MOD mange les pédaliers

Posté par (page perso) . Édité par BAud, Benoît Sibaud, ZeroHeure, mrfurieux et Yves Bourguignon. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
59
2
avr.
2016
Son

Le projet MOD, qui a terminé en février sa campagne de financement public, tient le monde de la musique en émoi — et la communauté Linux audio bien occupée — depuis plus d'un an.

La pédale MOD est un processeur matériel de modules (plugins) audio, basée sur une Arch Linux tournant sur un processeur Arm A20, mais les lots suivants seront peut-être en A33.

Elle est également compatible MIDI, ce qui en fait un synthé, enfin, plusieurs (et donc potentiellement également un module de batterie virtuelle, un échantillonneur "performance" de type MPC, un boucleur d'échantillons, etc.) on va voir ça plus loin ; l'objet de cette dépêche à l'enthousiasme contenu à grand' peine, c'est MOD-app, la version "de bureau" enfin disons de studio, qui vient de ϐeta-sortir.

MOD-app

MOD-app dans son interface (HTML5) MOD-ui : Noter l'heure et les sorties : chaque voie sort dans une enceinte avec 4 HP de 12 pouces !!

La plupart des guitaristes électrifiés utilisent des effets, qui existent principalement sous trois formes : pédale d'effet unique, pédale multi-effets et rack multi-effets. La solution la plus populaire (car la plus modulaire) est de combiner ensemble des éléments de la première catégorie, de les fixer sur une planche (avec du velcro) et de les connecter. On appelle ça un pedalboard, et c'est la formulation qui est retenue dans l'application.

Mais ces petites boites sont chères, finalement assez fragiles (composants, alimentations, etc. Une pédale "vintage" avec par exemple des transistors au Germanium demande de l'entretien) pas forcément simples à mettre en œuvre ensemble, pour certaines très capricieuses et, de plus, un nombre croissant d'entre elles utilise exclusivement des composants numériques, réduisant encore un peu l’intérêt de se trimbaler avec des pédales disparates, des câbles, des alims et tout le toutim.

La pédale MOD est l'équivalent d'une de ces "planches à pédales" c'est-à-dire une chaine d'effets liés entre eux, de l'entrée instrument à la sortie audio. Enfin, plusieurs planches : deux disponibles et réglables (deux rotatifs et un inverseur par planche) en même temps et une foultitude d'autres derrière.

Le principe de la pédale MOD (je n'ai pas encore la mienne) est que le musicien crée des planches virtuelles dans l'appli, détermine – ou pas – quels paramètres de quel élément vont être contrôlés par les rotatifs et les inverseurs, et envoie tout ça dans la pédale, où le système tourne "headless" – enfin il y a un double afficheur LCD, donc une petite tête quand même.

MOD-app (et son interface MOD-ui) est la version desktop de cette application (qui utilise l'éprouvé Ingen en backend) où le pedalboard est fonctionnel : le signal entre à gauche et sort à droite.

Elle expose également les (il faut en choisir une) entrées MIDI, pour la brancher (par exemple) dans un synthé, qu'on trouvera rangé dans l’onglet "Generators".

Cette prise MIDI in peut également accueillir une pédale d'expression, pour (par exemple) moduler en temps réel la bande de fréquence d'un égaliseur afin de produire l'effet wahwah caractéristique des poursuites en voiture des années 70.

Journal de dev après devlog, screenshot après copie d'écran, ce projet tient tout le monde en haleine depuis le début. Qu'on y songe : la norme LV2, née aux alentours de 2007/8 de la réflexion autour de LADSPA (le premier standard, orienté traitement) et DSSI (le 2nd standard, orienté génération) est maintenant mûre, puissante et souple. Et stable. Chaque module a une URI et un espace de nom, les interfaces sont clairement séparées du traitement, la notion de preset (un état du module avec des réglages donnés) est présente et gérée (ce qui n'est pas rien : Le module peut être livré avec des presets, et l'utilisateur peut les lire et les écrire localement) et puis la norme est née avec et autour de Jack. Ces dernières années, le but poursuivi – recréer un écosystème de modules audio/MIDI comparables à VST, RTAS ou AudioUnit – a été atteint ; Il était donc temps de le dépasser.

