Le logiciel de D.A.O. gratuit DraftSight est disponible en bêta pour Linux

Posté par Arnaud Malherbe . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
16
mar.
2011
Technologie

Dassault Systèmes annonce la disponibilité pour Linux de DraftSight, son logiciel propriétaire de dessin assisté par ordinateur(D.A.O.), concurrent et compatible avec le leader du marché, AutoCAD.

Dassault Systèmes, premier éditeur mondial de solutions C.A.O. 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce la disponibilité de son logiciel DraftSight en version bêta pour Linux. Il peut être téléchargé gratuitement à l’adresse http://www.3ds.com/fr/products/draftsight/download-draftsight/.

DraftSight pour Linux permet de créer, modifier et visualiser, des fichiers au format DWG, le format d'AutoCAD, devenu le standard de fait des professionnels du D.A.O.. Il fonctionne avec différents systèmes d’exploitation tels que GNU/Linux et MacOS X (en version bêta), et Windows XP, Vista et Seven, en version définitive.

« Nous nous réjouissons d’annoncer enfin la disponibilité de la version bêta de DraftSight pour la communauté Linux », déclare Aaron Kelly, General Manager, DraftSight chez Dassault Systèmes. « Nous travaillons sur la version Linux depuis le lancement de DraftSight et avons enregistré une augmentation sensible de la demande pour cette version au cours des derniers mois. Dès le début, notre objectif est de répondre aux attentes des utilisateurs en leur fournissant des produits adaptés à leurs besoins. »

Les utilisateurs de la version bêta de DraftSight bénéficient gratuitement des services proposés en ligne par les membres de la communauté ouverte SwYm, où ils peuvent accéder à des ressources d’assistance et de formation, interagir avec d’autres utilisateurs, poser des questions et partager leurs expériences. La communauté DraftSight est l’un des premiers réseaux sociaux conçus par les ingénieurs pour les ingénieurs, les concepteurs et les architectes.

NdM: la page Wikipédia sur le logiciel cite comme « compétiteurs » les logiciels libres BRL CAD, Qcad et SagCAD.

  • # gratuit ? libre ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    C'est la bêta seulement ou le logiciel qui est gratuit ?
    Est-il libre ? (question stupide mais bon...)

    • [^] # Re: gratuit ? libre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'ai jeté un oeil à la licence. C'est un logiciel propriétaire, distribué gratuitement pour les particuliers. Je n'ai rien trouvé à propos de la redistribution, donc je ne sais même pas si on le verra un jour dans les dépôts (non-free) de Debian ou Ubuntu...

    • [^] # Re: gratuit ? libre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      D'après le site il est gratuit aussi pour windows, donc ça n'est pas seulement la bêta. Par contre, je suppose que "*Licence individuelle. Activation requise." implique de s'enregistrer pour l'utiliser. Et bien qu'ils disent qu'il est "ouvert" je doute que ça s'étende aux sources, donc pas de portage sur Haiku :)
      En plus il faut Flash pour voir leur vidéo :(((

    • [^] # Re: gratuit ? libre ?

      Posté par . Évalué à -6.

      Tiens ça parle de logiciels proprios maintenant sur linuxfr. :/

      • [^] # Re: gratuit ? libre ?

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est vrai que sur linuxfr, il arrive que l'on parle de ce qui peut tourner sur linux…

  • # Enfin!

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Pour l'avoir essayer je l'ai trouvé très prometteur!
    l'installation sur une Ubuntu 10.04 i386 (pas de version x86_64) se déroule sans problème. l'application, installée dans /opt, crée automatiquement un entrée dans le menu graphisme/DraftSight. Il faut effectivement s'enregister chez Dassault Système, à la façon d'Avast sous Windows.
    L'interface change d'AutoCAD mais on retrouve vite ses petits et je n'ai pas trouvé (encore ?) de problème de compatibilité avec des DWG issus d'une 2011LT ou créer sous DS puis ouvert sous AutoCAD. Bref DraftSight sous Linux ca rox des ours (selon l'expression consacrée ;)

    ça c'est fait ....

    • [^] # Re: Enfin!

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      Parce qu’il y a encore des gens qui conçoivent avec des logiciels 2D ? Bonjour la productivité de ces derniers... Donc, chaque modification doit être reportée sur toutes les vues, aucune contrainte d'assemblage ne peut-être héritée d'autres pièces, la cotation n'est pas liée à une entité géométrique etc. Je ne vois vraiment pas l'utilité, il faudrait penser à changer de siècle. Je ne suis plus dans le métier, mais qu'en 2011, on sorte encore des "nouvelles" versions de ce type de logiciel, ça me semble ahurissant aucun ingénieur ne peut travailler avec "ça" sérieusement.

