Graphisme/photo Géolocalisation de photos

26
17
jan.
2013
Graphisme/photo

Il apparaît qu'un certain nombre de lecteurs du site sont aussi des photographes amateurs. Sévissant essentiellement en milieu naturel (montagne pour l'essentiel), j'aime que mes photos soient géolocalisées, c'est-à-dire contiennent latitude et longitude dans les données exif. Ceci me permet de voir leur position sur une carte dans mes albums sous Piwigo.

Pour géolocaliser ses photos, il y a 3 solutions :

  1. disposer d'un APN (appareil photo numérique) avec GPS intégré. Ce n'est pas mon cas.
  2. prendre une trace de sa randonnée avec un GPS et la rapprocher de ses photos en utilisant l'horodatage. C'est ce que j'utilise le plus fréquemment.
  3. faire appel à sa mémoire et à une cartographie en ligne pour copier les coordonnées. Quand on a oublié le GPS, qu'on n'a plus de pile ou tout simplement pour les photos d'intérieur.

La seconde de ces solutions est détaillée dans la suite de la dépêche.

NdM : merci à Vincent Gay pour son journal.

Sommaire

Corrélation données GPS - photos

Pour taguer à partir de données GPS, il existe plusieurs programmes :

  • Digikam, (lourd, 3 plombes pour charger, pas la patience…)
  • Geotag, écrit en java, bien complet…
  • GPicSync, pas dans les dépôts arch, pas testé
  • GPSCorrelate, que je voudrais vous présenter ici.

Sur le terrain

La première chose à faire est évidement de prendre une trace de sa promenade. La procédure dépendra du matériel utilisé (gps, smartphone…), sur mon Garmin il suffit d'appeler le menu Traces, de positionner le bouton radio sur On pour démarrer, sur Off pour terminer et sur le bouton Svgder pour l'enregistrer. Dans les réglages, j'ai choisi de prendre un point toutes les 10 secondes.

Trace sur un GPS Garmin

Dans le même temps, il peut être intéressant de prendre immédiatement une photo : cela permettra par la suite de caler les dates/heures des photos sur celles de la trace (voir l'option Photo Offset).

À la maison

Récupérer les photos et la trace gps sur son ordinateur. La trace doit être au format gpx, si ce n'est pas le cas vous pouvez la convertir avec gpsbabel, installable depuis les dépôts community (archlinux) et universe (ubuntu).

Voyons maintenant gpscorrelate. Ce programme existe en 2 versions, ligne de commande et interface graphique, installées par le même paquet du dépôt AUR (archlinux) ou 2 paquets distincts (gpscorrelate et gpscorrelate-gui, dépôt universe) pour Ubuntu.

gpscorrelate est l'œuvre de freefoote, aka Daniel Foote. La première version date de 2005 et la version actuelle est la 1.6.1.

Dépendances :

  • GTK+ 2.0
  • libxml2
  • Exiv2

Documentation :

Daniel Foote a lâché récemment le projet et c'est Dan Fandrich (dan à coneharvesters point com) qui a repris le développement depuis l'été dernier. Sur ma proposition, il envisage son internationalisation et je viens de finir la traduction française.

Si quelqu'un est volontaire pour une autre langue, le fichier gpscorrelate.pot est ici (traduire la doc est également une bonne idée). Renvoyer le fichier traduit directement à Dan (merci de me mettre en copie, vgay à vintherine point org). Pour les néophytes en traduction (s'il y en a ici…), voir poedit.

Voici une capture d'écran de l'interface graphique :

GPSCorrelate-Gui

Géolocalisation a posteriori

Pour une géolocalisation a posteriori, on trouvera également de nombreuses solutions. Mais aucune ne me satisfait vraiment et j'ai préféré développer un petit script en bash, que j'ai intégré dans mes navigateurs de fichier (Nautilus, Nemo ou Thunar) et surtout dans ma visionneuse d'images (gthumb).

Le script

Disponible ici sous licence WTFPL.
Ne vous moquez pas de mon code, je ne suis qu'un simple utilisateur et pas un programmeur !
Présentation sur mon blog ici et .

Intégration graphique

  • Nautilus : lien dans ~/gnome2/nautilus-scripts/
  • Nemo : lien dans ~/gnome2/nemo-scripts/
  • Thunar : action personnalisée
  • GThumb : Outil -> Personnaliser -> ajouter une commande
  • Dolphin : pfff… je sais qu'il faut créer un fichier.desktop quelque part, mais je n'ai pas trouvé où.

