Sortie de MATE 1.16

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
38
26
sept.
2016
MATE Desktop Environment

Mercredi 21 septembre 2016, après six mois de développement, l’équipe de MATE Desktop a publié la version 1.16.

MATE Desktop Environment est la continuation de GNOME 2, il fournit un environnement de bureau intuitif et attrayant en utilisant les métaphores traditionnelles du bureau. MATE est en cours de développement pour intégrer de nouvelles technologies (systemd, GTK+ 3, Wayland, etc.) tout en préservant un environnement de bureau traditionnel.

Cette nouvelle version se concentre sur l’amélioration de la compatibilité avec GTK+ 3, la migration des composants vers des nouvelles bibliothèques, la correction des bogues et la suppression de code.

Sortie de Mate Desktop Environment 1.14

Posté par (page perso) . Édité par Lucas, M5oul, palm123, Benoît Sibaud, Nils Ratusznik, ZeroHeure et david.g. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
40
13
avr.
2016
MATE Desktop Environment

Vendredi 8 avril 2016, après 5 mois de développement, l’équipe de MATE Desktop a publié la version 1.14.

MATE Desktop Environment est la continuation de GNOME 2, il fournit un environnement de bureau intuitif et attrayant en utilisant les métaphores traditionnelles du bureau. MATE est en cours de développement pour ajouter la prise en compte de nouvelles technologies tout en préservant un environnement de bureau traditionnel.

MATE continue d’améliorer sa stabilité, l’intégration des nouvelles technologies (systemd, GTK+3, Wayland, etc.) et ajoute de nouvelles fonctionnalités à son interface. L’ensemble du bureau peut être compilé pour GTK+2 ou GTK+3. Un bureau entièrement compilé pour GTK+3 peut être utilisé au quotidien.

Sortie de Mate Desktop Environment 1.12

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Lucas et Benoît Sibaud. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags :
44
19
nov.
2015
MATE Desktop Environment

Jeudi 5 novembre 2015, après cinq mois de développement, l’équipe de MATE Desktop a publié la version 1.12.

MATE Desktop Environment est la continuation de GNOME 2, il fournit un environnement de bureau intuitif et attrayant en utilisant les métaphores traditionnelles du bureau. MATE est en cours de développement pour ajouter la prise en compte de nouvelles technologies tout en préservant un environnement de bureau traditionnel.

MATE continue d’améliorer sa stabilité, l’intégration des nouvelles technologies (systemd, GTK 3, Wayland, etc.) et ajoute de nouvelles fonctionnalités à son interface. L’ensemble du bureau peut être compilé pour GTK 2 ou GTK 3. Un bureau entièrement compilé pour GTK 3 peut être utilisé au quotidien.

Sortie de Mate Desktop Environment 1.10

Posté par (page perso) . Édité par BAud, eggman, Nÿco, palm123, j, tuiu pol, ZeroHeure, Benoît Sibaud, Julien.D et ariasuni. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
43
15
juin
2015
MATE Desktop Environment

Jeudi 11 juin 2015 après 15 mois de développement l'équipe de MATE Desktop a publié la version 1.10.

MATE Desktop Environment est la continuation de GNOME 2, il fournit un environnement de bureau intuitif et attrayant en utilisant les métaphores traditionnelles du bureau. MATE est en cours de développement pour ajouter la prise en compte de nouvelles technologies tout en préservant un environnement de bureau traditionnel.

Nouveautés :

  • Tous les composants de MATE peuvent être construits avec GTK2 et GTK3. Le support de GTK3 est encore considéré comme expérimental ;
  • atril : gestion du format ePub (#13) (GSOC 2014) ;
  • caja : système d'activation et de désactivation à chaud des extensions (GSOC 2014) http://blog.karapetsas.com/posts/2014-10-29-caja-estensions.html;
  • Ajout de la bibliothèque libmatemixer pour le mixage audio. Elle fournit une abstraction pour les mixers des différents systèmes audio : PulseAudio, ALSA et OSS ;
  • L'analyse statique du code a permis de corriger de nombreuses fuites de mémoire ;
  • Les thèmes supportent les versions de GTK3 3.8 à 3.16 ;
  • Suppression de GStreamer pour alsa et ajout du support de GStreamer-1.0 (#9) (GSOC 2014) ;
  • Remplacement de mate-calc par galculator http://mate-desktop.org/blog/2014-03-17-galculator-is-coming-to-mate ;
  • Remplacement de mate-dialogs par [Zenity];
  • Suppression de mate-system-tools ;
  • De nombreux composants logiciels ont été supprimés ou remplacés ;
  • Beaucoup d'autres ajouts et corrections de bugs à retrouver dans le changelog.