      Quand je pense qu'il y a encore quelques années, les meilleurs logiciels de CAO (avec modeleur volumique) tournaient tous sous UNIX et uniquement sous UNIX...

      • [^] # Re: Enfin!

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Dans le secteur du BTP/Architectes on en est toujours à dresser les plans à plat puis on monte les volumes et effectue le rendu seulement après. Du coup "DS" est une bonne nouvelle :)

        ça c'est fait ....

        • [^] # Re: Enfin!

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ah, ok, je n'avais pas pensé au BTP, je croyais qu'il y avait des logiciels "spécialisé" pour l'architecture/BTP.

      • [^] # Re: Enfin!

        Posté par . Évalué à 9.

        Je bosse dans la serrurerie/menuiserie métallique donc je ne prétend pas avoir une vision globale de la CAO/DAO.

        Néanmoins je pense que la 3D est adapté à certains usage mais c'est pas optimal pour tout.
        C'est un peu comme la programmation orientée objet, on répète sans cesse que c'est magnifique, mais concrètement c'est souvent inadapté et mal employé.

        Je vois beaucoup d'ouvrages en 3D et je m'aperçois que bien souvent c'est long à mettre en place (en tout cas en AutoCAD pur, après il est vrai qu'il y a par dessus des logiciels qui mâchent le travail, mais ça a un coût)
        Et les plans sont souvent peu détaillés et difficilement lisibles pour la fabrication (je parle en connaissance de cause, j'ai bossé 5 ans en atelier...).

        Ha par contre c'est sûr ça fait joli d'envoyer un plan à valider à un archi/client avec une perspective sur un bô A3, mais mis à part ça, je vois pas à quoi ça sers.

        De plus AutoCAD permet de faire de belles choses avec les blocs dynamiques, mais ça ne concerne que les entités 2D !
        Par exemple j'ai fais pour ma boite (entre autre choses) des modèles de garde-corps depuis des blocs dynamiques sur AutoCAD, il suffit de les implanter dans un plan archi, les étirer à volonté et d'en sortir les vues de face et de côté depuis la vue de dessus, j'ai un modèle si tu veux:
        http://srv.diablo150.org/Florian/GC-Indus.dwg

        Si tu en fais la moitié avec des entités 3D je veux bien revoir mon jugement.
        Peut être qu'un jour AutoCAD permettra de créer des paramètres dynamiques avec les entités 3D mais c'est pas encore le cas, ça le sera peut être jamais et encore moins pour la concurrence !

        Par contre il est vrai qu'il y a des ouvrages qui se présentent bien pour la 3D, principalement quand il y a beaucoup d'assemblage mécanique (perçage/boulonnage par exemple), ça limite les risques d'erreur.

        Donc il faut arrêter de croire que la 3D c'est merveilleux, ça fait tout.
        Ca se prête bien à certains travaux, moins à d'autres. La 2D a encore de beaux jours devant elle et heureusement par ce que l'impression 3D c'est pas encore au point, jusqu'a preuve du contraire la publication doit toujours se faire en 2D...c'est en partie pour cette raison que les plans de fabrication sont mal fichus.

        Mais bon "3D" ça sonne bien alors défendre la 2D c'est être contre le progrès n'est ce pas ?

        • [^] # Re: Enfin!

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Un lien mort ???

          Forbidden

          You don't have permission to access /Florian/GC-Indus.dwg on this server.

        • [^] # Re: Enfin!

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est un peu comme la programmation orientée objet, on répète sans cesse que c'est magnifique, mais concrètement c'est souvent inadapté et mal employé.

          "Souvent inadapté" ça ne veut rien dire. Souvent mal employée, oui.

          En gros, plus tu es proche du hardware et moins la POO est intéressante. Quoique isaac et Lisaac sont en train de prouver le contraire. Par contre la POO est super adaptée pour de bons gros logiciels métiers. Je ne dis pas que c'est la seule manière de faire mais ça facilite certaines choses.

          Ensuite, comme tout bon outil puissant, il y a toujours des gens pour en abuser. Quand on a un marteau tout ressemble a un clou. Tu as aussi l’excès opposé: les gens qui ne s'adaptent pas et qui codent en procédural dans des classes :)

          • [^] # Re: Enfin!

