FusionDirectory 1.0.4

20
7
nov.
2012
Technologie

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 1.0.4 de FusionDirectory. Pour ceux qui ne connaissent pas cet outil, sachez qu’il s’agit d’un gestionnaire d’infrastructure. Il vous permet de gérer via une interface Web :

  • les utilisateurs : UNIX, Samba, informations administratives ;
  • les groupes : UNIX, Samba ;
  • les services : SMTP, IMAP/POP, DHCP, HTTP, dépôts Debian, DNS, antivirus, Asterisk ;
  • les serveurs : déploiement via FAI/OPSI et paramétrage ;
  • les postes clients : déploiement système et applications.

Logo FusionDirectory
Plus de détails sur cette version 1.0.4 dans la suite de la dépêche.

La version 1.0.4 apporte son lot de corrections de bogues de la version 1.0.3, soit un nouveau framework « simple‐plugin » pour la création des greffons, un nouveau greffon et de nouvelles fonctionnalités.

Nouveau framework

Simple Plugin est la nouvelle façon d’écrire des greffons pour FusionDirectory. Il est désormais obligatoire et a été utilisé pour écrire les greffons Password Recovery et Board. Ce nouveau framework permet d’écrire des greffons de manière simple et lisible, en se concentrant sur ce que l’on veut faire et non sur le code à écrire.

Nouveau greffon

Board, est un petit tableau de bord pour FusionDirectory.

Capture d'écran du plugin Board

Autres nouveautés marquantes

  • gestion de PHP 5.4, Smarty 3 et gettext ;
  • suppression de la dépendance mdb2.php pour le cœur du logiciel ;
  • retrait du code opsi obsolète des greffons ;
  • l’espagnol, le vénézuélien et le néerlandais sont maintenant gérés ;
  • guide d’aide à la réalisation d’un greffon avec le framework simple plugin ;
  • adresse de courriel secondaire pour la récupération du mot de passe ;
  • création de PC Windows à partir de l’interface ;
  • visualisation de l’adresse MAC à côté de l’adresse IP dans la liste des systèmes ;
  • ajout de quelques attributs à l’objet imprimante pour Windows dans le cadre d’une utilisation avec opsi ;
  • mise à jour des fichiers LDIF recovery.ldif, goto.ldif, goserver.ldif, fdQuota.ldif et argonaut.ldif.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.