Partenariat entre Red Hat et Microsoft sur la virtualisation

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
9
19
fév.
2009
Red Hat
Microsoft et Red Hat ont signé un accord pour certifier le bon fonctionnement de la virtualisation croisée de leurs systèmes d'exploitation respectifs.

Microsoft va valider Red Hat Enterprise Linux 5.2 et 5.3 invités sur Windows Server 2008 Hyper-V et Microsoft Hyper-V Server 2008. Red Hat va valider les systèmes invités Windows Server 2003 SP2, Windows 2000 Server SP4 et Windows Server 2008 sur les technologies de virtualisation Red Hat Enterprise. Ils travailleront ensemble et le support sera coordonné. C'est un partenariat sans brevet car Red Hat a toujours refusé tout accord sur les brevets.

Dans un environnement hétérogène libre/propriétaire Linux/Windows, cet accord lèvera les soucis de certifications des systèmes d'exploitation virtualisés et donc de rupture de support des fournisseurs de systèmes d'exploitation.

En un sens la nouvelle n'a rien d'ébouriffant. Certains trouveront un précédent avec le(s) accord(s) entre Microsoft et Novell. Ici il n'y a pas d'ambiguïté. Microsoft, au moins dans le domaine des serveurs, doit composer avec GNU/Linux.
  • # Logo

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    http://beranger.org/v3/wordpress/wp-content/uploads/2009/02/(...)

    Bon sinon sérieusement il n'y a rien qui me dérange dans cet accord, c'est plutot positif
    • [^] # Re: Logo

      Posté par . Évalué à  6 .

      Rien à voir, mais Beranger restera toujours Beranger :

      16 février 2009 : "Hello, WordPress!"
      18 février 2009 : "I’m sick of buggy WP plugins"

      regardons vers le futur (possible) :

      20 mars 2009 : "Je passe à DotClear, marre de WP (et je retourne sous Linux, marre de windows)"
      12 avril 2009 : "Marre de DotClear, merci à Skyblog de m'héberger (lAcHeR vO cOmms)"

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # bagarre en vue dans les logiciels qui rendent les serveurs multitâches

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Il devrait y avoir une annonce de Microsoft (ils sont forts en annonce) avec Citrix, alors que WMware présente sa grande conférence utilisateurs européenne aujourd'hui à Cannes, selon les informations de La Tribune. "Globalement Citrix permet de mieux faire fonctionner les applications d'un système informatique basé sur Microsoft".

      La virtualisation devient un domaine critique pour Microsoft.

      Dès le titre, l'article en lui-même est une perle :
      "bagarre en vue dans les logiciels qui rendent les serveurs multitâches"
      "C'est un procédé logiciel qui permet de faire "tourner" plusieurs applications sur un seul serveur. Au lieu d'avoir un serveur pour la paye, un au autre pour la relation clients, un autre pourla facturation et ainsi de suite, les applications sont regroupées sur une même machine" ajoutant que "cette concurrence devrait se traduire par une pression sur les prix", sans citer les solutions libres existantes.
      http://www.latribune.fr/espace-perso/paiement.html?idarticle(...)
      http://www.latribune.fr/journal/edition-du-2102/business-tec(...)
  • # Red Hat ?

    Posté par . Évalué à  10 .

    Pourquoi donc MS ne fait-il pas un accord avec Novell, étant donné que ce soient les seuls à avoir le droit de commercialiser une distribution GNU/Linux, vu que ça viole 300 brevets MS ?

    Bon ok, on n'est pas vendredi mais il faut être cohérent. Si il n'y a que Novell qui a le droit d'utiliser les brevets MS qui seraient dans Linux (ou dans d'autres applis ? Je ne sais plus), alors les autres distribs font de la contrefaçon. Si c'est le cas, alors MS fait un accord avec un contrefacteur pour l'aider à améliorer ses contrefaçons, c'est donc du recel de contrefaçons vu qu'il en tire un bénéfice.
    • [^] # Re: Red Hat ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      A mon avis, les 300 brevets soit-disant violés par les sociétés utilisant Linux sont juste du FUD.
    • [^] # Re: Red Hat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Novell n'a acquis aucune licence d'utilisation des brevets de MS.
      MS et Novell se sont juste engager pour une durée déterminer à ne pas s'attaquer mutuellement pour des questions de brevets sur un certain nombre de produits.
      • [^] # Re: Red Hat ?

        Posté par . Évalué à  4 .

        Ça revient un peu au même.
        S'il n'y avait pas cette accord ... Novell aurait payé des brevets, par exemple pour diffuser moonlight.
        C'est soit faire un accord type Novell/MS, soit payer les brevets.

        Le petit plus de l'accord Novell/MS est le détournement de la GPL v2. Accord qui permet qu'un programme sous GPL v2 ne soit distribué que par Novell et MS. J"obtient le programme via Novell ou MS, mais je n'ai pas le droit de le distribuer librement. C'est clairement en conflit avec l'esprit de la GPL v2. Heureusement la GPL v3 corrige ça.
        • [^] # Re: Red Hat ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Novell aurait payé des brevets, par exemple pour diffuser moonlight.
          Gni ? Quels brevets ? Concernant quoi dans Moonlight ?

          J"obtient le programme via Novell ou MS, mais je n'ai pas le droit de le distribuer librement.
          Il n'est aucunement question de droit, Stallman l'a dit lui même : il n'y pas de licence de brevet accordé aux 2 parties ni à leurs "clients". Juste un engagement de non-attaque.
          La GPLv3 ne résout rien, elle évite juste qu'un contributeur attaque après coup un utilisateur du soft. Mon dieu ca c'est de la protection de la mort. MS n'en a rien à battre, il peut toujours attaquer tous les softs en GPLv3, vu qu'il n'y contribue pas.
          • [^] # Re: Red Hat ?

            Posté par . Évalué à  3 .

            > Gni ? Quels brevets ? Concernant quoi dans Moonlight ?

            Je ne connais les détails, mais par exemple Fedora ne peut pas fournir Moonlight. D'autres ?
            https://fedoraproject.org/wiki/ForbiddenItems#Moonlight
            There are serious concerns about Moonlight, due to Microsoft and Novell's public statements around its inclusion in their "covenant". In addition to that Groklaw has posted a FAQ from Software Freedom Law Center (SFLC) on the issues with this patent "covenant". Accordingly, this technology (with, or without codecs), is considered too risky, and is not acceptable for inclusion in Fedora.

            Et que MS n'hésite pas à envoyer un mail à Fedora (en fait Red Hat car Red Hat est juridiquement responsable de Fedora) ou à la SFLC si on se trompe en garantissant qu'il n'y a pas de probème avec les brevets de moonlight.

            "Bizarrement", il est interdit de mettre en oeuvre Silverlight avec la GPL v3...
            http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/moonlight.ms(...)
            “Moonlight Implementation” means only those specific portions of Moonlight 1.0 or Moonlight 1.1 that run only as a plug-in to a browser on a Personal Computer and are not licensed under GPL v3 or a Similar License.

            Notons qu'il n'y a que la partie plugin qui est vaguement et mal couverte.

            Comme quoi, MS voulait bien entuber la GPL (v2 à l'époque). La GPL v3 qui n'autorise pas cette ambrouille, est explicitement refusée par MS. Tout est dit.

            Pourtant les défenseurs de MS nous jurait la main sur le coeur qu'il n'y avait pas la moindre embrouille et que groklaw et la FSF étaient peuplés d'abrutit.

            [je passe sur tes ambouilles qui me souale]

            > La GPLv3 ne résout rien

            J'ai dit ça ?
            La GPL v3 rend sans intérêt l'accord entre MS et Novell sur les brevets. La GPL v3 ne supprime pas magiquement les brevets.
            Si moonlight était sous GPL v3 et diffusé par MS ou Novell, Moonlight serait définitivement libre. Mais en gardant la v2, Moonlight est "libre" seulement pour Novell et MS.

            Je ne vais pas me faire chier encore une vois avec ça, regarde l'avis de la FSF.
            • [^] # Re: Red Hat ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

              Je ne connais les détails, mais par exemple Fedora ne peut pas fournir Moonlight. D'autres ?
              ne VEUT pas. Comme au début où ils voulaient pas de Mono pour le même genre de raison, avant de revenir en arrière.
              " is considered too risky, and is not acceptable for inclusion in Fedora."
              Ca ressemble à du FUD à défaut d'élément concrêt.