            Posté par . Évalué à 1.

            Je suis tout à fait d'accord, la programmation objet est très utile et facilite beaucoup la programmation dans certaines cas (comme la programmation d'interface graphiques).

            Par contre je trouve aberrant c'est de voir de langages "tout objet", faire de l'abstraction dans une classe pour gérer les chaînes de caractère (et donc la mémoire) ok, mais encapsuler un nombre entier je trouve ça idiot ! (sauf cas particuliers où la taille pour stocker le nombre dépasse la taille des registres du processeur, évidemment)

            Je pense qu'il faut utiliser certaines technologies avec discernement, pas parce qu'il est coutume de dire que ça fait plus moderne.
            C'était la raison de mon allusion puisqu'on parlait de la 3D dans la DAO, c'est plus moderne, intéressant dans bien des cas mais pas adapté à toutes les situation et même si la 2D semble plus vieillotte, elle reste indispensable dans bien des situations.

            Sans vouloir lancer un troll vieux comme le net, mais C++ a fait son chemin et n'a pourtant jamais remplacé le C dans son domaine de prédilection, pourtant il lui apporte l'orienté objet...

            • [^] # Re: Enfin!

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              ok, mais encapsuler un nombre entier je trouve ça idiot !

              Je touve les type primtifs de Java très pénible, justement parce qu'ils ne sont pas objet. Dès qu'on veut les manipuler, on passe son temps à les encapsuler/décapsuler. En plus, on doit les traiter différemment sans pouvoir profiter de l'héritage.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Enfin!

                Posté par . Évalué à 1.

                Je vais éviter de mettre en doute le modèle tout-objet de JAVA, ça risque de passer pour du troll, mais bon c'est ce langage que j'avais en tête :p

                En fait je programme en C, C++ et Python, le premier n'est pas vraiment fait pour l'orienté objet, mais même le C++ garde les types prédéfinis du C, ils ne sont pas encapsulés parce qu'ils (mais ça reste un avis) n'en ont tout simplement pas besoin !

                L'orienté objet est par exemple très utile pour gérer la mémoire d'un type à taille variable comme des listes ou des vecteurs. D'ailleurs le C++ a des conteneurs pour ça.
                Je ne vois pas l'utilité pour un type de taille fixe, comme un entier.
                Sans parler de la consommation mémoire, un entier standard sur x86 tient dans 4 octets, si on l'encapsule j'ose pas imaginer ce que ça représente pour simplement représenter un nombre !

                J'ai toujours été assez prompt à critiquer le C++ qui hérité de quelques ratés du C, mais ils ont en tout cas évités le piège du tout objet à mon avis.

                • [^] # Re: Enfin!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  L'ADA est du tout objet, et un entier ne consomme bien que 4 (ou 8 sur 64bits) octets.
                  Et, on fait sans problème du bas niveau en ADA (genre accès à des registres de périphérique mappés en mémoire).

                • [^] # Re: Enfin!

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je ne crois pas que Java ait cherché a éviter ce que tu nommes "le piège du tout objet". Les concepteurs ont délibérément choisi de simplifier un maximum le C++ car pour pouvoir correctement coder avec il faut plus qu'une vie entière. De toute manière chaque projet utilise le C++ a sa sauce: L4 ne l'utilise que comme sucre syntaxique, clang a supprimé tout le RTTI, Firefox, c'est plutôt du C avec classes (pour des raisons historiques), la STL n'est que des templates alors que Qt c'est zéro templates.

                  Bref, Java a voulu simplifier la programmation C++, et je trouve qu'ils y sont bien arrivés sur certains points. Certes tout n'est pas parfait, et, certes coder un entier sous forme d'objet n'est pas efficace (tu sais que les types primitifs existent par ailleurs, n'est ce pas?), alors n'utilises pas Java pour ça si c'est critique pour toi.

        • [^] # Re: Enfin!

          Posté par . Évalué à 2.

          Je me suis aperçu que pas mal de monde avait téléchargé mon fichier, mais la plupart des utilisateurs sont sous Linux.
          Je tiens à préciser que les logiciels de DAO qui ne supportent pas les blocs dynamiques (comme DraftSight) ignorent ces propriétés, donc ça casse un peu mon argumentaire ^.

