D-Cubes : ordinateurs sous Linux et promotion du logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
42
27
fév.
2011
Suse

En Belgique, l'ASBL (association sans but lucratif) « Les Jeunes Entreprises » organise chaque année la création de « mini-entreprises », créées et gérées par des jeunes, dans le but de les former au monde professionnel. Ces entreprises doivent commercialiser des produits, généralement de petits objets comme des coussins, des bougies, etc..

D-Cubes est l'une de ces mini-entreprises, déjà présentée dans une précédente dépêche et gérée par un groupe de quatre étudiants de rhéto (terminale française). Son projet est d'assembler et de livrer des ordinateurs compacts et à faible consommation, répartis en deux gammes présentées en seconde partie de la dépêche.

Un point intéressant de ces ordinateurs est qu'ils sont livrés sous openSUSE GNU/Linux, et que D-Cubes participe le plus possible à la promotion des logiciels libres (la dépêche précédente parlait d'une présentation en centre commercial le 20 novembre, nous en avons eu une deuxième le 19 février). De plus, 30 % de nos bénéfices seront reversés à la Free Software Foundation Europe en fin d'exercice, c'est-à-dire en avril.

Cette dépêche montre l'accueil très chaleureux qui a été réservé à GNU/Linux dans cette deuxième grande surface bruxelloise et décrira nos deux gammes d'ordinateurs.

Caractéristiques de nos ordinateurs

Nous proposons deux gammes d'ordinateurs, l'une à destination de ceux qui veulent juste aller sur Internet et faire de la bureautique à moindre coût, l'autre pour combler les exigeances des joueurs et des personnes demandant plus de puissance à leur ordinateur.

D-Cubes est en mesure de livrer les commandes en Belgique, France, Hollande, Allemagne, Luxembourg ou Angleterre, ainsi que dans tous les autres pays couverts par le réseau de la bpost — la poste belge —, soient environ 220 pays répartis dans le monde. La liste donnée précédemment n'entraîne des frais de port que de 15 €, sauf pour la Belgique où ils sont de 7,90 €. En plus de la livraison, le retrait gratuit à Bruxelles 1020 (Laeken) est également possible.

Les caractéristiques logicielles de nos deux ordinateurs sont détaillées dans la précédente dépêche parlant de D-Cubes.

La gamme Light

La gamme Light a été la première lancée au tout début de la mini-entreprise, et a déjà été abordée dans la précédente dépêche. Son boîtier de 11 × 26 × 26 cm (et non 11 × 33 × 33 cm, comme dit la dernière fois) accueille un processeur Intel Atom D410 ou D510 (simple ou double cœur, à 1,66 Ghz) et 1 Gio de RAM, extensible à 8 Gio.

Cette gamme est destinée à permettre un accès à Internet et de faire de la bureautique, sans dépenser pour de la puissance non-nécessaire. En outre, l'Intel Atom a une consommation très faible, portant les besoins énergétiques de l'ordinateur à 30 W seulement. Les composants sont également choisis pour leur rapport qualité / prix, ce qui nous permet d'offrir d'excellents ordinateurs, garantis 2 ans, à 189,99 € TTC de base (les options ajoutent un surcoût).

  • processeur Intel Atom D410 ou D510 (simple ou double cœur, à 1,66 Ghz) ;
  • carte graphique Intel intégrée, pleinement supportée par les pilotes libres récents (installés sur notre openSUSE OEM). Il est possible d'utiliser les effets de KWin sans le moindre problème sur un écran 1920 × 1200, ainsi que de jouer à Neverball en pleine qualité en 1280 × 1024 ;
  • 1 Gio de RAM DDR2 de base, jusqu'à 8 Gio possible ;
  • disque dur de 250 Go, jusqu'à 1 To disponible ;
  • 4 USB, 3 audio, 1 VGA, 1 Ethernet 10/100 (et gigabit pour la version D510), 2 PS/2 pour la face arrière, ainsi que 2 audio et 2 USB en face avant ;
  • lecteur-graveur DVD en option pour moins de 20 €, portant le prix d'un ordinateur complet et performant à moins de 210 €.