              ""Bizarrement", il est interdit de mettre en oeuvre Silverlight avec la GPL v3..."
              Là encore, n'importe quoi. Il n'y a rien d'interdit. Ce que tu pointes, c'est uniquement la définition de "Moonlight" auquel Microsoft fait référence dans son engagement de ne pas attaquer les utilisateurs de Moonlight. Il n'est aucunement fait référence à une licence avec des restrictions et/ou interdiction.

              Notons qu'il n'y a que la partie plugin qui est vaguement et mal couverte.
              T'as qu'à ignorer cet engagement de Microsoft, et tu te retrouveras avec un logiciel qui a les mêmes risques que tous les autres logiciels libres, et avec les mêmes vecteurs de protection (OIN).

              Pourtant les défenseurs de MS nous jurait la main sur le coeur qu'il n'y avait pas la moindre embrouille
              Il n'y avait aucune embrouille, toutes les licences étaient concernées, pas plus la GPLv2 qu'une autre. La FSF a créé la v3 après coup, ces des éléments futurs, je vois même pas comment t'arrive à des raisonnement aussi tordu pour expliquer des accords antérieurs.

              La GPL v3 rend sans intérêt l'accord entre MS et Novell sur les brevets.
              je vois toujours pas le rapport.

              Si moonlight était sous GPL v3 et diffusé par MS ou Novell, Moonlight serait définitivement libre.
              Grosse connerie que d'affirmer que parcqu'un soft est sous GPLv3 il est définitivement libre.

              Mais en gardant la v2, Moonlight est "libre" seulement pour Novell et MS.
              Comme l'intégralité des logiciels sous cette licence.

              Je ne vais pas me faire chier encore une vois avec ça, regarde l'avis de la FSF.
              Justement, la FSF dit clairement que l'accord ne concerne pas la GPLv2, même s'ils déplorent l'accord.
              M'enfin moi je trouve ca ridicule que de déplorer un accord de cesser le feu entre 2 parties quand à côté on légitime l'existence des brevets logiciels dans la GPLv3, alors qu'il faudrait mieux combattre leur légitimité.
              • [^] # Re: Red Hat ?

                Posté par . Évalué à  3 .

                > > Je ne connais les détails, mais par exemple Fedora ne peut pas fournir Moonlight. D'autres ?
                > ne VEUT pas.

                T'as remarqué comme c'est limpide avec MS et les brevets ?
                C'est limpide, t'es présumé coupable.
                Alors désolé si des précautions sont prises.
                De plus considère le nombre d'avocat qu'a MS et Red Hat, la quantité délirante de pognon qu'a MS et la petit boite qu'est Red Hat à côté, les messaces répétées de MS, le navire SCO piloté par MS, l'accord Novell/MS qui selon les termes de MS est pour couverir les brevets MS dans GNU/Linux pour Novell, alors vraiment vraiment désolé si le principe de précaution est poussé dans ce domaine. Désolé, mais on n'a pas le choix.

                S'il n'y a pas de problème et que MS veut que certains techno soit librement utilisable, pourquoi MS ne le dit pas clairement ?
                Chez les autres (dans un sens ou d'autre), c'est clair.
                Prend IBM qui a aussi des tonnes de brevets, IBM dit clairement ce qui est utilisable ou non dans le libre. NB: tous les brevets IBM ne sont pas utilisable. Mais au moins avec IBM il n'y a pas d'incertitude.
                En passant, Il y avait des trucs de Sun qui n'était dans Fedora. Ça a été réglé il y a peu. Valgrind n'était dans Fedora durant un moment. C'était un brevet IBM qui posait problème. IBM a été arrangeant. Des problèmes de ce type il y en a souvent (preuve que GNU/Linux, du moins Red Hat, prend ça très au sérieux que ça soit MS ou un autre). Ce sont des trucs qui arrive et pas seulement avec MS. Mais au moins avec les autres on n'est pas dans la menace ou le doute.

                > Comme au début où ils voulaient pas de Mono pour le même genre de raison, avant de revenir en arrière.

                Pourquoi Red Hat ne mettrait pas Mono s'il n'y a aucun problème ?
                Surtout pour Fedora qui est ouvert et accèpte tout du moment que c'est de qualité et libre. Jamais il a été dit que Mono était de mauvaise qualité pour refuser son entrée dans Fedora.
                S'il n'y a pas de brevet dans mono, tu sais à qui ça fait le plus plaisir ?
                Au libre (dont Red Hat fait parti).
                Donc Red Hat ne demande pas mieux qu'il n'y est pas de problème de brevet. Par contre pour MS c'est l'inverse...
                Que MS vire tous ses brevets, on ne demande pas mieux !
                S'il n'y a pas de risque, on ne demande pas mieux que de l'utiliser !

                Et ici Red Hat a toujours été constant dans son discours. Par contre MS... MS traitait Red Hat de voyoux et maintenant fait un accord (sans brevet) avec Red Hat pour l'intéropérabilité entre RHEL et Windows.

                > Là encore, n'importe quoi. Il n'y a rien d'interdit. Ce que tu pointes, c'est uniquement la définition de "Moonlight" auquel Microsoft fait référence dans son engagement de ne pas attaquer les utilisateurs de Moonlight.

                Tu fais du pBpG... Pénible.

                http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/moonlight.ms(...)
                Microsoft, on behalf of itself and its Subsidiaries, hereby covenants not to sue Downstream Recipients of Novell and its Subsidiaries for infringement under Necessary Claims of Microsoft on account of such Downstream Recipients’ use of Moonlight Implementations to the extent originally provided by Novell during the Term and, if applicable, the Extension or Post-Extension Period, but only to the extent such Moonlight Implementations are used to provide Plug-In Functionality.

                En gros tu nous expliques que si c'est Novell (ou le moonlight de Novell) il faut qu'il y ait un accord et pour les autres on n'a besoin de rien. C'est con pour Novell. C'est la tête de turc de MS ?
                Ou alors ça dit qu'il n'y a que la mise en oeuvre Silverlight MoonLight de Novell (si accord et blablabla) qui est "sûr". Je crois que c'est ça. Sinon ce torche cul ne sert à rien.

                > T'as qu'à ignorer cet engagement de Microsoft, et tu te retrouveras avec un logiciel qui a les mêmes risques que tous les autres logiciels libres, et avec les mêmes vecteurs de protection (OIN).

                Humm... Pour faire court, l'accord Novell MS est du bullshit, du foutage de gueule, de la merde en barre et les menaces Ballmer aussi.

                > les mêmes vecteurs de protection (OIN).

                Ooops. Mais tu dis qu'il n'y a pas de problème !
                Tu fudes sur Red Hat qui ne fonce pas tête baissée et après tu soulignes OIN qui permet de se sauver du méchant MS.

                > Il n'y avait aucune embrouille, toutes les licences étaient concernées, pas plus la GPLv2 qu'une autre.

                Toutes les licences sont concernées...
                MS vomit la GPL (j'espère que tu ne vas pas demander un lien...), mais pour toi MS traite la GPL comme toutes les autres licences. Sauf qu'avec les licences qui garantit la liberté du logiciel à tous les utilisateurs, le logiciel n'est plus diffusable... Comme c'est bizarre.
                Mais t'as raison, toutes les licences sont concernées (techniquement).
                On dirait vraiment du pBpG...

                > La FSF a créé la v3 après coup, ces des éléments futurs

                Ben oui, la v3 a entre autre été faite à cause de l'ambrouille Novell/MS. Donc elle ne pouvait être fait qu'après.
                En passant, Samba a passer sa licence à GPL v3 justement à cause de ça.

                > > La GPL v3 rend sans intérêt l'accord entre MS et Novell sur les brevets.
                > je vois toujours pas le rapport.

                Alors pourquoi MoonLight ne peut pas être sous GPL v3 ?
                Que cherche a préservé MS ?
                Surtout que selon toi, MS traite toutes les licences de la même façon.
                Si tu dis vrais, j'imaginais un truc dans ce goût :
                - Vous voulez faire un MoonLight sous BSD ? Pas de problème, on rendre ça possible.
                - Vous voulez faire un MoonLight sous GPL v3 ? Pas de problème, on y travaille.

                > > Si moonlight était sous GPL v3 et diffusé par MS ou Novell, Moonlight serait définitivement libre.
                > Grosse connerie que d'affirmer que parcqu'un soft est sous GPLv3 il est définitivement libre.

                +0,5 pour toi. Mais au moins dans ce cas on ne serait pas emmerdé par les brevets de MS ou Novell (en fonction de qui le diffuse).

