IBM adopte le format OpenDocument

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
9
juin
2006
Bureautique
Le 16 mai 2006, IBM a annoncé au cours du Deutsche Notes User Group (DNUG), le support de l'ODF à Lotus Notes. Bienvenue à l'Open Document Format maintenant normalisé par l'ISO ! Le produit sera disponible dans les premiers jours de 2007.

Cet ajout s'est réalisé en intégrant les modules d'OpenOffice.org modifiés dans Lotus Notes et non en modifiant les programmes existants.

Cette annonce est une très bonne nouvelle pour OpenOffice.org car Lotus Notes compte environ 125 millions d'utilisateurs qui vont pouvoir migrer s'ils le désirent vers le format normalisé. IBM fait sauter un verrou tout en continuant de supporter les formats de la suite MS-Office afin de ne pas risquer de perdre ses clients. La stratégie d'ouverture d'IBM vers les formats ouverts et les logiciels libres se poursuit conformément aux annonces. La migration massive de IBM Allemagne va également dans ce sens.

La bataille pour la bureautique est un enjeu majeur car il conditionne d'autres choix. Peut-on déjà parler de la victoire du format ODF ?
  • # Un bon point pour ODF

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Lotus Notes compte environ 125 millions d'utilisateurs qui vont pouvoir migrer s'ils le désirent vers le format normalisé

    C'est pas les utilisateurs qui vont décider, mais leurs départements informatiques. Lotus Notes, on le trouve essentiellement dans les (très) grandes boîtes.

    Pour ce que j'en sais, Notes à la base c'est une infrastructure de stockage de données, avec un point fort au niveau de la réplication de celles-ci (entre les postes de travail et les serveurs). C'est aussi un environnement de développement pour créer des applications qui utilisent ces données, notamment le "célebre" client de messagerie qui n'est en fait que la face émergée de l'iceberg.

    Outre son ergonomie douteuse (il y tant à dire...) et sa bonne implémentation d'une infrastructure PKI (pour ce que j'en sais), le client affiche diverses pages (emails, aide, formulaires) qui sont pour l'instant basées sur HTML. Je suppose que c'est là qu'IBM veut permettre d'utiliser ODF.

    Si c'est le cas, ça me semble une bonne idée, et ça va permettre aux grands groupes de se mettre à ODF sans trop s'en apercevoir. ;-)
    • [^] # Re: Un bon point pour ODF

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, l'ergonomie de Notes est douteuse c'est certain, je travaille avec depuis un mois et j'avoue que c'est pas évident le premier jour mais bon ons'y fait et puis finalement on voit que c'est une solution bureautique assez bien intégrée, on rédige des consignes que l'on transmet au pilotage via Notes, c'est très pratique.

      J'attends surtout la version linux de ce produit, ce serait déjà un début de liberté que de pouvoir travailler avec autre chose....bien que windows XP est très stable quand on utilise pas explorer...
      • [^] # Re: Un bon point pour ODF

        Posté par . Évalué à 4.

        Il est possible de faire tourner Lotus Notes sous Wine
        http://www.tux.org/~tbr/lotusnotes/
        • [^] # Re: Un bon point pour ODF

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je confirme, ça marche même très bien sans faire quoi que ce soit de spécial...
          • [^] # Re: Un bon point pour ODF

            Posté par . Évalué à 3.

            Exact, ça tourne très bien avec Wine (mieux que sous Xp?) mais Notes n'en est pas moins une mer... absolue qui nécéssite une plombe pour afficher un message de 20Ko.
            L'idée principale de ce soft est intéressante mais c'est devenu une usine à gaz, et c'est il me semble, développé dans tous les sens sans réelle ligne de conduite.
            Lourd, lourd.
            • [^] # Re: Un bon point pour ODF

              Posté par . Évalué à 4.

              Notes est avant tout un applicatif de partage de documents qui peuvent être pdf, html ou ttx (M$ ou OOo) et accessoirement un logiciel de messagerie. La lenteur d'affichage peut venir un paramètrage douteux ou d'une application mal conçue. Il est vrai que dans certaines entreprises grosse et riche Notes est utilisé pour le courrier et que pour ça ! Mais il doit aussi être possible d'utiliser Photoshop pour faire du Traitement de Texte !
        • [^] # Re: Un bon point pour ODF

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est quand même dingue :

          Lotus Notes est le descendant de Notefiles,

          , a public domain UNIX version of Notes written by Ray Essick and Rob Kolstad. In the early 1980's it contributed significantly to the rise of USENET. Though eventually eclipsed by the News software, it is still used at many sites worldwide both for local conferencing and as a news reader. A modified version is used on PeaceNet, EcoNet, and most of the other member networks of the Association for Progressive Communication. Notesfiles can be obtained on the Internet at ftp.bsdi.com://bsdi/misc/notesfiles.gz.
          http://www.thinkofit.com/plato/dwplato.htm#progeny

          Notefiles étant lui-même l'enfant de PLATO notes,

          Notes, the first general-purpose computer message board, and precursor to Unix Newsgroups, Digital DECnotes and Lotus Notes, 1973.
          http://en.wikipedia.org/wiki/PLATO_System#Innovation

          Quelquechose m'échappe : à la base la technologie Notes est une évolution des outils unix et aujourd'hui on n'a d'autre choix que wine pour aller lire ses bases domino ? C'est triste.
  • # IBM est à la recherche du temps perdu ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Je ne vais pas tirer sur l'ambulance, mais il est clair que le support de Notes n'a pas l'air d'être une priorité chez IBM. C'est bien joli les annonces "fracassantes" de la 7.0.2 ( weblog, import/export iCal, etc... ), mais lorsque l'on attend depuis 7 mois la correction d'un bug ( pas d'impression possible d'un agenda de groupe, pour un groupware c'est quand même un peu embêtant ! ), on est vraiment pas impressioné.

    Et en fait tant mieux : une preuve de plus que la taille ou le nom ne sont pas des gages de fiabilité, et que payer des licences n'offre aucune garantie de service.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.