Bien sûr, à chaque itération, tous les modules, en tout cas tous les bons, tous les indispensables, comme la vénérable suite C* / caps ou encore les modules de Steve Harris, tout a été porté, parfois sans interface graphique mais un des principes fondateurs de LV2 était de définir des guides de styles cohérents et homogènes pour des GUI génériques. Ce que ça veut dire concrètement, c'est que si le développeur se "contente" de définir des contrôles sans se préoccuper d'UI, son module sera tout de même contrôlable à la souris dans les hôtes (comme MOD), grâce au protocole/interface d'UI générique défini par la norme.

Dans MOD-app/ui, les modules sans interface graphique dédiée (mais dont tous les contrôles sont tout de même présents : l'idéogramme "config" au-dessus de chaque module, voir illustration) sont représentés par des boîtes de sardines avec les éventuels contrôles vissés dessus, un clin d’œil à la scène DIY (Do It Yourself) dont viennent souvent, d'ailleurs, les développeurs à qui on doit ces merveilles de code DSP amoureusement chantourné.

Cette interface est implémentée à la sauce de chacun : Qtractor (exclusivement des widgets Qt) ou Ardour (Toolkit maison) et d'autres, dont le moindre n'est pas jalv, l'hôte de référence. Interlude : Ce bout de code (bash4) Permet de trier les modules LV2 installés, par classe (instrument, compresseur, reverb, etc.) ou par nom, et de les lancer ensemble (version binaire un peu beaucoup plus rapide, permet en plus de pré-charger un preset)

Cette norme, sa documentation, et les outils et bibliothèques - extrêmement nombreux - qui vont avec, tout ça (et plus) est le travail de titan de David Robillard aka drobilla (parmi d'autres), une figure incontournable de l'audio libre. La norme a été étendue pour permettre cette MOD-ui.

La glorieuse interface graphique est l’œuvre (NdM: notamment, voir la liste des contributeurs) de Filipe Coelho aka falkTX le responsable de KXStudio, développeur, porteur et mainteneur de plus de projets qu'il n'est possible d'en lister dans ce champ de saisie et qui, on imagine, a dû la baser, au moins théoriquement, sur l'impressionnant Carla, qui est basiquement la même chose, mais en module. Oui, oui, c'est bien un hôte de modules, qui est lui même un module – potentiellement, il peut bien sûr tourner seul (standalone).

Tout ce que le monde audio libre a produit, et ça fait des lignes de code, est maintenant disponible d'un clic de souris, on le dépose sur la planche, on entre (en principe en mono) par exemple dans une simulation de tète d'ampli, puis dans un compresseur, puis dans un délai qui va produire deux sorties différentes (stéréo) et ainsi de suite jusqu'aux deux jacks de droite, qui sont les sorties. Vers l'ampli, les enceintes, et les oreilles de tout le monde autour, tout ça bien réel, cette fois.

Baisser quand même le volume avant de claquer le premier accord.

  • # corrections

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Yop Yassin !

    Merci pour cet article.

    Après une loonnnnnnguuuuuue discussion sur le canal IRC de #lad (linux audio developers) avec falkx et Robin Gareus (un autre membre très actif de cette communauté linux audio), il en ressort qu'il serait bon de préciser et commenter certaines parties de cet article pour rétablir 2 ou 3 petites choses :

    1) L'info concernant le fait qu'ingen tourne en arrière plan est fausse. Ce fût le cas il y a plusieurs versions mais cette partie du code a été réécrite avec un outil-maison MOD et les outils MOD n'utilisent donc plus Ingen.

    2) Bien qu'il soit vrai que drobilla est l'un des plus gros contributeurs à l'univers LV2, il n'est pour autant pas le seul et le passage dans l'article ici semble laisser croire que : LV2, c'est lui, ce qui n'est pas le cas et pourrait frustrer le tas d'autres bonhommes ayant énormément contribué à ce qu'est LV2 de nos jours. Bref, LV2, c'est vraiment un travail de plusieurs personnes. On peut parfois penser que drobilla = LV2, ceci est dû au fait que drobilla est le mainteneur de LV2, du coup, c'est lui qui fait les annonces, les relâches et tout ça, ce qui a tendance à renforcer cette idée. Parmi les gros contributeurs à LV2, on peut par exemple mentionner Lars Luthman, Steve Harris, Gabriel M. Beddingfield, Stefano D'Angelo, Leonard Ritter, Krzysztof Foltman et Harry van Haaren. Il y en a d'autres.