                > Mais en gardant la v2, Moonlight est "libre" seulement pour Novell et MS.
                > Comme l'intégralité des logiciels sous cette licence.

                Techniquement ce n'est pas faux. Mais c'est encore du pBpG à la con (de l'enculage de mouche) qui me souale.
                Est-ce que KVM est seulement libre pour Red Hat ?
                En tout cas, en diffusant KVM sous GPL (en plus de son engagement claire : http://www.redhat.com/legal/patent_policy.html ) , Red Hat dit que ses brevets (s'il y en a) sont libres pour KVM POUR TOUT LE MONDE. Fin. Si MS veut utiliser KVM, pas de problème avec les brevets Red Hat. Comme KVM est diffusé par IBM, Novell, Ubuntu, etc pas de problème avec eux non plus.
                Pourquoi MS/Novell ne fait pas de même avec MoonLight ?
                Pourquoi ces trucs tordus de MS ?

                > Justement, la FSF dit clairement que l'accord ne concerne pas la GPLv2, même s'ils déplorent l'accord.

                Il te manque une case ou t'a la mémoire sélective ?
                La FSF dit que l'accord entre Novell et MS ne viole pas la GPL v2 (si le programme a des brevets MS il doit alors être diffusé uniquement par MS ou Novell (et c'est ce que veux MS et Novell) => MS me fournit un programme sous GPL2 mais je n'ai pas le droit de le diffuser => d'où problème, tous les utilisateurs ne sont pas égaux). Ceci navre la FSF que MS (et/ou Novell) ait trouvé cette "faille" de la GPL v2. D'où la GPL v3 qui n'a pas cette faille et est une licence non grata chez MS (dixit les conditions MoonLight ; mais on trouvera ça aussi ailleurs).

                En passant, la SFLC a creusé la question et le débat est clos. A moins que tu les prennes pour des guignols...
                • [^] # Re: Red Hat ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                  Alors désolé si des précautions sont prises.
                  Roooh. Ben RedHat devrait aller jusqu'au bout de ses précautions, et tout simplement changer de métier ! Parcque quand Ballmer FUD comme un porc en criant à la violation de 300 brevets, moi à leur place chez RedHat, je prendrais mes précautions en allant élever des chèvres dans le Larzac.
                  Non, la vrai question, c'est pourquoi faire d'un logiciel sous une licence libre un cas particulier ?

                  De plus considère le nombre d'avocat qu'a MS et Red Hat, la quantité délirante de pognon qu'a MS et la petit boite qu'est Red Hat à côté, les messaces répétées de MS, le navire SCO piloté par MS, l'accord Novell/MS qui selon les termes de MS est pour couverir les brevets MS dans GNU/Linux pour Novell, alors vraiment vraiment désolé si le principe de précaution est poussé dans ce domaine. Désolé, mais on n'a pas le choix.
                  Bah oui, faut vraiment qu'ils changent de métier les pauvres bisounours de RedHat qui ont peur du grand méchant loup. Tient au fait, que fait RedHat à l'OIN associé au plus gros détendeur de brevets logiciels dans le monde, IBM, et d'autres "petits" acteurs comme Novell et autre Sony ?

                  Non, sérieux, tu vas quand même pas me faire croire que RedHat a "peur" d'utiliser Moonlight ! Faut arrêter le délire, c'est un choix purement politique.
                  J'ai même envie de dire que prétendre qu'il y a un danger à utiliser tel logiciel sans aucun élément tangible (genre un brevet à pointer du doigt), c'est du FUD pur et simple.

                  S'il n'y a pas de problème et que MS veut que certains techno soit librement utilisable, pourquoi MS ne le dit pas clairement ?
                  Quand MS le dit, tout le monde cri au loup en cherchant des raisonnements tordus pour dire qu'il ne faut pas s'y fier, que c'est dangereux, que MS c'est le mal. Je parle de ca : http://www.microsoft.com/interop/osp/default.mspx

                  Pourquoi Red Hat ne mettrait pas Mono s'il n'y a aucun problème ?
                  Tu réponds totalement à côté.
                  RedHat a commencer par FUDer sur Mono en disant : "oué brevets, dangereux toussa."
                  Plus tard, finalement, revirement de situation, on l'inclu dans Fedora. Qu'est ce qui a changé dans les faits concernant la dangereusité des brevets sur mono ? Rien. Kedal. La raison était bien ailleur et purement politique (RedHat poussait Java, donc mono pas logique). Là ils font exactement la même chose pour Moonlight. Ils en sont à l'étape FUD comme aux débuts avec Mono.

                  Et ici Red Hat a toujours été constant dans son discours.
                  Comme le montre parfaitement l'exemple de l'inclusion de mono dans Fedora, on y croit. RedHat, c'est une entreprise commerciale, qui fait de la politique commerciale comme les autres.

                  En passant, Samba a passer sa licence à GPL v3 justement à cause de ça.
                  Et faut vraiment pas être malin pour croire que Samba est mieux protégé d'une attaque en justice à cause d'un brevet suite à ce changement de licence.
                  Tiens d'ailleur, Samba est dans Fedora non ? Alors que bon, Fedora est explicitement protégé par l'OIN, donc quelque part c'est que RedHat, Novell IBM ou Sony ont de bonnes raisons de croire que Samba est en "danger" non ? Pourquoi Fedora ne suit pas le même raisonnement qu'avec Moonlight ?

                  Alors pourquoi MoonLight ne peut pas être sous GPL v3 ?
                  Moonlight peut être sous GPLv3. L'engagment de MS ne tient plus c'est tout, et Moonlight se retrouverait au même point que... Samba : un logiciel libre qui implémente une techno MS.

                  Mais c'est encore du pBpG à la con (de l'enculage de mouche) qui me souale.
                  C'est quoi qui te saoule exactement ? De ne pas avoir d'argument pertinent pour ettayer tes propos ?

                  Pourquoi MS/Novell ne fait pas de même avec MoonLight ?
                  C'est purement politique : MS a besoin d'une implémentation de Silverlight sous Linux, c'est un argument commercial. En même temps MS veut garder son FUD sur Linux comme d'hab. Novell dit "ok on implémente Silverlight, mais tu t'engages à ne pas attaquer mes utilisateurs". Novell a une exclusivité sur la "protection", un soit-disant avantage commercial comme pour le précédent accord, ce qui fait enrager RedHat au passage, et MS conserve son FUD habituel puisqu'il ne donne aucun droit à personne au final. Ce qui enmerde la FSF au passage qui ne peut rien contre ce genre d'accord.
                  Qu'on soit d'accord : je trouve que ce genre d'accord "pue" et qu'ils sont déplorables. Mais il suffit de les ignorer.
                  • [^] # Re: Red Hat ?

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Moonlight ne peut pas être sous licence LGPL v3 tout simplement parce qu'il utilise Mono qui est sous licence GPL v2 only et non GPL v2 or later. Ce qui empêche toute migration vers la GPL v3.
                    • [^] # Re: Red Hat ?

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      Et qui peut changer le copyright de Mono ?
                      Novell.
                      Comme par hazard ... Novell ne passera pas Mono sous GPL v3 (ou compatible).

                      Toutes les contributions à Mono ont le copyright donné à Novell.
                  • [^] # Re: Red Hat ?

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    > Parcque quand Ballmer FUD comme un porc en criant à la violation de 300 brevets, moi à leur place chez RedHat, je prendrais mes précautions en allant élever des chèvres dans le Larzac.

                    Donc il faut prendre au sérieux les messages de MS. Certains iront élever des chèvres, d'autres regardes à deux fois ce qui vient de chez MS.

                    > Non, la vrai question, c'est pourquoi faire d'un logiciel sous une licence libre un cas particulier ?

                    Les logiciels proprio sont aussi un cas particulier. Bien plus que la GPL.

                    > Tient au fait, que fait RedHat à l'OIN associé au plus gros détendeur de brevets logiciels dans le monde, IBM, et d'autres "petits" acteurs comme Novell et autre Sony ?

                    Tient au fait, pourquoi MS n'y est pas ?

                    > Non, sérieux, tu vas quand même pas me faire croire que RedHat a "peur" d'utiliser Moonlight ! Faut arrêter le délire, c'est un choix purement politique.