Principe

  • Pointer son navigateur sur un site de cartographie en ligne (voir liste ci-dessous)
  • Sélectionner les coordonnées du point (latitudes et longitudes, séparées par une virgule) avec la souris. On peut sélectionner toute la ligne (triple clic) puisque le texte inutile sera supprimé par le script. Pas besoin de CTRL-C, sélectionner suffit.
  • Sélectionner la ou les images ou même un répertoire, dans le navigateur de fichier ou la visionneuse
  • appeler le script (bouton droit ou menu, selon le programme)
  • il est évidemment possible d'appeler le script dans une console : passer alors les fichiers / répertoires en paramètre.
  • si gtkdialog est trouvé, il sera utilisé

Les sites qui vont (plus ou moins) bien

  • GoogleMap, qui a l'avantage de couvrir le monde entier, mais dont le fond de carte (relief) est lamentable. Pour avoir les coordonnées clic droit -> plus d'info sur cet endroit
  • OpenStreetMap avec la couche Cycle Map. Le fond de carte est à peine meilleur ; en revanche, je ne savais pas comment copier les coordonnées d'un point précis. Inutilisable donc, pour l'instant jusqu'à prise en compte des coordonnées des URL de la forme lat=…&lon=… indiquées dans ce commentaire.
  • Le portail de l'IGN avec un bon fond de carte (évidemment), mais c'est du flash et c'est d'un lourd ! En outre, il faut prendre une inscription pour bénéficier des outils. Couvre également la Suisse et l'Espagne.
  • MapWonderland pour la Suisse
  • Norgeskart pour la Norvège
  • Peter Robins's Maps et ses visionneurs intégrés (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Pologne, Portugal, Suisse, Tchéquie). Il dispose des fonds de cartes nationaux qui sont bien supérieurs à ceux des susnommés et un simple clic gauche permet d'obtenir les coordonnées d'un point. Par contre le nombre de pays couverts est limité. Malheureusement, la France n'en fait plus partie depuis peu :'( Faudra que je revoie mon script.

Captures d'écran

Voici un exemple qui montre une sélection sur une carte IGN dans le visualiseur de Peter Robins :

Sélection de coordonnées

l'action dans Thunar

Action dans Thunar

La fenêtre de dialogue

La fenêtre de dialogue

  • # Search the fuckin web

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Pour Dolphin c'est par là,
    en n'oubliant pas changer la la suite de la ligne Exec= pour mettre la commande…

    Texte écrit en Bépo selon l'orthographe de 1990.

  • # Géolocalisation

    Posté par . Évalué à  -3 .

    A part pour quelques applications strictement scientifiques (ou policières !), je ne vois guère d'intérêt à la géolocalisation, à part nous faire acheter des systèmes GPS, que ce soit dans des appareils GPS ou des appareils photo…
    Devrait suffire largement au commun des mortels des trucs du genre
    Rando 2011 en Tarentaise avec Jojo et Albertine
    Anniversaire de Jean Paul à Castelnaudary (2008)
    Et si l'on est, ou se croit, un véritable artiste, on se contente de
    Portrait de dame au vague sourire, Florence (?), vers 1505
    Nymphéas, Giverny, 1899 (?)
    Aurochs et Bouquetins, Lascaux, -20 000 (?)
    Rhein, 1999
    Le baiser de l'Hôtel de Ville, devinez où, peu après guerre
    etc….

    Il est vrai que les pubs d'APN rivalisent sur le nombre de chef-d'oeuvre que vous pouvez réaliser par seconde (60 chez Panasonic, je crois…) et alors là, se pose sérieusement le problème de l'indexation!

    • [^] # Re: Géolocalisation

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      Il y a comme pour toute nouveauté un côté "on vivait sans avant". Mais la géolocalisation m'a déjà permis de trouver en 5 secondes toutes mes photos prises dans un lieu donné au fil du temps pour un évènement. Oui les lieux ont du sens, et parfois on cherche ses photos par lieu.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

      • [^] # Re: Géolocalisation

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Et puis quand tu prends un truc intéréssant dans la nature, c'est pratique pour retrouver où c'était. En fait, ça donne moins de boulot d'indexation!

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

      • [^] # Re: Géolocalisation

        Posté par . Évalué à  1 .

        Alex666 et José ont tous les 2 raisons : on n'utilise pas tous la technique, la photographie (et les logiciels libres), tous de la même façon.

