13 ans de LinuxFr.org : entretiens avec les visiteurs (8)

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
15
22
juin
2011
LinuxFr.org

Le 28 juin, le site LinuxFr.org fêtera ses 13 ans. L’équipe du site a réalisé des entretiens par courriel avec des visiteurs (et contributeurs) réguliers du site. Les réponses seront publiées aux alentours de la date anniversaire dans plusieurs dépêches.

Vous trouverez dans la seconde partie de la dépêche cinq nouvelles réponses de visiteurs / contributeurs.

1. Quand et comment avez‐vous connu LinuxFr.org ?

med (compte créé en 2002) : Je ne me souviens plus exactement, mais à mes débuts sous Linux en 2001. Mon expérience *nix d’alors se limitait à 2 TP de 4 heures sur un vieil AIX depuis un Windows 95 via telnet. Je cherchais beaucoup d’informations sur Linux sur Internet. Dans l’enthousiasme, je suis même passé en 2 semaines d’une Mandrake 8.0 (téléchargée à 4 Kio/s en RTC) à une LFS.

djibb (compte créé en 2003) : Mmm… J’ai du mal à me souvenir, mais je dirais en mars 2000. À l’époque j’avais une SuSE 6.3 et ma première facture de téléphone a été de 1 000 francs (NdM : 1 € = 6,55957 FF)… RTC powaaaa… YaST était gourmand (et pas libre). Mon deuxième site préféré était lea-linux

Spack (compte créé en 2003) : Je pense que ça doit tourner aux alentours de 2001. À l’époque, j’étais abonné au magazine « LOGIN: » qui, je pense, faisait déjà référence au site. Dans un des numéros, ils proposaient le CD d’installation de Mandrake 8.1. C’était ma première installation d’une distribution GNU/Linux.

liberforce (compte créé en 2004) : C’était en 2003, je venais d’intégrer mon premier job à plein temps. Je commençais à m’intéresser à Linux (avec Linux Magazine n° 42, ça ne s’invente pas !), et après une tentative infructueuse, j’ai décidé de sauter le pas et de passer exclusivement sous Mandrake Linux 9.1. Pas un Windows n’a effleuré mon disque dur depuis cette époque. Mon collègue de bureau était, lui, sous Slackware depuis plusieurs années, et je suis ainsi devenu son padawan :-). Il m’a ainsi fait découvrir Firefox (encore appelé Firebird à l’époque), ainsi que les différents points d’entrée du monde Linux sur le net : distrowatch, lea-linux et… LinuxFr.org. Après un peu moins d’un an en tant que moule, un peu plus sûr de mes connaissances sur le sujet, j’ai décidé de créer un compte pour poster un commentaire.

Xavier Claude (compte créé en 2007, relecteur DLFP) : En novembre 2006, quand je me suis mis à Linux, un ami m’avait parlé du site et j’ai été voir pour y trouver des infos sur ce système.

2. Quelle est votre utilisation du site, en termes de fréquence, de méthode de consultation (navigateur, flux ATOM, mobile, etc.) ? Quels sont les contenus (dépêches, journaux, sondages, forums, Wiki) que vous lisez ? Ceux que vous préférez ?

med : Consultation pluri-quotidienne via un navigateur (en général Firefox, vu que KHTML ou Webkit n’aiment pas trop le JS de la nouvelle version). La plupart du temps, je ne consulte que les journaux, avec un saut vers la section dépêches de temps à autre.

djibb : J’ai utilisé les flux entre 2006 et 2009, puis j’ai arrêté. Maintenant, je passe voir quotidiennement, lors des pauses café. J’aime l’éclectisme des acteurs de LinuxFr.org, leur pertinence, le jeu du troll et, enfin, ce site semble rempli de spécialistes. On peut trouver des postes extrêmement intéressants, qui donnent une autre façon d’aborder un sujet. Qu’il soit politique, informatique, cinématographique, économique, physique, mathématique. C’est assez impressionnant et je n’ai jamais connu cela autre part. Ce site est respectueux des intervenants (la plupart du temps) ; on reconnaît d’ailleurs très rapidement les petits nouveaux à leur manque de respect.

