Élections cantonales : sensibilisez vos élus au logiciel libre !

Posté par janchou . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
35
24
fév.
2011
Communauté

Les élections cantonales auront lieu les 20 et 27 mars 2011 dans la moitié des cantons français. C'est l'occasion de sensibiliser les futurs élus locaux, qui auront en charge des questions aussi essentielles que la gestion des collèges ou encore l'insertion, aux enjeux du logiciel libre. L'April relance donc l'initiative « candidats.fr » pour informer les candidats à l'élection et leur proposer de signer le pacte du logiciel libre.

L'initiative candidats.fr avait été lancée en 2007 pour l'élection présidentielle, et a été reconduite à chaque élection depuis lors. L'objectif de la campagne est de sensibiliser l'ensemble des candidats pendant la période électorale, et de leur demander d'adhérer au « pacte du logiciel libre ». En signant le pacte, le candidat permet aux électeurs de savoir qui, dans leur circonscription, a perçu les enjeux du logiciel libre et s'est engagé en conscience à promouvoir et défendre les libertés qui y sont associées.

Candidats.fr vit grâce aux volontaires qui font connaître le pacte et proposent aux candidats de s'engager en faveur du logiciel libre. Pour participer à la campagne, rejoignez-nous sur la plate-forme http://www.candidats.fr/cantonales2011.

  • # candidat déjà sensibiliser

    Posté par . Évalué à -2.

    Voter pour le candidat d'un parti déjà sensibiliser aux logiciels libre, me semble une meilleur solution.

  • # il reste pas grand monde

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    dans les candidats signataires si on enlève les écolos...

    http://www.candidats.fr/cantonales2011/?action=liste_signataires&o_sens=DESC&o_date=1

    Je me demande si les candidats de droite ne signent pas parce qu'ils sont contre, ou par méconnaissance totale du sujet. Ca me fait penser à la vente liée, où dans des affaires à priori identiques, des juges ont rendu des avis opposés. Attendons encore 20 ans, et nous aurons peut-être des juges qui comprennent un peu de quoi on parle (même si rien n'empêche un juge de se fair expliquer, nommer des experts, se renseigner...). C'est peut-être pareil pour les candidats aux élections (cantonales, régionales, législatives, présidentielles...).

    Speed dating is useless. 30s isn't long enough to explain the benefits of functional programming in Haskell

    • [^] # Re: il reste pas grand monde

      Posté par . Évalué à 3.

      Je pense surtout qu'ils ne sont pas encore au courant. La campagne a été lancée hier, il faut laisser aux candidats le temps de s'emparer du sujet.

      De toute façon, les campagnes électorales sont les moments où les candidats sont les plus à l'écoute, donc le meilleur moment pour les sensibiliser et leur donner envie d'en savoir plus, d'où une telle initiative...

    • [^] # Re: il reste pas grand monde

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le problème est tout simplement un manque de culture, c'est à dire une culture recroquevillée sur le passé. Réciter des vers de Verlaine ou la liste des dieux de l'Olympe, reconnaître les tableaux des pointillistes ou citer les acteurs d'un film de Marcel Carné n'aide pas tellement à comprendre le monde où nous vivons. La culture c'est aussi comprendre le monde où nous vivons.

      La plupart des candidats ont fait des études littéraires ou de droit. Il y a très peu de scientifiques parmi eux. Or le monde où nous vivons évolue grâce aux sciences et techniques qu'il faut comprendre pour envisager ce que peut être le futur. Comme le futur dépend en grande partie des décisions de ceux que nous élisons, on peut comprendre pourquoi :

      • le plan calcul était basé sur des technologies obsolètes,
      • le plan composants électronique n'a pas fonctionné,
      • le plan silicium non plus,
      • la France ne produit quasiment pas de télévisions, d'ordinateurs, de caméras et autres équipement électroniques,
      • nous dilapidons 1.5 G€ chaque année,
      • la France est championne des lois rétrogrades DADVSI, HADOPI, LOPSI...
  • # Si ça peut aider...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Envoyer depuis mon lapin nain à un candidat de de droite dans l'est du Loiret.

    Bonjour Monsieur Xxxxx,

    j'ai reçu ce matin votre dépliant publicitaire pour les élections cantonales. Chose rare, il n'est pas passé directement à la poubelle. Je l'ai lu et il est actuellement sur mon bureau.

    Je ne vous contacte pas pour vous faire part de la prouesse de votre agence de communication, mais pour un sujet qui me tient à coeur: les logiciels libres, souvent appelés logiciels open source. Des exemples très connus de logiciels libres sont Mozilla Firefox ou Google Chrome.

    Au cas où personne ne vous aurait déjà exposé les implications locales des logiciels libres, je me chargerais avec plaisir de vous faire une présentation de quelques minutes. Votre niveau en informatique n'entre pas en compte car il s'agit d'emplois, d'argent, et de tissu social.

    Je me présente rapidement: j'ai xx ans. J'ai été le directeur technique de l'informatique d'un groupe pendant xx ans (xx sites en France). J'ai depuis créé une société d'informatique. Une de mes missions actuelles est d'épauler la mairie de Xxxxxx pour améliorer le service rendu par leur équipe informatique.

    Si vous êtes intéressés par un éclairage à propos des logiciels libres, je saurais me libérer pour vous rencontrer. Choisissez une durée de 20 à 60 minutes suivant la "profondeur" que vous souhaitez.

    Vous souhaitant bonne réception, je vous adresse mes meilleures salutations.

    [coordonnées]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.