    3) falktx n'est pas le codeur du design visuel de MOD-ui. Grosso modo, selon ses mots, il est le responsable de MOD-ui, mais d'autres membres de l'équipe MOD y participent également. Voir par exemple le graphique des contributions sur github

    Voilou, encore merci pour l'article et en espérant que ceci l'enrichisse encore plusse,
    Olivier

    https://librazik.tuxfamily.org - http://linuxmao.org - https://liberapay.com/trebmuh

    • [^] # Re: corrections

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Merci beaucoup pour ces précisions Olivier, wow, tu as fait le boulot de journaliste qui manquait à cette dépêche, ça me troue, ça. Toutes les infos qu'il y a dans ton message me manquaient à la rédaction de l'article (je suis très excité) avoue que c'est pas évident non plus. en tout cas ça fait plaisir, je suis content que ton message apparaisse directement comme ça, ça le fait grave super bien journalisme 3.0 in-ya-face. Merci.

    • [^] # Re: corrections

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pfouh, je vx mettre cet article sur http://linuxmao.org/ bien sur, mais rien qu'à l'idée de le reformater (liens, insécables, etc.) je suis épuisé. Je vais le faire, hein.

    • [^] # Re: corrections

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/04/16 à 22:58.

      J'aimerais beaucoup ajouter à la fin de la dépêche une liste de tous les contributeurs, c'est raccord, et tu as fait le boulot, ce serait vraiment bien que tu postes ladite liste, même sans attribution, car oui, c'est un projet énorme, tu as raison je déconne dans mon article, je cite que deux devs alors qu'ils sont des dizaines!! Allo, l'équipe ? On peut faire un truc comme ça ? Le monde nous regarde.

      Le coup du chat sur #lad, tu me tues. C'est ce qui s'appelle être sur ce le coup, en presse ;)

    • [^] # Re: corrections

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Voir par exemple le graphique des contributions sur github

      Je pense que mettre ça dans les liens, ce serait bien, non ?

    • [^] # Re: corrections

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Corrigé, merci.

  • # Monstrueux

    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 02/04/16 à 23:31.

    Bon, ya deux fautes dans le premier paragraphe qui est l'abruti illettré stupide abruti punaise qui a rédigé cette merde ?

    La plupart des guitaristes électrifiés utilis*e* des effets, qui existent principalement sous trois formes : pédale d'effet unique, pédale multi-effets et rack multi-effets. La solution la plus populaire (car la plus modulaire) est de combiner ensemble des éléments de la première catégorie, de les fixer sur une planche (avec du velcro) et de les connecter. On appelle ça un pedalboard, et c'est la formulation qui est retenu*e* dans l'application.

  • # En vente libre ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Alors c'est cool ce truc, je me l'offirais bien… mais où ?

    Le site "MOD devices" ne contient que l'abonnement à une newsletter. C'est en vente libre ? Ou seuls les kickstarters ont pu en avoir ?

  • # Super mais ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Salut,

    Je trouve le projet super encourageant mais pour l'instant je ne cerne pas trop l'ensemble. tout d'abord, je ne connais pas trop LV2, de ce que j'ai compris c'est un système de greffons permettant de générer des effets audios de type Digital Signal Processing mais avec une couche graphique permettant de paramétrer les variables exposées à l'utilisateur. Je n'ai pas très bien saisi si des langages étaient imposés pour la partie DSP et la partie UI mais il me semble que la communication entre UI et DSP se fait via Open Sound Controller qui semble être le successeur du MIDI. Si quelqu'un peut éclairer sur ce sujet ça serait pas mal.

    Donc si je résume bien, on a une sorte de simulink (scicos/xcos/labview) orienté musique qui permet de faire des opérations compliquées en RT sur une entrée audio et qui la rebalance à une sortie avec le moins de latence possible pour pouvoir faire de la scène.

    Du coup, c'est quoi les latences limites ? Tous les greffons sont utilisables sous n'importe quel archi ? En général ces trucs là ça utilise de l'assembleur donc pas forcément portable. J'ai souvenir de xaccrocheur disant que ce n'était pas si simple d'utiliser un PC sur scène …

    En ce qui concerne la matériel. Je suis un peu déçu, le lien MOD device pointe sur une page inutile "stay tuned" sans aucune info à moins que j'ai mal regardé … J'en conclue que l'on ne peut pas trouver ce matos hors crowd funding, j'ai bon ?
    On parle d'une pédale avec plateforme matérielle arm donc cpu embarqué, est ce que tous les les effets de type greffons LV2 peuvent tourner dessus sans PC ? Il y a il un DSP hardware avec des filtres LV2 dédiés ?
    Il faut uploader les greffons ? Du genre on décide de tel ou tel effet avant le concert, on les programme puis on n'a plus besoin de PC ? Sur la page kickstarter ils parlent de la possibilité d'utiliser un micro, est-ce compatible avec une Alimentation fantôme ?
    Est-ce que la version 4 switchs est dispo quelque part ?