Spack : Je consulte directement et assez fréquemment les pages Web du site avec mon navigateur à la maison ou au boulot, et dans les transports, j’utilise mon téléphone intelligent. Il faudrait d’ailleurs ouvrir une cure de désintoxication à LinuxFr.org. Sinon, je clique d’abord sur Dépêches, puis Journaux et de temps en temps, je me rappelle qu’il y a aussi un Forum et un Wiki.

liberforce : Je consulte assez régulièrement, de quelques fois par semaine à plusieurs fois par jour. Étrangement, je ne suis pas abonné à l’Atom LinuxFr.org (j’utilise Netvibes pour tout le reste), mais parce que j’y navigue tellement souvent que je n’en ai jamais trop senti le besoin. J’utilise plutôt les flux Atom / RSS pour les sites où je ne passe pas très régulièrement. Je ne visite le site que sous Firefox sur PC (Windows au boulot, Linux à la maison). Je lis les dépêches, les journaux, je réponds aux sondages (qui ont l’air mal en point vu qu’on peut répondre plusieurs fois). Parfois, je traîne sur les forums quand j’ai un creux d’activité, mais moins qu’au début (je suis actif sur d’autres forums). Je n’ai pas encore touché au Wiki.

Xavier Claude : Je visite quotidiennement le site. J’utilise les flux Atom pour consulter les journaux et les questions de forum. Par contre, en tant que relecteur, je consulte les dépêches sur le site.

3. Quel est votre meilleur souvenir sur LinuxFr.org (avec un lien, si possible) ? Pensez‐vous que c’était mieux avant ?

med : Je n’ai pas de bon souvenir en particulier, ni de mauvais d’ailleurs. LinuxFr.org est quelque chose qui s’apprécie sur le long terme.

djibb : La découverte des Geekettes :). Non, ce n’était pas mieux avant, mais le Python, c’est mieux.

Spack : Mise à part la nouvelle version en Ruby, c’est l’occasion de le dire sans se faire moinser, mon meilleur souvenir reste la première dépêche détaillée du noyau. Il faut dire que depuis, patrick_g fait un excellent boulot et, enfin, le noyau Linux qui est à l’origine de LinuxFr.org possède une place centrale.

liberforce : J’avoue que j’ai toujours bien aimé le 1er avril sur LinuxFr.org :-). Mon préféré reste celui du 1er avril 2007, avec le passage des commentaires en mode SMS.

Et sinon, non, je ne pense pas que c’était mieux avant, même s’il y a une certaine nostalgie de l’époque où c’était tout nouveau tout beau, et où je ne comprenais pas la moitié des private jokes faites sur le site… Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, le site a fait peau neuve avec la version Ruby On Rails. Je m’accroche à ma CSS color, que j’aime bien, même si elle a quelques bogues (vous avez jeté un coup d’œil au suivi ? ;-)).

Xavier Claude : La première dépêche sur le noyau que j’ai lue (sans doute celle du noyau 2.6.19). De ce que j’ai connu, ce n’était pas mieux à vent, c’est même mieux maintenant avec la nouvelle version mais l’Homme a tendance à ne garder que les bons souvenirs.

4. Qu’aimeriez‐vous trouver sur LinuxFr.org qui n’y figure pas ? Quel type de contenu ou de fonctionnalités rêveriez‐vous de voir arriver ?

med : Il y a déjà tout ce qu’il faut, je pense. Quoiqu’un support IPoT serait agréable.

djibb : Surtout qu’il ne change pas trop.