Journal MATE Desktop Environment dans Debian Jessie

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
19
31
mai
2014

Depuis quelques jours tous les paquets de MATE Desktop Environment sont inclus dans Debian Jessie (testing). Le travail d'inclusion dans le backport pour Debian Wheezy (stable) est toujours en cours.

État de MATE dans Debian

MATE Desktop Environment est la poursuite de Gnome 2 un bureau non-intuitif et non-attrayant pour les utilisateurs. MATE Desktop Environment utilise la métaphore traditionnelle du bureau informatique. Si vous recherchez un desktop, testez le !

/run or not /run

52
4
avr.
2011
Linux

Ces dernières semaines les personnes clés des principales distributions se sont réunies pour discuter des problèmes liés aux données d'exécution (runtime data) utilisées lors de la phase de démarrage et surtout de leurs emplacements.

Lors du démarrage d'un système GNU/Linux différents programmes (initscripts, dracut, mdadm, etc) ont besoin de stocker leurs données d'exécution dans l'arborescence et cela avant les éventuels montages annexes (/home, /usr ou /var). Ces données sont aussi utilisées par les programmes et daemons lors du fonctionnement du système.

Actuellement, les distributions utilisent différents subterfuges pour stocker ce type de données dans des dossiers cachés : /dev/.mdadm, /dev/.mount, /dev/.systemd, /dev/.udev, etc. Elles utilisent pour la plupart le répertoire /dev pour stocker les premières données, ce dossier est de type tmpfs et est disponible dès les premiers instants du démarrage.

À la suite des derniers montages (/home, /usr ou /var) les daemons sont lancés, ils utilisent principalement le dossier /var/run pour leurs données et cherchent les données liées au démarrage dans les différents dossiers /dev/.xxx ou autres selon les distributions.

Pour en finir avec cette cacophonie, les principales distributions ont décidé d'ajouter le dossier "run" à la racine. Ce dossier fera partie de l'arborescence initiale des prochaines versions, il contiendra les données contenues auparavant dans les dossiers /dev/.xxx, /var/run, /var/lock, /lib/init/rw, etc.

Cette décision est techniquement simple et simplifie la liaison entre les données liées au démarrage et les programmes, elle a souvent été envisagée mais repoussée pour des raisons politiques, des craintes d'intense flameware et la rupture avec la LSB/FHS.

Les développeurs de dracut, udev et systemd ont déjà mis à jour ces logiciels. Les distributions utiliseront le répertoire /run de façon progressive avec, dans un premier temps, des montages de type bind des anciens répertoires vers /run.

Lennart Poettering (Pulseaudio, avahi, systemd) a rédigé un mail pour faire le point sur cette réunion, annoncer le changement et les phases de mise en place.

Alors, LSB/FHS outragée, LSB/FHS brisée, LSB/FHS martyrisée… crouch, touch, pause, engage !

NdM : Les principales distributions impliquées sont Debian, SuSE, Ubuntu et Fedora.

MGE publie un logiciel de gestion d'onduleur sous GPL

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
11
avr.
2005
Matériel
MGE UPS SYSTEMS propose depuis mars de tester le logiciel de gestion d'onduleur Personal Solution Pac (PSP) pour une utilisation point à point avec un onduleur (une station - un onduleur). PSP fonctionne conjointement avec le logiciel libre NUT.

Ce logiciel publié sous la GPL est disponible pour bêta test en téléchargement en plusieurs formats : tarball des sources, paquets Debian et Mandrakelinux. Les paquets RedHat, Suse et FreeBSD sont prévus. Les systèmes d'installation natifs de chacune de ces plate formes sont supportés (URPMI, APT, YUM, ...).

MGE UPS SYSTEMS emploie le leader technique du projet NUT et participe au mouvement du logiciel libre, par cet emploi, ses partenariats (Debian, Mandrakelinux, Suse, RedHat), la disponibilité des spécifications, la fourniture de ressources matérielles et humaines.

Sortie de WebDruid 0.5.3

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
5
mai
2004
Internet
WebDruid est un logiciel libre (GPL) qui génère des rapports de statistiques pour les sites web. Il est né du fork de Webalizer, logiciel utilisé par de nombreux sites dont LinuxFR.

Le développement de Webalizer ayant stagné depuis quelques années, WebDruid reprend différents correctifs jamais inclus dans Webalizer, et ajoute de nouvelles fonctionnalitées :

- Support IPv6.
- Localisation à l'exécution, et non plus à la compilation.
- Le code d'analyse des moteurs de recherche à été ré-écrit, il est plus rapide et facilite l'ajout de nouveaux moteurs.
- Affichage des mot-clés par moteurs de recherche, et par URL.
- Graphes des chemins les plus suivis, et graphes des flux utilisateurs.
- Les graphes utilisent des fonts "true type", et permettent l'affichage des caractères non-ASCII.
- Support de log au format CLF (utilisé par IIS).

Les sources et les paquets Debian sont disponibles sur le sites :