IMAP Spam Begone (isbg) v0.99 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
14
4
mar.
2010
Ligne de commande
Trois mois et trois jours après la version 0.98, isbg sort en version 0.99 pour vous aider encore plus efficacement dans votre lutte contre le spam !

IMAP Spam Begone (isbg) est un script python qui vous permet de soumettre le contenu de vos boites IMAP à un serveur spamassassin, et cela même si vous n'avez pas la main sur votre serveur de mail (comme c’est le cas quand vous utilisez le mail de votre FAI, laposte.net, voila.fr, yahoo.fr, etc.).

Cette version vient avec tout un ensemble de fonctionnalités le rendant prêt à être utilisé dans des conditions de production exigeantes (voir le détail ci-dessous) et un bug fix de poids : la correction du support SSL.

N.B. : isbg peut être utilisé sous la licence de votre choix parmi celles-ci : http://opensource.org/licenses/alphabetical. Nouvelles fonctionnalités :
  • Vitesse d'exécution décuplée (jusqu'à x1000 sur les grosses boites, avec l'option --spamc) ;
  • Système de fichier de lock, pour empêcher isbg de se lancer s’il s’exécute déjà ;
  • Ne plante plus en traitant des mails avec des pièces jointes lourdes (comme des fichiers MS Office) ;
  • Nouvelles options :
    • deletehigherthan pour supprimer automatiquement les mails ayant un score trop élevé ;
    • movehamto pour déplacer les mails « non spam » dans un autre répertoire ;
    • Configuration du délai de vie du lock (si un lock-file est trop vieux, comme suite à un crash, isbg l’ignore) ;
    • Et d'autres options mineures que vous découvrirez dans l’aide.
Corrections :
  • SSL est correctement supporté ;
  • Les mails sont purgés correctement.

Un grand merci à Anders Jenbo pour ses contributions, qui obtient les droits de commits sur le projet.
  • # Ça marche comment ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Et concrètement, ça marche comment ? Le fonctionnement intéresserait le public plutôt technique de ce site web.
    • [^] # Re: Ça marche comment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le principe de base est très simple:

      * Pull imap d'un message
      * Envoie du message à spamassassin pour test
      * Récupération du résultat du test
      * Réaction au résultat

      Dans la pratique, c'est beaucoup plus riche: on peut choisir de déplacer, supprimer, ou marquer le spam, et à partir de quel score de spam, isbg garde en tête les mails qu'il a déjà vu pour rester efficace même sur des inbox de plusieurs milliers de mails, on peut désigner un répertoire particulier dans lequel on concentre les mails à apprendre à spamassassin comme spam et un autre comme ham, on peut dire de supprimer le message une fois appris. On peut aussi choisir de ne faire qu'apprendre des messages, etc.

      Bien entendu, le tout est boulet-proof: vous ne pouvez pas foutre votre inbox en l'air à part le demander explicitement, et MS-proof: même les pièces jointes les plus immondes et les mails les plus mal formés au monde ne bloquent pas isbg.
  • # Eh ben...

    Posté par . Évalué à -1.

    Ca doit être vachement light comme truc !
  • # mhh...

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    et quand on ça a l'execution ?

    Traceback (most recent call last):
    File "./isbg.py", line 521, in ?
    p=Popen(satest, stdin=PIPE, stdout=PIPE, close_fds=True)
    File "/usr/lib64/python2.4/subprocess.py", line 550, in __init__
    errread, errwrite)
    File "/usr/lib64/python2.4/subprocess.py", line 993, in _execute_child
    raise child_exception
    OSError: [Errno 2] No such file or directory

    ?? :p
    • [^] # Re: mhh...

      Posté par . Évalué à 3.

      T'as bien installé spamassassin ?
      • [^] # Re: mhh...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        oui mais il avait un bug de conf :) c'est nikel la :) désolé

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.