Spack : Une app iPhone ? J’entends déjà les dents grincer, donc on va dire qu’une version mobile du site serait vraiment la bienvenue. Sinon, maintenant que le Wiki est présent, pourquoi pas un ensemble de tutoriels divers et variés ? À ce niveau, je pense que les moules sont sûrement trop occupées à troller pour trouver le temps d’écrire un tuto.

liberforce : En effet, sur de très longs fils de discussion, n’utiliser que la note du commentaire n’est pas d’une efficacité énorme, parce que les commentaires humoristiques sont parfois mieux notés que les commentaires techniques…

Pour les contenus, j’apprécie les journaux de type « retours d’expérience » et « demande de retour d’expérience » (oui, ceux qui se font engueuler pour ne pas avoir posté dans les forums). Les sujets évoqués sont souvent très intéressants et évoluent plus ou moins rapidement (quel baladeur numérique pour Linux, quel GPS pour Linux, quel système de fichiers sur un SSD, etc.). Donner un cadre un peu plus précis à ce genre de retour, et inclure la possibilité pour le rédacteur d’ajouter un sondage, pourrait être intéressant. Le Wiki serait utilisé pour concentrer l’information résultant des commentaires, où chacun serait encouragé à contribuer sur ce sujet en particulier. Focaliser l’attention sur un sujet précis pour un temps limité (celui de la visibilité du journal) est un bon moyen, à mon avis, d’augmenter la quantité et la qualité d’informations disponibles dans le Wiki.

Un autre de type de contenu sympathique est le « largage de liens en vrac », comme le fait Framablog. L’inconvénient, c’est que c’est assez difficile à retrouver a posteriori, mais les tags peuvent peut‐être aider, si la quantité de liens est réduite (5, par exemple).

Xavier Claude : J’aimais bien le concept des interviews, mais il est assez difficile de trouver des questions pertinentes qui n’ont pas déjà de réponses (sans doute une des causes de leur manque de popularité).

5. Contribuez‐vous à des projets libres, et si oui, lesquels ?

med : Contribuer, c’est beaucoup dire, mes activités professionnelles ne me laissant plus beaucoup de temps utile (c’est‐à‐dire où je ne suis pas totalement exténué). Par le passé, je fus assez actif sur Wikipédia. Ces dernières années, j’ai fait assez de patches pour KDE pour avoir les droits de commit, mais mon dernier patch doit bien remonter à un an. J’ai aussi fait quelques petites choses au niveau des fontes et sur GDL (GNU Data Language). J’ai cependant abandonné ce dernier pour passer à Python (ipython+numpy/scipy+matplotlib+etc.). Ces derniers temps, mon dada c’est plutôt OpenStreetMap. Il reste encore tellement de choses à faire qu’on peut contribuer quelque chose d’utile en 5 minutes, sans que ça nécessite de gros efforts.

djibb : Mandriva Linux de la 2007.1 à la 2010.1, Kstars, Audela, utilisateur et rapporteur de bogues. Pymecavideo, logiciel de pointage de vidéos. Pyfocus, logiciel aidant à la mise au point en astronomie, Livespectra, logiciel de visualisation de spectres en temps réel.

Spack : Malheureusement non, j’aimerais bien, mais en tant que bon procrastinateur : « je le ferai demain. » ;).

liberforce : J’étais un très modeste contributeur dans les communautés GNOME et Mandriva Linux (quelques petits patches, du build automatique, du test et des rapports de bogue). Depuis un ou deux ans, je suis plutôt une moule dans ces communautés… Je ne trouve plus le temps ni la motivation nécessaires pour rester tard sur mon PC fixe à la maison. Je viens de craquer pour un netbook, alors j’espère pouvoir utiliser mes 2 heures de transport quotidiennes pour geeker un peu plus, sans sacrifier du temps de sommeil.

Xavier Claude : Je participe à la traduction en français de KDE.

6. Si vous deviez mettre un coup de projecteur sur un ou plusieurs projets libres, lesquels citeriez‐vous ?

med : Je dirais OpenStreetMap et les projets Wikimédia. Le logiciel libre est lancé et commence à bien percer dans certains domaines. La prochaine grosse bataille sera, je pense, celle du contenu. Les projets Wikimédia sont en train de donner un sacré coup de vieux aux encyclopédies classiques. OpenStreetMap n’en est peut‐être pas encore à ce point, mais sur le long terme, je pense que ce sera un projet qui sera difficile à concurrencer. Il n’y a aucun besoin de matériel, ni même de récepteur GPS, bien que ça aide dans des endroits sans cadastre et / ou avec une mauvaise imagerie. En prenant une heure pour lire attentivement le Wiki, c’est largement suffisant pour se lancer et éviter les grosses bêtises. Ça peut être aussi simple que d’ajouter une balise pour indiquer le nom du dernier restaurant qui s’est ouvert près de chez vous, indiquer le nom des voies ou en tracer à partir du cadastre, par exemple.

djibb : Mageia.

