La version 3.0 de pymecavideo est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
6
1
déc.
2008
Science
Après quelques retards, dus principalement à un manque de temps pour finaliser la version 3.0 (voir le journal pymecavideo, juste avant la release... ), voici enfin la version 3.0 de pymecavideo.

Pymecavideo est un logiciel libre sous licence GPL 3 écrit en Python, basé sur la bibliothèque Qt4 et FFmpeg. Il permet, à partir d'une vidéo (quelconque) de déterminer les coordonnées des points que l'on peut pointer.

Dans le cadre d'un enseignement de physique, ceci permet d'étudier la relativité des référentiels et de calculer les énergies cinétiques, potentielles. À ce titre, il remplace facilement Avimeca ou regavi, logiciels propriétaires ne tournant que sous Microsoft Windows.

Couplé à un logiciel de visualisation de données, comme Qtiplot, on peut visualiser les vecteurs du mouvements.

Note : pymecavideo est disponible en français, anglais et espagnol. Pymecavideo trace la trajectoire mais aussi l'ensemble des vecteurs vitesses des points.

Une des fonctions très intéressantes pour étudier l'influence du référentiel sur les mouvements est la possibilité de créer une vidéo ralentie à partir d'un deuxième point, utilisé alors comme référentiel.

Exemple : en étudiant le mouvement de la chute d'une balle depuis un vélo qui roule à vitesse constante, on peut visualiser le mouvement de la balle dans le référentiel de la caméra (référentiel terrestre) mais aussi visualiser le mouvement de la balle dans le référentiel du vélo (en prenant comme point du vélo un moyeu d'une roue par exemple).

Cette fonctionnalité n'est présente dans aucun autre logiciel du même type.

Ergonomie
Nous avons essayé de faire pymecavideo le plus ergonomique possible. Si vous avez des idées, n'hésitez pas à nous en faire part.

Les vidéos
pymecavideo se basant sur FFmpeg pour ouvrir une vidéo, tous les formats pris en compte par FFmpeg sont utilisables.

La chaîne de traitement sous Linux
Pour prendre une vidéo depuis une webcam, nous utilisons qastrocam qui permet, si la bibliothèque libavifile est présente, de créer des AVI, directement lisibles par pymecavideo. Nous la traitons ensuite avec pymecavideo et nous envoyons enfin les résultats vers qtiplot.

Voici un exemple de résultats obtenus pour une chute parabolique :
http://outilsphysiques.tuxfamily.org//upload/vecteurs%20dive(...)
  • # Comment ça marche?

    Posté par . Évalué à  3 .

    Salut,

    Puis-je demander comment ça marche ?

    Le logiciel repère un point sur la vidéo et le suit, d'accord ! Mais comment ce point est-il repéré et suivi ?
    • [^] # Re: Comment ça marche?

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      A mon avis, tu clique sur le point à chaque image.
      • [^] # Re: Comment ça marche?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Oui j'ai utilisé Avimeca au lycée et si mes souvenirs sont bons il me semble bien qu'il fallait cliquer à chaque fois sur un point de repère...

        Celà dit, est-il possible de faire cela de façon logiciel ? C'est à dire que l'on clique une première fois sur le point et le logiciel se charge du reste.

        La réponse est bien sûre oui c'est possible mais à quel degrés de complexité, à quel coût ?
        • [^] # Re: Comment ça marche?

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Hé hé :) alors pour la petite histoire, je m'étais demandé si c'était jouable, la détection automatique de points... a priori oui. (c'est même très faisable si l'objet a un fort contraste). Mais ce logiciel a un but "éducatif"... donc si il fait tout tout seul... bon... c'est moins drôle.

          Pour répondre à la question plus haut : oui c'est toi qui pointe les points qui t'intéressent.
          • [^] # Re: Comment ça marche?

            Posté par . Évalué à  2 .

            c'est encore moi :)

            pourrais tu mettre sur le wiki la methode pour avoir les beau vecteurs en fonction des points ? avec qtpilot

            personnellement j'arrive a avoir des choses interressante comme la derivé ou l'integrale mais pas les magnifiques vecteurs que tu as :)
            • [^] # Re: Comment ça marche?

              Posté par . Évalué à  2 .

              j'oubliais pour le zoom c'est bien, mais si il etait fixe ce serais peut etre mieux genre dans un carré de la fenetre, mais c'est une question de gout, voir si il est possible aussi de modifier le contraste ou la luminosité du zoom

              sinon vraiment terrible comme logiciel
              • [^] # Re: Comment ça marche?

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                /me est super content :) :

                Pour le zoom : c'est fait :) (la version 3 a un zoom statique) j'ai pensé à toi ;)

                Pour le fichier qtiplot, tu dois calculer d'abord VX (en faisant (X+1-X-1)/temps) puis la somme X + alpha*VX (alpha étant un coeff pour changer la longueur des vecteurs) tu fais la même chose pour Y, puis tu as "vecteurs XYXY" comme graphiques. tu auras sélectionner les colonnes qui vont bien.

                Si tu veux, je te fais passer le fichier projet de qtiplot...tiens :

                http://outilsphysiques.tuxfamily.org//upload/TP_v-deltav_sim(...)

                tu n'as plus qu'à coller tes valeurs à la place des miennes.
        • [^] # Re: Comment ça marche?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          À priori, un tel algorithme est mis en œuvre dans Hugin, un LL qui permet de faire des panoramas à partir de plusieurs photos. Dans ce genre de logiciel, on clique sur des points d'une photo A et on leur fait correspondre les points identiques sur une photo B (où A et B sont des photos qui se chevauchent). Hugin retrouve généralement seul dans B le point que l'on a cliqué dans A.

  • # Exportation

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Il gère quel format ?
    Ça m'intéresserais pour faire du motion capture, et ensuite faire de l'incrustation d'image sous Blender. C'est toujours une phase difficile l'intégration de perspective à la 3D.
  • # Repetitas

    Posté par . Évalué à  1 .

    Titre : La version 3.0 de pymecavideo est disponible.

    Après quelques retards, dus principalement à un manque de temps pour finaliser la version 3.0 ([...]), voici enfin la version 3.0 de pymecavideo.


    On est bien d'accord, hein ? Il s'agit bien de la version 3.0 ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.