Entreprises, soutenez les formations du libre : la taxe d'apprentissage

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
10
11
fév.
2009
Éducation
Dans la vie des entreprises, la fin du mois de février est une date clef dans la déclaration de la taxe d'apprentissage. Cet impôt est le seul dont vous pouvez contrôler la destination, c'est à dire que vous pouvez choisir qu'il soit reversé à la formation de votre choix (sous réserve qu'elle soit habilitée à le recevoir).

Certaines formations sont orientées vers la professionnalisation d'apprenant ayant un fort investissement dans l'utilisation, la promotion et la diffusion du libre.

En fléchant l'attribution de tout ou partie de leur versement à la taxe d'apprentissage, les entreprises permettent ainsi à ces formations de développer des moyens (essentiellement pédagogiques) et elles donnent aussi une visibilité économique à la place du libre.

Pour illustrer ce propos, l'April regroupe sur une page une liste des formations autour du logiciel libre.

NdM: Merci à Vincent Mabillot pour avoir proposé une dépêche sur le même thème.
Pour rappel la procédure de déclaration de la taxe d'apprentissage est la suivante :
  1. Contacter votre organisme collecteur ;
  2. Adresser vos éléments de paiement à votre organisme collecteur avant la fin du mois de février ;
  3. Préciser impérativement dans le versement que la taxe est attribuée à la formation de votre choix et indiquer éventuellement le diplôme que vous soutenez en rappelant son intitulé et son numéro d’agrément ;
  4. Adresser une copie de votre versement à la formation de votre choix afin qu'elle puisse en avoir connaissance et réagir en cas d’erreur ou d’omission.
  • # Pour soutenir la licence colibre (communication, logiciel libre et sourc

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le numéro d'habilitation est : 2005960, plus d'infos sur la formation et la taxe d'appentissage sur :http://www.colibre.org/module-Actus-display-sid-61.html
  • # Profitons-en

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est peut-être la dernière (dixit Sarko et son discours de jeudi dernier).
    • [^] # Re: Profitons-en

      Posté par . Évalué à 5.

      Ce n'était pas la taxe professionnelle, dont il était question?
      • [^] # Re: Profitons-en

        Posté par . Évalué à 3.

        Si !

        La taxe professionnelle, elle, est reversée aux collectivités locales qui vont perdre une grande partie de leur indépendance financière avec sa suppression.

        Encore un truc en plus pour faire disparaitre le service publique et ces gros cons de fonctionnaires ! Enlevons-leur tout moyen de d'être un brin indépendants et autonomes :)
        • [^] # Re: Profitons-en

          Posté par . Évalué à 6.

          En l'occurrence, la taxe pro ne concerne qu'une seule des trois fonctions publiques. Si je devais essayer de voir les plans à l'intérieur des plans, je pencherais plutôt pour une tentative de revenir une arrière sur la décentralisation, en favorisant les fonctionnaires dépendant de l'état au détriment des autres.
        • [^] # Re: Profitons-en

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          La taxe d'apprentissage représente une masse financière considérable. Si une petite partie de cet argent servait à financer la formation aux logiciels libres, leur développement serait indirectement favorisé et leurs succès bien plus rapides.

          Cette initiative est parmi les meilleures que l'on puisse avoir actuellement.
      • [^] # Re: Profitons-en

        Posté par . Évalué à 1.

        Oupsss...


        J'ai honte, je retourne me c{a|ou}cher !
        • [^] # Re: Profitons-en

          Posté par . Évalué à 1.

          Qui c'est que tu vas c{arTou}cher ?
          • [^] # Re: Profitons-en

            Posté par . Évalué à 1.

            Bonjour,

            Qui ?
            Les petites entreprises par exemple. celles qui comme la mienne emploient un demi salarié à l'année et qui verse 280 euros de TaxApp à l'année. j'ai le choix entre :
            * ma CCI qui vend de la formation EBP/Microsoft/anti-virus...
            * l'UIMM, non merci
            * une brave école privée qui apporte un peu (très peu) de diversité,
            * Ou encore http://blog.100000entrepreneurs.com/ ... qui eux ont bien compris l'intérêt de d'une opération ou le payeur est contraint de payer mais a encore le droit de soutenir par son choix l'organisme qui lui convient... multiplié par ? salariés du privé.
            Tiens, encore une association affiliée au medef.

            Donc ce serait pas mal si le site de monsieur Mabillot reprenait du service avant la date fatidique... Qu'on puisse avoir toutes les coordonnées nécessaires à notre bonne administration...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.