LyX 1.6.10 et LyX 2.0.0 pour les 15 ans du projet

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
40
9
mai
2011
Bureautique

LyX est un logiciel libre, sous licence GPL, dédié à la création de documents LaTeX. Il a été conçu pour que l’utilisateur ait à se concentrer sur le contenu et sur la structure de son document, en s’affranchissant de sa mise en page.

La série 1.6.x

Les équipes du projet sont heureuses d’annoncer la sortie de la version LyX 1.6.10. Il s’agit de la 11^e et dernière version de maintenance de la série 1.6.x. LyX 1.6.10 conclut le succès de la série 1.6, qui a été la série stable de ces deux dernières années.
La caractéristique la plus notable de cette version, est que cette version est capable de lire et importer des documents de la nouvelle branche : LyX 2.0.x. Il s’agit de faire permettre aux utilisateurs qui souhaitent s’en tenir à LyX 1.6.x pour le moment, de pouvoir coopérer avec les utilisateurs de la nouvelle version.
Notez que LyX 1.6.10 écrit encore dans le format 1.6, et qu’il ne peut pas produire des documents au format LyX 2.0.

La série 2.0.x

Les équipes du projet sont fières d’annoncer la sortie de LyX 2.0.0.
Avec cette version, LyX fête ses 15 ans d’existence, et commence une nouvelle branche stable (série 2.x).
LyX 2.0.0 est l’aboutissement de deux ans et demi de dur labeur. Comme pour toute mise à jour majeure, celle‐ci est livrée avec beaucoup de nouvelles fonctionnalités, mais également quelques problèmes connus et des différences par rapport aux versions LyX 1.6.x. (le fichier « RELEASE-NOTES » répertorie ces problèmes).

Version 1.6.10

Voici quelques changements notables de la version 1.6.10 :

  • lecture du format LyX 2.0 ;
  • mise à jour de la traduction française du tutoriel et du guide de l’utilisateur ;
  • correction de quelques bogues mineurs pouvant faire planter le logiciel ;
  • compilation avec GCC 4.6 désormais possible.

Version 2.0.0

Les nouveautés de cette série sont vraiment très nombreuses, par rapport à la série 1.6.x.
Ces nouveautés sont présentées sur la page dédiée du Wiki du projet.
On trouve notamment :

  • outil de recherche avancée : recherche prenant en considération le format (expression mathématique, style de paragraphe…) et les expressions régulières ;
  • vérification de l’orthographe à la volée : LyX 2.0.0 apporte le support de Hunspell (le correcteur orthographique utilisé par OpenOffice, Firefox et Thunderbird) ;
  • comparaison des documents ;
  • thésaurus multilingue : MyThes-thesaurus (le thésaurus d’OpenOffice) est utilisé à la place de Aiksaurus ;
  • sortie au format XHTML ;
  • aperçu instantané de certaines parties du document.
  • # Bravo !

    Posté par . Évalué à 10.

    Bravo à toute l'équipe !

    LyX est le logiciel qui m'a permis de me séparer des traitements de texte habituels, et de passer graduellement à LaTeX.
    Je sais que ce n'est sans doute pas l'objectif, mais le fait de pouvoir faire un document propre avec une interface très proche d'un traitement de texte, c'est sans doute le chaînon manquant pour l'adoption de LaTeX pour beaucoup de personnes.

    Dans mon cas, pas mal de personnes que je connais sont passés de Word/LibreOffice à LyX, et en sont très contents, même si ce ne sont pas des "geeks".

    Bref, pour tout ceux qui écrivent leurs lettres diverses avec LibreOffice, je vous conseille fortement d'essayer LyX.

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par . Évalué à 4.

      Par Toutafais et Ibidem.

      En effet, je plussoie. J'ai commencé a utiliser LyX et pour les présentations en pdf, je me suis mis à latex, un peu plus... facile (voir avec plus de fonctions) d'utilisation dans ce cas-ci. Bien que j'aime assez LaTeX, je préfère, et de loin LyX à LibreOffice ou autre logiciel libre.