  • # Géolocalisation de photos

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Article très intéressant ! La géolocalisation de photos est un sujet qui me plaît beaucoup, et j'ai moi-même publié deux-trois articles (pour les curieux) : traceur GPS autonome (bien plus rudimentaire qu'un gros Garmin avec écran couleur, certes ;), Digikam, affichage d'images sur Google Maps / Google Earth à l'aide d'un fichier KML…

    Le débat autour de l'intérêt de géolocaliser les photos est encore très vif. C'est très certainement dû au fait que la géolocalisation est un peu le dernier truc à la mode en terme d'ajout d'information dans les images. Avant cela, il y a eu bien d'autres débats avec les EXIF et autres IPTC il y a très longtemps, et pourtant, "qui" aujourd'hui pourrait réellement se passer de la date de prise de vue ? Par "qui", j'entends quiconque gère une banque d'images conséquente et comprend la relative importance de situer dans le temps un événement ; et non mes beaux-parents dont l'APN n'est à la bonne date et à la bonne heure qu'une fois de temps en temps… Et pourtant, combien de fois on est amené à se poser toutes sortes de questions ! C'était quand ? C'était où ? Qui est-ce ? C'était à quelle occasion ?…

    Maintenant qu'on intègre aussi bien des repères temporels que géographiques dans les images, je me demande bien quelle information on pourrait encore ajouter à l'avenir ? La reconnaissance des visages est surtout un outil pour simplifier l'étiquetage des personnes (quoiqu'on peut directement visualiser qui est qui sur une photo de groupe, pratique !), mais après ? Quoi d'autre ???

  • # Géolocalisation... du point de prise de vue

    Posté par . Évalué à  2 .

    Comme je le dis en titre de mon commentaire, c'est le point d'où est pris le cliché qui est géolocalisé. Et ce n'est pas une information pertinente à mon goût !

    J'ai quelques photos du Mont-Blanc (45.833584,6.864982) prises d'environ 75 km de distance. Quel est l'intérêt de savoir que j'ai pris cette photo du Revard (45.666606,5.977907) ou bien du Trelod (45.692871,6.19626) ?

    Je dois avouer que je suis allergique au GPS… et que je ne vais pas en montagne pour prendre des photos d'art, je vais en montagne pour skier/grimper/marcher, et qu'accessoirement j'y prends des photos souvenirs (et avec la chance, quelques unes me feront prendre pour un artiste ;-) )
    Dans ce cadre d'activités, le GPS ne me sert pas ; une carte, une boussole, un altimètre et éventuellement un topo me conviennent bien mieux. (Et puis, un GPS c'est énergivore et c'est un poids inutile lorsque la source d'énergie est à plat ; le signal n'est pas assuré quand on peut en avoir besoin - mauvais temps - à cause des parois ou des nuages !)

    • [^] # Re: Géolocalisation... du point de prise de vue

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      Quel est l'intérêt de savoir que j'ai pris cette photo du Revard (45.666606,5.977907)

      Ben ça permet de retrouver comme on voit le Mont-Blanc (tag) depuis Revard. Ce n'est pas parce qu'une information ne TE sert pas qu'elle ne sert à personne! Moi, le téléphone portable, j'en ai pas et j'en veux pas. Mais je vais pas pontifier que ça ne peut servir à personne!

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

    • [^] # Re: Géolocalisation... du point de prise de vue

      Posté par . Évalué à  5 .

      Comme je le dis en titre de mon commentaire, c'est le point d'où est pris le cliché qui est géolocalisé. Et ce n'est pas une information pertinente à mon goût !

      J'ai quelques photos du Mont-Blanc (45.833584,6.864982) prises d'environ 75 km de distance. Quel est l'intérêt de savoir que j'ai pris cette photo du Revard (45.666606,5.977907) ou bien du Trelod (45.692871,6.19626) ?

      Ca dépend pour quoi. En tant que photographe je trouve que c'est extrêmement pratique pour repérer. Flickr est une mine d'or pour ca. Explorer la carte d'une zone où tu vas aller te permet de repérer les bons coins, les points notables, te rendre compte des distances et perspectives réelles (prévoir les focales à l'avance), des conditions que tu peux trouver etc.

      Y'a plein de petit spot que j'ai retrouvé en combinant la photo, la focale utilisé, en répérant sur google maps puis en usant mes pieds pour trouver la niche.

      Donc en plus de l'interet personnel qui va beaucoup varier (je n'en ai pas par exemple ma mémoire me suffit), ca à un énorme intêret d'un point de vu crowdsourcing.

      Dans ce cadre d'activités, le GPS ne me sert pas ; une carte, une boussole, un altimètre et éventuellement un topo me conviennent bien mieux. (Et puis, un GPS c'est énergivore et c'est un poids inutile lorsque la source d'énergie est à plat ; le signal n'est pas assuré quand on peut en avoir besoin - mauvais temps - à cause des parois ou des nuages !)

