Naissance du calculateur du domaine public

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et ZeroHeure. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
28
20
fév.
2014
Culture

« Lorsqu'une œuvre entre dans le domaine public, elle connaît une seconde naissance », affirmait Aurélie Filippetti en novembre dernier dans le cadre de l'opération « Automne numérique ». Première concrétisation, ce lundi 17 février à Numa, avec le lancement officiel du « calculateur du domaine public », fruit d'un partenariat entre le ministère de la Culture et l'OKF France.

Il s'agit « d'utiliser les métadonnées bibliographiques des établissements culturels pour identifier, explorer et valoriser les œuvres du domaine public ». Encore en version bêta, il ne contient que les métadonnées de data.bnf.fr. et ne répond donc pour le moment qu'à la question : telle œuvre référencée par la BnF est-elle, oui ou non, dans le domaine public ?

Le site du projet et l'application sont sous licence Creative Commons CC0 et disponibles, l'un comme l'autre, sur GitHub.

Romaine Lubrique fait remarquer, dans son compte rendu détaillé de la journée, que le calculateur n'est pas encore tout à fait au point en ce qui concerne le cas (complexe) de Guillaume Apollinaire. Il est également fait mention d'une question qui fâche posée par l'assemblée : pourquoi Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, interdit-elle la pleine utilisation des numérisations de ses œuvres du domaine public en s'en réservant l’exploitation commerciale ?

  • # Calculateur?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Premiers tests sur Jean de La Fontaine: c'est lent. Compter 15-20 secondes de "calculs" pour déterminer si une de ses œuvres est en effet dans le domaine public. Bizarrement, l'API est beaucoup plus rapide, mais la réponse semble relever quelques messages d'erreurs.

    Du haut de mon ignorance, trois petites questions.

    Mais qu'est-ce que ce calculateur calcule exactement? Si j'ai bien compris, il s'agit de prendre des informations relatives à une œuvre, et à déterminer si elles sont compatibles avec la notion de domaine public telle que définie dans un pays parmi ceux supportés. Je ne vois donc aucun calcul spécifique, ou alors toute application ayant recours à un algorithme (ce qui doit quand même représenter 99.9% des applications) pourrait également s'appeler "Calculateur". Non?

    Par ailleurs, j'ai obtenu le message suivant: "L'oeuvre est dans le domaine public. Selon la nature de l'oeuvre, différentes branches du droit peuvent s'appliquer. A cet effet, nous vous invitons à procéder à nouveau au calcul." Quelqu'un sait-il ce que ça signifie, car je le comprends comme ça : "Vous vous renseignez sur une œuvre, elle est dans le domaine public mais c'est un peu plus compliqué que ça. Ré-exécutez la requête." Ce qui ne résout pas le problème, bien sûr.

    Quel usage (autre que celui proposé sur le site du projet) pourrait-on faire de l'API? Avez-vous une idée de site Web annexe, utilisant cette API, qui pourrait naître de ce projet?

    • [^] # Re: Calculateur?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      En fait, comme le temps de réponse est très long, si on relance la requête, il se peut que ça ait évolué entre temps.

      • [^] # Re: Calculateur?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Tu as certainement raison:
        Jules Vernes: De la terre à la lune… Pas de réponse après 1/2 heure

        Sinon je ne sais pas si c'est la meilleure façon de promouvoir les œuvres libres en littérature que de faire comprendre implicitement qu'il faut de nombreux et difficile calculs pour savoir si l'oeuvre et dans le domaine public ou non.

        • [^] # Re: Calculateur?

          Posté par . Évalué à 4.

          Jules Vernes: De la terre à la lune… Pas de réponse après 1/2 heure

          C'est peut-être parce que Jules Vernes s'appelle en réalité Jules Verne.

        • [^] # Re: Calculateur?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En soit, c'est loin d'être évident : il faut tenir compte du fait que certaines œuvres ont plusieurs auteurs, peuvent appartenir à une entreprise, tenir compte de certaines guerres qui mettent en pause le processus de mise dans le domaine public (avec les 2 GM, le droit d'auteur a pu être porté à plus de 100 ans)…

  • # question

    Posté par . Évalué à 1.

    Peut-on remplacer la partie de la dépêche :

    et ne répond donc pour le moment qu'à la question : est-ce qu'une œuvre référencée dans les métadonnées de la BnF est-elle, oui ou non, dans le domaine public ?

    par :

    et ne répond donc pour le moment qu'à la question : telle œuvre référencée dans les métadonnées de la BnF est-elle dans le domaine public ?

    ("référencée dans les métadonnées de la BnF" ? "référencée par la BnF" ?)

  • # laisse tomber

    Posté par . Évalué à 3.

    Lu sur le site :

    Parmi les catégories suivantes, dans quelle catégorie tombe l'oeuvre examinée ?
    Oeuvre littéraire ou artistique

    C'est quoi cette manie de faire « tomber » des œuvres (des « œuvres », pas des « oeuvres ») dans une catégorie, dans le domaine public, etc. ? On ne peut pas simplement dire "À quelle catégorie appartient l'œuvre examinée ?" (au passage, je trouve maladroite la formulation "Parmi les catégories suivantes" parce que je ne vois aucune catégorie s'afficher dans la suite, à part la catégorie à laquelle l'œuvre appartient ; sans parler de la répétition inutile de "catégorie").

  • # Apollinaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    né d’une mère polonaise et d’un père italien, Apollinaire est mort pour la France d’une grippe espagnole !
    

    Si comme moi vous vous êtes demandés pourquoi le cas de Guillaume Apollinaire est complexe la réponse se trouve sur cette page du site mentionné dans la dépêche.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.