Spack : Pour faire un visuel vite fait, Inkscape est parfait. Je déplore juste qu’il se traîne comme un veau lorsque l’on fait plus de deux carrés. Espérons que la situation s’améliorera prochainement.

Si ton gestionnaire de fenêtres ne paie pas de mine, utilise Screen. Très utile pour ne pas ouvrir 50 fenêtres (ou onglets) ou pour commencer à travailler sur un poste et continuer sur un autre. Screen est vraiment un outil à ne pas manquer.

liberforce : Nouveau, qui a l’air de faire du très bon boulot. Pourtant, je suis utilisateur exclusif de cartes ATI, mais je suis admiratif de la communauté qui a réussi à se monter, et du travail effectué, avec des résultats visibles et rapides.

Xavier Claude : Je voudrais d’abord citer un logiciel lié au site, Koinkoin, qui est un client de tribune écrit avec les KDElibs.

7. À votre avis, à quoi ressemblera LinuxFr.org dans 13 ans ? Le Libre dans 13 ans ?

med : Au LinuxFr.org d’aujourd’hui, avec plus de contributeurs, plus de dépêches et des débats enflammés pour savoir si 2024 sera ou non l’année du poste client pour Linux, et qui de GNOME 5 ou de KDE 6 est le meilleur pour Madame Michu.

Pour le Libre, je suis assez optimiste en général. Tout n’est pas gagné cependant. Il y a quand même un certain nombre de régressions. Par exemple, au niveau de la recherche, de ce que je vois autour de moi, Linux est en pleine retraite sur le bureau, remplacé par des Mac. Quand j’explique mon point de vue, on me prend pour une bête étrange qui n’a pas bien compris tous les avantages des Macs : « Mais tu devrais pourtant savoir qu’OS X, c’est un cœur Linux avec MS Office ! Toi qui aimes Linux, je ne te comprends pas. » Résultat, je finis par être un des seuls sous Linux au labo. Tristement, ce problème me paraît encore plus sévère en France qu’aux États‐Unis. Ma crainte principale est que les logiciels dont j’ai besoin pour travailler ne soient plus portés sous Linux à terme, et que je sois ainsi forcé de migrer. Ce n’est heureusement pas un danger immédiat, mais il va falloir continuer à se battre pour que ça n’arrive jamais.

djibb : LinuxFr.org sera identique à lui‐même. Le Libre sera toujours aussi bouillonnant, mais les entreprises, les pouvoirs publics auront opté pour des formats ouverts. De plus, les logiciels libres ne seront plus dénigrés sous prétexte qu’ils sont souvent gratuits (oui je suis optimiste).

Spack : Je pense que le Libre deviendra de plus en plus important. Les entreprises privilégieront sûrement la main d’œuvre à faible coût. Vais‐je me risquer à dire que les systèmes d’exploitation deviendront trop complexes pour qu’une entreprise seule puisse en assumer son développement ? L’avenir nous le dira.

Et, bien sûr, avec la montée du Libre, LinuxFr.org connaîtra un succès tel qu’un nouveau site en Java fera son apparition, avec du bon Flash clignotant de partout, pour les décideurs pressés.

liberforce : Dans 13 ans, ce sera le temps d’une nouvelle réécriture du site. En Mono, peut‐être ;-). Celui‐ci aura été renommé LPLEF (La Page Linux En Français), parce que DLFP c’est has been.

Le Libre sera encore plus présent, avec des méchants qui feront du freewashing en faisant du pseudo‐libre comme jolie devanture, un peu comme les écolos qui doivent affronter le _greenwashing_… Le combat va être musclé.

Xavier Claude : Pour LinuxFr.org, je pense qu’il y aura plus de visiteurs attirés par le succès croissant du Libre. Par contre, je ne crois pas qu’il y aura beaucoup plus de contributeurs.