          Mis à part BricsCAD qui supporte (très) partiellement ces fonctionnalités et encore uniquement pour les dernières versions, ça ne peut marcher sur AutoCAD depuis la 2006.

        • [^] # Re: Enfin!

          Posté par . Évalué à 2.

          .../...Peut être qu'un jour AutoCAD permettra de créer des paramètres dynamiques avec les entités 3D mais c'est pas encore le cas, ça le sera peut être jamais et encore moins pour la concurrence !.../...

          euuuh ça fait quand même bien longtemps que les logiciels de CAO sont paramétrés ET en 3D ne parlons pas de Pro/E qui a été le précurseur dans le domaine, mais CATIA V5 Solidworks, AutoDESK Inventor et consorts font de la 3D paramétrée depuis belle lurette

          Alors moi je dit souvent qu'il faut arrêter de se "pignoler" avec AutoCAD et surtout s'obstiner a faire de la 3D avec ce logiciel qui n'est absolument pas fait pour et du coup anti-ergonomique (pour la 3D !!)...

          • [^] # Re: Enfin!

            Posté par . Évalué à 1.

            Je t'avoue que je ne connais ces logiciels que de nom, mais ça ressemble plus à de la CAO que de la DAO, donc c'est pas du tout mon domaine.

            D'ailleurs en matière d'architecture (donc de DAO) le format dwg (voir dans une moindre mesure dxf) d'AutoCAD du fait du monopole d'AutoDesk fait office de standard, donc quid de l’interopérabilité entre les logiciels que tu présentes ?

            Sauf peut être avec AutoDesk Inventor sans doute...
            Sans doute qu'AutoCAD n'est pas parfait en matière de 3D, mais je vais quand même pas le défendre sur ce point alors que je le considère comme pas/peu utile dans mon métier !

            Mais tu as quand même éveillé ma curiosité, mon patron m'a récemment parlé d'essayer AdvanceMetal (un logiciel 3D qui se greffe sur AutoCAD), j'ai pas été très enchanté, mais si il y a des logiciels vraiment spécialisés et plus adaptés, je pense que je vais me renseigner ^^

      • [^] # Re: Enfin!

        Posté par . Évalué à 4.

        Il y en a qui bien utilisent encore le crayon et la planche a dessin pour concevoir des F1 qui gagnent des courses et des championnats du monde...

        • [^] # Re: Enfin!

          Posté par . Évalué à 5.

          Je me suis démené à démontrer que la 2D est adaptée à certaines usages, la 3D à d'autres...

          Après j'ai remarqué que mon argumentaire n'a jamais rencontré de succès auprès des personnes qui n'ont jamais bossé dans un atelier et qui ont pas eu à utiliser concrètement les plans de fabrication, qui sont souvent peu clairs/illisibles/compliqués.
          Par contre ça fait à présenter à l'archi ! Mais bon si il est pas capable de lire un plan 2D par projection des vues il a sans doute un soucis.

          Je le dis et le répète, la 3D ça va bien pour monter une marquise, un mur-rideau ou de la charpente, ça l'est beaucoup moins pour du garde-corps ou des portes...

          Pour reprendre l'exemple du bloc que j'ai posté ci-dessus, je l'ai fais pour un chantier en particulier, j'ai mis 2 jours pour le faire, il contient quand même un garde-corps avec détails et cotations de 1 à 9 poteaux, avec pour chacune vue de dessus, de face et de côté, tu peux l'éditer il y a des propriétés dynamiques dans tous les sens, c'est assez chiant à mettre en place.
          Par contre le chantier contenait au total une 30ene de garde-corps de ce type, j'ai fais l'ensemble du chantier en une matinée, plans de fabrication et présentation comprise...

          Je serais surpris que tu en fasse autant en 3D !

          De plus maintenant ce bloc est en bibliothèque dans mon entreprise, j'ai fais une palette d'outils AutoCAD qui contient plein de préfabriqués de ce type, la prochaine fois que l'on a un chantier de ce type, il suffit de l'insérer dans le plan et le tour est joué...
          Pareil pour les portes tôlées, j'ai un bloc avec plan d'ensemble, débit des tôles laser (avec position des plis) et usinage des tubes.

          Temps de conception des plans 30 secondes, juste le temps de rentrer dans le bloc les côtes de réservation de la maçonnerie et le sens d'ouverture !

          Et en 3D ?

          • [^] # Re: Enfin!

            Posté par . Évalué à 2.

            en 3D ? même chose...