                    Et l'accord sur la virtualisation entre RHEL et Windows est politique ?
                    C'est pour les clients de RHEL et Windows. C'est tout.
                    Que Red Hat ne veuille pas de brevet peut être considéré un choix politique. Dans ce cas le choix pro-brevet de MS est aussi politique.
                    En passant, pourquoi il y a mono dans Fedora ?
                    C'est un choix politique ?
                    Non, ce n'est pas un choix politique. Mono a été audité, ce qui prend du temps, puis il a été ajouté. En passant, il a été ajouté du jour au lendemain. Il n'y avait pas de pression en court. Il y a eu mail sur fedora-devel : "mono ne pose pas de problème". Un ou deux jours après Mono était dans Fedora. Où est la mauvaise volonté ou la "motivation politique" ? Il y a-t-il eu des "batons dans les roues" ?
                    En passant mono est installé par défaut sur Fedora. Perso je le vire, Dans mon cas tu peux dire que c'est politique.
                    Si moonligth était gpl v3, je ne l'installerais pas non plus. Mais c'est un choix perso. Si Moonlight est gpl v3 (ou s'il n'a pas de problème de brevet), il DOIT être dans Fedora (si quelqu'un veut le packager). Point final.

                    > J'ai même envie de dire que prétendre qu'il y a un danger à utiliser tel logiciel sans aucun élément tangible (genre un brevet à pointer du doigt), c'est du FUD pur et simple.

                    Dit ça à Ballmer.
                    Explique nous ça :
                    http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/moonlight.ms(...)
                    S'il n'y a pas de problème de brevet, cette merde n'a pas lieu d'être.

                    Un petit extrait "rigolo" parmis beaucoup :
                    “Moonlight Implementation” means only those specific portions of Moonlight 1.0 or Moonlight 1.1 that run only as a plug-in to a browser on a Personal Computer and are not licensed under GPLv3 or a Similar License.

                    http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/moonlight_de(...)
                    “Personal Computer” means a general purpose computer (including a laptop, tablet PC, desktop or ultra mobile personal computer) that is (i) designed and marketed for operating a wide variety of productivity, entertainment and/or other software applications from unrelated third parties; and (ii) runs a general purpose consumer operating system (such as Microsoft Windows XP or Microsoft Windows Vista, Apple Macintosh OS X, SUSE Linux, etc.). Personal Computers do not include personal digital assistants (PDAs), Pocket PCs, or mobile telephones.

                    Définitivement pas libre.
                    A quoi ça sert si Moonlight est libre ?

                    > http://www.microsoft.com/interop/osp/default.mspx

                    Et ?
                    Ça n'a rien à voir avec moonlight et silverlight.
                    De plus, ça reste plus que criticable. ooxml est couvert par ce truc et la FSF a démontré qu'il y avait des problèmes avec le logiciel libre.
                    Mais on a compris, tu chies sur la FSF.

                    > RedHat a commencer par FUDer sur Mono en disant : "oué brevets, dangereux toussa."

                    Pourquoi tu dis ça ?
                    Il y a l'accord MS/Novell sur les brevets pour que Novell (et seulement lui) puisse utiliser les brevets de MS. C'est un FUD ou c'est vrai ?
                    C'est vrai.
                    Le copyright de Mono est exclusivement sous le contrôle de Novel. C'est un FUD ou c'est vrai ?
                    C'est vrai.
                    Ce qui veut dire que si Novell veut bourrer Mono de brevets et le diffuser en proprio only, Novell (et seulement lui) peut le faire.
                    Beaucoup de partie de Mono sont sous BSD qui est "patent-friendly" (et proprio-friendly). C'est un FUD ou c'est vrai ?
                    C'est vrai.

                    > RedHat a commencer par FUDer sur Mono en disant : "oué brevets, dangereux toussa."

                    Merde j'ai envis d'ajouter. S'il n'y a pas de problème avec les brevets MS, que MS le dise clairement. Il est le mieux placé pour le faire.
                    Lorsqu'on a apris que Red Hat déposait des brevets, ça a été un "tolé" dans la communauté du libre. Red Hat a expliqué les tenants et aboutissants de toussa (en plus d'engagements fermes et sans ambiguïtés qui sont à un clique sur son site web) et tout est revenu à la "normal".
                    Pourquoi MS ne le fait pas ?
                    Si Red Hat dit "il y a des problèmes sur les brevets avec Mono", MS répond "peut-être..." ou des conneries du style "mono contient beaucoup de nos "IP" et on entend à ce qu'elles soient respectées".
                    Si MS dit qu'il n'y a pas de problème avec Mono (avec un engagement, évidemment ne couvrant que les brevets de MS) ça serait très très très très bien.
                    Parce que si ce que tu dis est vrai, pourquoi diable MS ne dit pas "l'utilisation de nos brevet pour implémenter SilverLight est libre". Ben non, MS nous chie un truc avec "Personal computer", exclusivement pour sa diffusion et celle de Novell, explicitement pour l'implémentation de MoonLight seulement.
                    Quand les autres font un truc libre, pas de problème tout est clair. Quand MS prétend faire un truc libre, c'est un putain d'ambroglio.

                    > La raison était bien ailleur et purement politique (RedHat poussait Java, donc mono pas logique).

                    Red Hat pousse Java, aucun doute sur ça.
                    Fedora est un projet ouvert. Si mono est libre il doit être dans Fedora. Et il est dans Fedora. En passant, Mono est installé par défaut sur Fedora. Mono est par défaut installé car c'est la configuration par défaut de Gnome. Notons qu'il y a des distributions qui par défaut n'installe pas Mono. Pas pour être légère, mais par choix "politique".
                    Peut-être que Mono ne sera pas RHEL. Mais Mono doit être dans Fedora s'il est libre. Rien de politique ici (sauf le fait d'imposer que ça soit libre).
                    En passant, Mono sera très probablement disponible avec RHEL (la version 6) et installé par défaut. MS va-t-il le faire avec Java maintenant qu'il est libre ?
                    Ça m'étonnerait, aucun chance.
                    Tu peux nous faire un caca nerveux sur MS qui ne met pas Java dans Windows, comme tu nous le fait ici ?
                    Merci.

                    > Comme le montre parfaitement l'exemple de l'inclusion de mono dans Fedora, on y croit.

                    Arrête, t'es lourd.
                    Montre nous un truc qui dit clairement "les brevets de MS pour C#/.Net sont libre".
                    Il n'y a pas. Il y a 3 ou 4 textes à lire tous plus compliqué les uns que les autres et MS ne dit pas quels brevets sont dans C#/.Net.
                    Donc Red Hat doit auditer le code. J'espère que tu imagines comme c'est un diable de gros boulot s'il faut y chercher des brevets.
                    Après Red Hat a dû certaine identifier des brevets (MS ou pas). Red Hat a dû évaluer s'il y avait un risque à utiliser ses brevets (regarder ce qu'il y a dans OIN, le "prior-art", etc). Et finalement prendre une décision. Ben c'est long.
                    T'es surpris ?
                    Java ne pose de problème de brevet. Quand MS va le mettre dans Windows ?
                    Jamais.
                    Tu peux dire que Windows a peu de raison de mettre java dans Windows, mais Red Hat n'a définitivement pas plus de raison de mettre Mono dans Fedora ou RHEL.

                    > RedHat, c'est une entreprise commerciale, qui fait de la politique commerciale comme les autres.

                    Et ?
                    Fedora est un projet ouvert.
                    Red Hat pousse Gnome, ben il y a KDE dans Fedora et Fedora ne fait rien pour empécher ça. En passant, il y a KDE 4.2 dans les mises à jours de F10.
                    En passant encore, il y a KDE dans RHEL. En passant encore, il n'y a pas Mono dans RHEL 5 (mono n'existait pas), mais il est dans EPEL (établit et hébergé par Red Hat).

                    > Et faut vraiment pas être malin pour croire que Samba est mieux protégé d'une attaque en justice à cause d'un brevet suite à ce changement de licence.

                    Techniquement c'est vrai. D'un point de vu juridique on peut attaquer tout programme quelque soit la licence.
                    Mais putain tu me souales grave. Si la GPL v3 ne change rien, pourquoi MS n'en veut pas ?

                    Je ne lis pas la suite de ton commentaire, j'en ai plein le cul.

                    Note pour moi : ne pas répondre à TImaniac, il est aussi pénible que pBpG.
                    • [^] # Re: Red Hat ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      "Donc il faut prendre au sérieux les messages de MS."
                      J'en sais rien moi, visiblement IBM Novell RedHat & Co prennent ca suffisament au sérieux en créant l'OIN.

                      Les logiciels proprio sont aussi un cas particulier. Bien plus que la GPL.
                      Oui mais c'est pas le sujet. Je parlais de Moonlight dont Fedora fait un cas particulier.