    Ça à l'air bien cool mais c'est un peu dur de vraiment comprendre le projet dans son ensemble !
    ```

    • [^] # Re: Super mais ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 03/04/16 à 19:54.

      il me semble que la communication entre UI et DSP se fait via Open Sound Controller qui semble être le successeur du MIDI.

      Non. Et OSC n'est pas le successeur de MIDI; déjà dans le sens où ils cohabitent souvent. C'est assez complexe, il y a du relicat, des brevets, du NIH, c'est complexe, ça va aller lentement, OSC est déjà là souvent là où on ne l'attend pas (transport, commandes internes) et MIDI (dont les implémentations varient parfois ça morphe vers l'OSC) est bien là pour encore un moment, mais non, OSC n'est pas utilisé dans LV2 comme tu le dis. Les interface LV2 peuvent définir des ports OSC, mais c'est une autre histoire.

      Donc si je résume bien, on a une sorte de simulink (scicos/xcos/labview) orienté musique qui permet de faire des opérations compliquées en RT sur une entrée audio et qui la rebalance à une sortie avec le moins de latence possible pour pouvoir faire de la scène.

      Sous réserve d'une recherche sur les trois trucs que tu dis et que je connais pas (labview j'ai entendu parler) oui.

      Du coup, c'est quoi les latences limites ?

      10 millisecondes. Ça représente une distance de trois mètres de l'enceinte ; en dessous, c'est quasi imperceptible même pour un percussionniste très rapide. Par ailleurs la latence ça craint, et finalement tu la sens toujours au-dessus de 5ms. Pour être compétitive, la MOD pedal doit descendre dans ces eaux. Mais c'est forcément variable, ça dépend du traitement demandé.

      En ce qui concerne la matériel. Je suis un peu déçu, le lien MOD device pointe sur une page inutile "stay tuned" sans aucune info à moins que j'ai mal regardé … J'en conclue que l'on ne peut pas trouver ce matos hors crowd funding, j'ai bon ?

      T'as bon, j'ai pas trouvé non plus.

      Ça à l'air bien cool mais c'est un peu dur de vraiment comprendre le projet dans son ensemble !

      Pourtant, tu as l'air d'avoir à peu près compris, en gros, c'est ça.

      • [^] # Re: Super mais ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non. Et OSC n'est pas le successeur de MIDI;

        Bon, encore une fois, je ne suis pas du tout expert dans ce domaine mais j'ai lu un peu avant de poster et j'ai trouver ça sur OSC wikipedia anglais :

        "OSC is sometimes used as an alternative to the 1983 MIDI standard, where higher resolution and a richer musical parameter space is desired. OSC messages are commonly transported across the internet and within home and studio subnets using (UDP/IP, Ethernet)."

        Mais bon, ça n'a pas l'air d’être bien clair tout ça, sans parler du dmx utiliser pour les éclairages mais aussi pour les gradateurs, perso, je ne comprends pas toutes les subtilités, j'imagine qu'il y a une grosse part d'héritage la dedans …

        Bon après chez nous (les expérimentateurs), ce n'est guère mieux on a bien le SCPI qui permet une communication avec plein d'appareils mais il n'est clairement pas utilisé par tous …

        Merci pour les équivalences temps/distance, c'est un bon moyen de se faire une idée.

        Par contre tu ne m'as pas répondu sur l'aspect embarqué. Est ce que la pédale peut embarquer les traitements, sans avoir besoin de PC ?

        • [^] # Re: Super mais ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Du peu que j'ai fait de OSC, c'est très abstrait, il n'y a aucun concept musical dedans, c'est juste un protocole de communication. Du coup je vois mal comment cela pourrait remplacer le MIDI. Du moins dans le cas d'usage : je branche mon clavier maitre de marque-A à mon expander de marque-B avec un cable et juste ça marche.

