Le jour de la riposte (« The Day We Fight Back ») contre la surveillance généralisée

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Florent Zara. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
26
11
fév.
2014
Sécurité

En hommage à Aaron Swartz, qui s’est suicidé le 11 janvier 2013, de nombreuses organisations de défense des libertés numériques ont décidé, il y a un mois, de faire de ce 11 février le « jour de la résistance » contre la société de surveillance généralisée, « The Day We Fight Back ».

Bannière

Vous êtes invité ce jour à afficher (via 3 lignes de JavaScript, ou tout autre procédé) une bannière sur votre site (je l’ai faite en 30 secondes sur http://fermigier.com/), à signer la pétition, et à aller manifester devant l’ambassade des États‐Unis en fin de journée (OK, rien n’a encore été organisé à ce sujet, mais ça serait une bonne idée pour les Parisiens).

La liste des organisations qui soutiennent cette initiative en France inclut : Agoravox, L’April, le CCLS, La Quadrature du Net, /tmp/lab et Vecam.

  • # Manifestation non déclarée

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Vous êtes invité ce jour […] à aller manifester devant l'ambassade des Etats-Unis en fin de journée (OK, rien n'a encore été organisé à ce sujet, mais ça serait une bonne idée pour les parisiens).

    Attention, en France, les manifestations sont soumises à un régime de déclaration : on n'a pas besoin de l'autorisation de la préfecture — de la préfecture de police dans le cas de Paris — mais on doit les en informer, et ils peuvent refuser, et demander que ce soit organisé un autre jour ou à un autre endroit.

    Je n'en suis pas sûr, mais il me semble qu'*organiser* une manifestation sans la déclarer est illégal. Ce dont je suis sûr en revanche, c'est que participer à une manifestation non déclarée ne l'est pas. Si une manifestation non déclarée trouble manifestement l'ordre public — ce qui revient souvent à « ne plaît pas au gouvernement » — un officier doit effectuer trois sommations de dispersion, avant d'utiliser la force : si on est pris après ces sommations, là on est en infraction et on peut être retenu pour une garde à vue, et éventuellement être jugé plus ou moins rapidement.

    Attention, la police abuse parfois de son autorité, en emmenant des manifestants au commissariat pour un contrôle d'identité qui aurait pu, et aurait du se faire sur place. Quoi qu'il en soit, ne les tentez pas, et ayez sur vous des papiers d'identité, parce que si vous n'avez pas moyen de prouver votre identité, là ils ont vraiment le droit de vous embarquer.

    • [^] # Re: Manifestation non déclarée

      Posté par . Évalué à 6.

      Sachant que le lieu de manif proposé dans la dépêche et non déclarée à la Préfecture de Police est à quelques mètres de l'Élysée et à peine plus de la place Bauveau, je pense que la nervosité des forces de l'ordre est acquise d'avance.

      Je me permets donc plutôt de conseiller de reporter cette manifestation au 11 février 2015, mais bon…

      Et si quelqu'un vient quand même manifester ce soir place de la Concorde, Stéphane Fermigier du fait de son post ci-dessus encours 6 mois de prison et 75 k€ d'amende si j'en crois l'excellent Maître Éolas, quand bien même il s'agirait d'une apéritif sans revendication politique.

      • [^] # Re: Manifestation non déclarée

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Sachant que le lieu de manif proposé dans la dépêche et non déclarée à la Préfecture de Police est à quelques mètres de l'Élysée et à peine plus de la place Bauveau, je pense que la nervosité des forces de l'ordre est acquise d'avance.

        Ah oui, dans ce cas, c'est certain. La préfecture de police n'aime déjà pas les manifestations sur la place de la Concorde, alors a fortiori tout près de l'Élysée, sans déclaration, ça risque d'être mal pris.

        • [^] # Re: Manifestation non déclarée

          Posté par . Évalué à 2.

          Et surtout en face d'une embassade. C'est toujours très mal pris car les conséquences politiques peuvent etre assez graves si ca dégénère.

          • [^] # Re: Manifestation non déclarée

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Puis honnêtement, manifester devant l'ambassade américaine, pourquoi ?
            La DGSE ne fait pas mieux à son échelle… Et au moins on a du pouvoir (théorique) dessus.

            • [^] # Re: Manifestation non déclarée

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 11/02/14 à 15:20.

