Internet Blue Mind : une nouvelle messagerie collaborative open source

Posté par . Édité par baud123, Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
32
5
avr.
2012
Internet

Vendredi 30 Mars est sortie la première version Bêta de Blue Mind, logiciel de messagerie et travail collaboratif.

En novembre dernier, la société Blue Mind était présente au JRES a Toulouse afin de faire part d'un nouveau venu dans le domaine de la messagerie collaborative, en annonçant une beta public ainsi que les sources pour fin mars 2012.

C'est donc fait, Blue Mind Beta est disponible. Blue Mind en profite pour mettre en place un nouveau site web, présentant l'envergure du projet ainsi que l'équipe experte dans ce domaine particulier de la messagerie collaborative Open Source.
Vous y trouverez :

  • les sources de Blue Mind
  • un forum
  • une liste de discussion par mail
  • des dépôts pour installer sur vos distributions

En quelques mots, Blue Mind c'est:

  • gestion de vos mails, agenda partagé,contacts
  • une architecture scalable
  • un coeur java exposant des web services
  • des applications utilisateurs full javascript ( framework closure)
  • gestion du offline directement dans le navigateur web (HTML5)
  • une console d'administration centralisée simplifiée (en GWT)
  • synchronisation et authentification native sur votre annuaire LDAP
  • gestion des greffons pour enrichir les fonctionnalités
  • synchronisation native des périphériques mobiles via le protocole active sync (IDevices, Android…)
  • installation en 3 clicks (si si, véridique allez voir la doc d'installation)

Les équipes de Blue Mind ont travaillé dur pour proposer un nouveau logiciel de messagerie Collaborative Open Source, et vous donnent rendez-vous bientôt pour la version 1.0.

  • # Re:

    Posté par . Évalué à  2 .

    Ça m'a l'air bien sympa tout ça, vais tester sur mon VPS pour l'admin de mon domaine perso.

    Intégré au bureau Gnome via gnome-online-accounts ce serait le top, mais la dernière fois que j'ai regardé goa, ne supportait pas encore le protocole Exchange.

  • # Collaboratif

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Excusez mon ignorance mais qu'est ce qu'une messagerie collaborative à de particulier par rapport à une messagerie normale ?

    • [^] # Re: Collaboratif

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Principalement un agenda partagé, avec organisation de réunions et gestion du free/busy entre les collaborateurs.

      • [^] # Re: Collaboratif

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Ok par messagerie, je pensais qu'on parlait de la partie mail uniquement

        • [^] # Re: Collaboratif

          Posté par . Évalué à  5 .

          Les systèmes de messagerie collaborative permettent également la délégation de boite mail (par exemple pour permettre à un collègue de lire ses mails pendant ses congés, pour permettre à un assistant d'envoyer des notes de service au nom du patron, etc.)

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # Mince

    Posté par . Évalué à  1 .

    Ca avait l'air bien jusqu'à ce que je lise "Java". Donc il faut compter 200MB minimum de poids mort dans la mémoire c'est bien ça ?

    • [^] # Re: Mince

      Posté par . Évalué à  9 .

      Ajourd'hui, pour 200MB, t'as plus rien.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine !

    • [^] # Re: Mince

      Posté par . Évalué à  4 .

      Il manque un zéro, je crois.

    • [^] # Re: Mince

      Posté par . Évalué à  10 .

      Le gros intérêt de Java est que c'est multiplateforme.
      Par exemple sur le site de Blue Mind on voit que ça s'installe sur… attends voir… Ubuntu et Red Hat.

  • # Très très bon tout ça

    Posté par . Évalué à  1 .

    Je teste ça dès que je sors de réunion…
    Merci pour ce boulot, c'est le genre d'appli que je rêve d'imposer dans un SI, c'est tellement évident d'adopter ce genre de solution.