La gamme Gamer

La gamme Gamer, dernière arrivée, il y a quelques jours seulement, vise à proposer les avantages D-Cubes (prix attractifs, openSUSE, proximité avec les clients) à tous ceux demandant un ordinateur plus puissant. Taillée pour les performances et l'évolutivité (la garantie de 2 ans autorise l'ouverture du boîtier et de changer soi-même des pièces), cet ordinateur utilise un boîtier plus spacieux de 13 × 35 × 40 cm, capable d'accueillir une carte mère au format micro-ATX, deux disques durs, un lecteur DVD et un lecteur de cartes (format lecteur de disquettes).

Cette gamme est destinée aux jeux (cartes graphiques nVidia et pilote propriétaire nVidia préinstallé) et au calcul intensif. Pour les puristes, il est possible de ne pas installer de carte graphique et de se contenter du processeur graphique ATI Radeon HD 3000 intégré à la carte mère, en utilisant des pilotes libres. Cette gamme est disponible au prix de 249,99 € TTC.

  • processeur AMD Athlon II X2 à 3,0 Ghz. La carte mère supporte jusqu'à l'Athlon II X4 à 3,2 Ghz ;
  • Carte graphique intégrée ATI Radeon HD 3000, cartes graphiques « discrètes » NVIDIA disponibles en option (pour le moment juste la GeForce 210, mais nous acceptons les commandes personnalisées par e-mail) ;
  • 2 Gio de RAM DDR3, jusqu'à 8 Gio possible ;
  • Disque dur de 250 Go, jusqu'à 1 To disponible ;
  • 4 USB, 3 audio, 1 VGA, 1 DVI, 1 Ethernet 10/100/1000, 2 PS/2 à l'arrière, 2 USB et 2 audio à l'avant ;
  • Carte mère évolutive à socket AM3, supportant des processeurs jusqu'à 95 W. Elle possède deux slots PCI, un slot PCI Express ×16 et un slot PCI Express ×1, ainsi que deux emplacements mémoire DDR3. L'alimentation du boîtier est de 380 W.

Niveau acoustique, le boîtier comporte un ventilateur silencieux pour l'alimentation (placé en dessous de celle-ci, il refroidit également le boîtier), ainsi qu'un ventilateur un peu plus bruyant sur le microprocesseur. Certaines options « chauffantes », comme les cartes NVIDIA, comportent, soit leur propre ventilateur, soit nécessitent l'ajout d'un ventilateur supplémentaire au boîtier.

Pour donner un ordre de performance, le Gamer permet de faire tourner — en passant par Wine — Track Mania Nations Forever en 1920 × 1080, qualité maximale, de manière fluide (60 images/s minimum) en utilisant la carte NVIDIA GeForce 210 et le reste des options au minimum (double cœur à 3,0 Ghz, 2 Gio de RAM, etc.), c'est-à-dire sur un ordinateur ne coûtant que 279,99 €.

Réception de GNU/Linux au Cora d'Anderlecht

Dans le cadre du « Congrès des Mini Entreprises », l'ASBL « Les Jeunes Entreprises » a organisé une journée de vente dans un centre commercial bruxellois, le Cora d'Anderlecht.

D-Cubes y était bien sûr présent et a fait la démonstration de ses deux gammes d'ordinateurs tournant sous GNU/Linux. Chaque ordinateur était accompagné d'un grand écran, d'un clavier et d'une souris à disposition des visiteurs.

Comme au Basilix, lors de notre précédente démonstration en public, une énorme quantité de visiteurs se sont arrêtés au stand et ont demandé à découvrir GNU/Linux.

Outre l'environnement KDE (Plasma et les effets de KWin), les gens ont également été intéressés par les capacités de mise en ligne de GNU/Linux. Nous avons en effet eu la chance de pouvoir profiter de l'accès Wi-Fi gratuit des Mc Donalds, pour montrer aux curieux et aux sceptiques que l'entièreté du Web et d'Internet reste disponible, même sous GNU/Linux.

Ce point est d'ailleurs celui qui nous a le plus surpris : beaucoup de gens s'attendent à voir disparaître leurs e-mails, leur compte Facebook, MSN, ainsi que tous leurs autres services en ligne en cas de passage à GNU/Linux. Cet accès à Internet était donc bienvenu pour montrer ce que « interopérabilité » veut dire.

