OpenERP 5.0

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
13
8
fév.
2009
Base de données
La version 5.0 d'Open ERP est sortie. Cette avancée majeure peut maintenant répondre à l'ensemble des besoins d'une entreprise. Open ERP v5 intègre non seulement les fonctions de gestion mais aussi toutes les fonctionnalités nécessaires à une PME telles que : une gestion des processus par des modules, un wiki, un webmail, un Business Intelligence (Cube OLAP), une boîte à idées, une gestion documentaire, un eCommerce, etc.

L'accent a été mis sur une extrême simplification du logiciel pour les utilisateurs novices, une ergonomie très travaillée du client web avec notamment les fonctions glisser-déposer, le diagramme de gantt, des processus éditables, etc., et plus de 350 modules pour des secteurs spécifiques et pour les grandes entreprises.
Cette nouvelle version s'accompagne également d'une totale refonte des sites web avec notamment une mise à disposition de plus de 1500 pages de documentation sur la gestion d'entreprise et une réorganisation des sources communautaires en s'appuyant sur la plate-forme Open Object. Grâce à une communauté très active, Open Object produit plus de 20 nouveaux modules par mois. La communauté Open Object, c'est plus de 1000 contributeurs, 126 branches de développement en parallèle, une moyenne de 400 fonctionnalités ou bugfix par mois, un commit toutes les 5 minutes et des experts fonctionnels et techniques spécialisés par activités, regroupés en équipes.

Cette montée en puissance d'Open Object et la diversité des projets en fait une plateforme inégalée composée de 400 modules qui peuvent être installés en seulement quelques clics pour couvrir tout type de besoin ou démarrer très simplement, avec un seul module. Vous pouvez ensuite ajouter des fonctionnalités à la demande pour aboutir sur un système totalement intégré et automatisé.
Open ERP v5 offre de nombreuses fonctionnalités sortant des compétences d'une gestion classique dont notamment :
  • Un wiki intégré,
  • Une gestion documentaire intégrée,
  • Un système de Business Intelligence et une base de données OLAP,
  • Un BPM intégré (gestion de processus),
  • Un portail web client et fournisseur,
  • Un système de point de vente à écrans tactiles,
  • Un webmail Ajax,
  • Un calendrier partagé,
  • Des greffons Outlook, OpenOffice, Ms. Office, Thunderbird,
  • Un eCommerce intégré, etc.

Cette nouvelle version supporte également trois interfaces utilisateurs:
  • le client applicatif riche pour une utilisation quotidienne avancée,
  • l'interface web pour un accès à distance et un déploiement facile,
  • le client Qt pour s'intégrer parfaitement à un environnement KDE.

De nombreuses améliorations ont été apportées sur les interfaces client dont :
  • des tableaux de bords et graphiques dynamiques,
  • des vues calendrier très ergonomiques,
  • des vues en graphique de gantt dynamique pour la planification,
  • des éditeurs de workflows,
  • une documentation totalement intégrée,
  • une vue processus dynamique pour la formation de l'utilisateur final,
  • etc.

La version web de Open ERP intègre également de nombreuses fonctions pour modifier ou créer votre propre application sur mesure :
  • un éditeur graphique d'écrans,
  • un éditeur d'objets,
  • un éditeur de workflows (processus),
  • un éditeur de rapports intégré à OpenOffice,
  • un moteur de statistiques (cube BI),
  • etc.


Open ERP fournit également de nouveaux services pour la communauté :
  • http://doc.openerp.com : 1500 pages de documentation couvrant tous les domaines de la gestion d'entreprise ou du développement sous Open Object.
  • http://www.openerp.tv : Screencasts dédiés à Open ERP sous forme de présentations faites par les contributeurs.
  • https://launchpad.net/openobject : Plate-forme des développements Ubuntu, qui regroupe l'ensemble des développements de Open ERP et de Open Object. On y retrouve le bugtracker, la FAQ, la gestion des sources, les traductions, etc.


En savoir plus

Des présentations et formations gratuites sont organisées partout en Europe, afin de vous présenter Open ERP V5. L'agenda des évènements du site permet de suivre les prochaines programmations.
Pour toute inscription, veuillez contacter Donia : dma@tinyerp.com
  • # Qu'est-ce qu'un ERP ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Je trouve cette présentation en quelques slides bien faites pour découvrir ce qu'est un ERP:
    http://static.slideshare.net/swf/ssplayer2.swf?doc=pptslides(...)

    Même s'il est à noter qu'Open ERP se veut bien plus qu'un ERP, mais une solution de gestion à l'ensemble des besoins d'une entreprise.
    • [^] # Re: Qu'est-ce qu'un ERP ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Effectivement je vais regarder ta presentation d'ERP.

