Co-financement d'un logiciel de transfert vers machine-outil

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
22
11
août
2011
Commercial

Il n'existe pas de logiciel libre pour transférer des fichiers de programme d'usinage d'un ordinateur vers une machine-outil, via une liaison série. Un projet de développement est proposé, un appel est lancé pour trouver des entreprises intéressées pour participer au co-financement.

Il n'y a pas d'organisme financier centralisateur (fondation, association...). Le financement sera entièrement décentralisé. Chaque entreprise intéressée pour devenir co-propriétaire de ce logiciel libre peut proposer un montant, elle recevra alors un devis du prestataire avec le cahier des charges global et si elle l'accepte, elle pourra passer commande lorsqu'il y aura assez de co-financeurs qui se seront engagés. Le développement commencera lorsque le prestataire aura reçu toutes les commandes.

Ce mode de financement n'a à notre connaissance jamais été expérimenté. S'il réussit, il sera renouvelé avec d'autres logiciels qui manquent dans le monde professionnel, sur des budgets plus importants.

Si vous connaissez des réseaux pouvant diffuser l'appel au co-financement auprès des entreprises susceptibles d'être intéressées (CETIM, associations professionnelles…), n'hésitez pas à les ajouter sur la page Wiki du projet.

  • # Propriétaire d'un logiciel libre ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Projet intéressant de part son système de financement original. Par contre je n'ai pas trouvé la licence qui seras utilisé.
    Avec un devis à 10K€, cela me semble raisonnable. Maintenant je pense que beaucoup d'entreprise ont déjà un logiciel similaire mais "propriétaire". En tous cas bonne chance pour la suite du projet.

    devenir co-propriétaire de ce logiciel libre

    Je ne pensais pas que l'on pouvait être "propriétaire" d'un logiciel libre. Pour moi le mot "propriétaire" à une connotation "d'exclusivité", de "droit de regard" sur l'utilisation faite de la propriété. Ce qui n'est pas vraiment dans l'esprit d'une licence libre ... non ?

  • # C et GTK, pas le mieux je pense

    Posté par . Évalué à 6.

    Bonjour,
    sans vouloir troller, je ne pense pas que le couple C/Gtk+ soit le plus adapté pour du portage (même si cela fonctionne). Je pense qu'un langage objet serait plus adapté, le couple C++/Qt serait pas mal (ou python/Qt). Avant de me faire incendier, j'ai testé Gtk et c'est quand même moins pratique que des frameworks comme wxWidgets ou Qt. Et ayant testé ces deux frameworks durant plusieurs années : d'abord wxWidgets puis au changement de licence j'ai essayé Qt, il m'est apparu que Qt était bien plus pratique, moins de code, plus puissant aussi. Après c'est une question d'habitudes aussi.
    Bonne journée

  • # Problème de licence

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-il normal que toolinux.com publie exactement le même article sous une licence différente ?

  • # Entreprise radiée ?

    Posté par . Évalué à 9.

    L'entreprise est radiée, donc n'existe plus. Etonnant non ? pour un tel projet (cf sociéte.com)

  • # Du coup cela explique C/GTK+ avec le devis de 2003

    Posté par . Évalué à 2.

    Comme Qt n'était pas LGPL à l'époque, que wxWidgets n'était pas forcément hyper-connu non plus, ils sont restés sur GTK+ ou alors il s'agit d'un devis de 2003 :-) !!

  • # EMC ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Il n'existe pas de logiciel libre pour transférer des fichiers de programme d'usinage d'un ordinateur vers une machine-outil, via une liaison série.

    Vraiment ? Personnellement je n'y connais pas grand chose en machine-outil à commande numérique, mais EMC me semble correspondre plutôt bien à cette définition !

    • [^] # Re: EMC ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Non, EMC pilote les moteurs des axes d'une petite machine-outil.
      Ce qu'on veut développer, c'est un simple logiciel de transfert de fichiers PC<->mémoire de commande numérique via une liaison RS232/RS485. Ensuite la commande numérique pilote la machine-outil.

      • [^] # Re: EMC ?

        Posté par . Évalué à 2.

        kermit avec une GUI, en gros

        • [^] # Re: EMC ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Un simple Kermit... Oui je pense qu'il s'agit d'à peu près cela... Mais il ne faut pas oublier le public ciblé et un minimum d'ergonomie.
          Dans un atelier, les utilisateurs sont des techniciens et ouvriers et ils ne sont pas tous des informaticiens parfaitement conscients des paramètres d'une communication RS232.
          Le but d'un tel logiciel est de faciliter le transfert de programmes depuis une bibliothèque vers un parc hétérogène de MOCN.

  • # Plateforme web pour nantissement d'un projet

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-ce que quelqu'un connaîtrait une plateforme permettant de faire connaître et de gérer facilement le co-financement d'un projet libre? Par exemple :
    http://micropledge.com
    http://bourse.octolys.fr
    mais qui soit plus simple, géré par un organisme neutre à portée nationale/internationale, utilisant des outils de communication web 2.0 (réseaux sociaux, twitter, rss...), multilingue, couplable éventuellement avec une forge?
    Il faudrait une aide européenne pour financer ça.

  • # HeeksCAD

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Le projet HeeksCAD comprend la partie CAO à laquelle on peut s'attendre et une deuxième HeeksCNC qui génère la commande numérique pour machine outils.

    J'ai juste deux questions :

    • Est-ce que ce projet est facilement interfaçable avec HeeksCAD ?
    • Est-ce que vous vous êtes fait connaître de ce projet ? C'est peut-être le moyen de recruter des contributions internationales.
    • [^] # Re: HeeksCAD

      Posté par . Évalué à 3.

      En général ce sont les personnes du bureau d'étude qui utilisent Heekscad, Freecad etc (qui n'arrivent hélas pas encore à la cheville de topsolid, solidworks...) et les personnes de l'atelier qui transfèrent les fichiers d'un PC vers une machine-outil. Le BE ne peut pas transférer vers les MOCN car il faut être sur la commande numérique de la machine-outil pour déclencher le transfert. Mais je note quand même l'idée pour le cas des machines-outils récentes qui ont un disque dur avec un accès partagé.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.