      Je le préconise à bien des personnes, et tout le monde l'adopte. Il faut bien avouer que 15 minutes d'apprentissage, c'est tentant.

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par . Évalué à 1.

      Apt-get install lyx

      Après cette opération, 823 Mo d'espace disque supplémentaires seront utilisés.

      Tu m'étonnes que ce soit un life changer!!

  • # thé aux russes

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Pour les incultes comme moi qui ne savent pas ce qu'est un « thésaurus », voici ce qu'en dit wikipédia :

    Un thésaurus ou thésaurus de descripteurs, est un type de langage documentaire qui consiste en une liste de termes sur un domaine de connaissances, reliés entre eux par des relations synonymiques, hiérarchiques et associatives. Le thésaurus constitue un vocabulaire normalisé. C'est un outil d'indexation et un outil linguistique qui permet de traduire le langage naturel des utilisateurs en langage artificiel qui est le langage documentaire.

    Mais faudrait que j'essaye cette fonctionnalité parce que je n'en vois pas trop l'intérêt.

    « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: thé aux russes

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est le remplaçant d'une secrétaire. J'écris énormément (projets, cours, récits etc.) et quand t'as pas quelqu'un à côté de toi pour te balancer des synonymes pour éviter une répétition, tu finis bloqué et t'es obligé d'utiliser un thésaurus bidon. Which roxxs.

      (Bon, c'est très gadget, mais si quelqu'un en fait une autre utilisation, j'serai ravi de l'apprendre).

      "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

      • [^] # Re: thé aux russes

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        pour te balancer des synonymes pour éviter une répétition

        Fait gaffe, parce qu'il est marqué que dans le thésaurus il peut y avoir aussi des antonymes. En fait ce sont des mots en rapport avec un certain thème.

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: thé aux russes

          Posté par . Évalué à -1.

          Fait gaffe, parce qu'il est marqué que dans le thésaurus il peut y avoir aussi des antonymes. En fait ce sont des mots en rapport avec un certain thème.
          Cela sert plus de mémofrigorifiant que de truc en lequel j'ai une fois absolu, c'est comme translate.evil.com..., donc aucun risque perso, mais c'est bon à savoir :) .

          "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

  • # Travail universitaire

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est une très bonne nouvelle. J'utilise ce logiciel couplé avec Jabref (pour les références bibliographiques) et c'est une solution très efficace pour réaliser mes travaux universitaires aussi bien pour mes mémoires que pour mes présentations orales (merci beamer).

    Ce logiciel est méconnu dans mon université (Lyon 1) et je pense que les formations en informatique dispensées dans les cursus de licence gagneraient à intégrer ces logiciels à la place des logiciels Microsoft comme c'est le cas actuellement. D'autant plus que dans certaines filières, comme les mathématiques, il est mal vu d'utiliser autre chose que du LaTeX ou équivalent pour les publications.
    Ceci dit, c'est un vœu pieux par les temps qui courent avec la politique de partenariats avec les entreprises qui se traduit dans ma fac entre autre en un partenariat avec Microsoft qui refile des copies gratuites aux étudiants et personnels de leurs logiciels (la première dose est gratuite...).

    • [^] # Re: Travail universitaire

      Posté par . Évalué à -10.

      à la place des logiciels Microsoft
      Tu connais des logiciels Microsoft équivalents toi ? Wrong debate...

      "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

      • [^] # Re: Travail universitaire

        Posté par . Évalué à 6.

        Par contre bien des gens utilisent des logiciels micro$oft pour essayer d'arriver au même résultat, ou à tout le moins dans avec le même objectif : pondre un rapport, écrire une thèse, un article, un livre, une lettre, etc...

        Fais pas le gars qu'a pas compris ce qui était très clair, regarde, tu te fais moinsser (et j'y suis pour rien).

        Yth.

        • [^] # Re: Travail universitaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Parfois, des gnes utilisent MS-Word pour écrire des livres de maths ... par exemple Initiation à la cryptographie (Dubertret, éd. Vuibert). Le résultat fait un peu penser à un collier de nouilles peint à la gouache préparé pour la fête des mères. En plus cher.

