Communauté Move Commons : un Creative Commons pour la société civile ?

Posté par Bastien Guerry . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, NeoX et Manuel Menal. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
11
27
nov.
2011
Communauté

Move Commons propose des badges pour afficher clairement les engagements d’une association, d’une organisation ou de toute autre initiative collective.

En un seul badge, vous pouvez signaler que votre structure contribue aux biens communs, qu’elle est à but non lucratif, qu’elle vise un modèle de gouvernance horizontal et qu’elle est « réplicable ». Ou l’un seulement de ces aspects.

Seul le fait d’être à but non lucratif est régi par des lois nationales ; les autres mentions ne sont valides que si la structure s’y engage réellement, et que les internautes ont confiance en cet engagement. Move Commons inverse donc la démarche classique de certification et s’appuie sur la « confiance des foules » (crowd trusting).

Move Commons est en phase bêta et vient de lancer une demande de financement sur le nouveau site de financement collaboratif Goteo. L’argent récolté sera utilisé pour le développement d’un moteur de recherche sémantique, permettant à chacun de trouver l’initiative qui correspond le mieux à ses attentes, et à rapprocher les initiatives similaires entre elles.

Les labels proposés par Move Commons ne sont pas figés dans le marbre, et le collectif qui y travaille est ouvert aux commentaires et à l’implication des uns et des autres.

NdM : Une dépêche intitulée « Move Commons, un nouveau système de marqueurs pour les initiatives du libre et au‐delà » était déjà passée en décembre 2010. Pour LinuxFr.org, le marqueur Move Commons devrait être : à but non lucratif (association loi 1901), reproductible (code source libre et contenus de plus en plus sous CC-by-sa), renforçant les biens communs numériques, représentatif (géré par l’asso).

marqueur

NdM : Du côté des « privacy icons », LinuxFr.org utilise uniquement les données pour l’usage indiqué, elles ne sont jamais revendues ou commercialisées, les données sont conservées 12 mois au moins (obligation légale) et elles seraient transmises à l’autorité légale uniquement si elle nous le demandait formellement.

  • # assez flou

    Posté par . Évalué à  6 .

    Est ce que ça sera un annuaire d'association au final ?
    Ça va demander un boulot énorme de suivre toutes les associations, bon courage.

    Est ce que les gens doivent postuler à ce label ou alors ce seront des « inspecteurs » qui donneront le truc ?

    J'ai l'impression que vous aurez peu de gens qui voudront un label « à but lucratif, non reproductible, pas pour le bien commun, hiérarchisé » car c'est pas du tout dans le vent. Par contre je pense que beaucoup voudront être dans les autre catégories et ça va devenir la foire pour s'y retrouver (qu'est ce que le « bien commun » ? si on veut contester le fait qu'une association soit de bien commun est-ce possible ?)

    L'initiative tente de faire quelque chose de simple pour que les gens se retrouvent un peu mais, à l'opposé du cas des Creative Commons où il faut choisir une licence, on a plutôt un jugement (qui risque de ne pas être neutre) qui peut varier dans le temps. C'est intéressant mais compliqué (je ne dois pas faire assez de communication car j'ai parfois du mal à suivre certains textes du site).

    207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

    • [^] # Re: assez flou

      Posté par . Évalué à  2 .

      Bonjour,

      je suis l'auteur de la dépêche et je contribue à Move Commons.

      Oui, Move Commons sera (entre autres) un annuaire d'association, ou en tous cas un lieu pour trouver des associations qui utilisent les badges Move Commons.

      Les initiatives utiliseront librement les labels, comme les auteurs utilisent librement les licences Creative Commons. Aucune autorisation à demander, aucune validation a posteriori par Move Commons, qui ne fournit que l'outil - la « validité » des labels sera fonction des internautes, qui pourront réagir si un label leur semble usurpé.

      Oui, les gens utiliseront plus facilement MC pour exposer les aspects "pro-libres" (pour le dire vite) que les autres aspects. C'est l'un des buts de MC: rapprocher ces initiatives (comme Creative Commons a rapproché ceux qui veulent "partager", même sous des conditions différentes, parfois identiques au droit d'auteur classique). C'est l'un des débats que nous avons en ce moment dans l'équipe : faut-il utiliser seulement les labels "positifs"? Je suis pour.

      J'espère que ça répond à quelques unes de vos questions !

      • [^] # Re: assez flou

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 . Dernière modification : le 27/11/11 à 19:58

        Move Commons semble promouvoir le non-commercial (je résume http://movecommons.org/en/np-rp-rc.di-gr/0.1/) et flash si j'ai bien compris de ce que je n'ai pas pu voir sur le site et si j'ai bien compris le logo en bas de la page principale du site ?

