la difficulté vient de la notion de travail dérivé. Pour la FSF, il semble que ce type d'emploi (une bibliothèque dynamiquement liée ?) soit admis comme formant un travail dérivé. Dans ce cas, l'AGPL considérant l'exécution à travers le réseau comme une distribution, l'ensemble de l'application devrait bel et bien être fournie aux utilisateurs sous la même licence.

      Cependant, certains remettent en cause cette notion. Et franchement, il est difficile de savoir qui a raison…

      • [^] # Re: À priori non

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et pour ajouter à la complexité, si tu utilises directement iText (en important les classes, en attaquant directement l'API…) et que ton code ne tourne pas sans, tu es d'autant plus lié. En revanche si tu as une couche d'abstraction qui te permet d'échanger iText avec une autre bibliothèque, tu es plutôt pas lié.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.