Asterisk 10 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
19
4
nov.
2011
Technologie

Après Asterisk 1.8, Digium a publié Asterisk 10. Tout va bien, c’est juste que le « 1. » de devant ne servait à rien. Pour rappel, Asterisk) est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) open source pour systèmes UNIX, Mac OS et Windows.

Un des changements majeurs, c’est le nouveau « wide‐band media engine » (moteur média large bande), qui remplace avantageusement le media engine existant, puisque d’après Digium, cela offre une qualité audio de niveau studio, avec un nombre quasi‐illimité de codecs (« studio‐quality audio and a nearly unlimited number of codecs »). Cela dispense de la nécessité de connexions audio de haute qualité.

Il n'y a plus de limite de numérisation à des fréquences d’échantillonnage de 8 ou 16 kHz, puisqu’Asterisk gère maintenant les fréquences jusqu’à 192 kHz. Les nouveaux codecs sont Speex 32 kHz (et SILK, par Skype).

  • # Asterisk, oui, mais encore ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Il manque juste en introduction de cette dépêche ce qu'est Asterisk.
    Asterisk est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) open source pour systèmes UNIX, Mac OS et Windows.

    Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Asterisk_(logiciel)

    • [^] # Re: Asterisk, oui, mais encore ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Bof c'est pas pire que les articles qui balancent une url avec pour commentaire "c'est un vrai scandale". Asterisk est quand même connu dans le monde des techniciens réseaux.

      C'est un IPBX sur lequel je me suis longuement arraché les cheveux pour faire des choses simples. C'est très puissant mais très galère à configurer à la main. Il faut se tourner vers des solutions telles que Trixbox, et encore.

    • [^] # Re: Asterisk, oui, mais encore ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Voilà. Mais tu pouvais aussi le faire... C'est aussi pour ça qu'on a des relecteurs et modérateurs, hein... ;-)

  • # Qualité du logiciel

    Posté par . Évalué à 7.

    Asterisk est réputé pour la mauvaise qualité du logiciel, principalement au niveau de la stabilité, à cause d'un manque criant de tests et d'utilisation du produit par les développeurs principaux.

    Ici, professionnnellement, nous utilisons (entre autres) Asterisk, mais nous en sommes toujours à la version 1.4, car les versions 1.6 et 1.8 sont tout simplement inutilisables: pour peu qu'on fasse quelque chose d'un peu compliqué, ça crashe. ET même dans la branche 1.4 il a fallu attendre 1.4.22 pour avoir quelque chose de stable (en passant sous silence certaines des dernières versions qui deadlockaient très vite).

    J'espère qu'ils ont redressé la barre pour la (1.)10

    • [^] # Re: Qualité du logiciel

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est un bon exemple du fauxpen source, il me semble. Si Asterisk était développé de manière beaucoup plus communautaire, il y aurait certainement moins de problèmes de stabilité.

      Si Digium a un trop grand contrôle sur le développement d'Asterisk, peut-être qu'un fork est encore la meilleure solution. LibreOffice par exemple se porte beaucoup mieux maintenant, à ce que je sache. Pour LibreOffice, pas mal de sociétés se sont regroupées pour créer une fondation. Peut-être est-ce envisageable pour Asterisk ?

      Bon, peut-être qu'un fork ne vaut pas vraiment la peine, si par exemple le design général du code d'Asterisk est pourri, et qu'il est difficile d'améliorer ça sans une réécriture complète… Dans ce cas, le mieux (à long terme) est sans doute de se tourner vers FreeSWITCH ou autre. Le problème c'est qu'il manque certainement beaucoup de fonctionnalités par rapport à Asterisk, et que migrer tous les scripts de configuration vers un autre système qui est potentiellement complètement différent, ça demande beaucoup de boulot…

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: Qualité du logiciel

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Quand tu dis "C'est un bon exemple de faux opensource, il me semble", tu te bases sur quoi pour dire ça ? Tu fais partie de la communauté Asterisk ? Certaines de tes contributions ont été rejetées sans raison ?

        Certes, Asterisk est sous double licence propriétaire et GPL et il faut signer un "contributor agreement" pour voir son patch atterrir dans les sources officielles, mais, d'après mon expérience dans la communauté Asterisk, cela reste un projet très ouvert avec pas mal de contributions extérieures à Digium (la société US qui édite Asterisk). Je suis d'ailleurs admiratif de la façon dont Digium remercie les gens qui ont remonté les bugs, ceux qui les ont patché et ceux qui les ont testé, en citant leurs noms/pseudos dans les mails d'annonce de release, cf par exemple http://lists.digium.com/pipermail/asterisk-announce/2011-May/000320.html (certes, certains pseudos cités sont des employés de Digium). D'autres projets de logiciels libres sur lesquels je travaille feraient bien de s'en inspirer...

        • [^] # Re: Qualité du logiciel

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Non, je ne fais pas partie de la communauté d'Asterisk, donc je suis loin d'être une référence.