        Quel est donc le rapport avec les initiatives art libre et le logo des creative commons pour reconnaître l'art libre ? (bon je ne retrouve plus l'image...)

        • [^] # Re: assez flou

          Posté par . Évalué à  1 .

          Je crois que le rapport est l'utilisation de logos pour « simplifier » les choses du point de vue de l'utilisateur.
          Sauf que du point de vue de l'utilisateur « œuvrer pour le bien public » c'est assez flou, de même que organisation non hiérarchique (dans une association il y a forcément des rôles plus ou moins hiérarchiques).

          À but lucratif, Exclusif, Contribuant à d'autres buts, Représentatif

          207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

          • [^] # Re: assez flou

            Posté par . Évalué à  2 .

            Oui, « contribuer aux biens communs » flou, c'est pour ça que les initiatives, en choisissant un logo, peuvent choisir de donner des précisions sur leur domaine d'activité. Ces précisions alimenteront le moteur de recherche sémantique. Même chose pour la gouvernance : c'est flou et ça demande à être précisé en expliquant comment fonctionne la structure (procédures de vote, nomination des bureaux, etc.)

        • [^] # Re: assez flou

          Posté par . Évalué à  2 .

          Move Commons ne promeut pas plus le non-commercial que Creative Commons.

      • [^] # Re: assez flou

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Oui, les gens utiliseront plus facilement MC pour exposer les aspects "pro-libres" (pour le dire vite)

        Faut le dire vite, très vite... Car c'est "juste" incompatible avec le libre (clause "non-profit" mise en avant comme positive, c'est le contraire qui est pro-libre = pas de restriction sur le commercial).

        Par exemple, le site de Move common est non libre. Faudrait arrêter de faire croire qu'on est "pro-libre" quand l'idée est complètement à l'opposé du libre ("pour tous les usages)

        • [^] # Re: assez flou

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          J'abonde dans ton sens. On retrouve souvent cette confusion: si c'est libre, c'est pas commercial. J'ai l'impression que cette confusion vient du copyleft de la GPL: si c'est libre, alors tu hérites de la licence, et en gros tu peux pas faire de thunes dessus. Conclusion forcément fausse de ce raisonnement: le libre, c'est contradictoire avec le commercial.

        • [^] # Re: assez flou

          Posté par . Évalué à  1 .

          Qu'est-ce qui est « incompatible » avec le libre ? Move Commons ? Je ne comprends pas bien le sens alors de "être compatible avec le libre" ici...

          Imaginez un système de labels qui permette à tous les sites de développeur d'afficher rapidement quelle licence ils utilisent pour leur code (licence libre ou non-libre) et un annuaire qui permette de chercher rapidement un "logiciel de compatibilité, sous licence GNU GPLv2 ou GNU GPLv3 ou BSD." Que voudrait dire, ce système est "incompatible avec le libre"?

          Bien sûr, le but de MC est de favoriser le rapprochement entre ceux qui contribuent au libre, et nous croyons que ce système peut y aider. Tout comme, dans l'exemple ci-dessus, le système pourrait aider des projets à se rapprocher.

          Move Commons est créé par comunes.org, une association très active en Espagne, qui propose un hébergement gratuit et des outils libres pour les associations qui ne peuvent pas se payer (ni découvrir par eux-même) tout ça.

          • [^] # Re: assez flou

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Qu'est-ce qui est « incompatible » avec le libre ?

            Votre site par exemple (non commercial, donc non libre)

            un annuaire qui permette de chercher rapidement un "logiciel de compatibilité, sous licence GNU GPLv2 ou GNU GPLv3 ou BSD." Que voudrait dire, ce système est "incompatible avec le libre"?

            Tu as mis que des licences libres.
            Dans ton cas, tu mets des licences libres et des pas libres. Ton annuaire dot donc afficher les deux : GPLv3, BSD, Microsoft, Oracle...

            Bien sûr, le but de MC est de favoriser le rapprochement entre ceux qui contribuent au libre, et nous croyons que ce système peut y aider.

            Quel est le rapport avec le libre? J'en vois aucun. Vous trouvez bien des truc non libres (non commercial par exemple) par exemple.

            • [^] # Re: assez flou

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Votre site par exemple (non commercial, donc non libre)

              Je corrige. Le site accepte la copie commerciale (CC-BY), donc mea culpa, erreur de ma part, j'ai mélangé l'asso à but non commercial et la licence du site web (pour ma défense, faut dire que c'est pas facile, c'est le même genre de logo)

              • [^] # Re: assez flou

                Posté par . Évalué à  1 .