          Par contre tu ne m'as pas répondu sur l'aspect embarqué. Est ce que la pédale peut embarquer les traitements, sans avoir besoin de PC ?

          Oui, sinon c'est juste une carte son USB. C'est certainement pourquoi l'interface graphique est en web. Tu dois pouvoir y accéder avec la prise réseau visible sur le pédalier.

  • # Numérique

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je salue franchement un aussi beau boulot : avoir une MXR phase 90 sans avoir à débourser le pavé (et le transfo), c'est cool.

    Malgré tout, bien que je sois quand même pas mal geek, j'avoue que déjà que mettre un transistor entre ma guitare et mon ampli (à lampe bien sûr), j'ai du mal (allez, au germanium, ça passe encore), mais alors mettre du numérique, là je peux pas :p
    (bon pour la pédale de loop, j'ai pas pu faire autrement, mais en 24 bits, c'est supportable)

    Donc je resterai sur ma Blackstar à lampe (ahhhhh), ma MXR phase 90 en série avant l'ampli :-)

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Numérique

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ben ouais mais moi, toutes mes vieilles pédales sont dead :( J'ai une RAT d'origine, plein de Boss une CS3, une DS1 (mon Eq7 marche encore, thank God4that) ce genre de merveilles. L'air marin, je sais pas la rouille, elles sont toutes nazes, buzzent à mort, et ma station de soudure est toute pourrite aussi.

      Pour ce qui est des lampes, bien sur que c'est cool les lampes, on rêve tous de chauffer notre studio avec un VOX AC30 ou une tète Orange, hein ? Bon, depuis mon premier concert magique avec un 40Watts Ibanez tout normal à transistors (c'était même pas moi qui jouais) j'ai arrêté d'y même réfléchir. Note que si tu t'es jamais branché dans un Roland Jazz Chorus (JC30 & 60) tu peux pas dire du mal des transistors.

      • [^] # Re: Numérique

        Posté par . Évalué à 5.

        c'est pas un peu fini le guitar-porn ! on est sur un site sérieux icitte …

      • [^] # Re: Numérique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour ce qui est des lampes, bien sur que c'est cool les lampes, on rêve tous de chauffer notre studio avec un VOX AC30 ou une tète Orange, hein ?

        Autant j'adore l'AC30 pour le son clair, mais en overdrive, c'est juste horrible, mais bon, les goûts et les couleurs…

        Note que si tu t'es jamais branché dans un Roland Jazz Chorus (JC30 & 60) tu peux pas dire du mal des transistors.

        C'est vrai que j'ai déjà entendu parlé de ces fameux amplis, faudrait que j'essaye…
        C'est sur que ça donne envie, mais ça manque d'un je ne sais quoi de chantant dans le son, je trouve…
        Mais faudra que j'essaye en vrai

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Numérique

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Autant j'adore l'AC30 pour le son clair, mais en overdrive, c'est juste horrible, mais bon, les goûts et les couleurs…

          Ouais, si on part là-dessus on va se fâcher, ce serait dommage :) Perso si j'avais l'énergie d'entretenir et de trimballer un combo à lampes, ce serait un AC30, on un Mesa (n'importe lequel) mais je suis bien refroidi, j'avais un combo KMD à lampes qui m'a causé plein de soucis (mais je pense qu'il avait un problème, personne n'a jamais vraiment su, plein de tecos ont regardé dedans, haute-tension, préamp, étage puissance, 12ax7, 6L6, tout changer, que-des-problèmes je te dis) blah.

          J'ai regardé la doc de ta Blackstar, j'avais vu des pubs, j'en ai jamais entendue, mais c'est vrai que sur le papier ça ressemble à ce qu'il faut, ah ben tiens je vais te dire à quoi ça correspond, tu devrais essayer MOD-app avec un "GxParametricDistortion" c'est une disto égalisée, à 4 bandes, truc qu'en fait je découvre, et je reconnais que ça roxxe un peu du bois, et bon oui, j'imagine, dans un circuit à lampes, ça doit être choucard.

          En même temps des lampes dans une pédale, c'est bizarre (fragile) t'avoueras.