    ++

    • [^] # Re: Très très bon tout ça

      Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 06/04/12 à 00:58

      Pour ma part aussi c'est le genre d'application qui me satisferai amplement. D'ailleurs, je viens de la tester.
      1. Bon… concernant l'installation rapide et facile, le pari est gagné.
      2. ensuite, après le paramétrage d'un utilisateur aussi c'est gagné, mais à moitié. Si les mails partent bien sur une adresse externe, pas moyen de recevoir la réponse depuis l'adresse externe (je dispose bien entendu d'un nom de domaine enregistrée sur les registrars et ma connection publique disposent des mx et autres nécessités). Pas moyen de recevoir des mails depuis l'extérieur.
      3. J'ai bien attribué 2,6 Gb de mémoire à ma machine virtuelle, cependant c'est lent, mais lent. Peut-être est-ce du au fait que la version est en béta.

      L'installation d'un système email à toujours été pour moi un casse tête à une exception près : mon NAS Synology. Installation de RoundCube (nous ne sommes pas loin de BlueMint), entrés de mon FQDN externe et c'est marre. 15 minute chrono, téléchargement compris.

      Enfin voilà. J'aimerais connaître les pré-requis idéaux de la machine comme une valeur mémoire idéale. Java me gonfle aussi, mais bon on fait avec.
      Bon boulot tout de même
      Bien à tous
      pierrotlo

      • [^] # Re: Très très bon tout ça

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Merci de ce retour.

        Nous conseillons une machine 'récente' (équivalent core2, core iX) et 2Go de RAM.

        Pour le problème de réception de mail, il faudrait investiguer un peu plus (logs postfix…), une chose est sûre, ce n'est pas normal que ça ne fonctionne pas "directement".
        Je vous incite vivement a revenir vers nous via la mail list ou le forum, ces outils étant sûrement plus adapté que le flux de commentaires, pour vous apporter une aide plus pertinente. Votre cas nous intéresse ! ;)

        • [^] # Re: Très très bon tout ça

          Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 07/04/12 à 16:01

          Je met ce commentaire comme très pertinent. Le problème soumis à été résolu.
          Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez le suivre sur :
          http://forum.blue-mind.net/viewtopic.php?pid=130#p130

          Donc mon évaluation de ce logiciel est la suivante pour une machine physique de 4,5 Gb de mémoire avec un processeur de 1700 giga hz Vpro (du vieux donc), KVM 2 Gb attribué, 10.04 Server,:
          1. rapidité -> rien à dire une fois le problème résolu
          2, usabilité impeccable et pour une fois pas une usine à gaz style … y'en a trop :-)
          3. support -> Top
          4. programmer en Java j'ai de la haine, j'aime pas mais alors pas du tout. Mille fois le C et 100 000 fois le php ou le bash. Pourtant dans ce cas le java ne sent pas vraiment et je suis heureux que d'autre aie programmé cela.

          Chapeau bas à l'équipe et spécialement à Toony qui m'a coaché.

          • [^] # Re: Très très bon tout ça

            Posté par . Évalué à  4 .

            Donc mon évaluation de ce logiciel est la suivante pour une machine physique de 4,5 Gb de mémoire avec un processeur de 1700 giga hz Vpro (du vieux donc), KVM 2 Gb attribué, 10.04 Server,:
            1. rapidité -> rien à dire une fois le problème résolu

            Avec un processeur à 1700 GHz, ce serait effectivement dommage d'avoir un problème de rapidité :)

  • # Et la marmotte...

    Posté par (page perso) . Évalué à  0 . Dernière modification : le 05/04/12 à 14:46

    Une solution de messagerie collaborative installable en 3 clicks ça sent le marketing à plein pot…
    Mais bon, je cherche ce genre de solution depuis longtemps et comme j'ai déjà les prérequis d'installés je veux bien jouer le jeu.
    Ah mais que vois-je ?