                Bonne remarque.. il faudrait trouver un moyen pour que le logo "à but non lucratif" ne fasse pas penser à la clause "pas de réutilisation commerciale" des CC.

                • [^] # Re: assez flou

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 29/11/11 à 23:47

                  Rho mais alors après comment je ferai mes lancers de troll pour que zenitram< tombe dedans ?!

                  En fait c'est exactement cela : le logo m'a fait penser à là clause NC :)
                  Alors que vous cherchez à caractériser la démarche et non les contenus produits.

                  Ah, pour la peine j'ai retrouvé l'explication pour le macaron « approved for free cultural works » : http://creativecommons.org/weblog/entry/8051 qui apparaît bien sur :

                  • [^] # Re: assez flou

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    Alors que vous cherchez à caractériser la démarche et non les contenus produits.

                    Oui, je n'avais pas compris à première vue la différence non plus.
                    Reste que je n'ai pas de précision sur leur côté "reproductible" = quelle licence ils acceptent (libre ou n'importe quelle CC?). Du coup, on ne sait toujours pas si ils sont pro-libre ou juste neutre sur le sujet.

              • [^] # Re: assez flou

                Posté par . Évalué à  2 .

                Ce n’est pas une association « non commercial » c’est une association « à but non lucratif », c’est complétement différent de mon point de vue.

                Presque toutes les associations que je connais vendent quelque chose (même si ce n’est pas forcément leur but original) pour pouvoir réinvestir. Ce sont des associations à but non lucratif et pourtant elles font du commercial !

          • [^] # Re: assez flou

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Bien sûr, le but de MC est de favoriser le rapprochement entre ceux qui contribuent au libre, et nous croyons que ce système peut y aider.

            Pourquoi parles-tu de libre alors que ça n'a rien à voir (c'est en tous cas l'impression que j'ai)?

            Je vais essayer d'expliquer un peu mieux, avec une question :
            Je lis ça sur le site:
            "L'initiative autorise les autres à copier et adapter ses procédures et documents, probablement en utilisant une licence Creative Commons pour ceux-ci"

            Le libre n'est pas explicité (Creative Commons, ça contient du libre, et du non libre), on ne connait pas les limites, alors la question : est-ce que vous acceptez de coller un logo "reproductible" si l'asso diffuse ses documents en CC -NC ou -ND?
            Si tu réponds oui à cette question, vous n'êtes pas pro-libres, mais neutres sur le sujet (rien à faire que ce soit libre ou pas)
            Si tu réponds non à cette question, ça tend plus vers le libre, et il serait bien d’expliciter "Creative Commons" par "Creative Commons n'ayant ni -NC ni -ND")

  • # Typologie

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Belle initiative !

    Le choix des catégories est très structurant. Je m'explique :

    D'un point de vue historique, on est à un moment ou l'on sent que les "marchands", les "marchés" et les "stratégies de contrôle" prennent parfois trop de place et qu'il faut redonner de la visibilité à des initiatives "non lucratives", à organisation "horizontale" et qui oeuvrent pour le bien commun.

    Du point de vue des porteurs de projet et des associations, les catégories proposées sont un poil réductrices, et on a plus de mal à voir comment tout ça va vivre. Dans la vie horizontal est souvent mélangé avec vertical, cette dichotomie est simpliste : par construction d'une organisation qui veut avoir un minimum d'impact autour d'elle, localement ou globalement, il faut un minimum de "bras de levier" et donc de "vertical". Même celles qui se revendiquent horizontales dans les statuts ne résistent en général pas à l'épreuve du réel.

    Mais il faut bien démarrer quelques part et le coté un site simple qui permet en 1 minute - j'ai fait le test - de définir quelques pictogrammes portant une partie de sa démarche me semble excellent ! Bon courage

    • [^] # Re: Typologie

      Posté par . Évalué à  2 .

      Merci pour les encouragements ! Nous sommes bien conscient de tout ce qu'il y en encore de simpliste - notamment pour ce qui est de définir la gouvernance. A défaut, nous supposons que cela définit un "idéal de gouvernance" que la structure essaie d'atteindre. A terme, nous espérons que ce problème encourageraient des personnes à développer des outils pour analyser le mode de gouvernance d'une structure... analyse croisée de l'activité des mailing lists, des processus de décision, des contributions sur un wiki, etc. Mais c'est un gros boulot.

      Nous travaillons encore pour mieux définir les labels - merci d'avoir testé !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.