Le Pacte du Logiciel Libre à la conquête du Parlement européen : contactez les candidats !

11
8
mai
2014
Communauté

En 2005, le Parlement européen refusait la brevetabilité du logiciel. Il y a deux ans, les eurodéputés rejetaient ACTA. Début avril ils ont voté un règlement qui inclut des garde-fous pour assurer la neutralité du net.

Ces votes soulignent l'importance d'avoir un Parlement européen qui s'engage pour la protection des libertés à l'ère du numérique et notamment le logiciel libre. Et, comme vous le savez, le Parlement européen va être renouvelé fin mai (le 25 mai en France). Il est fondamental de sensibiliser rapidement et aussi largement que possible les futurs députés européens qui auront à traiter des dossiers importants.

L'April vous invite à ainsi participer à la campagne du Pacte du Logiciel Libre (Free Software Pact) que nous avons lancée avec le soutien de nombreuses organisations européennes. Il y a différentes manières de contribuer, notamment en signant la déclaration d'utilisation de logiciels libres et en contactant des candidats.

The Free Software Pact

Campagne Candidats.fr pour les élections municipales 2014

Posté par . Édité par Davy Defaud et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
28
13
fév.
2014
Communauté

Dans le cadre des élections municipales de mars 2014, l’April relance l’initiative Candidats.fr afin de sensibiliser au logiciel libre les responsables politiques. Le but est d’informer les futurs élus sur l’importance des enjeux du logiciel libre et de leur proposer de signer le Pacte du logiciel libre.

bannière

Le Pacte du logiciel libre est un document simple, qui permet aux candidats d’annoncer qu’ils ont pris conscience des enjeux du logiciel libre et qu’ils s’engagent à le promouvoir dans le cadre de leur mandat. C’est également un premier contact entre les citoyens et leurs élus sur ces enjeux, et l’occasion de faire de la sensibilisation et de l’information.

Pour participer à la campagne, il vous suffit de proposer le Pacte du logiciel libre aux candidats. Une plate‐forme de campagne est en ligne pour en savoir plus : vous pourrez y trouver des informations complémentaires, vous inscrire à la liste d’information, vous proposer comme volontaire…

Le Sénat demande d'utiliser en priorité les logiciels libres dans le numérique éducatif

Posté par . Édité par Xavier Claude. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags : aucun
30
25
mai
2013
Éducation

Après une lecture à l'Assemblée nationale, le Sénat examine à son tour le projet de loi sur la « refondation de l'école de la République » du 21 au 24 mai 2013. Parmi les nombreuses dispositions de ce texte est notamment créé un service public du numérique éducatif. Lors de l'examen en commission de la culture, de l'éducation et de la communication, un amendement a été adopté le 14 mai, qui précise que « Ce service public utilise en priorité des logiciels libres et des formats ouverts de documents ». Il n'a pas été remis en cause lors des débats au Sénat, et fait donc partie intégrante du texte qui sera proposé à la deuxième lecture.

72h du Logiciel Libre : faites signer le Pacte du Logiciel libre aux candidats aux législatives !

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
13
8
juin
2012
Communauté

Dans le cadre de Candidats.fr et quelques jours avant le premier tour des élections législatives 2012, l'April a lancé l'opération « 72h du Logiciel Libre» . Le but est de faire signer le Pacte du Logiciel Libre à plus de 577 députés d'ici à dimanche 10 juin à 12h30, date du premier tour des élections législatives.

Le Pacte du Logiciel Libre s'inscrit dans une double démarche citoyenne : fournir une base au dialogue entre les citoyens et les candidats avant les élections autour des enjeux du Logiciel Libre, et souligner l'engagement de candidats pour le logiciel libre et les libertés à l'ère du numérique.

L'objectif de cette opération est donc simple : contacter un maximum de candidats dans chaque circonscription, département, région, pour leur expliquer notre attachement au Logiciel Libre, les raisons de cet engagement, et leur proposer de signer le Pacte du Logiciel Libre.

Si cela n'en fera pas nécessairement des libristes convaincus au premier contact, cela reste néanmoins une première étape essentielle : échanger avec les candidats, c'est une première chance de les sensibiliser et de leur faire comprendre l'importance des enjeux, à un moment (la campagne électorale) où ils sont relativement disponibles.

N'hésitez donc pas à contacter vos députés et à donner un coup de main aux volontaires de l'April ! Toutes les informations sur comment faire, qui contacter, etc. sont sur le site Candidats.fr

Candidats.fr et élections cantonales : nouvelles de l’entre‑deux‑tours

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
30
24
mar.
2011
Communauté

La campagne Candidats.fr pour les cantonales 2011 continue. À la veille du premier jour, 272 candidats aux élections cantonales avaient affirmé leur soutien au logiciel libre et aux biens communs en signant le Pacte du logiciel libre.

À l’issue du premier tour, 42 signataires sont encore en lice, tandis que 3 ont déjà été élus conseillers généraux. Nous avons donc toujours besoin de votre aide pour contacter les autres candidats et les sensibiliser aux enjeux du logiciel libre et des biens communs. Merci à tous.

Campagne « candidats.fr » : plus de 256 signataires, et ça continue !

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
20
18
mar.
2011
Communauté

Depuis le lancement de la campagne candidats.fr pour les élections cantonales, plus de 256 candidats ont signé le pacte du logiciel libre et se sont donc engagés en conscience à promouvoir et défendre les libertés qui y sont associées. Alors que le premier tour des cantonales a lieu dimanche 20 mars, c’est l’occasion d’un point sur les actions en cours pour candidats.fr, avec notamment le lancement de l’opération « un tract, un pacte ! » et la déclaration d’utilisation de logiciels libres.