Outre l'accès à Internet, nous avons également eu l'occasion de faire la démonstration de beaucoup d'applications libres tournant sous GNU/Linux, comme GIMP, OpenOffice.org, Inkscape et Firefox ; mais également des moins connues, mais au moins aussi appréciées, comme Krita, Marble, Kdenlive et l'environnement KDE en général.

Au final, beaucoup de gens ont quitté notre stand en nous promettant une visite sur notre site web et en louant avec leurs amis la supériorité de GNU/Linux sur Windows et MacOS X (curieusement, depuis Windows 7, MacOS X est plus critiqué que Windows par rapport à GNU/Linux).

Cette journée a donc été à nouveau un succès pour l'éducation des foules aux logiciels libres, et nous avons même été jusqu'à parler de GNU/Linux à des Danois venus en visite chez nous.

Réception de D-Cubes dans le monde du logiciel libre

Pour clôturer cette dépêche, deux petites notes sur l'interaction entre D-Cubes et le logiciel libre sont à relever.

Tout d'abord, on a parlé de nous sur beaucoup de sites, en premier lieu LinuxFr.org, mais également ubuntu-fr.org et toolinux.com. Beaucoup de gens saluent la promotion du logiciel libre que nous faisons, ainsi que les 30 % des bénéfices que nous reverserons à la Free Software Foundation Europe.

Ensuite, en parlant de cette fondation, nous avons reçu, il y a quelques jours, un e-mail du président de la FSFE nous invitant à le contacter pour discuter. Il nous encourage personnellement et nous l'en remercions. Globalement, nous remercions tout l'écosystème du logiciel libre qui nous accueille chaleureusement, et nous arrose de conseils, de remarques et parfois même de compliments. Merci à tous !

  • # Merci

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis avec enthousiasme les pérégrinations de votre groupe. C'est vraiment une super idée ; et c'est sûrement une belle réalisation.

    Je vois que, outre le travail que vous faites sur le matos et l'intégration, vous faites aussi de la propagande : vous n'hésitez pas à vous plonger au coeur du Cora.

    Seriez-vous près à vous déplacer dans une petite ville de France ? C'est une vraie question. Si ça peut vous rassurer (gîte et couvert bien sur), on peut discuter le déplacement.

    PS : la petite ville de France se trouve largement au sud de la Loire foie gras compris. (même latitude que Toulouse).


    Tout travail mérite salaire.


    « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

  • # la FSF(E), son haut patronage, tout ça :-)

    Posté par . Évalué à -10.

    Je te félicite Denis, ainsi que toute la communauté qui a pu t'aider :-)

    De mon côté, j'avance plus lentement, t'as peut-être vu mes ébats amoureux récents avec les amis de linuxfr :-)

    Je me félicite d'avoir déjà reçu une réponse par mail de Richard Stallman, héhé.

    bientôt des nouvelles de Zino, arf' ! Fin de semaine prochaine, des vidéos présentant des cas d'utilisation, ensuite Richard avisera de l'aide qu'il souhaite apporter :-)

    Bravo Denis ! Bonne continuation, mon cher !

  • # Grand bravo!

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Les gars vous assurez grave!

    Je viens de vous mailer pour plus d'infos sur un "Light" dual-core (l'option n'est pas visible sur votre site!), car les prix sont plus que corrects!

    Est-ce que vous avez plus d'infos 'geek' à nous (me) donner? Genre quel est le chipset graphique, est-ce qu'il y a un port PCI(-e)? nombre de slots de RAM, voire modèle de carte mère?

    Je vois que vous proposez le paiement par virement bancaire, mais est-il possible de payer par chèque? (faire un virement implique de me déplacer à ma banque :-( )

    Sinon, des questions plus philosophiques:

    • Est-ce que vous vous versez un salaire?
    • La "mini-entreprise" est-elle rentable depuis le temps?
    • Allez-vous publier vos résultats? Genre un bilan annuel, nombre de commandes, statistiques diverses, quelque chose comme ça.
    • Est-ce que votre mini entreprise va perdurer? C'est à dire, après la fin d'année scolaire?

    Continuez comme ça en tout cas, vous faites un truc super!

