Forum général.général Facebook s'introduit dans votre messagerie...

1
16
juil.
2014

Bonjour à tous,

hier soir j'ai reçu un message de Outlook.com (ex-Hotmail) me signalant que quelqu'un a essayé de s'introduire dans le compte de messagerie de mon père depuis l'Irlande et que ça leur paraissait louche : en effet, que je sache, mon père n'est pas en Irlande ces jours-ci. Du coup, je suis allé consulter le journal des connexions (que vous pouvez voir en bas du message), j'ai fait une recherche sur l'adresse IP enregistrée et j'ai découvert que (...)

Forum général.général Quelle messagerie utiliser?

Posté par . Licence CC by-sa
0
1
mai
2014

Bonjour à tous, je viens de m'inscrire sur le site et je ne sais pas encore comment ça marche: Je ne suis pas sûr de créer ce fil de discussion au bon endroit… Mais je pose la question.

J'utilise gmail depuis plusieurs années et ça devient l'enfer. Mes messageries ont été bloquées (parfois pendant 24h) lorsque par exemple je l'ai utilisé depuis l'étranger (en Chine ou en Ukraine, imaginez le danger! tous ces méchants espions et mafieux, dans ces pays (...)

Forum Linux.débutant Serveur mail

Posté par . Licence CC by-sa
1
19
fév.
2014

Bonjour,

Je souhaiterai avoir des informations sur la configuration matériel minimum requis pour installer un serveur de messagerie pour 100 utilisateurs (10 go/boite utilisateur).

J'ai pour objectif de l'installer avec les paquets suivant :
-Postfix
-Dovecot
-Mysql
-Spamassassin Clamav
-Roundcube

Mon projet tient il la route ?

Cordialement.

Journal Suppression des spams

Posté par . Licence CC by-sa
5
13
jan.
2014

Les spammeurs utilisent bien sûr les ressources qui sont à leur disposition, à savoir nos propres serveurs, ce qui leur coûte moins cher et rend plus difficile leur détection. Par exemple, ils peuvent attaquer un serveur de messagerie pour en prendre le contrôle mais ce n'est pas discret et c'est vite détectable. Ils peuvent aussi se constituer un réseau d'ordinateurs zombie qui vont, pendant une période donnée, envoyer des milliers de messages à des destinataires aléatoires appartenant à un (...)

Blue Mind passe en version 2.0

39
22
mai
2013
Bureautique

Après 6 mois d’intenses développements et tests, la solution de messagerie collaborative Blue Mind 2.0 est disponible. Il s'agit de la première messagerie à publier en Open Source sa solution d'archivage et de stockage hiérarchique ainsi que sa brique de sauvegarde évoluée.

L’accueil de la sortie de Blue Mind 1.0 l’année dernière a dépassé nos espérances autant au niveau de l’écosystème des partenaires que des clients. Les activités sur le forum montrent un réel engouement pour Blue Mind.

Cette nouvelle version améliore encore l’ergonomie et l’utilisabilité de la solution en renforçant les fonctionnalités d’infrastructure pour répondre aux exigences des grosses installations. Blue Mind se positionne face à Exchange ou Zimbra, son périmètre assez large couvrant :

  • la messagerie et le partage de boîtes aux lettres ;
  • le partage de calendrier ;
  • le partage de contact ;
  • la gestion de la mobilité iPhone, Ipad Android via en push ;
  • la connectivité des clients lourds Outlook et Thunderbird ;
  • le mode web déconnecté directement dans le navigateur ;
  • l’extensibilité via les API ou plug’in ;

NdM : Blue Mind est principalement développé en Java et est publié sous licence AGPL 3

Jeudi du libre d'avril à Lyon : héberger son serveur de messagerie

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
11
2
avr.
2013
Communauté

Après le grand succès de la conférence sur les principes de l'auto-hébergement, permettant de rester propriétaire de ses données personnelles tout en bénéficiant des avantages de services en ligne, voici un premier cas de réalisation concrète avec la mise en place d'un serveur de messagerie.

Au cours de cette présentation, vous découvrirez comment installer et sécuriser un serveur de courriel à votre domicile, vous permettant de reprendre le contrôle de vos messages électroniques.

Durant cette conférence, vous verrez qu'il n'y pas besoin d'être ingénieur en informatique pour mettre en place son propre serveur de courriel. Quelques connaissances en informatique, un soupçon de curiosité et un peu de temps (libre de préférence), et la messagerie électronique n'aura plus de secrets pour vous !

Comme toujours, cela se passe le premier jeudi du mois (4 avril) à 19 h 30. La présentation a lieu à la Maison pour tous, salle des Rancy, 249 rue Vendôme, 69003 Lyon (Métro Saxe Gambetta).