          Ce qui me fait dire que c'est du fauxpen source, c'est en lisant le paragraphe suivant (voir le lien donné par nud) :

          The root of the problem in the Asterisk world is that we now find ourselves with one and only one supported version of Asterisk: Asterisk 1.8. And it happens to be a version that few people actually use to run their businesses. The reason for this dilemma is that, other than security fixes, Digium now has dropped support for both Asterisk 1.4 and 1.6, the two products that most folks regard as the “stable releases” and deploy in production systems. So we’re left with a supported version of Asterisk that no one actually is using or selling for a production environment. Indeed, Digium, The Asterisk Company markets a commercial product based upon a completely different version of Asterisk!

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

          • [^] # Re: Qualité du logiciel

            Posté par . Évalué à 2.

            Donc, Firefox serait du fauxpen source?

            Depending on the time of day, the French go either way.

            • [^] # Re: Qualité du logiciel

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Un des problèmes d'Asterisk est que les versions que la plupart utilisent ne sont plus supportées. Pour Firefox, ce problème a une moins grande ampleur à vue de nez, puisque la plupart des utilisateurs de Firefox sont sur Windows et qu'il y a normalement des mises à jour qui sont proposées régulièrement.

              Mais Asterisk a d'autres problèmes. Comme la dernière phrase du paragraphe le dit, Digium commercialise une version fort différente d'Asterisk, et ils ne testent pas suffisamment Asterisk lui-même et donc il y a des problèmes de stabilité. Mozilla ne commercialise pas une version différente de Firefox, et je n'ai aucun problème avec la dernière version (la 7).

              Donc non, Firefox n'est évidemment pas du fauxpen source…

              « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: Qualité du logiciel

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne suis pas de votre avis sur le manque de stabilité, en témoignent mes installations en 1.6 et 1.8 qui tournent très bien, tout en profitant des nouvelles fonctionnalités qui manquaient vraiment dans la 1.4. Je ne suis pas le seul à le penser, je suis en contact avec d'autres utilisateurs professionnels qui ont dropé la 1.4 depuis longtemps et qui ne la regrettent vraiment pas.
      Pouvez-vous donner des exemples de choses "compliquées" qui selon vous provoquent des instabilités dans les versions récentes ?
      Avez-vous essayé vos choses compliquées sur des versions récentes de la 1.6 ou 1.8 ? Facile de dire "la 1.6.0.0 est instable", une première release ne sera jamais exempte de bugs, ça n'est pas propre à Asterisk...
      Pour l'instant votre message me fait penser à ceux qui ont échoué dans leur adaptation à une nouvelle version, et qui pour toujours décrèteront que cette version est mauvaise, sans vraiment la connaitre.

      Les possibilités et la complexité d'Asterisk sont telles, que "tout tester à chaque version" est impossible, Digium n'est pas une entreprise philanthropique, ils ne peuvent pas allouer une infinité d'employés aux tests avant chaque mise à jour. J'ai personnellement remonté des bugs pour lesquels aucun test n'aurait pu être pensé: des cas particuliers dans des situations improbables, et tout ce que j'ai signalé a été corrigé assez rapidement. J'ai également proposé des corrections, ainsi que des améliorations aux script contribs, tout a été pris en compte, comme quoi la communauté n'est pas mise de côté.

      Au début d'Asterisk (disons la 1.0 puis la 1.2), il a fallu rapidement développer beaucoup de fonctionnalités pour que ça "prenne" auprès des nouveaux utilisateurs, sans pour autant savoir quel serait le futur de tout ça, ça a été développé "quantitativement". Pour ajouter certaines fonctionnalités indispensables des années plus tard (ex: le T38), il a alors fallu réécrire des parties importantes d'Asterisk, d'où les nouvelles branches, et leurs nouveaux bugs qu'il faut corriger.
      Rester à la 1.4 et tenter d'y ajouter encore des fonctionnalités aurait été trop limitant et plus compliqué encore, Asterisk y aurait pris la mauvaise voie, nous aurions maintenant un logiciel peut-être plus stable, mais surtout complètement obsolète !

      Asterisk doit composer avec un écosystème important dans le monde historiquement très fermé qu'est la téléphonie, des implémentations parfois farfelues de protocoles pourtant bien définis au départ, des clients dans tous les pays du globe (particularités de langages et habitudes très variées), une demande constante d'évolution dans les fonctionnalités, une pression économique importante (il faut les payer les centaines d'employés!), tout cela avec pour seule rentrée d'argent les ventes de matériels (cartes d'interfaces), de formation, et un minuscule pourcentage de clients sur la version business: avez-vous versé un seul centime à Digium pour l'utilisation d'Asterisk ?
      A vous d'adapter votre produit aux nouvelles versions: les fins de supports sont annoncées suffisamment à l'avance pour qu'une entreprise sérieuse ait largement le temps de se préparer.