Pour le Libre, je pense qu’il aura un succès plus important qu’actuellement. Ce ne seront pas des gens convaincus par les idéologies des libristes, mais plutôt par le système de développement qui fonctionne bien.

8. Quel serait l’environnement / la configuration de vos rêves ?

med : Un ordinateur aussi puissant que les ordinateurs actuels, mais :
1. totalement silencieux car, j’ai une sainte horreur du bruit des ventilateurs ;
2. qui consomme moins (ce qui va en général de paire avec le point précédent de toute façon).

Au niveau logiciel, la seule chose qui me manque vraiment pour l’environnement des mes rêves, ce sont de vrais bon pilotes 3D libres. Gallium3D améliore les choses rapidement, mais ce n’est malheureusement pas encore ça.

djibb : Un ordi très puissant : bon processeur, bonne carte graphique, bons pilotes libres (en 2D et 3D) ; pour une conso de 20 W.

Spack : Juste l’inverse de la tendance actuelle qui semble se dessiner : un matériel ouvert qui nous appartient lorsqu’on l’achète. Je souhaite juste pouvoir faire ce que je veux avec l’argent que je dépense.

liberforce : Un serveur ultra‐basse consommation, avec des logiciels moins bloatwares, et tellement suffisant pour les besoins habituels de madame Michu, qu’elle n’aura aucun intérêt à le changer tous les 4 matins (le plus souvent pour des problèmes logiciels, d’ailleurs). Sérieusement, quelque chose qui fasse qu’on freine la consommation d’appareils électroniques dont nous sommes trop friands… Comment ça, je me sens coupable d’avoir acheté un netbook ?

Xavier Claude : Un smartphone qui se connecte à une base sur laquelle est branché un écran. Il faudrait que la puissance des smartphones augmente, ou qu’ils gèrent l’ajout de processeurs (d’architecture différente) à chaud, mais ça permettrait d’éviter de porter un portable quand on se déplace. Il va sans dire que cela nécessite un port et un protocole normalisés et utilisés par tous, mais ça serait bien pratique.

9. Autre chose à rajouter ?

med : Continuez à faire du bon boulot !

djibb : Longue vie à LinuxFr.org !!! Et, merci d’avoir phagocyté au moins un millier d’heures de ma vie.

Spack : Ben bravo, 13 ans déjà !

liberforce : Je ne sais pas si je dois vous remercier ou vous haïr pour toutes ces heures passées sur le site… Vu le nombre de choses que j’ai apprises ici, je pense que je vais vous remercier ;-). Je ne compte plus les fois où je me posais une question et, pouf, quelqu’un poste un journal à ce sujet et m’apporte les clés pour saisir le problème… Ou les dépêches / journaux que je lis juste par curiosité, et où, quelques mois plus tard, j’ai besoin d’informations sur le même sujet, et suis capable de les retrouver en un éclair. Et puis, un grand merci à tous les utilisateurs du site, qui nous informent, nous font rire et troller.

Xavier Claude : Non, rien.

  • # Oh le joli troll !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 22/06/11 à 22:22.

    J’étais un très modeste contributeur dans les communautés GNOME et Mandriva Linux
    (quelques petits patches, du build automatique, du test et des rapports de bogue).
    Depuis un ou deux ans, je suis plutôt une moule dans ces communautés…

    Maintenant le terme "moule" est devenu équivalent à "Ne fout rien". Ah bravo !
    Le terme "moule" a complétement été galvaudé. Je rappelle qu'une moule est un utilisateur de la tribune http://linuxfr.org/board et des autres variantes qui ont fleuris sur le web.

    Bon, voilà c'est dit. Maintenant je peux retourner glander !

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Oh le joli troll !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tiens, ce n'est pourtant pas la définition que je vois pour moule ni sur la Tribune d'ailleurs :-) et, de surcroît, je ne retrouve pas quelques-uns des morceaux de vérité vraie éparpillés dans les commentaires de ce journal prémonitoire de see< /o\

      • [^] # Re: Oh le joli troll !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu bluffes Martoni !

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.