    Blue Mind utilise des composantes Open Source de références :

    Postfix, cyrus IMAP, Roundcube
    Apache, Tomcat, nginx, HornetQ
    PostgreSQL

    Heu… Elle est où leur plus-value ????
    Parce que ça c'est exactement ce que j'ai déjà…

    [edit] Il semble que la seule brique qui me manque (HornetQ) soit la réponse à ma question et accessoirement la raison du pourquoi de Java dans tout ça.

    • [^] # Re: Et la marmotte...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Indice, c'est écrit plus haut dans les commentaires.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

      • [^] # Re: Et la marmotte...

        Posté par (page perso) . Évalué à  -2 . Dernière modification : le 05/04/12 à 14:50

        Ouch, sortir l'artillerie Java juste pour avoir un agenda partagé en plus c'est pas vraiment ce que j'appelle une plus-value.
        Vraiment dommage, c'était trop beau…

    • [^] # Re: Et la marmotte...

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 05/04/12 à 15:14

      Alors pour ne rien cacher, je fais parti de l'équipe de dev. Mon avis vaut ce qu'il vaut :)

      Pour les 3 clicks, au delà de l'aspect marketing (qui n'est pas totalement exclu ;)), c'est une volonté forte de notre part de faire en sorte que l'installation soit la plus simple possible. Une fois les paquets installés, il n'y a bien que 3 écrans pour terminer l'installation et pouvoir se connecter à son domaine.

      Ce que vous citez sont les briques de l'architecture, effectivement on n'a pas ré-inventé la roue et avons choisi des briques libres déjà existantes.
      Par contre, les plus-values sont les applications développées par dessus tout ça :

      • agenda full javascript (ajax, offline, Google closure…)
      • serveur activesync permettant la synchronisation native des smartphone
      • synchronisation des contacts avec Thunderbird
      • synchronisation Outlook (pas libre par contre)
      • console d'administration graphique
      • SSO
      • intégration de RoundCube
      • simplification de l'installation, mise à jour…
      • gestion des filtre sieve depuis l'interface utilisateur
      • gestion des partages de BALs

      Plein d'autres choses sont à venir, notamment avec de meilleures interactions possibles entre les différentes briques fonctionnelles.

      • [^] # Re: Et la marmotte...

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        C'est un très bon choix d'utiliser des briques déjà fonctionnelles et déployées je pense mais ça gâche un peu le coté "installation simple".
        Même si votre couche s'installe en 3 clics, ce n'est pas le cas du serveur mail, la sécurisation d'apache,… qui est loin d'être évident. En tout cas il me semble…

        • [^] # Re: Et la marmotte...

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 05/04/12 à 16:47

          Effectivement, les 3 clicks ne concernent que notre logiciel. Nous ne cherchons pas à faire penser/croire que ces 3 clicks font tout.
          Notre applicatif gère l'installation et la configuration de toutes les briques nécessaires (cyrus, postfix, tomcat, apache…) par contre.

          Après installation des paquets, 3 clicks suffisent pour que Blue Mind soit fonctionnel et utilisable. En aucun cas nous prétendons gérer tous les aspects d'intégrations à l'existant, sécurisation… En bref, tout ce qui va avec de la mise en oeuvre d'une solution de plus dans un SI.

          Nous chercherons à aller le plus loin possible par contre (ce qui n'exclu pas l'apparition d'un 4° click ;)), mais nous sommes conscient qu'on pourra toujours faire mieux et que le wizard ne fera jamais tout.
          Il fera tout ce qui est nécessaire à la mise en oeuvre la plus simple possible de Blue Mind.

      • [^] # Re: Et la marmotte...

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Merci d'être intervenu de façon transparente. C'est honnête et ça fait avancer le débat.
        Sinon Ok, je suis vieux mais tu peux me tutoyer hein… ;)

        Bon visiblement il y a bien plus d'applis que ce que ce journal mentionnait.
        Par contre comme écrit au-dessus, la doc est vraiment trop succincte.
        Je me demande en effet comment se fait l'intégration avec Ldap, la création de la Bdd sous Postgres, le paramétrage d'Apache, etc… D'où mon embarras vis à vis des 3 clics.
        J'imagine qu'on doit donc avoir absolument tout de fonctionnel (y compris Tomcat et son pote Klaxon 1er) avant de lancer dpkg, me gour-je?