    • [^] # Re: Grand bravo!

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Bonjour,

      La page de description du Light contient en bas un cadre avec les différentes options disponibles, dont le processeur Intel Atom D510 double coeur pour 18 € supplémentaires.

      Les informations geek sont données dans la dépêche pour le Gamer (1 port PCI-e 16x, 1 port PCI-e 1x, deux slots de RAM, etc). Celles pour le Light sont moins intéressantes car l'ordinateur est conçu pour être compact et efficace, pas vraiment personnalisable. La carte mère comprend un port PCI (le boîtier impose que ce soit une carte à profil bas, comme une carte tuner TV par exemple), deux slots de RAM DDR2 et 2 connecteurs SATA. La carte mère D510 possède un connecteur mini-PCI permettant de mettre des espèces de toutes petites cartes, mais je n'en sais pas plus. Le chipset de la carte mère est le Intel NM10 (carte graphique GMA 3150).

      Côté boîtier, le Light permet d'avoir un disque dur (baie 3,5" pleine hauteur) et un lecteur CD/DVD (baie 5" pleine hauteur). L'alimentation est de 160 W.

      Pour le virement, il suffit que la somme exacte arrive sur notre compte, avec votre numéro de commande en communication. Les chèques n'existent plus en Belgique depuis des années, je ne sais donc pas comment ça marche, mais vous faites comme vous voulez (virement, carte de banque, guichet, chèque, homebank, coup de téléphone à la secrétaire en lui disant de se débrouiller, etc).

      • Nous avons un mini-salaire pour la forme, de quelques euros par mois (on est payé à l'heure, ça dépend de ce qu'on fait).
      • La mini-entreprise est rentable : nous avons en moyenne vendu suffisamment d'ordinateurs depuis le début pour nous payer nos salaires. Il faut juste que ça continue jusqu'en avril, avec de préférence un petit bénéfice (pour la FSFE).
      • Je pense qu'on pourrait publier nos résultats en fin d'exercice. Nous devons remettre un rapport détaillé à l'ASBL Les Jeunes Entreprises, je pense qu'on peut également le mettre sur le site web.
      • Pour perdurer, je ne pense malheureusement pas. L'ASBL nous oblige à déposer le bilan, sauf si nous voulons transformer la mini-entreprise en une véritable entreprise. Le problème est qu'il faut gérer tout cela, et qu'on devra alors vendre beaucoup plus pour rester viables (les mini-salaires sont entre 20 et 30 fois plus faibles que les barèmes des véritables salaires).

      Merci pour les encouragements.

      • [^] # Re: Grand bravo!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour perdurer, je ne pense malheureusement pas. L'ASBL nous oblige à déposer le bilan, sauf si nous voulons transformer la mini-entreprise en une véritable entreprise. Le problème est qu'il faut gérer tout cela, et qu'on devra alors vendre beaucoup plus pour rester viables (les mini-salaires sont entre 20 et 30 fois plus faibles que les barèmes des véritables salaires).

        C'est bien dommage de jetter à la poubelle un si joli projet! Je comprends que se transformer en une vraie entreprise soit un défi qui peut paraître insurmontable, mais ça peut aussi être une aventure très enrichissante.

        • [^] # Re: Grand bravo!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Si les lois belges autorisent de créer une entreprise qui ne paie personne, pas même son directeur (ou alors très très peu), alors là c'est possible. Mais sinon, on ne vend pas assez d'ordinateurs pour être viables (quoique des publications comme ici sur Linuxfr nous amènent quelques clients, donc on a du succès quand on parle de nous :) ).

          Côté temps, je saurais en trouver, mais c'est vraiment la viabilité de l'entreprise qui me fait douter. On n'existe plus que pour un mois, et ça me paraîtrait étonnant qu'on se fasse un nom assez important pour qu'on vende 4 ou 5 ordinateurs par jour de manière soutenue, tous les jours, avant le mois d'avril.

          A plus.

  • # Arm

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    À quand une version arm?

    du dual, tri, ou quad core en cortex A9, ça serait intéressant.....

    www.solutions-norenda.com

  • # Version media center

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Envisagez vous aussi de fournir des config media center, avec XBMC installé par exemple ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.