                      Tient au fait, pourquoi MS n'y est pas ?
                      Pourquoi tu réponds à la question par une autre question ?

                      Et l'accord sur la virtualisation entre RHEL et Windows est politique ?
                      C'est pour les clients de RHEL et Windows. C'est tout.

                      Pourquoi tu réponds en changeant de sujet ? Je te parle de la position de RedHat/Fedora vis-à-vis de Moonlight.

                      En passant, pourquoi il y a mono dans Fedora ?
                      C'est un choix politique ?

                      Là encore, tu réponds par une autre question en détournant la question initiale. Ca devient lourd comme discussion.

                      Mono a été audité, ce qui prend du temps, puis il a été ajouté.
                      \o/ Il est où cet audit ? Quelle est la conclusion de l'audit ? Mono n'a aucun risque de violer un brevet ? Moins que Moonlight ? Tu es en train de me dire que Moonlight a également une chance de se faire auditer et que ca va aussi prendre du temps ?

                      Dit ça à Ballmer.
                      Explique nous ça :
                      http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/moonlight.ms(...)
                      S'il n'y a pas de problème de brevet, cette merde n'a pas lieu d'être.

                      Donc en gros ce que tu es en train de dire, c'est que Fedora récupère le FUD de MS, et l'utilise à son tour pour FUD sur Moonlight ? Ah c'est du joli !

                      Définitivement pas libre.
                      T'es vraiment ridicule avec tes citations. je te l'es déjà répété plusieurs fois : ce qu'écrit MS dans ce document, c'est un engagement de ne pas attaquer un utilisateur de Moonlight. Le reste c'est la définition de Moonlight et du contexte dans lequel s'applique cet engagement. C'est pas parcque l'engagement de MS ne tient pas dans un certain nombre de cas (licence ou plateforme) que tu peux pas utiliser Moonlight dans ces contextes ! Ca veut juste dire que dans cette situation, Moonlight se retrouve sans engagement de la part de MS, comme par exemple, au pif, Samba.
                      Si on suit ton raisonnement, MS ne s'engage pas à ne pas attaquer Samba, donc Samba n'est pas libre. Ridicule comme raisonnement n'est-ce pas ?

                      "Il y a l'accord MS/Novell sur les brevets pour que Novell (et seulement lui) puisse utiliser les brevets de MS. C'est un FUD ou c'est vrai ?"
                      C'est totalement faux. Stallman l'a dit : il n'y a pas de droit de licence accordé sur un quelconque brevet. Juste un engagement de cessez-le-feu. C'est totalement différent, et tu te bornes à faire de la désinformation.

                      "Le copyright de Mono est exclusivement sous le contrôle de Novel. C'est un FUD ou c'est vrai ?
                      C'est vrai.
                      Ce qui veut dire que si Novell veut bourrer Mono de brevets et le diffuser en proprio only, Novell (et seulement lui) peut le faire.
                      Beaucoup de partie de Mono sont sous BSD qui est "patent-friendly" (et proprio-friendly). C'est un FUD ou c'est vrai ?
                      C'est vrai."

                      Et ? T'insinue quoi ? Tu essais de dire qu'il y a un danger ? Tu serais pas en plein dans la définition du FUD ?
                      Ca s'applique à tous les projets qui demandent le copyright, style MySQL au pif.

                      "Lorsqu'on a apris que Red Hat déposait des brevets, ça a été un "tolé" dans la communauté du libre. Red Hat a expliqué les tenants et aboutissants de toussa (en plus d'engagements fermes et sans ambiguïtés qui sont à un clique sur son site web) et tout est revenu à la "normal"."
                      Tiens je fais FUDer aussi moi tiens, c'est de bonne guerre : et si demain RedHat est en difficulté financière ? Pourquoi ne changeraient-ils pas de politique ? Ou pire, s'ils revendaient leur portefeuille de brevets ?

                      Pourquoi MS ne le fait pas ?
                      Ca permet à MS de FUDer sur des concurrents. Je le déplore et je trouve ca totalement naze, et encore plus naze que des types comme toi réutilise leur FUD pour dénigrer un produit. RedHat encore je les comprends, infine c'est politique et permet de critiquer un concurrent Novell, mais toi ?

                      Montre nous un truc qui dit clairement "les brevets de MS pour C#/.Net sont libre".
                      Il n'y a pas.

                      Bah alors pourquoi Fedora contient Mono vu le danger ? Pourquoi Moonlight est traité différement ?

                      Java ne pose de problème de brevet.
                      \o/ Affirmation purement gratuite, de la vraie désinformation de ta part. Les brevets logiciels sont un FUD permanent sur l'ensemble des logiciels, Java y compris.
                      Vu comment MS et Sun se pompent mutuellement entre .NET et Java, les brevets (MS, Sun ou autres) qui s'y appliqueraient ont de fortes chances d'être applicables aux 2 plateformes.

                      Note pour moi : ne pas répondre à TImaniac, il est aussi pénible que pBpG.
                      C'est sûr, c'est plus facile de dire ca que d'argumenter ou de répondre aux questions qui fachent, genre pourquoi Samba serait différent que Moonlight, pourquoi Fedora propage le FUD, etc.
                      • [^] # Re: Red Hat ?

                        Posté par . Évalué à  1 .

                        > C'est sûr, c'est plus facile de dire ca que d'argumenter

                        Parce qu'avec toi, comme avec pBpG, c'est de la "merdouille".
                        Genre le truc que tu as dit "Et faut vraiment pas être malin pour croire que Samba est mieux protégé d'une attaque en justice à cause d'un brevet suite à ce changement de licence."
                        D'un côté tu veux sous-entendre que tous les licences sont équivalentes, ont les même atouts/problèmes, et de l'autre tu n'es pas foutu d'expliquer pourquoi MS chie sur la GPL (qui menace ses "intellectual property") ou pourquoi MS ne veux pas de la GPL v3 pour MoonLight (et explicitement).
                        Au lieu de voir le problème d'ensemble (licence, brevet, accord de non agression), tu cible un petit truc et conclus "pas de problème".
                        Ou le "RedHat, c'est une entreprise commerciale, qui fait de la politique commerciale comme les autres."
                        C'est vrai et c'est une remarque sans le moindre intérêt. Ton but est de faire croire que Red Hat et MS c'est pareil en leur trouvant un point commun pour qu'on conclus que MS est comme Red Hat. Mais il y a différentes politiques commerciales. Celle de Red Hat n'est pas celle d'Ubuntu, et n'a vraiment rien à voir avec celle de MS. Red Hat est basé sur la vente de service, MS est basé sur la vente d'"intellectual property". Celle de Red Hat est compatible avec le libre, celle de MS ne l'est pas.

                        Pour MoonLight, c'est clair, il y a problème, la FSF le dit. Si MoonLight ne posait pas de problème, la FSF serait très contente. Aucun doute (sauf pour toi).
                        • [^] # Re: Red Hat ?

                          Posté par . Évalué à  1 .

                          Tu manques la question principale a chaque fois, c'est ca le probleme.

                          Vous ne voulez pas de Mono/Moonlight car vous avez peur d'un proces de MS vis-a-vis de brevets.

                          C'est comprehensible.

                          Le truc, c'est que MS a des brevets sur tout et n'importe quoi, _la meme menace_ est applicable a Samba, le kernel, ... Pourquoi vous n'avez aucun probleme avec ces softs la ?

                          C'est la ou TImaniac a raison, fondamentalement il n'y a aucune difference entre Moonlight et le reste, car MS dit que Linux enfreint des brevets a droite a gauche(qu'ils aient tort ou raison n'est pas la question, on parle de menace). Bref, Moonlight n'est pas plus menace que le reste.
                          • [^] # Re: Red Hat ?

                            Posté par . Évalué à  3 .

                            > Le truc, c'est que MS a des brevets sur tout et n'importe quoi, _la meme menace_ est applicable a Samba, le kernel, ...

                            Et ?
                            IBM a aussi des brevets et même plus que MS. Devrait-on avoir plus plus peur d'IBM que de MS ?
                            Non.

                            > _la meme menace_ est applicable a Samba, le kernel, ...