        Mais bon, tu fournis des .deb en 64 bits donc je suppose qu'il ne me reste plus qu'à tester et éventuellement remonter ce qu'il faut. ;)

        • [^] # Re: Et la marmotte...

          Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

          De rien, je trouve ça normal de se présenter, d'autant que j'éprouve (mais je pense que c'est le cas de toute l'équipe ici) une certaine fierté pour ce logiciel, et que le choix du libre et de ses valeurs est un choix fait en toute conscience.

          Pour les documentations, nous y travaillons, il y a quelques tutos ici et là pour l'instant, mais ce sont des aspects sur lesquels nous travaillons pour la 1.0.

          Pour l'installation, je confirme que non, besoin de rien configurer avant. Prenons le cas d'une Ubuntu, la documentation d'installation pourrait-être :

          Réellement, sauf bugs éventuels, tout ce qui est nécessaire à Blue Mind se configure tout seul.

          Évidement, tous les retours seront les bienvenus !

          • [^] # Re: Et la marmotte...

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Ben oui mais mon serveur tourne sur une Debian…
            Et puis je viens d'installer tomcat6 (je sais même pas si c'est une version compatible) et déjà malgré les 2Go de RAM le système s'est mis à swapper…
            Désolé mais en l'état je n'irais pas plus loin, cette solution me semble sur-dimensionnée pour mes simples besoins.
            Bonne continuation quand même.

            • [^] # Re: Et la marmotte...

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              1. Un système qui swappe n'est pas forcément une mauvaise chose
              2. J'ai déjà faire tourner tomcat sur un portable avec 2go de Ram pour du dev sans problème. Je ne suis pas sûr que ce soit le problème (ou alors un problème de config).

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Et la marmotte...

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          La solution est surtout pensée pour fonctionner sur un serveur dédié, dans l'idéal sur une plateforme de virtualisation.

          L'assistant d'installation se considère maître à bord, et va reconfigurer tout le système pour le mettre en "conf Blue Mind". Un des principes fondateur derrière la console d'admin et l'assistant d'install est de se dire que s'il est nécessaire de faire un ssh à la main pour paramétrer un truc ou changer un réglage, on a perdu :-)

          L'assistant va donc refaire tes confs postgresql, apache, nginx, cyrus, postfix, etc.

      • [^] # Re: Et la marmotte...

        Posté par . Évalué à  3 .

        Tiens question : comment vous gérez la mise-à-jour des softs tiers (Apache et Postfix, notamment) ? Vous vous reposez sur les dépôts de la distrib, ou bien vous gérez ça à la main?

        Parce que je me souviens de mes premiers essais sous Zimbra, et de l'horreur absolue de leur installeur qui imposait d'avoir ses propres versions des logiciels, rendant totalement dépendant du cycle de mises-à-jour de Zimbra. Y compris pour la sécu.

        • [^] # Re: Et la marmotte...

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 06/04/12 à 10:31

          Nous nous reposons le plus possible sur les versions des distributions.

          La seule brique que nous fournissons actuellement est Cyrus 2.4 car il n'est disponible ni sur Debian Squeeze, ni sur RedHat/CentOS 6 et nous avons besoins de certaines de ses fonctionnalités (finesse des ACLs notamment).
          Là encore, nous nous reposons sur les paquets officiels qu'on peut trouver soit en version unstable pour Debian (nous contribuons a ces paquets), soit dans la Fedora pour RedHat/Centos (nous contriburons si celà devient nécessaire).

          Toujours dans l'optique de ne pas «ré-inventer la roue», quand ce n'est pas nécessaire :)

  • # Documentation plus technique...

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Bonjour,

    J'attendais avec impatience la sortie de Blue Mind depuis un moment et j'aimerais essayer de le faire tourner sur un serveur existant qui propose déjà un ensemble de services et qui tourne sous Debian.

