Fiction documentaire de 16 min « Libre à vous »

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
13
15
juil.
2010
Audiovisuel
Le BTS audiovisuel du lycée Suger (Saint-Denis) a réalisé une fiction documentaire de 16 minutes sur le logiciel libre intitulée « Libre à vous ». Ce travail, encadré par Diane Vattolo, est disponible sous licence Creative Commons By-Sa 2.0.

Il a été projeté lundi 5 juillet lors de la réunion April pendant les RMLL 2010 à Bordeaux.

La version Flash chez Blip.tv semble avoir quelques soucis, mais la version OGV fonctionne très bien (conteneur Ogg, vidéo Theora 720x576 24bpp 25 fps, audio Vorbis, 239 Mo).

La partie fiction raconte l'histoire d'un éditeur propriétaire se faisant prendre des parts de marché par le logiciel libre : une consultante vient présenter le logiciel libre, et proposer divers plans de réaction (l'ignorer, en faire, le combattre).

La partie documentaire comporte des interviews de dirigeants d'entreprise du libre durant Solutions (GNU/)Linux 2010 (Fabien Potencier de Sensiolab, Boris Auché de Bull, Michaël Rémond de Process One, Gwenaël Saint-Genest, Open Pattern) et une interview d'Alix Cazenave, alors responsable des affaires publiques à l'April.

Libre à vous... d'en assurer la promotion et la diffusion. Pour le plaisir la citation du générique :
« Octet après octet, tout ce qui peut-être numérisé sera numérisé, rendant la propriété intellectuelle toujours plus facile à copier et toujours plus difficile à vendre plus cher qu'un prix nominal. Et nous devrons trouver les modèles économiques et les modèles d'affaires qui prennent cette réalité en compte » (Paul Krugman, prix Nobel d'économie 2008, traduction G. Champeau pour Numérama).
  • # Très bon boulot

    Posté par . Évalué à 3.

    Déjà félicitations pour la réalisation, c'est très propre. Sur le fond l'argumentaire est particulièrement blindé (il y avait de bonnes sources à la base mais encore fallait il bien les exploiter).
    Le côté inéluctable du logiciel libre est bien amené, même si la fiction fait un peu fi de l'inertie des entreprises (on a presque l'impression d'avoir à faire à des gens normaux ce qui en pratique est rarement le cas ;-) ).
    Ce serait peut être bonne idée de diffuser la vidéo auprès des entreprises affiliées au SYNTEC...
    • [^] # Re: Très bon boulot

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Très bien, j'aime beaucoup. Je trouve un peu excessif les conseils pour rester propriétaire, ça donne l'impression que tous les éditeurs de logiciels propriétaires sont des requins très méchants…
  • # La forme

    Posté par . Évalué à 3.

    Rien à voir avec le contenu en lui même, mais plutôt avec l'interface de la balise vidéo. Je viens de tester avec chromium et firefox, et j'ai eu le même comportement avec les deux :

    il n'y a que moi à qui ca pète les couilles ces vidéos qui se lancent automatiquement (sur la page blip.tv) ?

    Au moins avec flash, en plus d'avoir à passer le flashblock, la plupart des lecteurs vidéo sont en pause au lancement.

    S'il n'y a rien de prévu coté client, j'imagine bien les super pubs vidéo qu'on va bientôt se prendre en plein écran, ce qui pour le coup serait une super régression.
    • [^] # Re: La forme

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Toi y en a connaitre NoScript, qui bloque aussi les contenus des balises audio et vidéo ?

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: La forme

        Posté par . Évalué à 4.

        super progrès si il faut utiliser un module videoblock pour avoir un comportement non agressif (un truc incapable d'emettre du son sans intervention utilisateur)
        • [^] # Re: La forme

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Avec le nombre de pub en Flash qui ne demande pas d'autorisation pour être lancées et qui font du bruit, ça ne change pas grand chose.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: La forme

            Posté par . Évalué à 2.

            si tu installe flash sans flashblock c'est ton problème.
            La je parle d'un comportement par défaut du navigateur (enfin 2 que j'ai testé) qui m'oblige à trouver l'onglet qui se met à bouffer la bande passante et monopoliser les enceintes
            • [^] # Re: La forme

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pour le son qui monopolise tes enceinte, ça existe depuis longtemps avec les navigateurs (si je me souviens bien):
              <bgsound src="sound_file" autostart="true"Et pour l'onglet qui bouffe la bande passante, je trouve pratique que le téléchargement commence avant la lecture, ça permet d'avoir du cache, ce qui ne peut pas encore être contrôler par le site web.

              Mais ce n'est pas récent qu'il y ait des site codés n'importe comment, il faut juste les éviter. Vouloir empêcher le démarrage automatique est plus une source de problèmes que de solutions (il faut que ça ce ne soit pas contournable en javascript mais utilisable quand même), si tu veux un exemple, regarde ce qui se fait sur le bouton plein écran chez Firefox pour éviter que les sites démarrent leurs vidéos comme ça. À force d'introduire des limitations, on finit par rendre la fonctionnalité inutilisable.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Kézako...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Il faut comprendre comment la notion de "prix nominal" dans la citation de Paul Krugman ?
  • # Merci

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,
    Tout d'abord Merci pour la News et Merci pour le travail de ces étudiants.
    Pour chipoter, il aurait fallu mettre le pourcentage d'utilisateurs et éditeurs utilisant le libre dans les pays "émergents" type inde, chine etc..
    Pour terminer, je trouve que cela pourrais être une bonne base pour nos décideurs en entreprise et politique et pourquoi pas pour nos étudiants qui confondent souvent libre/gratuit/piraté ...
    ----------------
    Fred
  • # Bandes noires

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Juste une remarque : pourquoi avoir, comme sur les DVD, codé des bandes noires au-dessus et au-dessous de l'image réelle qui est en 16:9 ou en 16:10 ? Je trouve que c'est du gâchis de bande passante…
    • [^] # Re: Bandes noires

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      (outre le fait que, visionné sur un écran large, ça fait des bandes noires de tous les côtés, et une petite image au milieu de l'écran…)

      Je recoderais bien tout ça, mais recoder avec pertes une vidéo avec pertes, ce serait horrible, il vaudrait mieux le faire à la source.
  • # Sous-titrage du film: mise à disposition de la retranscription

    Posté par . Évalué à 1.