      Pour ceux qui pensent qu'Asterisk n'est pas facile à maîtriser, en effet ça n'est pas un système clé en main qui réalisera ce que vous souhaiterez en deux lignes de commandes, c'est un coeur et une boite à outils: avant de pouvoir s'en servir, il y'a un investissement, un travail d'apprentissage.

      J'ai souvent lu les articles de nerdvittles, avec à chaque fois le même constat: un titre racoleur, puis "y'a ça et ça qui ne vont pas dans Asterisk, regardez comme c'est nul et compliqué, bla bla bla bouuu .... maintenant regardez comme vous pouvez éviter tous ces problèmes avec notre PBX in a Flash !". C'est toujours biaisé, dans le but de "vendre" leur package.

      Je reste disponible pour répondre à vos questions et remarques, du moment que c'est constructif.

      • [^] # Re: Qualité du logiciel

        Posté par . Évalué à 1.

        Je voudrais aller dans le même sens que ffossard. Je constate qu'il est de bon ton de taper sur asterisk mais souvent que j'aperçois qu'on critique surtout sa supposé complexité. La convergence informatique-téléphonie n'est pas simple dans la mesure ou chaque domaine a son vocabulaire, son histoire etc... et quand on vient du monde de l'informatique on peut être vite rebuté par asterisk, ne serai-ce parce qu'on ne maîtrise pas les concepts du domaine (je parle en connaissance de cause).
        J'ai des machines en prod avec asterisk 1.6 et des configuration relativement complexe (plein de trunk, des ivrs...) et je n'ai pas à me plaindre de la stabilité.
        Asterisk a montré que la téléphonie OpenSource était possible, maintenant qu'il y ai d'autre projet actif comme FreeSwitch c'est super pour tout le monde, mais inutile de jeter le bébé avec l'eau du bain :)

        • [^] # Re: Qualité du logiciel

          Posté par . Évalué à 3.

          Il est clair que ce n'est pas simple.

          Les problèmes auxquels je faisais allusion sont principalement liés à des problèmes de deadlocks intempestifs et des corruptions de mémoire.

          Je suis assez familier avec la complexité d'asterisk vu que je travaille avec "tout nu" depuis la 1.0, donc de ce côté là merci, ça va. Mais je n'oserais pas mettre un 1.8 chez un client comme une zone de police qui se mange des milliers d'appels par jours alors que j'arrive à le faire deadlocker chez moi en quelques heures juste en sip avec du dialplan...

          Le problème, c'est qu'avec un programme aussi complexe, un petit changement innocent qui n'a pas été suffisemment testé peut vite avoir des effets de bords inatendus et foutre la merde en bloquant tout... Et il faut avoir confiance en la bête. Je ne nie pas qu'il y ait des fonctionnalités hyper-intéressantes dans 1.8, à commencer par le CEL par exemple, mais pour l'instant la confiance n'y est définitivement pas encore. Il suffit de voir le nombre de correctifs de deadlocks et de problèmes de mémoire dans le changelog de la dernière version "stable" pour s'en rendre compte.

      • [^] # Re: Qualité du logiciel

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai également proposé des corrections, ainsi que des améliorations aux script contribs, tout a été pris en compte, comme quoi la communauté n'est pas mise de côté.

        Tu en as de la chance. Le fait que Digium fasse du double-licensing et distribue une version propriétaire prétendument améliorée d'Asterisk, et surtout le fait qu'ils recquièrent une copyright attribution pour accepter un patch rend tout simplement impossible la contribution à Asterisk autre que le report de bugs pur et simple. Alors c'est vrai, même si on contribue à plein de projets, on ne contribue pas à Asterisk. C'est domage mais c'est comme ça que fonctionne le logiciel libre en entreprise.

        avez-vous versé un seul centime à Digium pour l'utilisation d'Asterisk ?

        Je trouve cette attaque gratuite et déplacée. Ça doit faire 10 ans que je contribue au logiciel libre, en tant que développeur hobbyiste, je n'ai jamais reçu le moindre centime pour la chose alors que d'autres font ou ont fait des sous sur mon code, et je ne viens pas pleurer sur dlfp pour autant.

  • # Un rapport avec un épisode des aventures d'un célèbre gaulois ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Après Asterisk 1.8, Digium a publié Asterisk 10. Tout va bien, c’est juste que le « 1. » de devant ne servait à rien.

    -Excusez-moi, ce n'est pas le XVI, ici ?
    -Non, c'est le XVII. Il y a un "I" qui est tombé.

  • # Nawak

    Posté par . Évalué à 1.

    Asterisk 10 en est toujours à la beta2 et n'a pas été publié à l'AstriCon (j'y étais...), ce serait bien de vérifier les informations diffusées...

  • # Usine à gaz

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Mouais Asterisk c'est surtout une usine à gaz que beaucoup utilisent à 0,01% (moi le premier!). Il manque un outil (ou plusieurs), très simples et déjà préconfigurés, on top d'Asterisk.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.