                            Ce n'est pas la même menace. Mono et MoonLight sont principalement développé par Novell et Novell peut y foutre des brevets de MS tout en étant tranquille (à cause de l'accord MS/Novell) et en plus ceci interdit aux autres de diffuser Mono et MoonLight (bref, Mono et MoonLight exclusivement pour Novell et MS). Ceci fait courir des risques supplémentaires à tout le monde sauf Novell et MS.
                            C'est vrai ou c'est faux ? C'est vrai.
                            Ici Novell a quitté la "communauté" pour baiser le cul MS.
                            Ce qui sauve la situation pour Mono, c'est OIN. Ce ne sont pas les "promesses" imbitables de MS. Voir par exemple ici :
                            http://www.groklaw.net/article.php?story=20080528133529454
                            So I read the covenant, and I found, despite my training and experience, that I couldn't fully understand it. That was a warning sign to me, because you don't need to be a rocket scientist to read legalese. Once you know the language, you know it. And I know it. Why couldn't I understand this covenant, then?

                            > Pourquoi vous n'avez aucun probleme avec ces softs la ?

                            Parce que Novell y contribue énormemment moins propotionnellement.
                            Parce qu'ils sont beaucoup plus audité par d'autres que par Novell.
                            Parce qu'ils ne sont pas "protégé" par un accord de non-agression TEMPORAIRE.
                            Parce que Novell n'a pas le copyright de Linux et Samba alors qu'il a celui de Mono et MoonLight. C'est-à-dire que novell peut rendre Mono et MoonLight "patent-friendly" (et même totalement proprio et close source) alors qu'il ne peut pas pour Linux et Samba.
                            Parce que Samba est GPL v3 et donc l'accord à la con de MS/Novell ne peut pas être utilisé par Novell pour diffuser les brevets de MS (il n'aurait tout simplement pas le droit de le faire).
                            Parce que le MoonLight en téléchargement n'est pas totalement open source et inclut du binaire only (des codecs de MS).
                            Et plus spécifiquement pour MoonLight, la FSF a dit qu'il y avait problème. Point barre. De plus, MoonLight n'est pas protégé par OIN. Pas encore tu diras...

                            Ça te suffit ?

                            Mais pourquoi j'argumente, vous en a rien à foutre.
                            Vous demandez pourquoi, mais vous en avez rien à foutre.

                            > Pourquoi vous n'avez aucun probleme avec ces softs la ?

                            En passant, il y a des problèmes avec tous les programmes (c'est seulement ici que tient ton argument). Mais moins avec certains qu'avec d'autres. Par exemple il y a des méthodes d'antialising dans Xorg qui ne sont pas activés dans Fedora (et d'autres) à cause brevets.
                            On fait attention à tous les problèmes, mais encore plus pour ceux qui viennent de Novell.

                            > _la meme menace_

                            Quand tu te déplace en voiture, tu peux avoir un accident comme tout le monde. Un programme peut être attaqué sur les brevets comme tous les programmes. Mais désolé, je préfère me déplacer dans une voiture en bonne état, à vitesse modérée, avec un conducteur qui n'est pas ivre. Et toi ? Pour toi c'est tous les déplacement en voiture sont aussi dangereux ?
                            Je t'assure qu'il y a des mecs bourrés qui routent à toute vitesse dans des bagnoles pourries et qui arrivent à bon port. Moi je les évite.

                            > C'est la ou TImaniac a raison, fondamentalement

                            Tu peux avoir un accident en étant bourré ou en ne l'étant pas. Donc les deux sont aussi risqué.
                            C'est la ou j'ai "raison", fondamentalement..

                            Bref, vos arguments sont de la merdouille, de l'enculage de mouche.
                            • [^] # Re: Red Hat ?

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              Ce n'est pas la même menace. Mono et MoonLight sont principalement développé par Novell et Novell peut y foutre des brevets de MS tout en étant tranquille (à cause de l'accord MS/Novell) et en plus ceci interdit aux autres de diffuser Mono et MoonLight (bref, Mono et MoonLight exclusivement pour Novell et MS). Ceci fait courir des risques supplémentaires à tout le monde sauf Novell et MS.
                              C'est vrai ou c'est faux ? C'est vrai.


                              C'est 100% faux, Mono et Moonlight etant sous GPL, si Novell met le code, alors ils donnent automatiquement une licence a tout le monde. Quand a mettre du code contenant un brevet MS, la GPL interdit cela vu que pour pouvoir le distribuer ils doivent pouvoir garantir que tout le monde peut utiliser le brevet.

                              Parce que Novell y contribue énormemment moins propotionnellement.

                              Et ? Novell n'a aucune importance ici, le code est sous GPL, si Novell met ses brevets dedans, ils filent automatiquement une licence de par le fait qu'ils distribuent.
                              Sans parler des nombreux autres projets libres auquel Novell contribue enormement et pour lesquels vous n'avez aucun probleme.

                              Parce qu'ils sont beaucoup plus audité par d'autres que par Novell.

                              Mouhahaha, tu veux la liste des softs dans Fedora qui sont moins audites que Mono / Moonlight ? J'en ai qqe centaines a te proposer.

                              Parce qu'ils ne sont pas "protégé" par un accord de non-agression TEMPORAIRE.

                              Bref, tu confirmes qu'au total, les autres softs sont _moins_ proteges, bref, tu confirmes que c'est une attitude sans aucun sens.

                              Parce que Novell n'a pas le copyright de Linux et Samba alors qu'il a celui de Mono et MoonLight. C'est-à-dire que novell peut rendre Mono et MoonLight "patent-friendly" (et même totalement proprio et close source) alors qu'il ne peut pas pour Linux et Samba.

                              Rien a voir, le code etant sous GPL, n'importe qui peut faire un fork sans risque. Mais ca tu le sais tres bien, tu cherches des excuses.

                              Parce que le MoonLight en téléchargement n'est pas totalement open source et inclut du binaire only (des codecs de MS).

                              Les sources sont dispo et les codecs sont remplacables par Mplayer, faudra trouver mieux

                              Et plus spécifiquement pour MoonLight, la FSF a dit qu'il y avait problème. Point barre. De plus, MoonLight n'est pas protégé par OIN. Pas encore tu diras...

                              Ouais la FSF a parle !!! Mais on sait tous les 2 quel jeu la FSF joue et que leur position n'a pas grand-chose a voir avec la realite, mais plus avec la politique.

                              Ça te suffit ?

                              Mais pourquoi j'argumente, vous en a rien à foutre.
                              Vous demandez pourquoi, mais vous en avez rien à foutre.


                              Mais mon cher, tes arguments ne tiennent pas, a croire que tu ne comprends pas la GPL
                            • [^] # Re: Red Hat ?

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              Le problème avec l'OIN, c'est qu'on ne sait exactement quels brevets sont protégés par le consortium. On sait juste que ses membres sont IBM, RedHat, Novell, Nec , Sony et Philips.

                              http://www.openinventionnetwork.com/about_members.php
                              • [^] # Re: Red Hat ?

                                Posté par . Évalué à  2 .

                                > Le problème avec l'OIN, c'est qu'on ne sait exactement quels brevets sont protégés par le consortium.

                                Ce ne sont pas les brevets qui sont protégés, mais des programmes. M'enfin, je n'ai pas trouvé la liste des programmes... Mais elle existe.
                    • [^] # Re: Red Hat ?

                      Posté par . Évalué à  0 .

                      Montre nous un truc qui dit clairement "les brevets de MS pour C#/.Net sont libre".
                      Montre moi un truc qui dit "les brevets de Sun et ses partenaires pour Java sont libres".
                      Sun n'est pas dans OIN il me semble?
                      Ils ont qq sous marin nucleaires en brevets eux pourtant...

                      Java ne pose de problème de brevet.
                      LOL
                      T'es super bien informe toi...
                      http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39176(...)
                      Note que c'est pas franchement recent, hein.
                      Et pourtant Java est dans fedora et RHEL.
                      T'es toujours convaincu que RedHat ne touche pas a mono/moonlight par precaution? (Pas la peine de repondre, sais que la reponse est oui, vu que tu vit RH, bouffe RH, porte des slips RH et tres certainement reve RH la nuit).

                      Quand MS va le mettre dans Windows ?
                      Ils l'ont fait et ca leur a pete a la gueule (bon, ils avaient cherche les coups cela dit, je vais pas les plaindre).
                      Maintenant, ils ont leur technos a eux concurrente de Java, c'est un peu normal qu'ils poussent pas java.

                      Si la GPL v3 ne change rien, pourquoi MS n'en veut pas ?
                      Surement pour les meme raisons qu'ils ne veulent pas de gpl v2?
                      Quand a novell, ils ont surement leurs raisons a eux, qui sont a mon avis resumables en "La FSF a peter les plombs copieux avec cette licence en tentant d'adresser des problemes qui ne sont pas lie a la licence (matos avec TiVo) et s'est tire une balle dans le pied avec leur delire sur les brevets".
                      Le truc marrant, c'est que meme en reagissant apres l'accord Novell/MS (donc en connaissant l'accord et la "faille" utilisee) ils n'ont rien pu faire contre. Si novell passe en GPLv3 demain, les brevets MS ne seront toujours pas libre vu que MS ne touche pas de pret ou de loin a la GPL v3, sont pas idiots non plus.

