Hackons la videosurveillance

Posté par Taramiste . Édité par Florent Zara et tuiu pol. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
29
13
déc.
2012
Sécurité

Un hackathon contre la surveillance ! C'est le thème de la soirée organisée mercredi 19 décembre à Paris autour du tout nouveau site paris.sous-surveillance.net. Au menu, le développement de nouvelles applications ou l'amélioration de l'existante, à partir du code du site et de son apli mobile, ou des données récupérées par ce projet de cartographie participative de la vidéo-surveillance.

Le projet sous-surveillance propose le déploiement facile et rapide de sites locaux à toute personne intéressée. Il est développé à partir de Spip 3 et de Leaflet qui affiche les cartes de manière légère (fond de carte Mapquest basé sur les données d'OSM).

Depuis septembre, une dizaine de villes ont rejoint le projet initié à Lyon, dont Marseille, Toulouse, Rennes, Nice ou le Luxembourg. Le projet a l'ambition de répertorier toutes les caméras publiques comme privées filmant la voie publique. Il présente également, de manière schématique, le champ de vision des caméras (en activant la couche "zones surveillées"). Parallèlement à la cartographie, une veille documentaire est proposée sur tous les sites. L'objectif est à la fois de réintroduire un débat sur la vidéo-surveillance et de sensibiliser largement sur la question.

Le code du site ainsi que celui de l'appli mobile sont libres et disponibles via Git. Le mercredi 19 décembre, à 19h, après la présentation du projet et l'intervention de Jean-Marc Manach, vous êtes invités à proposer vos idées, améliorations et poser vos questions ou à nous rencontrer pour participer à Paris sous surveillance.

  • # fais un geste contre la surveillance !

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Librist(e), toi aussi tu te sens concerné(e) par ce concept intolérable de surveillance généralisé(e). Alors commence par supprimer le dossier /var/log/ de tes serveurs et de tes ordinateurs !

    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: fais un geste contre la surveillance !

      Posté par . Évalué à 5.

      Appliqué à ton exemple, le projet ci-dessus proposerait à chaque serveur (web…) d'afficher clairement le type d'informations qui sont enregistrées sur les visiteurs. Et non leur suppression, ou alors j'ai rien compris au journal.

  • # 2 remarques

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    1 - je ne saisi pas en quoi ce projet est contre la vidéo-surveillance
    2 - j'ai jeté un œil sur la carte de Paris et je découvre qu'il y a proportionnellement beaucoup moins de caméra que dans les communes aux alentours de chez moi. C'est en cours, ou il y a déjà tout ?

    • [^] # Re: 2 remarques

      Posté par . Évalué à 4.

      Le rassemblement des données permet
      - de savoir comment éviter les caméras,
      - de faire des visualisations de la répartition des caméras dans l'espace public,
      - d'illustrer la prolifération des caméras,
      - de motiver des prises de conscience en incitant les gens à regarder ces caméras qui pensées pour être discrètes.

      La cartographie parisienne vient tout juste de commencer. Il y plusieurs milliers de caméras à recenser.

      • [^] # Re: 2 remarques

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les articles en provenance du web, par contre, sont des annonces d'installeur de caméra…

        Ce site n'est pas clair sur sa position.

        • [^] # Re: 2 remarques

          Posté par . Évalué à 1.

          Par exemple ?
          Si tu parles d'articles sur les données techniques des caméras, ça me parait un bon complément à leur seule localisation. Comme figurent par ailleurs, quand ils sont connus, les opérateurs des caméras et la zone qu'elle peut couvrir.

          • [^] # Re: 2 remarques

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Par exemple:

            A l’occasion du Salon des Maires et des Collectivités Locales, qui s’est déroulé du 20 au 22 Novembre 2012 à Paris, le fournisseur de solutions Wifi Ruckus Wireless a interrogé 690 représentants de collectivités locales et mairies présents lors du Salon.

            Je vois pas ce que fait cet article sur ce site.