            C'est un débat que l'on voit ressortir régulièrement mais qui a mon plus grand amusement oppose le plus souvent des professionnels ayant des habitudes de travail bien (trop) ancrées et/ou des jeunots épaté par le bling bling du "3D", mais qui dans les deux cas zap tout l'historique et les contraintes d'un corps de métiers et ce des deux cotés.

            De mon point de vue tes arguments me donne l'impression que tu ne t'es pas frotté depuis fort longtemps aux logiciels de CAO moderne ou au matériel/outils utilisés dans l'industrie, personnellement j'imagine mal la conception de moules sous toutes leurs formes (pièces d'injections, coulées, etc), de modèles pour fraiseuse X axes, et autres joyeuseté se faire encore uniquement sous autocad et consorts. Evidemment que la 3D n'est pas une panacée, elle n'est d'ailleur que trés accesoire dans l'histoire, la conception se fait en 3D et les plans se tire toujours en 2D, que l'on bosse en 2D ou 3D n'y change rien.

            Il y a belle lurette que les logiciels génère des modèles entièrement paramétriques, que l'on trouve des boites a outils permettant dans sortir et paramétrer les pièces en quelques secondes a l'image de ce que l'on trouve en 2D, il est d'ailleurs généralement plus facile de se taper le paramétrage directement sur le plan 2D même pour un modèle 3D. De même pour beaucoup la question ne se pose même pas puisque conception 2D ou 3D, il faudra de toute façon sortir des modèles 3D que ce soit pour la conception ou la fabrication (phases de simulations dans les deux cas), et même si la majorité des logiciels orienté 3D permettent de partir de plan 2D avec une efficacité redoutable, c'est une étapes dont beaucoup aimeraient pouvoir se passer même si ce n'est pas toujours possible.

            Si pour ma part je connais un peu le secteur pour la mécanique et les moules (anciennement pour des antivols de 2 roues et de chantier, aujourd'hui pour d'autres choses), j'ai par contre dans la famille un géomètre/maitre d'oeuvres et j'ai beau avoir retourné le problème dans pas mal de sens, je n'ai jamais pu trouver comment la 3D pourrait lui apporter quoi que ce soit de serieux en dehors du bling bling, j'imagine sans doute qu'un jour ou l'autre on verra apparaitre des logiciels "3D" qui répondront a ses besoins aussi bien qu'on peu le voir dans d'autres secteur, mais je n'ai pu imaginer comment, il reste a la 2D et je comprend (pour l'instant) facilement pourquoi :)

            Ceci dit et pour revenir un peu plus on-topic, je ne m'etonnes pas de la disponibilité de ce soft en gratuit venant de chez DSS, Autodesk avec inventor grignote sur un terrain ou ils étaient relativement insignifiant, la réponse naturel semble donc de foutre la merde sur leur terrain a eux qui n'est cependant plus tres clair tant ils partent dans tout les sens en rachetant tout ce qui bouge :)

            • [^] # Re: Enfin!

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est amusant que tu me classe dans la catégorie du vieux trop ancré dans mes habitudes parce que j'ai 25 ans ans et je ne fais du dessin depuis moins d'un an !

              Dans ce cas je serait le jeunot qui n'aime pas le blong bling en 3D ?
              Possible, après tout chez moi je suis sur Archlinux/Openbox, faut croire que je suis pas fais pour le bling bling :p

              Par contre il y a un truc très important c'est que je ne parle pas de CAO mais de DAO, mon boulot c'est le dessin technique, pas la conception.
              Et je pense, comme tu le dis que quand il s'agit de concevoir des pièces mécaniques, voir de faire des simulations, la 3D s'y prête mieux, c'est évident.

              Mais comme je disais tout au début, mon boulot c'est la serrurerie, il est pas indispensable de travailler dans un logiciel de CAO incluant des paramètre mécaniques quand il s'agit d'un ouvrage qui sera fixé avec 4 chevilles ^^

              En fait je connais assez mal la CAO et c'est dommage parce que ça m’intéresse, les quelques fois où l'on a un chantier avec de nombreux assemblages mécaniques, AutoCAD montre ses limites.
              Il y a bien sûr des logiciels qui facilitent la tâche mais ils sont archi spécialisés et onéreux, pas moyen de l'essayer chez soi.