                      Bien un preuve qu'une licence ne peut pas resoudre ce probleme car elle n'a pas un champ d'action assez large (un peu comme le tivo quoi..).
                      • [^] # Re: Red Hat ?

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        > Montre moi un truc qui dit "les brevets de Sun et ses partenaires pour Java sont libres".

                        Ben tu ne connais pas la GPL. Java est sous GPL, lis la GPL.

                        > http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39176(...)

                        Patate, à l'époque de l'article Java n'était pas GPL.

                        Désolé, mais je n'ai vraiment pas envis de lire la suite de ton commentaire stupide.
                        • [^] # Re: Red Hat ?

                          Posté par . Évalué à  1 .

                          Ben tu ne connais pas la GPL. Java est sous GPL, lis la GPL.
                          Et?

                          A qui appartiennent les brevets Kodak? A Sun?
                          Ah ben non PATATE, a Kodak.

                          Montre moi le document qui dit que Sun peut te donne des droits d'exploitations royalty free sur les brevets de Kodak.

                          Si tel n'est pas le cas...
                          Tires en les conclusions que tu dois en tirer.
                          • [^] # Re: Red Hat ?

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            À l'époque de ton truc, OpenJDK n'était sous GPL.
                            Si ce brevet était dans OpenJDK, Sun n'aurait tout simplement pas le droit de le diffuser. Sun a passé un an à virer les brevets dans OpenJDK. Lorsque OpenJDK sous GPL a été présenté, il n'était tout simplement pas utilisable car il manquait des partis !
                            Preuve que les brevets sont pris au sérieux que ça vienne de MS ou d'ailleurs.

                            > Montre moi le document qui dit que Sun peut te donne des droits d'exploitations royalty free sur les brevets de Kodak.

                            Montre moi que le brevet de Kodak est dans OpenJDK.
                            S'il y est encore et sans l'accord de Kodak, Sun n'a pas le droit de diffuser OpenJDK. Mais Sun diffuse OpenJDK. Mais Red Hat qui connait les brevets et ne veut pas être attaqué par Kodak, diffuse OpenJDK, etc.

                            > Tires en les conclusions que tu dois en tirer.

                            OpenJDK est sous GPL.
                            Tires en les conclusions que tu dois en tirer.
                            • [^] # Re: Red Hat ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                              S'il y est encore et sans l'accord de Kodak, Sun n'a pas le droit de diffuser OpenJDK. Mais Sun diffuse OpenJDK.
                              Ca c'est de la preuve. Tu me permets, je récupères :
                              S'il y est encore, et sans l'accord de Microsoft, Novell n'a pas le droit de diffuser Mono. Mais Novell diffuse Mono.

                              OpenJDK est sous GPL.
                              Tires en les conclusions que tu dois en tirer.

                              Moonlight est sous GPL.
                              Tires en les conclusions que tu dois en tirer.

                              Question annexe : pourquoi OpenJDK est sous GPLv2 et pas GPLv3 ?
                              Tires en les conclusions que tu dois en tirer.
                            • [^] # Re: Red Hat ?

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              S'il y est encore et sans l'accord de Kodak, Sun n'a pas le droit de diffuser OpenJDK. Mais Sun diffuse OpenJDK

                              Et la conclusion logique?
                              Soit Sun a les droits de redistribution et tout va bien.
                              Soit Sun ne les a pas, et c'est la chienlit.

                              Voie du milieu, tout aussi envisageable que les 2 autres: Kodak a un pacte de non agression avec Sun et ses clients, sans pour autant donner des droits royalty free a qui le veut.
                              Tiens, tiens, ca me rappelle quelqu'un ca...
                              Note que je ne fait que supputer.
                              Je n'affirme pas.
                              Peut etre qu'il existe un brevet dormant sur Java.
                              Peut etre que RH ne le sait pas.
                              Peut etre que c'est dangereux. Si on suit ta theorie, faudrait virer Java de Fedora et RH aussi.
                              Parce que je suis a peu pres sur a 100% que MS a un brevet applicable sur Java.
                              Et donc pas couvert par la gpl du tout lui.

                              Si Sun a les droits de redistribution, ca doit se savoir.
                              Tu dois donc pouvoir trouver un lien pour ettayer ta these.
                              Et oui, c'est a toi de donner la preuve de ton assertion.
                              Je te rappelle que tu as affirme sans argumenter que Java n'avait pas de pb. Je te demande donc de me donner plus de precisions sur ton assertions gratuite.

                              T'es marrant quand meme.
                              Ya une serie d'article de 4 a 6 pages paru dans linux france qui traitaient de la problematique d'implementer java en libre, qui traitait exhaustivement du pb des brevets, ca a trolle 100 fois sur les dangers de Java a ce niveau (et pas que de sun, l'affaire kodak est eloquent) et maintenant que Sun est du "bon" cote, pouf pouf, plus rien, tout est beau, on a une nouvelle sorciere a bruler.

                              Pathetique de partisanisme.
                              • [^] # Re: Red Hat ?

                                Posté par . Évalué à  1 .

                                > Soit Sun a les droits de redistribution et tout va bien.

                                Sun a retirer les brevets incompatilbles avec la GPL !
                                Faut que le je répète combien fois ?
                                C'est un boulot qui a pris un ans, ça ne passe pas inaperçu.

                                > Si Sun a les droits de redistribution, ca doit se savoir.

                                C'est sous GPL (donc le code est dispo), c'est utilisé/diffusé par plein de monde. Quand Sun violait des brevets, il n'y avait que Sun qui courrait un risque. Maintenant avec la GPL, tous ceux qui utiliser cours un risque. Donc soit assuré qu'IBM, Red Hat, etc on contrôlé ça. Certe il y a peut-être un brevet dans un coin qui a échappé à la sagacité des experts. Ben c'est la vie. Il n'y a que les bisounours qui croit au 0 bug dans un projet.

                                > Tu dois donc pouvoir trouver un lien pour ettayer ta these.

                                Commence par expliquer la tienne (et sans "peut-être que", "peut-être que", etc).

                                > Je te rappelle que tu as affirme sans argumenter que Java n'avait pas de pb.

                                Très bien, le FUD de MS est parfaitement justifé, Linux viole 300 brevets. Ooops, ce n'est alors plus du FUD. Et comme toi on ne te demande pas de justifier ta thèse, on ne le demandera pas à MS. Logique.

                                > maintenant que Sun est du "bon" cote

                                Et pour toi il est à jamais présumé coupable.

                                Vous êtes con ou quoi ?
                                • [^] # Re: Red Hat ?

                                  Posté par . Évalué à  0 .

                                  Ca enerve, le FUD hein?

                                  Pourquoi t'en fait alors?


                                  C'est sous GPL (donc le code est dispo), c'est utilisé/diffusé par plein de monde. Quand Sun violait des brevets, il n'y avait que Sun qui courrait un risque. Maintenant avec la GPL, tous ceux qui utiliser cours un risque. Donc soit assuré qu'IBM, Red Hat, etc on contrôlé ça. Certe il y a peut-être un brevet dans un coin qui a échappé à la sagacité des experts. Ben c'est la vie. Il n'y a que les bisounours qui croit au 0 bug dans un projet.
                                  Tu parles de Java la?
                                  Ou moonlight?
                                  Nan parce que je vois pas trop la difference conceptuelle dans ton discours...


                                  Toujours est il que je maintien: tu as affirme que java n'avait pas de problemes.
                                  Je veux que tu me le prouves.
                                  La liberation de java a prit un an pour reecriture de code qui n'appartenait pas a sun, ca n'a rien a voir avec des pb de brevets qui portent eux sur l'architecture/design meme du framework. Tu peux reecrire tout ce que tu veux, ton brevet sera toujours applicable.
                                  Bref, j'attends.
                  • [^] # Re: Red Hat ?

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    > RedHat a commencer par FUDer sur Mono en disant : "oué brevets, dangereux toussa."

                    Juste un petit ajout. Red Hat n'a jamais dit "publiquement" (via journaux ou blog par exemple) "oué brevets, dangereux toussa". Tout ce qu'il y avait c'était sur les mailings quelques personnes qui demandaient Mono et il était répondu un truc dans goût "pour le département juridique Red Hat il y a des doutes".

