Mieux trier à Nantes... et ailleurs (Montpellier...)

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
32
24
déc.
2015
Open Data

Logo Mieux trier à Nantes

L'idée est de départ est que tout le monde se pose les mêmes questions sur le tri ("huile de friture…") et que la documentation papier est parfois incomplète, tandis que l'information nationale est trop générale.

Mieux trier à Nantes est un logiciel libre (GPLv3) dont l'objectif est de fournir les consignes de tri locales avec des conseils (par exemple certaines villes récupèrent les pots de yaourt…) de donner les coordonnées précises les lieux de dépôt et des structures de réemploi.
C'est une application Android (et Windows Phone en bêta). Il existe un site mieuxtrieranantes.fr qui a le même contenu que l'application.

Sur Nantes Métropole, l'application (et le site) présente des données Open Data (1500 conteneurs, les déchetteries, les jours de collecte selon l'adresse, les lieux de distribution des sacs bleus et jaunes), les emplacements des composteurs collectifs, les 40 associations qui récupèrent les objets en bon état, les endroits où l'on vend sans emballage.

Une adaptation (bêta) a été réalisée pour Montpellier par 5 étudiants.
Capture

Quelques infos en vrac

L'application est sous licence GPL3. Les photos (notamment de déchets…) sont sous licence "Creative Commons Attribution (BY)".

Le logiciel est facilement modifiable (les données sont stockées dans des tableurs avant d'être exportées au format JSON via des macros).
Dans la V1, nous utilisons les composants Sencha Touch 2 et Cordova pour la compilation.
Dans la V2, nous utiliserons les composants IOnic, AngularJS et Cordova.

L'association "Mieux trier à Nantes" a été créée en 2015 pour assurer la durabilité du projet.

Il existe des applications concurrentes (Eco-Emballage, La Fibre du Tri) ou des sites Internet (consignesdetri.fr) mais qui donnent des consignes nationales. L'idée ici est de donner des instruction locales (notamment les coordonnées de associations qui récupèrent les déchets).

L'objectif pour 2016 est une version IPhone, une appli plus ergonomique et plus "responsive" (avec la V2) mais aussi décliner l'application pour d'autres territoires. Que les personnes qui souhaiteraient adapter cette application à leurs territoires nous contactent.

Actuellement l'application Android fait moins de 8 Mo, incluant 2,8 Mo de JSON et 3 Mo d'images. L'application n'a pas besoin d'accès Internet pour fonctionner. Nous créons une nouvelle version de l'application tous les 2-3 mois pour actualiser les données.

L'application bascule en anglais sur simple clic sur le drapeau.

  • # Sur F-Droid ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Hello,

    c'est pas mal. Les données de la métropole sont bien utilisées comme quoi, l'opendata c'est plutôt positif…
    Je vois que vous êtes déjà référencés sur le portail OpenData de Nantes Métropole ce qui est un (petit) plus au niveau visibilité.

    Néanmoins, l'application étant libre, ce serait bien de la mettre sur le dépôt F-Droid pour permettre une plus grande exposition de l'application vers les libristes !

    Dans tous les cas, bon courage pour la suite…

    • [^] # Re: Sur F-Droid ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Oui. Et peut-être aussi de privilégier (ou en tout cas de proposer) des versions Ubuntu Phone, Jolla, Tizen.
      Toutes ces plate-formes étant basées sur Qt, on peut même avoir un code quasiment commun.

      iPhone sapucépalibre.

      • [^] # Re: Sur F-Droid ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Bonjour.

        La grande difficulté est d'avoir un seul code (c'est notre choix de départ). Et de fonctionner dans un navigateur (pour être cohérent avec la réduction des déchets on souhaite que les personnes simplement équipées d'un ordinateur puissent accéder à ces informations). Cette compatibilité a été compliquée a gérer. Ceci motive nos choix de technologies.

    • [^] # Re: Sur F-Droid ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Merci de l'encouragement. C'est noté. Je le mettrai sur F-Droid très prochainement.

  • # Pas un commentaire, juste un avis

    Posté par . Évalué à 4.

    Très bonne initiative !

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 25/12/15 à 08:51.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -7.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Pas un commentaire, juste un avis

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 25/12/15 à 10:33.

          Renseigne toi sur le logo Triman qui est maintenant obligatoire sur tout emballage et qui renseigne sur la destination du déchet.

          Le plus gros problème pour le tri est que les decheteries n'ont pas toutes les mêmes capacités de recyclage, donc la poubelle où tu dois placer tel ou tel truc change selon la commune. Par exemple recycler les plastiques fin du type film est impossible dans la plupart des lieux, mais certains centre de tri les acceptent.

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 25/12/15 à 10:58.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Pas un commentaire, juste un avis

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Genre poubelle bleu, et si poubelle bleu inexistante alors poubelle verte et si pas poubelle xxx poubelle marron?…..

              Bof, chez moi il n'y a pas de poubelle bleue mais il y a bien une poubelle verte … pour le verre. Mettre le plastique dans la poubelle de verre … ce n'est pas terrible.

