InterTice Logiciel Libre

Posté par schont . Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
12
20
mai
2012
Éducation

Cette année le CRDP de l'académie de Versailles organise, le 27 juin 2012, un InterTice sur le thème des logiciels libres dans l'Éducation ainsi qu'une « Install party » Debian & Ubuntu.

Intertice Logiciels Libres, c’est une sélection d’ateliers pratiques destinés à vous présenter un large panel d’usages pédagogiques possibles avec des logiciels libres. Toutes les disciplines pourront y trouver de quoi enrichir leurs pratiques. En plus de ces ateliers et animations, nous avons l’immense privilège cette année de recevoir Richard Stallman en personne ! Il proposera une conférence sur le thème « Logiciels Libres et éducation ».

Venez échanger sur les usages pédagogiques des logiciels libres dans différentes matières telles que les sciences, les lettres, la musique…
InterTice LL

  • # logiciels libres dans l'Éducation

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    sur le thème des logiciels libres dans l'Éducation

    Théoriquement le mariage entre l'éducation nationale et le logiciel libre aurait dû avoir lieu il y a une bonne dizaine d'années et certains avaient même annoncé les fiançailles mais … Il semble que le couple n'a pas tenu. Il a d'abord semblé hors de question de quitter Windows pour des raisons culturels. Ensuite, même OpenOffice.org a semblé trop lourd dans la valise pédagogique.

    Personnellement j'ai cessé de m'en soucier. Mais peut être y a t il des témoins dans la salle (de classe) pour nous apporter des bonnes nouvelles. Est-ce que le bourrage de crane Windows/MS-Office/VB a cessé dans les GRETA ? Et dans les collèges en cours de "technologies" ? Dernièrement j'ai croisé une élève de 15 ans qui semblait débordée parce qu'elle avait un PowerPoint à rendre pour le lendemain. Mais j'entends dire ici ou là que "le changement c'est maintenant" …

    • [^] # Re: logiciels libres dans l'Éducation

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      "le changement c'est maintenant" …

      [moi amer]
      Avec le vendeur d'ipad tu veux dire ?
      [/moi amer]

      Sérieusement, mes avis que les résistances à la liberté sont bien plus liés à quelques bouts de papier vert échangés en hauts lieux plutôt qu'au caractère rétrograde et immobiliste des cellules les plus surannées du mammouth.

  • # impressions personnelles

    Posté par . Évalué à 1.

    En tant que prof j'utilise exclusivement des logiciels libres (libreoffice, xcas, geogebra,ubuntu,…) mais je ne réussis pas à convaincre mes collègues de leur pertinence, en particulier pour la bureautique.
    La plupart ont appris à se servir de la suite M. Office et elle reste leur référence indépassable.
    Donc sur les postes de notre établissement équipés de la suite libreoffice, ils ne trouvent pas les fonctionnalités qu'ils désirent à l'endroit où ils en ont l'habitude et perdent un temps important à corriger les erreurs d'importation d'un format vers l'autre.
    Ils vivent les logiciels libres comme "un ersatz" gratuit des "logiciels professionnels" et militent pour qu'on nous donne enfin les moyens de travailler décemment avec les produits microsoft.
    Dernièrement, l'un d'entre eux m'a d'ailleurs dit qu'en général, "on" restait sur libreoffice/openoffice par idéologie alors que le passage vers M.office était un point de vue pragmatique.

    Je pense que nous ne sommes pas à la veille d'une adoption large et massive des logiciels libres par les enseignants.

    Je dois même avouer que, quand je rencontre des difficultés imprévues avec libreoffice (crashs à répétition, couleur grise des polices de formules mathématiques), je ne sais plus trancher si facilement qui a tort ou qui a raison.
    (Je ne cherche pas à provoquer. Ces problèmes, j'ai réussi à les régler. Mais si des collègues dubitatifs y sont confrontés, cela confirmera largement leur opinion).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.