    Je comprends tout à fait cette volonté de vouloir fournir un outil qui s'installe en 3 clics et je trouve ça très bien. Cependant, si jamais on n'utilise pas une Ubuntu, qu'on veut installer une sous-partie du système, ou qu'on a déjà une architecture web déjà installée, c'est un peu délicat de partir du .deb… J'ai vu qu'il y avait un dépôt git avec des sources et des scripts bash, mais où est la documentation ?

    Merci et félicitation pour ce nouveau projet qui m'a l'air fort prometteur.

    • [^] # Re: Documentation plus technique...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Concernant l'aspect Ubuntu, nos paquets vont être compatible Debian Squeeze (perso je développe sur cet environnement). Actuellement ils ne le sont pas, pour être précis, ça s'installe mais l'installeur échoue.

      Concernant la documentation de build… je dirais que la meilleure source est de regarder comment sont construit les paquets deb ou rpm qui sont dans le git.
      En fait, par expérience, ce type de documentation n'est que très rarement à jour (pour ne pas dire jamais). D'autre part, nous utilisons Jenkins pour une intégration continu. Celui-ci construit les paquets, les déplois et joue des tests à chacun de nos commits, ce qui fait des scripts de build la meilleure source.

      Attention, je parle bien de la documentation de build du logiciel. Bien sûr, celà ne concerne/concernera pas les documentations d'utilisations. :)

      Notre approche est de déployer Blue Mind sur un serveur ou une VM dédiée et travailler ensuite sur les aspects intégration à l'existant. Notre forum est ouvert pour ce type de questions.

  • # Licence ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    Je viens de tester aujourd'hui BlueMind et je le trouve vraiment très bien, complet, les éléments bien intégrés les uns avec les autres et surtout très facile d'installation pour peut qu'on utilise une ubuntu server 10.4 dédiée à BlueMind.
    Par contre je vois dans le journal et sur le site qu'on parle d'un logiciel open source mais je n'ai vu nulle part (peut être n'ai-je pas bien cherché) de quelle licence il s'agit ?

    • [^] # Re: Licence ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      En fait la licence est en en-tête de tous les fichiers sources.
      Nous allons faire ne sorte qu'elle soit plus visible pour les prochaines versions.

    • [^] # Re: Licence ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Elle est dans le fichier LICENSE.txt de la racine du dépôt GIT (http://blue-mind.net/spip.php?article36)

      Mais en bref c'est GNU Affero General Public License v3 et/ou CeCILL v2. (2 licences, notamment car la première n'a pas été traduite en français).

  • # Quelques questions

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Tout d'abord, avant de me lancer dans une critique, je voudrais préciser que j'utilise les logiciels suivants pour créer une suite collaborative: OpenLDAP, postfix, dovecot, amavisd, gosa, davical, roundcube et NFS/Samba pour le stockage partagé des emails et documents. OpenLDAP est répliqué (master/slave) et deux serveurs de mails partagent un stockage NFS pour les emails. Samba/Kerberos est aussi utilisé pour les stations sous Windows. Évidement, cela demande du temps pour faire marcher tout ça.

    Les questions:

    Quel composant avez-vous utilisé pour l'agenda partagé ? Sachant qu'il en existe déjà au moins trois (davical,radicale et calendar server) ? Pourquoi ne pas avoir soutenu une de ces solutions, notamment davical, qui implemente parfaitement les fonctions d'agendas partagés, mais qui manque cruellement d'une interface utilisateur intuitive web 2.0.

    Les modifications apportées à roundcube sont-elles sychronisées avec les dépôts officiels ? Est-ce que ce sont des plugins?

    Pourquoi avoir utilisé Cyrus, et non dovecot, qui AMHA est plus modulaire, et qui offre une quantité impressionnante de fonctionnalités modernes (dossiers publics et partagés, ACL, sieve, stockage sur NFS, déduplication des pièces jointes, etc.) ?