          • [^] # Re: Travail universitaire

            Posté par . Évalué à 2.

            Microsoft Equation se vautre dans l'affichage quand ça devient complexe ?
            (J'sais pas, j'demande, plus utilisé depuis le lycée pour un bête formulaire)

            • [^] # Re: Travail universitaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Même pour des équations simples l'éditeur donne une résultat décevant:

              Par exemple en TeX on n'écrit pas

              $\sqrt a + \sqrt b$
              

              mais
              $\sqrt{\mathstrut a} + \sqrt{\mathstrut b}$
              

              où la taille des radicaux est normalisée (mathstrut est un gabarit).

              Cf.

              \mathfrac{x^2}{3}
              \qquad
              \mathfrac{x^{\hphantom 2}}{3}
              

              dans la première version, le trait de fraction est trop court.

              Tout ça n'est pas très facile à réaliser avec Word (de mémoire) si jamais c'est possible. En tout cas le livre n'est pas terrible de ce point de vue.

              Il est franchement catastrophique quand on regarde l'insertion des formules dans le texte. Sur la même page du livre tu peux avoir des équations qui ont le même statut comme objet du texte (toutes en affichage ou bien toutes dans le texte) et dont les éléments ont des tailles toutes différentes. Si tu peux consulter le livre, fais attention à la taille des caractères dans les équation: c'est le chaos.

        • [^] # Re: Travail universitaire

          Posté par . Évalué à 0.

          Ben écoute, moi j'comprends, mais j'trouve que y'a là une collusion qui est de très mauvais goût, et que c'est renforcer la position de kro comme "inévitable" sur son marché que rabacher tout le temps qu'on fait du libre à la place de kro, qu'on utilise tel truc pour pas défendre un produit kro, etc.

          Et me faire moinser, ça m'arrive régulièrement. J'ai un peu de remords quand c'est pour une bonne raison, mais quand c'est parce qu'ici on prend les gens pour des cons, m'en fous.

          "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

  • # Outil de transition

    Posté par . Évalué à 8.

    LyX m'a permis il y a pas mal d'années d'adopter LaTeX en facilitant la transition. Avec LyX, on a une interface graphique, on comprend à peu près ce qu'on fait, on édite les formules à la souris (avec un éditeur d'équations bien plus performant que celui d'OpenOffice), etc. Et on commence à ajouter des trucs dans le préambule, des machins dans le texte, des commandes ici ou là pour changer tel et tel comportement... Et on finit par éditer directement le code LaTeX, on n'a plus besoin de LyX.

    Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est le positionnement de LyX sur les utilisateurs intermédiaires, les gens assez conscients des défauts typographiques des traitements de texte habituels mais pas assez techniques pour essayer d'utiliser LaTeX. J'ai un peu l'impression que c'est un marché assez petit et transitoire. Après tout, les traitements de texte traditionnels pourraient exporter du LaTeX (d'ailleurs certains le font), ce qui permet l'interface traditionnelle et le rendu LaTeX au prix de petites manips qui pourraient facilement être automatisées. Je regrette finalement que LyX ne soit pas plus un éditeur de LaTeX perfectionné, qui pourrait permettre par exemple à des non-utilisateurs d'ouvrir et de manipuler les documents LaTeX que je leur envoie, et de me retourner du LaTeX correct avec un minimum de modifications. Si (avec des Si HURD serait prêt pour le bureau...) je devais re-concevoir LyX à partir de rien, le changement principal que je ferais serait de n'utiliser que des fichiers LaTeX comme format de document (avec les commandes spécifiques à LyX en commentaires du style %LyX\dothis), plutôt que de générer une sorte de pseudo-latex toto.lyx qui doive être converti avant compilation.

    • [^] # Re: Outil de transition

      Posté par . Évalué à 0.

      Quand on voit le code LaTeX que certains pondent, il me semble illusoir de vouloir écrire un analyseur syntaxique LaTeX -> autre chose.