Blue Mind 1.0 est disponible !

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nÿco, baud123, patrick_g, Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par Florent Zara.
50
30
oct.
2012
Technologie

Un an après l’annonce du projet, Blue Mind, la nouvelle messagerie collaborative est maintenant prête pour une mise en production. Blue Mind se positionne comme une solution moderne, aboutie, innovatrice et une alternative sérieuse aux solutions de type Exchange, Lotus Domino ou Zimbra.

Blue Mind couvre un large périmètre :

  • messagerie et partage de boîtes aux lettres ;
  • partage de calendriers, utilisateurs, ressources, recherche de disponibilités ;
  • partage de contacts, carnets d’adresses, liste de distribution ;
  • administration graphique, multi‐domaine, tâches planifiées ;
  • gestion d’annuaires, utilisateurs, groupes ;
  • gestion avancée de la mobilité iPhone, iPad, Android en mode push ;
  • ouverture maximale avec services Web, greffons, file de messages et un kit de développement à venir ;
  • gestion de la collaboration possible via Thunderbird ou Outlook ;
  • etc.

Bref, l’ensemble des fonctionnalités d’une solution entreprise, traitées de façon simples et compréhensives.

NdM : Blue Mind est sous licence GNU Affero General Public License v3 et/ou CeCILL v2.

Sortie de DavMail en version 4.0.0

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, Nÿco, Xavier Teyssier et Florent Zara. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
45
11
sept.
2012
Microsoft

Par défaut, les serveurs de messagerie Microsoft Exchange promeuvent leur protocole propriétaire (MAPI/EWS) au détriment de protocoles, certes anciens, mais ouverts et éprouvés (IMAP, POP, SMTP, WebDAV/CardDAV). Il est difficile de les utiliser avec d’autres clients de messagerie et de calendrier que le client Outlook officiel. Il existe cependant une parade :

DavMail est un petit logiciel, léger et multi‐plate‐forme (Java), qui va s’intercaler entre l’interface HTTP (OWA pour Outlook Web Access) d’un serveur Exchange et votre poste de travail, pour jouer les interprètes. Il « parlera » WebDAV (jusqu’à Exchange 2007) ou EWS (pour Exchange 2010) avec le serveur Exchange, et traduira tout cela en IMAP/SMTP/LDAP/CalDAV/CardDAV pour votre client de messagerie et/ou de calendrier favori.

Logo DavMail

La sortie (très discrète) de la version 4.0.0, hier, correspond au terme d’un long travail d’adaptation et de test de l’outil pour l’adapter à Exchange 2010, lequel a abandonné l’usage du protocole WebDAV au profit exclusif d’une variante maison nommée EWS (Exchange Web Services), introduite dans la version 2007 d’Exchange.

NdM : On peut aussi citer un greffon pour Thunderbird : Exchange 2007/2010 Calendar and Tasks Provider (non compatible Thunderbird 15, pour l’instant).

Journal free et la gestion des mails

Posté par . Licence CC by-sa
17
11
mai
2012

Voici un mail que je viens de recevoir de free :

Nous nous sommes aperçus que votre boite mail posait quelques problemes
techniques :
- un nombre elevé de mails stocké dans un même dossier

Vous pourrez trouver ci-dessous les dossiers susceptibles de poser probleme :
- dossier /Maildir :
espace utilisé : 75.52 Mo
nombre de mails : 5.35K
- dossier /INBOX/sent-mail :
espace utilisé : 10.54 Mo
- dossier /INBOX/Sent :
espace utilisé : 4.97 Mo

Si vous (...)

Blue Mind : une nouvelle messagerie collaborative open source

Posté par . Édité par baud123, Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
32
5
avr.
2012
Internet

Vendredi 30 Mars est sortie la première version Bêta de Blue Mind, logiciel de messagerie et travail collaboratif.

En novembre dernier, la société Blue Mind était présente au JRES a Toulouse afin de faire part d'un nouveau venu dans le domaine de la messagerie collaborative, en annonçant une beta public ainsi que les sources pour fin mars 2012.

Petit état de l'art de (quelques aspects de) la messagerie instantanée

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
79
7
juil.
2011
XMPP

Je vois, sur ce site, pas mal d'interrogations sur l'évolution de XMPP, de critiques, et de dénigrement. Je pense donc qu'il peut être utile de donner de temps en temps des petites nouvelles sur ce qu'il se passe en interne.

Thunderbird 5 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par j. Licence CC by-sa
33
2
juil.
2011
Mozilla

Ce 28 juin est sortie la version 5 de Thunderbird, le client de messagerie de Mozilla.