              Il y a même des indices concordants du fait que la DGSE alimente amicalement les bases de données américaines (probablement en échange d'un non moins amical droit de consultation).

          • [^] # Re: Manifestation non déclarée

            Posté par . Évalué à 6.

            Surtout que Hollande est en train de faire ami-ami avec Obama, avec en coulisse quelques séances de bras de fer qui vont bien. Foutre le bordel devant l'ambassade devrait être bien vécu par le ministère de l'intérieur, dans ce contexte.

            Le combat n'est pas à mener contre les américains, pour la simple raison qu'il est illégitime. Sur leur sol, les ricains font ce qu'ils veulent. S'ils veulent surveiller le transit internet chez eux, ça ne regarde qu'eux. Le combat est politique en France. Il faut faire passer à nos dirigeants que l'intérêt des citoyens français peut probablement être trouvé dans un juste compromis entre le maintien de bonnes relations internationales avec nos amis les ricains, tout en garantissant aux citoyens de ne pas être espionnés sur leur propre territoire. En gros, il serait souhaitable quand quand la NSA veuille des renseignements sur les activités nationales d'un citoyen français, elle en fasse la demande aux autorités françaises qui, dans le respect d'un certain nombre de procédures, espionnera ses propres citoyen, puis fournira les infos demandées à la NSA. C'est quand même mieux que de se servir soi-même.

            • [^] # Re: Manifestation non déclarée

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu parles d'« amis » américains… Mais il me semble que dans ce brave monde, les USA ne sont pas notre ami du tout : aujourd'hui on a l'espionnage massif et les drones, mais avant on a eu par exemple des guerres illégitimes et illégales, des salles de tortures partout dans le monde ou des concurrences commerciales totalement déloyales, etc.

              Bref, considéré les USA comme un pays allié me semble vraiment naïf. J'imagine que si la France commençent à défendre sérieusement des causes comme les droits de l'homme, l'auto-détermination des peuples, la liberté d'expression, voire des choses « rouges » (sécurité sociale, planification du travail, etc.), nous aurons droit à des tentatives de déstabilisation de leur part.

              PS : on est bien d'accord, je fais une distinction entre le peuple (américain ou français) et l'État.

              • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Bon bah c'est bon alors: l’État Français fait ami-ami avec l’État États-unien, et le peuple regarde.

              • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                Posté par . Évalué à 3.

                "Ami" n'a pas beaucoup de sens en diplomatie internationale. Disons que les ÉU sont des alliés et des partenaires commerciaux. Alliés parce que nous sommes impliqués dans de nombreuses alliances militaires, notamment d'assistance mutuelle, et partenaire parce que nous avons beaucoup d'échanges commerciaux.

                Il est évident que ces relations sont construites sur des rapports de force, et sont sujettes à évoluer. Ça n'est pas une raison pour nier l'existence de relations fortes entre les deux pays, et de les mettre sur le même niveau que, par exemple, la Chine, la Russie, ou la Corée du Nord. La Chine n'est pas notre alliée du tout, par exemple.

                Personnellement, je ne crois pas du tout à l'option "paranoïa et schizophrénie" pour expliquer les relations internationales. Le truc, c'est que l'intérêt des pays en question passent nécessairement avant les relations internationales. Les États sont des trucs énormes avec des dizaines d'agences et des centaines de services plus ou moins officiels, qui œuvrent dans le cadre d'accords internationaux officiels et officieux. On ne voit qu'une toute petite partie de l'iceberg, mais je doute que les dirigeants des pays aient assez de puissance pour contrôler tout ce qui se passe, et j'ai l'impression qu'ils passent leur temps à réparer les conneries de leurs agences plus ou moins secrètes—surtout aux USA, où certaines agences ont un pouvoir démesuré. En gros, je doute que Barrack Obama ait un quelconque contrôle sur ce que fait la NSA.

                • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                  Posté par . Évalué à 4.

                  La Chine n'est pas notre alliée du tout, par exemple.

                  Vu l'énorme masse de chose qui provient de chine, je doute de tes propos :) Commercialement parlant, la Chine compte probablement beaucoup plus que les États-Unis pour nous.

                  j'ai l'impression qu'ils passent leur temps à réparer les conneries de leurs agences plus ou moins secrètes

                  Chacun ses opinions. Pour ma part, je ne pense pas que ce soit des conneries : au contraire, cela suit une ligne logique, continue, qui est très souvent en accord avec le pouvoir. Noam Chomsky a bien montré cette logique aux États-Unis au XXème siècle. On peut aussi penser à la loi de programmation militaire : c'est pas une erreur, ce n'est pas une loi qui arrive par erreur.