      • [^] # Re: Outil de transition

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il y en a pourtant déjà un (voir plusieurs) d'écrits (latex, pdflatex…)

        • [^] # Re: Outil de transition

          Posté par . Évalué à 1.

          Effectivement.

          Ce qui était souhaité, c'est un utilitaire pour faire l'aller-retour entre LaTeX et un autre éditeur comme LyX.

          Vu le nombre de façon de faire les choses en LaTeX, un tel utilitaire ne me semble pas faisable.

          J'ai déjà trouvé
          \begin{enumerate}
          \item Ah
          \item Béh
          \end{enumerate}

          \begin{itemize}
          \item[1.] Ah
          \item[2.] Béh
          \end{itemize}

          \noindent \quad\llap{1.}~Ah

          \noindent \quad\llap{2.}~Béh

          Dans tous les cas, l'auteur voulait faire la même chose. Va faire un utilitaire qui s'en rend compte !

          • [^] # Re: Outil de transition

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Dans tous les cas, l'auteur voulait faire la même chose. Va faire un utilitaire qui s'en rend compte !

            Mais dans deux cas sur trois, il voulait faire ça comme un goret!

            Un éditeur WYSIWYG pour LaTeX capable de lire tout type de fichier (sans faire d'énormes restrictions sur l'entrée) me paraît impossible à réaliser. Par exemple qu'est-ce que l'éditeur WYSIWYG est censé faire de:

            \def\infiniteloop{\infiniteloop}
            \infiniteloop
            
    • [^] # Re: Outil de transition

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      mais pas assez techniques pour essayer d'utiliser LaTeX

      Il n'y a pas besoin d'être très technique pour utiliser LaTeX: je connais des gens, et pas qu'un peu, qui utilisent LaTeX et à part ça ne font pas grand chose de plus que du traitement de texte que tu qualifies à tort de traditionnel du rangement de photos et de musique. Pour réussir, il suffit d'avoir une doc basique qui montre comment réaliser un document simialire à celui qu'on a besoin de produire sur un système identique au sien.

      En général, de ceque j'ai pu en voir, c'est la motivation qui manque: mais quand on ne voit pas l'intérêt d'utiliser LaTeX il arrive que le patron de stage le voie, et ça marche à tout les coups.

      • [^] # Re: Outil de transition

        Posté par . Évalué à 1.

        En effet, écrire un document de base en LaTeX n'est pas spécialement difficile, mais très peu de gens souhaitent juste écrire un document en appliquant un style par défaut. Dans un monde idéal, les institutions (journaux, universités...) produiraient des fichiers de style et il serait trivial de les appliquer. Dans le monde réel ce n'est pas le cas, et même un utilisateur "de base" veut parfois changer les marges, les styles des paragraphes, la distance entre les figures et les légendes, bref ces milliers de petits paramètres qui, individuellement, ne sont rien, mais dont on a toujours besoin dans des cas particuliers. Et c'est là que ça devient atroce, parce que la syntaxe des styles LaTeX est archaïque et extrêmement technique (et je ne parle même pas du langage pré-colombien des styles Bibtex). Je pense qu'on ne peut pas vendre un logiciel comme quelque chose qui applique un ou quelques styles de base, et expliquer à l'utilisateur que la personnalisation du document est hors d'atteinte pour lui.

        Je pense qu'on est tous d'accord pour dire que le rendu LaTeX est hors du commun, mais LaTeX souffre aussi de problèmes profonds de conception qui rendent impossible son utilisation générale par le public -- à mon avis, les deux plus importants sont (i) le recours incessant à des paquets externes qui ne sont jamais intégrés à Latex, ce qui pose de vrais problèmes de portabilité, et (ii) des réglages par défaut inadaptés qui peuvent produire des documents qui ne sont pas impeccables (les deux plus choquants pour moi sont la non-utilisation de \sloppy, qui fait que les lignes peuvent dépasser dans la marge, et le fait que les flottants plus larges que la zone de texte ne soient pas centrés, mais on peut en trouver beaucoup d'autres).