              Je suis également d'accord avec ton analyse, ce logiciel est gratuit tout en étant quasi-équivalent à AutoCAD LT, ce qui suffit largement pour nombre de dessinateurs et étant donné qu'on ne peut pas considérer Dassault comme un groupe philanthrope et altruiste, c'est sans doute pour foutre un gros coup de pied dans la marre !

              Et je pense que c'est une excellent chose pour nous.

              • [^] # Re: Enfin!

                Posté par . Évalué à 1.

                j'ai pas dis "vieux" mais "pro" hihi :)

      • [^] # Re: Enfin!

        Posté par . Évalué à 2.

        <i>Parce qu’il y a encore des gens qui conçoivent avec des logiciels 2D ? Bonjour la productivité de ces derniers... </i>

        Ben, en urba, par exemple...

  • # Salome ?

    Posté par . Évalué à 3.

    NdM: la page Wikipédia sur le logiciel cite comme « compétiteurs » les logiciels libres BRL CAD, Qcad et SagCAD.

    Je suis tombé il y a quelques temps sur Salome. Quelqu'un pourrait me dire si ce logiciel pourrait être une alternative, ou s'il n'est qu'un complément aux logiciels de CAO qui restent indispensables ?

    • [^] # Re: Salome ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Salome n'est pas à proprement parler un modeleur CAO (bien que l'on puisse modéliser avec dans certaines limites), mais un post-processeur de modèles. En gros, il permet de transformer un modèle CAO (à base de surfaces - bezier, bsplines, nurbs - ou de solides résultats d'opérations booléenes sur des solides élémentaires) en une entité exploitable en particulier pour le calcul par éléments finis. En gros, il prend en entrée ces surfaces et solides, et les transforme en "maillages" plus ou moins fins, chaque maille étant un lieu de calcul de contraintes. Il est pratiquement impossible de définir automatiquement un maillage universel se prêtant à toute opération de calcul, cette opération demande une certaine expérience et une très bonne connaissance de la physique des solides ... voir un certain feeling ... Les outils de maillage sont donc avant tout des outils d'assistance pour les ingénieurs calcul, et les possibilités et contraintes étant aussi diverses que les application de la pièce réalisée à partir du modèle, il est bel et bien souvent nécessaire de disposer de logiciels spécialisés dans la réalisation de maillages, en sus des logiciels de CAO et de calcul que l'on expose plus souvent.

      • [^] # Re: Salome ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je dirais même plus:
        Salome est un platforme de simulation numérique.
        Il permet de créer (ou importer) un modele géométrique, le mailler en un maillage d'éléments finis et surtout de lancer des calculs de simulation physique sur c'est maillage.

        Le point fort de Salome est surtout la dernière partie. Il est en effet possible de coupler différents codes physiques (thermodynamique, méca flux, neutronique, ...) ensemble et en parallèle (alors que les codes n'ont pas obligatoirement été conçu pour ça) et ce, sur plusieurs machines/clusters en réseau.

        La partie géométrique se base sur le modeleur libre OpenCascade http://www.opencascade.org/ (qui vient de feu Matra division). OpenCascade n'est qu'une bibliothèque, la vrai plus-valu viendra de l'UI développé autour.

        Il y a plusieurs soft basés sur OpenCascade. À ma connaissance:

        Matthieu Gautier|irc:starmad

    • [^] # Re: Salome ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonsoir,

      Je préfère (et de loin) la debian mais il faut avouer que quelques fois la doc des dérivés sont pas trop mal : Comme cet exemple qui répond à ta question, c'est à dire "complément".

      Amicalement.

    • [^] # Re: Salome ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci à tous pour vos réponses.

  • # +1

    Posté par . Évalué à 6.

    Je trouve que c'est un excellent logiciel, le seul avec BricsCAD qui tienne la comparaison avec AutoCAD.

    D'ailleurs je suis surpris que BricsCAD ne soit pas cité dans la brève, il est également natif Linux (mais aussi proprio malheureusement).

    Jusqu'a présent je pensais que BricsCAD était le seul logiciel de DAO digne de ce nom sous Linux, il y en a 2 maintenant !

    Globalement j'ai quand même une petite préférence pour DS, il semble plus rapide, plus stable (après bref essai d'une heure) et plus clair, même si ça peut sembler un peu subjectif.

    Je ne sais pas si DS est très mûr, mais il souffre quand même d'un défaut majeur, c'est de ne pas supporter les blocs dynamiques d'AutoCAD, ce que fais partiellement BricsCAD (même si ça le fait souvent planter !).

