L'association Traduc.org tient son assemblée générale

Posté par Texou . Édité par Manuel Menal et baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
15
5
mar.
2012
Communauté

Traduc.org est une association dont l'origine remonte au milieu des années 90. Son but est de rassembler dans un projet unique les projets de traduction en français de logiciels et de documentations libres. À ce titre, l'association soutient plus ou moins activement des projets tels que GnomeFR, Linux From Scratch, BRLTTY, la traduction des pages de manuel, des guides pratiques, etc. L'un de ses axes de travail est notamment la traduction, par un de ses membres, du site gnu.org.

Son rôle fédérateur reste donc important, même si elle compte un nombre d'adhérents approchant les 20 personnes. Comme de nombreuses structures, le cadre qu'elle propose reste apprécié par les contributeurs : développeurs à la recherche de traduction de leur logiciel ou documentation ; traducteur souhaitant contribuer, etc. Pourtant, le manque de bénévoles et le besoin d'adhérents, ainsi que de membres actifs, demeure une question constante.

Toutes les personnes intéressées par les activités de cette association sont invitées à assister à l'Assemblée Générale Ordinaire, qui se tiendra le mardi 13 mars 2012 à partir de 20H30, sur le canal irc #traduc (serveur irc.oftc.net). En marge de la séance, cela peut être un moment d'échange avec des traducteurs et de découverte de l'association, dont la communication et l'activité ont été beaucoup renouvelées récemment.

N'hésitez donc pas à nous retrouver. Comme toute association, Traduc.org a besoin de vous ! Moins que d'argent, c'est bien de volontaires dont elle a besoin. L'assemblée générale est l'occasion d'une ouverture au public, pour une découverte ou une redécouverte de l'état et de l'activité de l'association.

N'hésitez donc pas ! Surtout si vous ne savez pas comment contribuer au libre ! Traduire est une excellente porte d'entrée, notamment pour les non développeurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.