    Quel est le rôle exact de Java dans l'ensemble ? Sachant que la politique de la société qui est derrière est plus que discutable, ce choix nést pas très judicieux, amha.

    Bref, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une énième tentative de rentabiliser une pseudo suite collaborative (eg OBM, Open-Xchange, OpenChange, Zimbra, Zarafa, etc.), sans réelle volonté de créer un projet libre et communautaire de grande envergure, comme par exemple Samba ou Asterisk.

    En attendant ce jour, les entreprises continueront d'utiliser cette bouse infâme qu'est "Microsoft Exchange", simplement parce que le support d'une grosse société est plus rassurant.

    J'aimerais vraiment que ce projet devienne vraiment communautaire et ouver, sans Java, alors Bonne Chance.

    Merci de vos réponse.

    • [^] # Re: Quelques questions

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Bref, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une énième tentative de rentabiliser une pseudo suite collaborative (eg OBM, Open-Xchange, OpenChange, Zimbra, Zarafa, etc.), sans réelle volonté de créer un projet libre et communautaire de grande envergure, comme par exemple Samba ou Asterisk.

      Ce qui est sur c'est que si vous n'aimiez pas OBM, vous risquez de détester Blue Mind l'équipe étant celle qui a initié et maintenu OBM pendant 10ans.

      Pour l'aspect sans java, vous allez devoir attendre… longtemps.

      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à  1 .

        l'équipe étant celle qui a initié et maintenu OBM pendant 10ans.

        qu'est-ce qui a motivé cet abandon d'OBM pour créer ce nouveau projet?

        • [^] # Re: Quelques questions

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Assez compliqué de répondre à ça… Autant dire que nous étions très attaché à OBM. Ce n'est donc pas le logiciel en lui même qui est la "cause" de cet abandon…

          D'autre part, je parlerai plus de «renouveau» que d'«abandon»; c'est tout au moins ce qu'on va s'efforcer de faire !

          • [^] # Re: Quelques questions

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            Assez compliqué de répondre à ça… Autant dire que nous étions très attaché à OBM. Ce n'est donc pas le logiciel en lui même qui est la "cause" de cet abandon…

            C'est de la langue de bois pour ne pas dire que c'était des problèmes humains? ;-)

            • [^] # Re: Quelques questions

              Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 07/04/12 à 21:25

              pour avoir suivi cela de loin j'ai vu la fuite des talents quitter Linagora dont le Team Leader Pierre et je me suis dit que ça avait du "clasher".
              Puis quand j'ai entendu parler de Blue Mind j'ai vite compris que les avis avaient du diverger quelque part il n'y'a qu'a voir l'ambiance différente qu'il y'a a présent sur le mailing list d'OBM

              en tout cas longue vie a BM j’appréciais OBM je croi sque je vais adorer BM qui donne l'impression de sérieusement dépoussiérer OBM

  • # Répartition de charge et haute dispo

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Avez-vous prévu une configuration avec plusieurs serveurs pour de l'hébergement mutualisé ?
    -> pour répartir sur plusieurs datacenters pour la haute dispo
    -> pour répartir la charge sur plusieurs serveurs
    J'aime bien CyrusImap mais ce n'est pas le plus simple pour de la répartition.
    Apache/Nginx, Postfix, postgresql pas de problème mais votre applicatif pour l'agenda est-il prévu pour fonctionner dans ce type de configuration ?

    Projet très intéressant en tout cas.

    • [^] # Re: Répartition de charge et haute dispo

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Blue Mind est prévu pour pouvoir répartir l'ensemble de ses services sur des machines/VM séparées. D'où, en partie, le choix de Java, mais aussi l'implémentation de HornetQ.

      L'installeur actuel permet l'installation en mono serveur uniquement, mais toute l'architecture est pensée pour pouvoir être répartie.
      Ceci concerne aussi bien l'agenda que les autres applicatifs (webmail, console d'admin, synchronisation PDA…).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.