                  • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Mais en fait, il y a très certainement une différence de jugement de valeur des autres pays suivant qu'on s'intéresse aux actes ou aux paroles, et qu'on se place d'un point de vue citoyen ou dans la continuité de l'histoire. Typiquement on peut voir les États-Unis comme un pays de liberté… ou un empire hégémonique, tout comme la politique française dans certains pays d'Afrique peut être vu comme du néocolonialisme… ou une participation naturelle dans le développement de ces régions.

              • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                Posté par . Évalué à 3.

                on a eu par exemple des guerres illégitimes et illégales

                Ah bon, ça existe des guerres légitimes et légales ?

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  La légalité de la guerre dépend si elle respecte les lois de la guerre (déclaration avant attaque, protection des civils, gestion des prisonniers, etc.).
                  C'est loin d'être toujours appliqué… Mais faire appliquer cela est également difficile.

                • [^] # Re: Manifestation non déclarée

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Des guerres légales oui, un cadre juridique entoure la guerre, notamment sur l'utilisation d'arme nucléaire ou climatique, le fait de commetre des génocides, etc.. D'ailleurs on notera que ce cadre est en train de voler en éclat avec les drones et l'armée américaine…

                  Ensuite sur le légitime, c'est plus difficile à avaler. Certains vont trouver légitime d'utiliser la force dans certaines conditions : empêcher un génocide, protéger les ressortissants du pays, etc. Certains (dont moi) peuvent trouver toute guerre illégitime j'en conviens. Ce que je voulait dire, c'est que certaines guerres provoquées par les États-Unis ne peuvent pas trouver d'excuse. Typiquement la guerre en Irak, ou au Cambodge, ou encore le renversement d'Alliende. C'est juste digne d'un empire fasciste, sans considération pour les droits de l'homme.

        • [^] # Re: Manifestation non déclarée

          Posté par . Évalué à 2.

          Ah oui, dans ce cas, c'est certain. La préfecture de police n'aime déjà pas les manifestations sur la place de la Concorde, alors a fortiori tout près de l'Élysée, sans déclaration, ça risque d'être mal pris.

          Pour les provinciaux qui ne comprendraient pas ton humour subtil: l'ambassade des États-Unis est précisément sur la place de la Concorde, cise à deux pas de l'Élysée (bref il y a "déjà" et "a fortiori" de trop dans la phrase).

          Et pour les provinciaux qui préfèrent un dessin, c'est ici: http://www.openstreetmap.org/?mlat=48.86770&mlon=2.32060#map=18/48.86770/2.32060

          • [^] # Re: Manifestation non déclarée

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Il n'y avait pas d'humour, seulement un manque de connaissance de ma part, ne sachant pas bien où était située l'ambassade américaine. Je savais qu'elle était proche de l'Élysée, que tout cela était proche de la place de la Concorde, mais ça s'arrêtait là.

  • # Cohérence

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 11/02/14 à 17:23.

    Donc pour dénoncer la surveillance généralisée, vous voulez:

    • que je mette du js tiers avec lequel vous allez faire du tracking à volonté sur mon site?
    • que je signe une pétition en donnant mon mail?
    • que je crée des comptes sur les bases de données sociales les plus actives dans la surveillance de masse pour faire votre promo?
    • que j'aille à une manif à visage découvert?

      Foutaises!

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Cohérence

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a pire, ils auraient pu demander un "like" sur Facebook.

      • [^] # Re: Cohérence

        Posté par . Évalué à 6.

        Euh, en fait si tu vas sur la page, ils ne demandent pas un "like", mais que tu ailles sur Twitter, FB et G+ pour expliquer au monde que tu va participer au mouvement contre la surveillance généralisée…

        On n'est plus au "like" près.

    • [^] # Re: Cohérence

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Les sources des bannières étant publiques, tu pouvais très bien supprimer ces boutons.
      Et même héberger chez toi ces pages pour éviter le tracking.

      C'est ce qui a été fait sur le site de l'April (avec en prime la traduction en Français).
      Quitte à défendre une cause, autant commencer par se l'appliquer à soi-même :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.