      Et bien ne t'en sert pas…

    • [^] # Re: Géolocalisation... du point de prise de vue

      Posté par . Évalué à  1 .

      Comme je le dis en titre de mon commentaire, c'est le point d'où est pris le cliché qui est géolocalisé. Et ce n'est pas une information pertinente à mon goût !

      Il existe un tag qui sert à savoir dans quelle direction à été prise la photo:
      GPSImgDirection: Indicates the direction of the image when it was captured. The range of values is from 0.00 to 359.99.

      Combiné aux données de l'objectif (distance —qui en paysage est souvent sur «infini» donc peu utile— et angle de champ), ça devrait permettre d'afficher sur une carte la surface au sol englobée par la prise de vue.
      Malheureusement peu d'appareils enregistrent ce tag, il faut une boussole numérique alignée avec la direction de prise de vue (un géolocaliseur GPS externe à fixer sur la semelle flash le fait de mémoire).
      Il y a aussi des tags prévus pour indiquer les coordonnées du sujet de la photo (la série GPSDest*).

    • [^] # Re: Géolocalisation... du point de prise de vue

      Posté par . Évalué à  2 .

      La méthode proposée, manuelle, te permet justement de localiser ce que tu veux: le sujet ou le point de vue.
      Par une méthode automatique, avec les technologies actuelles, on ne peut localiser que le point de vue, c'est déjà bien.

  • # Exif, exiv

    Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 18/01/13 à 11:28

    Pour les adeptes de la ligne de commande et quand on veut modifier des données EXIF, je conseille le couteau suisse exiv2.

    Puissant et pas trop difficile à utiliser.

    • [^] # Re: Exif, exiv

      Posté par . Évalué à  1 .

      Oups, c'est justement ce qu'utilise le script de Vincent.

  • # Traduction de GPSCorrelate

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Je reçois ce jour la réponse de Dan Frandrich à mon envoi du fichier .pot traduit.

    Super! Thanks for that. I've made a few tweaks to a few of the messages. Some of them were a bit too informal for my tastes. I don't think I'll change many more of them, though. My list of things to do before release is getting to be very small now, although updating the documentation could actually be one of the bigger tasks. I can always improve it further in a future release, though, so I might not do too much more.

    I'll send you an updated fr.po file once the strings are fixed. Hopefully, you'll be able to fix the fuzzy translations at that time. I've fixed the build system to build the translations now, so as soon as I'm comfortable with how it looks, I'll push it to github and you can run the translations locally and see how they look!

    J'en profite pour appeler de nouveau à la traduction dans d'autres langues. Le fichier pot est assez court (121 entrées), la doc est un peu plus longue. Voir les url dans le corps de l'article.

  • # OpenGpsTracker et Digikam

    Posté par . Évalué à  1 .

    Personnellement, j'utilise OpenGpsTracker sur mon Android et Digikam pour faire ce que tu fais : https://docs.google.com/document/d/1rMLAsVcfU_lkwJbedZf76_y6-SCYbf8XaKYvCtGe4tM/edit

    C'est plus simple car j'utilise déjà Digikam intensivement pour commenter, tagger et noter mes photos. Digikam possède aussi une vue cartographique qui te permet de voir tes albums sur une mappemonde.

  • # BT747

    Posté par . Évalué à  1 .

    Il existe une autre application qui permet d'écrire les coordonnées GPS dans les données exif d'une photo c'est BT747. Cette appli sert en fait a télécharger les données enregistrées par certain loggeur GPS.
    Mais il y a la fonction tag de photo et on peut avoir comme entrée n'importe quel fichier GPS au format gpx.
    C'est écrit en java et tourne très bien sous linux.
    Les photos gélocalisées apparaissent sur une carte openstreemap, ainsi que la trace gpx.
    http://www.bt747.org/fr

  • # encore mieux avec ton garmin

    Posté par . Évalué à  3 .

    plutot que de faire "traces-> on", "traces ->off" puis sauvegarder et enfin prendre la photo à chaque photo.

    laisse ton gps allumer, sans enregistrer la trace,
    et appuie sur "Mark" à l'endroit ou tu fais ta photo

    ca enregistre alors un "point de navigation" (waypoint en anglais)
    que tu pourras aussi recuperer avec les logiciels.

    ils s'appeleront M1 xxxxx, M2 yyyyyy avec xxxx et yyyy la date et l'heure de creation du point.

    c'est comme ca que je fais quand je reperes un deco ou un attero avant d'aller voler.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.