            • [^] # Re: 2 remarques

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Le whois sans aucune information, chez Tucows, clairement un choix pour cacher les choses.
              Les liens sur le site, ça sent le référencement pour faire de la publicité ou du volume de vues sans rapport avec l'activisme anti-vidéo-surveillance.
              Pas un seul nom d'association ou de personne physique.
              Non, franchement c'est hyper maladroit ou c'est un projet qui tente de faire du fric sans le dire, en prétendant que c'est pour sauver les gentils citoyens.

              • [^] # Re: 2 remarques

                Posté par . Évalué à 1.

                Je crois bien que tu te fais des idées : regarde un peu comment la liste des mots clés de leur "revue du web" est tournée.

                • [^] # Re: 2 remarques

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je ne pige pas ce que tu veux dire.
                  Je vois juste une revue de presse du même genre de celles qu'on trouve sur beaucoup de sites conçus uniquement pour faire tourner les compteurs de visite.

                  • [^] # Re: 2 remarques

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Oui, j'aurais dû en coller la liste ici.

                    C'est que les mots ne sont pas neutres, ici ils sont visiblement orientés : "Fichage", "Lobby vidéo-surveillance", "Vidéo-surveillance 'intelligente'", avec ce dernier mot entre guillemets. Pour t'en assurer, reste encore l'adresse de contact.

              • [^] # Re: 2 remarques

                Posté par . Évalué à 1.

                Ce serait sympa de lire les présentations du projet, ou se rendre sur le wiki, avant de dire n'importe quoi. Tous les liens inclus dans la dépêche sont là pour se faire une idée. Ensuite, faut venir à la Cantine le 19/12, ou nous avertir sur la manière de gagner de l'argent tout en dénonçant la vidéosurveillance, ça nous intéresse vachement :)

                • [^] # Re: 2 remarques

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Ce serait sympa de lire les présentations du projet
                  Tous les liens inclus dans la dépêche sont là pour se faire une idée

                  Déjà lu. Peut-être que je lis mal mais « Pas un seul nom d'association ou de personne physique ». Ni même de « qui sommes nous » car je conçois bien qu'il ne soit pas nécessaire d'être un association ou de publier un liste de noms.

                  se rendre sur le wiki

                  Qui se trouve à quel endroit parmi les liens indiqués ?

                  faut venir à la Cantine

                  Je fais partie des 60 millions de français qui n'habitent pas à côté.
                  S'il est nécessaire de venir à une réunion pour savoir qui est derrière cette initiative, je confirme que c'est franchement hyper maladroit. Ou louche, c'est comme on veut.

                  • [^] # Re: 2 remarques

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Le lien vers le wiki, c'est juste le premier de la liste ;)
                    Le "Qui sommes-nous", c'est une page qui manque clairement, même si dans chaque ville c'est un peu différent. Sur Paris, ce sont des gens qui se réunissent dans un hacklab, le Loop, et qui en font partie ou sont issus plutôt du mouvement libertaire ou du mouvement anti-vidéosurveillance.

                    Sinon, le lien de la dépêche vers la présentation du projet propose un mail, un canal IRC et une mailing-list, sur lesquels tu peux aussi avoir des réponses à ces questions. Sur les origines du projet qui précisent un peu plus les choses, l'article paru sur Reflets cet été : http://reflets.info/sous-surveillance-un-projet-en-devenir/ ou les médias listés sur la page de wiki https://red.rebellyon.info/projects/carto/wiki/M%C3%A9dias .

  • # Au titre du journal, je croyais que c'était une coding-party...

    Posté par . Évalué à 2.

    … pour faire avancer Zoneminder et/ou (K)Motion

    ----------->[ ]

    • [^] # Re: Au titre du journal, je croyais que c'était une coding-party...

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi j'ai sincèrement cru qu'il s'agissait de s'introduire frauduleusement dans les réseaux de vidéo-surveillance. Pardon, vidéo-protection, comme disait C. Guéant.

      Chercher des titres accrocheurs ne devrait pas nuire à l'information. Ce n'est sûrement qu'une maladresse, mais je trouve ça grave pour l'esprit du site.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.