    Mais sinon c'est sensiblement équivalent, il gère plein de fonctions avancés que l'on ne trouve souvent pas chez les mauvais clones d'AutoCAD comme les propriétés globales du dessin, les alias, les attributs de blocs, etc...
    En plus même c'est pas parfait, le logiciel est traduit en Français.

    Et puis l'on peut publier en PDF par lot directement depuis le logiciel, ça a l'air idiot mais ça n'existe sur AutoCAD que depuis la 2010...
    Et c'est sans doute pas pour des raisons techniques, AutoDesk tente par tous les moyens de mettre en avant son format de publication DWF !

    Je pense que si ce logiciel gérait les blocs dynamiques, embarquait un langage de programmation pour l'automatisation de certaines tâches et fournissait l'autocompletion dans la ligne de commande ça serait parfait. (Ca ne gène visiblement pas bien des utilisateurs mais quand on connaît bash sous Linux, on aime avoir la même chose dans son logiciel de DAO !)

    Bref, à surveiller !

  • # Pas grand-chose de neuf...

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour info, ceci me semble être un relookage de DWGEditor, qui lui-même était une version améliorée d'intellicad, qui doit tourner sous Linux depuis près de 10 ans...

    Une vraie bonne nouvelle serait un portage officiel de CATIA et de SolidWorks, qui sont de vraies CAO paramétriques. Les deux étant déja tout à fait utilisables avec Wine, 90% du boulot est déjà fait !

  • # Beurk

    Posté par . Évalué à -6.

    Ça me ferait quand même mal au fondement d'utiliser un soft de chez Dassault...

  • # 2d versus 3d

    Posté par . Évalué à 1.

    À propos du débat 2d/3d, même dans le domaine de l'ingéniérie mécanique, et alors que presque tout se fait maintenant en 3d (Catia. SW, Pro/E, etc.) ; disposer aussi d'un logiciel de DAO (2d) a encore son intérêt. Avant de passer à la modélisation volumique proprement dite, un projet commence par des croquis, des schémas de principe, probablement le dessin d'une chaîne cinématique, etc ; toutes choses qu'on dessine d'abord de manière "classique" en plan (2d). Rien que pour cette raison un tel logiciel a son intérêt. Bien sûr, un gros logiciel pro 3d peut lui intégrer directement un outil 2d.

    • [^] # Re: 2d versus 3d

      Posté par . Évalué à 1.

      Qui peut le plus peut le moins.
      Les logiciels de modélisation paramétrique disposent tous d'un mode 2D et pour cause, la 3D est construite sur des esquisses 2D qui sont ensuite extrudées.

  • # SolidWorks

    Posté par . Évalué à 2.

    Dommage toujours pas d'intégration aux distribs Linux de SolidWorks et CATIA.
    Pareil chez Autodesk, ils ont porté AutoCAD sous Mac OS X mais toujours pas Inventor !

    • [^] # Re: SolidWorks

      Posté par . Évalué à 1.

      Sous Linux il y a, ou tout au moins il y avait (il y a 3-4ans) PTC Pro/Engineer, qui se placait entre solidworks et catia, il avait la réputation d'être un peu plus costeau que le premier lorsque l'on dépasse quelques milliers de pièces, mais je ne sais pas si c'est toujours le cas (je lui préfère les produits DSS par habitude :)

      • [^] # Re: SolidWorks

        Posté par . Évalué à 1.

        Plus maintenant. De mémoire PTC fournissait une version de Pro Engineer pour Solaris mais maintenant on a juste la version Windows.

  • # L'avis d'André Pascual

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    La nouvelle est reprise de Linuxgraphic (j'imagine), où je l'ai postée il y a plusieurs jours dans le forum, et où elle a été mise en page d'accueil hier.

    J'ai installé le programme sous Windows et Linux : ils sont identiques car interfacés en QT4. C'est un programme non libre mais un vrai programme professionnel apparemment équivalent à AutoCAD, et qui, pour l'instant, est gratuit.
    Ce n'est pas la panacée, mais on n'a rien de mieux de ce niveau-là en 2D, qui traite aussi complètement le format DWG, celui d'AutoCAD, pour le peu que j'ai regardé.

    Il faudrait des heures, voire des jours et une très bonne connaissance d'AutoCAD, pour se livrer à un vrai comparatif.

    Mais c'est une bonne nouvelle.
    Il ne reste plus à Dassault qu'à nous livrer également SolidWorks et ce serait complet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.