L'OPL passe en libre ?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
13
déc.
2002
Communauté
Le langage OPL est celui utilisé par les machines avec Epoc comme système d'exploitation, comme les PDA Psion il fut un temps.
Il est question que OPL devienne open source. Licence et date exacte non encore indiquées.
Je rajoute les liens vers FreEPOC et Symbian (OS des Nokia et Ericsson).
  • # Libre ou Open Source ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Sans vouloir pinailler, il peut y avoir des différences comme par exemple la QPL version 1 que les Debianistes connaissent bien :) et qui n'est pas libre selon la fondation du joueur de flûtieau barbu mais open source.

    Cependant ça fait toujours plaisir de voir des actions (enfin rine n'est réellement décidé dans ce cas) dans le sens de l'ouverture !
    • [^] # Re: Libre ou Open Source ?

      Posté par . Évalué à -1.

      tu parle de QPL pour la libraire Qt, d'accord il y a la QPL mais Qt est aussi sous GPL quand même!
      • [^] # Re: Libre ou Open Source ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui maintenant Qt est aussi sous GPL mais des programmes comme Caml sont en partie sous licence QPL par exemple ce qui fait que tu dois proposer tes modifs sous forme de patch et non dans les sources directement, et ce qui les empêche aussi d'utiliser readline pour le toplevel Caml car la librairie readline est sous GPL ...
        Donc la QPL n'est pas limitée à QT!
        • [^] # Re: Libre ou Open Source ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Plus exactement, Ocaml est sous double licence QPL et GPL.
          On doit pouvoir linker Ocaml avec la libreadline, mais cela force l'utilisation et la redistribution sous GPL uniquement.
          C'est exactement le meme probleme qui se pose avec les versions de mozilla compilees avec le support SVG qui ne peuvent plus etre distribuees sous MPL, car le rendu SVG depend d'une libart modifiee qui est uniquement en LGPL
          http://www.mozilla.org/projects/svg/#get_it(...)
          • [^] # Re: Libre ou Open Source ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Pour finir voilà ce qu'il est écrit sur leur page web: http://caml.inria.fr/ocaml/LICENSE.html(...)

            * The run-time system and the libraries (directories asmrun, byterun, maccaml, otherlibs, stdlib and their subdirectories in the source distribution) are distributed under the terms of the GNU Library General Public License.

            * The compilers and tools (all other directories in the source distribution) are distributed under the terms of the Q Public License version 1.0.

            Donc le compilateur et le toplevel sont sous QPL (c'est ce dont je voulais parler ci-dessus)
  • # Presque rien à voir

    Posté par . Évalué à 1.

    Quelque connait-il une page expliquant comment démonter un Psion Serie 5. J'ai déjà vu cette info passer ici mais je n'arrive pas à y remettre la main.
  • # Re: L'OPL passe en libre ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour le moment, les infos sont encore très vagues. Quel OPL ? Il y en a au moins 3 à ma connaissance :
    -celui du Series 3 tout court (gérant un écran 240x80 en nuances 1 bit)
    -celui du Series 3a/3c/3mx/Siena (presque le même, avec compatibilité ascendante et gestion d'écran 480x160 en nuances 2 bits) : 16 bits, interface simpl(ist)e, qui tourne sur système SIBO (OS 16 bits multitâche préemptif)
    -celui du Series 5/Revo (moderne, avec menus cascadés, ascenseurs, gestion d'un périphérique de pointage) qui tourne sur OS EPOC.
    Tous ces langages utilisent une sorte de compilateur qui produit un exécutable semi-compilé qui n'est pas un vrai binaire à partir de librairies.
    Cet exécutable est ensuite interprété.
    Qu'est-ce qui sera libéré ? Les librairies ? Le compilateur ? L'interpréteur ?
    Si la réponse est oui partout, il devrait être possible de faire des portages sous Linux de tout l'ensemble, ce qui permettrait de faire tourner sans émulation (il n'en existe d'ailleurs pas) des programmes pour Psion après une simple recompilation.
    De quoi assurer une pérennité à de nombreux logiciels condamnés à mort par l'abandon par Psion de son système.

    Pour les amoureux du Series 3*/Siena et de Linux, il y a toujours ma page delafond.org/psilin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.