          Perso, à part la latence (on est tous d'accord là-dessus, et finalement c'est LA killer-feature de l'analogique) à part ça moi je suis objectivement trop sourd pour entendre la différence avec une bonne émulation. J'entends très bien hein, juste à partir d'un certain niveau de groove je m'en fous, ça m'a fait ça avec la photo aussi, bref ; Avant, oui, je détestais les traitement numériques parce qu'ils s'entendaient vraiment. Genre j'avais une pédale Yamaha REX50 dans les 80s, mais c'était juste atroce/rigolo les artefacts numériques. Surtout les distos, mon Dieu pardonne-leur ; T'entends plus de trucs comme ça depuis 1990.

          Perso 4 bandes de fréquences, c'est trop complexe pour moi. Si tu me donnes trop de contrôles, je vais faire des conneries, encore une fois comme je suis jamais certain pendant la balance que certaines de mes fréquences ne clashent pas avec celles du clavier (dans la sono de la salle) ou des voix, bass/treble pour corriger à la volée, c'est mieux pour moi :)

  • # Expander

    Posté par . Évalué à 1.

    Ca donne vraiment envie !
    S'il y a des info sur la possibilité de créer des expandeur MIDI avec, je suis très intéressé. Mais les infos sont difficile à trouver.

    • [^] # Re: Expander

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 05/04/16 à 20:10.

      Attend. Elle sont là, les infos, c'est juste que c'est tellement énorme que parfois ça rentre pas.

      Cette pédale EST un expandeur (le terme perd peu à peu de son sens) MIDI de fait, puisqu'elle contient (Onglet "Générators" connecter le MIDI in, lire la dépêche) tous les synthés codés depuis qu'on fait du code audio libre (and counting) et bon, je sais pas moi, trois exemples : ZynaddsubFX (pour un expandeur genre synthèse) ou/et LinuxSampler (Pour un expander genre sampler) ou/et Fabla pour un expander de type "performancer looper" je vois pas bien quel genre d'info il y aurait à écrire de plus, tout est dans la dépêche, hein. Juste, c'est énorme, spoursa :)

      C'est un ordinateur, cette pédale, il est donc pratiquement impossible de lister tout ce qu'on peu faire avec, et les multiples façons de le faire.

      • [^] # Re: Expander

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, je pensais à un truc comme LinuxSampler et des Go d’échantillons. Je me dis qu'il faut un truc avec beaucoup plus de RAM que ce qu'une pédale à effets aurait besoin (mais j'y connais rien hein). Du coup matériellement c'est pas forcément fait pour. En tout cas je risque de craquer, ça et un petit contrôleur DAW en plus :-)

        • [^] # Re: Expander

          Posté par . Évalué à 2.

          En passant, la page http://moddevices.com/ a été mise à jour. Plus complet, et on peut commander… Je vais attendre un peu. No budget ;-)

        • [^] # Re: Expander

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          1Gb de RAM et 4de stockage (flash) c'est vrai que ça peut faire juste pour loader certaines banques. Et je ne sais pas comment ça marche non plus, je n'ai jamais utilisé de sampler classique (gros intruments, multisamples, etc.) clairement il faut se renseigner. Je serai demain à Berlin pour la LAC, il y en aura, et une partie de l'équipe sera là (et l'autre sera à la MusikMesse de Francfort) je leur demanderai, c'est prévu.

          Pour plus de RAM, voir le Receptor, une vielle ligne de machines que j'avais oubliée et que ton post m'a remémorée. C'est certes sous Linux (la dernière fois que j'ai vérifié, enfin quand on en parlait pas mal, il y a… Dix ans, oui) mais c'est non seulement pas libre (toujours pareil, j'ai pas suivi l'actu du système non plus hein) mais apparemment toujours pas compatible avec l’écosystème Linux. C'est genre VST only, ce qui est soo passé :)

  • # Différence avec Guitarix ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Surtout que Guitarix est maintenant basé sur FaUST qui est un langage adapté à la spécification d'effets DSP très en vogue et qui permettrait notamment de compiler du code DSP de haut niveau directement dans de l'asm optimisé pour le CPU du MOD.

    • [^] # Re: Différence avec Guitarix ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Mais heu, il n'y a pas de différence, au sens où MOD utilise plein de modules Guitarix..? La différence, c'est juste l'interface, les presets…? Tiens à propos de guitarix, maintenant les presets postés sur musical-artifacts sont dispos directement dans l'appli, ce qui assez génial quelque part au niveau du vécu.

      Et le site sert de dépot à presets (pour les synthés on dit souvent des patches, c'est pareil) comme ça pour plein d'autres applis, c'est vraiment encore un beau projet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.