              En plus de ne pas avoir les mêmes capacités, il n'y a pas de code couleur uniforme …

            • [^] # Re: Pas un commentaire, juste un avis

              Posté par . Évalué à 0.

              Bon sur mieuxtrieranantes.fr on explique le logo triman (je vous invite à lire l'article) : il est apparu le 1 janvier 2015, et n'est donc pas encore sur tous les produits. Rien à voir avec la couleur, il signifie "qu'il existe des consignes de tri". Il remplacera à terme le logo "point vert" (le logo avec les flèches qui s'enroulent) qui signifiait que la société qui a fabriqué le produit donnait de l'argent à eco-emballage. On est donc en amélioration mais ça prend du temps.

  • # Mieux trier, oui, mais pas si facile

    Posté par . Évalué à 8.

    Niveau tri, je me considère plutôt dans les bons élèves.

    • Jeter à la poubelle du verre me révulse
    • Carton et papier, je parle même pas
    • Je suis un habitué de la déchetterie locale pour tout ce qui est encombrant, chimie, huile de vidange, j'y jette même depuis peu les huiles alimentaires
    • Et je fait du compost

    J'habite une métropole assez bien organisée, c'est donc assez facile en fait.

    Mais voilà, j'ai toujours un soucis : les plastiques. Je ne suis pas de formation chimiste, mais j'en sais assez pour me douter que derrière le mot "plastique" se cache tout et n'importe quoi. Et c'est pas le "plastique d'emballage" ou "plastique de jouets" qui pourra aider à trier efficacement (c'est Noël, des plastiques d'emballage j'en ai quelques-uns sous les yeux, les allures sont réellement très différentes).

    Je remarque sur l'immense majorité des plastiques un sigle fait de 3 flèches en triangle, et à l'intérieur un chiffre.

    Ce chiffre est-il la composition du plastique ? Est-ce aussi simple que "mon centre de déchet sait trier le 3, le 4 et le 5, mais pas le 7 et le 12" ? Comment me renseigner là-dessus ?

    Merci !

    • [^] # Re: Mieux trier, oui, mais pas si facile

      Posté par . Évalué à 1.

      A nouveau consulte mieuxtrieranantes.fr: sur la fiche "logos utilisés" on explique les 7 types de plastique (les triangles avec les numéros au milieu). Et oui en général on recycle les 1 et 2 (les bouteilles et les flacons). Certains nantais peuvent recycler tous les plastiques, mais c'est une exception.

      • [^] # Re: Mieux trier, oui, mais pas si facile

        Posté par . Évalué à 3.

        "certains Nantais peuvent recycler tous les plastiques" : très intéressant : comment le savent-ils ? Comment puis-je savoir si par hasard moi aussi je ne suis pas un des rares privilégiés à pouvoir le faire ?

        • [^] # Re: Mieux trier, oui, mais pas si facile

          Posté par . Évalué à 1.

          Bonjour,

          Sur Nantes Métropole, nous donnons l'information dans l'appli (et mieuxtrieranantes.fr) : les habitants de la ville de Nantes (pas des autres villes de la métropole) qui ont un bac jaune (et pas un sac jaune) peuvent mettre tous les types de plastique.

          Sur la page "à domicile" nous recensons les 3500 rues de Nantes et à chaque fois nous rappelons si la personne est en sac jaune ou bac jaune.

          Je sais que ça peut paraître bizarre d'installer une appli sur le tri, mais sincèrement il y a TOUT ce qui concerne le tri la métropole. Par exemple si tu tapes "vélo", on te donnera les 4 assos qui récupèrent les vélos. Idem avec ordinateur, ou bouchon de liège, ou vêtements…

    • [^] # Re: Mieux trier, oui, mais pas si facile

      Posté par . Évalué à 1.

      Effectivement, le numéro correspond à la matière plastique utilisée. On peut trouver la liste sur Wkipédia : Code_d'identification_des_résines.

      Théoriquement, tous les plastiques portant un tel numéro peuvent être recyclés (sauf en général le numéro 7 qui correspond à "autres" et qui englobe des plastiques beaucoup plus faiblement produits). En effet tous sont des thermoplastiques, c'est à dire des plastiques qui ramollissent puis fondent quand on les chauffe, ce qui permet de les réutiliser facilement, à la différence des thermodurcissables et des caoutchouc. Cependant, malheureusement, tous les centres de tris ne sont pas forcément équipés pour tout traiter.

      • [^] # Re: Mieux trier, oui, mais pas si facile

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Cependant, malheureusement, tous les centres de tris ne sont pas forcément équipés pour tout traiter.

        Dans ce cas là il y a deux possibilités encore :

        • Soit ils seront brûlés pour la valorisation énergétique.
        • Soit ils seront reconduits dans un centre de tri capable de les traiter (il n'est pas rare qu'on envoie certains plastiques en Allemagne à cette fin).

        Bref, dans le doute, il vaut mieux mettre les plastiques recyclables dans la benne appropriée. Ils s'en occuperont.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.