    Serait-il possible de mettre également à disposition un fichier de sous-titrage déjà temporisé avec la retranscription des propos parlés du film, pour que ce contenu puisse être sous-titré dans d'autres langues.

    Merci.
  • # Et maintenant également disponible en bittorrent

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    « Libre à vous » le docu-fiction de D. Vattolo sur le Libre et les Logiciels open-source en bittorrent : http://ur1.ca/0pkw3
  • # "[Le logiciel libre] s'adapte... et vous?"

    Posté par . Évalué à 1.

    La dernière phrase de la fiction particulièrement, et plus globalement la dernière tirade (0'15'05"), m'ont laissé un sentiment mitigé...

    Je ne sais pas si c'est un clin d'œil volontaire, mais Microsoft avait mené une campagne publicitaire pour sa suite bureautique, en 2005, avec comme slogan:
    "Microsoft Office a évolué. Et vous ?" [1]
    Du coup, le même argument est repris ici: si vous ne changez pas (dans le sens que je / le locuteur indique), vous serez dépassé(e)(s)! Et sous-entendu: on sait très bien ce qui arrive à ces derniers ("Vae victis!" [2]). Que cet argument [3], loin d'être nouveau en plus, soit repris par la firme de Redmont, cela m'avait horripilé à l'époque [4]; qu'il le soit à nouveau, pour une cause qui m'est chère, ne passe pas mieux :-/ [3, encore].

    Les entreprise faisant du logiciel propriétaire, et ces produits donc, n'ont pas attendu l'arrivée du libre pour évoluer, s'adapter, assurer leurs pérennités et descendances, modifier leurs environnements, créer des monopoles, lobbyinger [6], etc. Le changement n'est définitivement pas un argument en faveur du libre [3, toujours].

    Si on oublie ici [7] les axes éthiques, moraux, humains, etc. en restant dans une optique purement d'évolution des "populations" et des écosystèmes [8], alors l'autre partie de l'argumentaire proposé dans la dernière tirade [9] me semble plus intéressant, pertinent, en un mot: valable. Il s'agit de "diversité". Le libre, par sa nature, permet une plus grande diversité dans les logiciels, dans les mêmes familles de produits, hors des sentiers battus et sur des terrains plus casse-gueule, dans les communications et organisations entre les individus, etc. C'est fondamentalement sa caractéristique [10] par rapport au logiciel propriétaire, ce qui lui donne une plus grande assurance de continuité de son évolution [11].

    --
    Voilà, c'est tout pour cette fois [41]. Il est regrettable de ne pas pouvoir partager avec vous plus tôt (dans la discussion)... Pour la future version de DLFP, est-il prévu un système de pré-salon de discussion pour affûter les arguments, ou de retard d'ouverture des commentaires... ;-? ~-> []
    --

    [1] On en retrouve notamment mention dans le forum Framasoft:
    http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?f=12&t=6565
    [2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Vae_Victis
    [3] Qu'un ou des logiciels / entreprises / organisations / (complétez ici) "évolue(nt)" est un truisme. A peu près tout "évolue", c'est à dire se modifie dans le temps, ou alors meurt / disparaît.
    [4] Sans compter qu'un ami proche, pro-propriétaire / MS [5], se foutait de ma gueule en reprenant le slogan, remuant le couteau de son sarcasme dans la plaie de mon impuissance à le convaincre de changer – lui.
    [5] Ami proche.
    [6] Néologisme que je me permets, pardon famille patrie toussa.
    [7] Volontairement et temporairement, pour le propos.
    [8] Pour plagier un intitulé courant d'ex-maîtrise de biologie, par exemple.
    [9] Revenons au sujet.
    [10] J'avais noté "sa force" au début, mais comme il y a aussi des aspects négatifs, des "faiblesses" associées, je préfère la formulation neutre.
    [11] Ce qu'en paraphrasant Eben Moglen [12] on pourrait résumer en "[le libre] [va] gagner" [13]. Je ne serai pas aussi optimiste: par rapport au logiciel propriétaire, c'est sûr. Mais ça ne veut pas dire non plus que ce dernier va disparaître pour autant: il peut très bien se maintenir, ne serait-ce que dans plusieurs "niches". Par ailleurs, rien ne dit que le libre "survivra" à quelque chose qui arrivera dans le futur: c'est le problème des organismes/écosystèmes évoluant, rien n'est acquis sur le long terme, rien n'est écrit définitivement.
    [12] http://fr.wikipedia.org/wiki/Eben_Moglen
    [13] http://www.framablog.org/index.php/post/2008/06/12/eben-mogl(...)
    et http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?p=241129#241129
    [41] Pardon, j'aime bien les notes de bas de page, permettant de découpler propos et remarques sur celui-ci; allez donc voir la suivante...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.