        • [^] # Re: Outil de transition

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Pour un utilisateur de LaTeX il est hors de question de modifier un style: c'est effectivement une tâche très technique (c'est sensé changer dans LaTeX3) et à vrai dire je ne trouve pas ça gênant. Définir un style et saisir un document sont deux rôles différents et il n'y a aucun problème à les séparer.

          Je conviens avec toi que les classes génériques (minimal, article, etc.) ont une présentation plutôt pas très agréable, mais encore une fois, ce n'est pas tellement le problème de l'auteur du document.

          Si tu as des problèmes de packages pas portables, c'est que tu utilises beaucoup trop de pacakges, en tout cas certainement beaucoup plus que ce dont tu as besoin pour écrire un document simple.

          Ce serait choquant d'utiliser le mode sloppy en permanence car cela modifie la tolérance de TeX à l'étirement des espaces et multiplierait inutilement les occurences de lignes sous-remplies ou sur-remplies. Dans le manuel il est expliqué que dans la phase finale de préparation du document, on lit le journal d'éxécution pour traquer les overfull hboxes (les IDE simplifient souvent cette tâche) et il y a quelques conseils pour supprimer les boîtes.

          Pour ta remarque concernant les flottants, s'ils sont trop grands, ils sont trop grands ... d'ailleurs je n'ai jamais remarqué ce que tu dis et il me semble que mes flottants trop grands sont centrés (horizontalement).

          Dans le monde réel des journaux et des universités fournissent des fichiers de style pour les articles et pour les thèses (par exemple, et parfois même le secrétariat utilise TeX/LaTeX pour afficher les programmes des cours, les annonces de concert de la chorale et plein d'autre informations vachement utiles).

          Quelques exemples:

          Transformation Groups

          Philosophers'Imprint

          Cambridge

          • [^] # Re: Outil de transition

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Dans le monde réel des journaux et des universités fournissent des fichiers de style pour les articles et pour les thèses

            On ne doit pas vivre dans le même monde réel, dans le mien mon école doctorale fournit un exemple de document Word… Les illuminés souhaitant utiliser LaTeX (au hasard, moi) n’ont qu’à se débrouiller pour reproduire au mieux l’apparence du document.

            (Détail amusant, le document Word en question ne fait même pas un usage intelligent des styles, c’est du bon vieux formatage à la main. Même ceux qui comptent utiliser Word vont avoir du boulot pour faire quelque chose de correct à partir de ça.)

            • [^] # Re: Outil de transition

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              On ne doit pas vivre dans le même monde réel,

              Ah ben oui c'est vrai, j'aurais du réajuster la valeur de la constante de Planck avant de poster :)

              Blague à part j'ai écrit des et pas les

              Juste par curiosité quelle est ta spécialité? (Je suis joueur: la bio?)

              • [^] # Re: Outil de transition

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Blague à part j'ai écrit des et pas les …

                Certes, mais je serais curieux de connaître la proportion d’établissements proposant des styles LaTeX… Quelqu’un a une idée ?

                Juste par curiosité quelle est ta spécialité? (Je suis joueur: la bio?)

                Précisément. :)

                • [^] # Re: Outil de transition

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Même sentiment. Je dirais, au feeling, un journal sur trois ou quatre propose un style LaTeX, et aucun n'est correct. J'ai déja vu (véridique!) des instructions comme "SVP n'utilisez pas les références croisées" ou "N'utilisez pas \cite pour les références, tapez les à la main"; les "styles" sont des patrons de documents ou le titre est en \big \bf suivi d'un \vspace, puis les auteurs, etc. Pire encore, des instructions non-standard (genre "\insertTrucMonjournal"), qui ne peuvent pas passer la compilation avec un autre style. Bref, des styles Latex pour faire joli, mais totalement inutilisables.

                  Pour les thèses et rapports, alors là c'est peanuts. Que dalle, au mieux on a un vieux scan d'une couverture-type, ou on repompe sur la thèse du gusse précédent.

                  Je suis un peu envieux de voir qu'il semble exister des universités réellement professionnelles en France, moi de mon temps c'était pas comme ça :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.