      N'y connaissant pas grand chose en ERP, si ce n'est que SAP est un leader et aussi un grouffre économique, peut-on comparer OpenERP à SAP en terme de fonctionnalité ?
      • [^] # Re: Qu'est-ce qu'un ERP ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Hello,

        Open ERP peut remplacer (même souvent à coût nettement moindre et à fonctionnalités équivalentes voir suppérieures) SAP pour beaucoup de PME (de 50 à 500 employés). SAP reste difficile à sup-planter dans les grandes entreprises, principalement car l'offre de services reste faible sur Open ERP (la plupart des partenaires sont de petites entreprises). Hors, un besoin en ERP chez une grande entreprise va nécessiter de nombreux profils très qualifiés. Pour ce qui est des petites entreprises, ou des indépendants, SAP n'a aucun marché (ou très peu, SAP Business One est un échec) et Open ERP l'emportera donc très souvent.

        Il y a plusieurs intégrateurs SAP qui passent à Open ERP. Le plus important est thymbra.com. On a aussi remplacer SAP chez plusieurs clients (au moins 5 à ma connaissance) avec Open ERP.
        • [^] # Re: Qu'est-ce qu'un ERP ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Merci pour cette réponse, cela m'intéressait car nous sommes actuellement depuis quelques années en migration SAP et entraîne un coup faramineux, bien plus important que le retour sur investissement j'ai l'impression. Et je voulais savoir à quel niveau niveau pouvait se situer une alternative libre ;)
  • # Installation...

    Posté par . Évalué à -1.

    Est-ce que c'est toujours autant la misère à installer que les versions précédentes (expérience perso) ?
  • # Installation à base de paquets ???

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    La "nouvelle" doc ne mentionne plus les procédures d'install avec les paquets Debian. Dois-je en conclure que c'est parce que les paquets ne sont pas encore prêts ou que c'est maintenant déconseillé et qu'il vaut mieux passer par les sources et tout le toin toin (et adieu l'intégration à init; enfin bonjour vi pour le faire à la mano) ?

    Il me tarde de voir ce que la nouvelle monture a dans le ventre :)
    • [^] # Re: Installation à base de paquets ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On peut sortir des packages debian, tout comme des rpm, mais je préfère que cela soit les développeurs officiels qui le fassent. Ils sont au courant que la 5.0 sort.
      • [^] # Re: Installation à base de paquets ???

        Posté par . Évalué à 1.

        Selon la channel IRC:
        http://openobject.com/irc/%23openobject.2009-02-07.log.html

        Ils ont été uploadés vers sid. Mais je ne sais pas combien de temps il faut pour qu'ils soient traités par Debian. Il n'y a plus de documentation spécifique par distribution car c'était l'un des problèmes de la précédente documentation. Il n'y avait pas une seule et même documentation et donc, certaines distributions étaient mois à jour que d'autres (voir éronées) ce qui pouvait générer des problèmes et rendait l'installation compliquée. Maintenant, il n'y a plus qu'une section pour Linux et une pour Windows mais elles sont très simples.
        • [^] # Re: Installation à base de paquets ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ce qui était compliqué dans l'ancienne doc, c'est de ne pas avoir bien séparé les procédures selon les distributions ET les releases des distributions (par séparé, j'entends une page spécifique à chaque release comprenant l'intégralité de la procédure adaptée). Du coup, maintenant, par exemple si on veut la doc pour une install sur Ubuntu (do not feed the troll ;) avec les paquets (chacun ses contraintes!) il va falloir chercher la doc appropriée ailleurs. Dommage, mais rien de rédhibitoire :)
  • # Petite correction

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    le client Qt pour s'intégrer parfaitement à un environnement KDE.

    Une application pure Qt n'est pas intégré à KDE, par exemple :
    - les thèmes de KDE ne s'applique pas aux applications Qt ;
    - la boite de dialogue pour les fichiers est différente.

    L'application doit utiliser kdelibs pour être intégrée à KDE.
  • # Exemple pour la compta

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il existe un exemple simple pour le module de compta, dans une cadre législatif français ? Genre je configure la TVA, j'entre deux/trois services, je fais une devis, je facture, je marque les trois paiements de ladite facture, je clôt la facture, et j'enregistre une facture fournisseur ?

    Ou un bon bouquin qui explique bien cela ??
  • # Plan comptable français

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Est-ce que le nouveau plan comptable français est intégré (celui de Crysalead) ?

    Tu peux nous en dire plus sur les avancées pour la comptabilité française, liasse comptable, CERFA, etc ?
    • [^] # Re: Plan comptable français

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bonjour

      Pour la comptabilité française, un groupe de travaille a été monté ( http://groupes.syleam.fr/ ) il regroupe des développeur, et expert comptable. A l'issue de diverses reunion, et 3 jours de travail chez l'éditeur le module a bien avancé.

      Le module est terminé de développer et est en cours de validation (y compris clôture et liasse fiscale) bien sur dispo en GPL.

      Il sera disponible prochainement, il intègre bien sur les améliorations qu'a fait Crysalead

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.