Voici une liste non exhaustive des nouveautés :

  • le démarrage est plus rapide ;
  • le gestionnaire de greffon a été emprunté à Firefox ;
  • la gestion des onglets a été améliorée : il est possible de les déplacer entre les fenêtres et de les réordonner ;
  • les greffons peuvent être utilisés dans les flux RSS ;
  • l’assistant de création de compte a été amélioré ;
  • de multiples corrections de bogues en tout genre.

Cette version ne justifie certainement pas un saut de version de 3.1 à 5, mais elle s’explique par l’alignement sur la nouvelle politique de numérotation de Firefox, avec lequel Thunderbird partage le moteur de rendu.

Pour la suite, il est prévu de développer un moyen de synchroniser les instances de Thunderbird (qui a dit IMAP ?) et d’ajouter une vue Conversation, du style de celle de Gmail.

Journal Système de messagerie pour remplacer les e-mails

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
7
9
mai
2011

Salut,

Je réfléchis en ce moment à un système de messagerie au dessus du protocole HTTP qui pourrait replacer dans une certaine mesure les e-mails. Mes buts sont:

  • de permettre une implémentation simple, en particulier en utilisant XmlHttpRequest
  • de passer partout où HTTP passe
  • d'authentifier l'envoyeur

Je propose donc un mini protocole REST que je compte commencer à implémenter bientôt.

Ce qui m'a poussé à ça, c'est la découverte des sites en .onion. Et la constatation qu'il n'y avait (...)

XMPP au printemps, le grand rafraîchissement

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
112
30
mar.
2011
XMPP

C’est en 1999 que Jeremie Miller crée Jabberd, serveur open source de messagerie instantanée et de présence. Il appelle le protocole (de fait) sous-jacent « Jabber », terme traduisible directement de l’anglais au français comme un « bavardage ». Puis, le petit protocole au nom sans prétention commença à en avoir. Voulant jouer dans la cour des grands, il fut en effet proposé comme standard auprès de l’IETF avec l’objectif de fournir une véritable interopérabilité dans le monde de la communication instantanée, encore jeune, mais déjà quasi-entièrement sous le contrôle de divers réseaux privés, propriétaires et sans aucune transparence de fonctionnement.

Mais l’Internet est sans pitié pour les jeunes présomptueux, et il fallut plusieurs groupes de travail IETF, brouillons, stabilisation du protocole, la création d’une fondation (Jabber Software Foundation)… pour que finalement, début 2004, 5 ans après la création du protocole, ce dernier soit enfin un standard reconnu. On lui accorda des numéros pour faire le fier comme James Bond : RFC 3920 (le cœur) et RFC 3921 (Messagerie Instantanée et Présence). Petit protocole devenu grand décida alors de changer de nom pour paraître plus sérieux lors d’entretiens d’embauche. Il se fit donc appeler XMPP, pour eXtensible Messaging and Presence Protocol.

À partir de là, la JSF prit plus d’importance, s’organisa davantage et changea à son tour son nom en 2007 pour XSF, XMPP Standards Foundation. Notons l’évolution sémantique : on est passé d’une entité de code (Software) à une autre gérant désormais clairement des Standards. Les rôles sont répartis entre l’IETF et la XSF. L’IETF s’occupe essentiellement du centre névralgique du protocole, ce qui en fait un protocole Internet interopérable. De son côté, la XSF gère en plus les extensions : les XEP (XMPP Extension Protocols). En effet, XMPP a été créé comme un protocole extensible. Par design, il est un triple protocole — comme son nom l’indique : un protocole de Présence (qui de ses contacts est présent ?), un protocole de Messagerie (non forcément lié à la présence : on peut envoyer des messages à des entités dont nous ne connaissons pas la présence, comme pour les e-mails), et enfin, un protocole eXtensible, qui permet donc de créer des sous-protocoles de communication, pour tout usage. XMPP fut défini comme un protocole applicatif extrêmement générique, non limité à la messagerie instantanée. La XSF s’occupe donc en particulier de cette dernière caractéristique (extensibilité), et travaille en collaboration avec l’IETF sur les deux autres.

Néanmoins, cela fait maintenant 7 années que le cœur de notre petit protocole n’avait pas été soigné, bien que souvent ausculté puisqu’il se faisait vieux. C’est pourquoi, après toutes ces années de traitement, le voilà comme un nouveau né avec ses nouveaux numéros d’identité.
En effet, pour fêter le printemps, le 21 mars 2011 est à noter comme le jour où les RFC de XMPP seront mises à jour : les RFC 3920 et 3921 sont désormais obsolètes et remplacées respectivement par les RFC 6120 et 6121. Enfin, une troisième RFC voit le jour, standardisant séparément le format des adresses XMPP (ce qui était auparavant intégré à la RFC 3920) : la RFC 6122.