                    Et mono a été ajouté à Fedora lorsqu'il a été couvert par OIN :
                    http://gregdek.livejournal.com/4008.html
                    2. Where does Mono fit in?

                    Mono is on the OIN list of "protected patents". Meaning, "if someone sues you for allegedly infringing a patent on this list, you can use any of the patents in OIN's arsenal to go after them."


                    Et mono était en attente dans Fedora bien avant ça...

                    Donc pas de FUD de politique et "toussa". Tu inventes, tu délires, tu fais de la branlette.
                    • [^] # Re: Red Hat ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                      Et c'est vrai que mettre un produit Novell pendant plusieurs mois dans la file d'attente d'un service juridique, c'est pas politique quand aucun autre projet Java ne suit le même sort...
                      Surtout quand on sait que Java et .NET sont très proches, que Sun et MS passent des accords similaires à l'accord entre Novell et MS...
                      http://www.microsoft.com/presspass/press/2004/apr04/04-02Sun(...)
                      Ah mais oui mais non, y'a pas de politique derrière toussa, c'est un mec de RedHat qui le dit ! A qui tu vas faire gobber ca ?
                      • [^] # Re: Red Hat ?

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Les méchants chez Red Hat. Y s'ont pas mis tout de suite Mono.
                        Comme c'est vilain.
                        Et MS fournit Java ?
                        Toujours pas, ça fait depuis des années.
                        Désolé, quand MS fournissait Java, ce n'était pas Java...
                        Pour Mono Fedora a eu pas 10, ni 5, ni 2, ni 1 ans de retard, ni 6 mais 2 mois de retard !
                        SCANDALE POUR DES RAISONS POLITIQUES MONO A ÉTÉ BLOQUÉ DEUX MOIS !!! HONTE À RED HAT !!!

                        Ben Red Hat y sont pas fortiche en politique alors...

                        > http://www.microsoft.com/presspass/press/2004/apr04/04-02Sun(...)

                        A l'époque Java n'était pas libre. T'es aussi con que l'autre.
                        En passant Java a mis beaucoup de temps pour être libéré car il fallait virer les brevets... Ça a pris une années si j'ai bonne mémoire.

                        Je pense que maintenant pour aller dire que Sun fudait, qu'il n'y avait pas de problème de brevet et que si ça a pris du temps pour libérer Java c'est à cause de patati et patata.

                        Vous êtes MI-NA-BLES.
                        • [^] # Re: Red Hat ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          Pour Mono Fedora a eu pas 10, ni 5, ni 2, ni 1 ans de retard, ni 6 mais 2 mois de retard !
                          Parcque tu comptes ce qui t'arrange. Fedora a réfléchi à inclure Mono qu'à partir du moment où y'a eu une appli Gnome officielle l'utilisant. Mono existait et était utilisé bien avant ce délai de 2 mois.

                          A l'époque Java n'était pas libre. T'es aussi con que l'autre.
                          Alors ayé, maintenant qu'il est libre, comme par miracle, plus aucun brevet Microsoft ne peut s'appliquer dessus.

                          En passant Java a mis beaucoup de temps pour être libéré car il fallait virer les brevets... Ça a pris une années si j'ai bonne mémoire.
                          Ca concernait pas des brevets Microsoft, mais d'une autre société. Et me semble pas que c'était une question de brevet, mais de copyright. Il fallait réécrire des portions de code pour ne pas dépendre d'une autre société. Notes que c'est ce que j'ai compris sans être bien sûr.

                          Faut vraiment être naïf pour croire que maintenant que Java est libre, il est à l'abris des brevets MS (ou autre). D'ailleurs Sun s'en tape : MS s'est engager à ne pas les attaquer, pourquoi se feraient-ils chier ?
                          Qui te dit que Sun n'est pas en train de refiler une bombe atomique à la communauté du libre, le tout piloté par MS ?
                          Sun est exactement dans la même position que Novell : ils ont un accord avec MS qui leur garantie de ne pas se faire enmerder, mais ca n'offre strictement aucune garantie sur le code produit.
                          • [^] # Re: Red Hat ?

                            Posté par . Évalué à  3 .

                            > Faut vraiment être naïf pour croire que maintenant que Java est libre, il est à l'abris des brevets MS (ou autre).

                            Et quand la FSF dit qu'il y a des risques avec MoonLight, tu les traites de cons.
                            Bref, si on n'est pas d'accord avec toi, on est soit con, soit naïf.

                            > ils ont un accord avec MS qui leur garantie de ne pas se faire enmerder

                            Quand se termice cet accord ? S'il n'est pas déjà terminé...
                            S'il y avait des problèmes, Red Hat refuserait de le diffuser en l'état comme il refuse de le faire avec MoonLight. Idem pour IBM.
                            La FSF dirait qu'il y a un problème avec Java comme la FSF le dit pour pour MoonLight.

                            Mais on a compris avec toi, il n'y a que MS qui a raison. Les autres sont tous des cons qui s'acharnent injustement sur MS. Pauvre MS.
                            • [^] # Re: Red Hat ?

                              Posté par . Évalué à  2 .

                              l'homme de paille ne te menera nulle part.

                              On te demande juste de nous expliquer en quoi mono/moonlight est different de smb, linux, java et tout gros projet libre qui viole sans aucun doute une palanquee de brevets? En dehors du fait que MS est a la base de la techno initiale.
            • [^] # Re: Red Hat ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

              There are serious concerns about Moonlight, due to Microsoft and Novell's public statements around its inclusion in their "covenant".
              Partant de ce principe, Fedora devrait aller jusqu'au bout de leur raisonnement, et arrêter de diffuser tous les logiciels couvert par le premier accord, cad tout ce qu'on retrouve dans une distribution Linux faite par Novell.
              Bon courage pour le raisonnement tordu qui va démontrer que c'est moins risqué légalement d'utiliser une distribution Linux que Moonlight.
    • [^] # Re: Red Hat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Je ne vois pas ce que les brevets viennent faire là. Il s'agit de valider le bon fonctionnement d'un système d'exploitation exécuté dans un hyperviseur. Les brevets jouent quand on réutilise une technologie brevetée. Je vois plus ça comme de la correction de bogues : si un bogue est trouvé, ils vont corriger leur hyperviseur et/ou leurs systèmes d'exploitation.
      • [^] # Re: Red Hat ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Simple supposition.
        RHEL va être optimiser pour Hyper-V peut-être en écrivant des drivers spécifiques. Si pour écrire ces drivers il faut utiliser des brevets MS...
        Red Hat se gardera bien de les utiliser (si jamais ils existent).
  • # hyperviseur(s) de RedHat

    Posté par . Évalué à  4 .

    Quel(s) hyperviseur(s) est/sont concerné(s) Xen, QEMU ou KMV (un fork de QEMU créé par la société Qumranet et racheté par RedHat en septembre 2008) ?
    • [^] # Re: hyperviseur(s) de RedHat

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      C'est KVM pas KMV :)

      Et "fork de qemu" c'est assez reducteur, kvm c'est de la virtualisation qui est integrée au noyau linux, ensuite il y a une version de qemu qui a été forké pour émuler les périphériques en utilisant kvm.

      La version de dev de qemu sait d'ailleurs maintenant utiliser au choix kqemu ou kvm (la version de Mandriva le faisait aussi jusqu'à la 0.9.1 où kvm avait trop divergé donc c'était trop de boulot, et ironiquement ils se sont décidés depuis à réintegrer le support kvm dans qemu :) )
    • [^] # Re: hyperviseur(s) de RedHat

      Posté par . Évalué à  3 .

      > Quel(s) hyperviseur(s) est/sont concerné(s)

      C'est Xen car c'est RHEL 5 et Hyper-V pour Windows.
      Lorsque RHEL 6 sortira (très probablement avec KVM), et s'il y a un nouvel accord (pourquoi l'exclure ?), ça sera KVM. Mais ce n'est pas sûr car il y a des extensions à KVM pour simuler un guest et host Xen.

      > KMV (un fork de QEMU

      KVM n'est pas un fork de QEMU, il utilise Qemu légèrement adapté à KVM. Ce dernier est Qemu-kvm
      KVM != Qemu-kvm. KVM est côté noyau, Qemu-kvm côté utilisateur. On devrait dire qu'on utilise KVM + Qemu (ou Qemu-kvm), mais par raccourcis on ne dit que KVM.
      L'intérêt de Qemu pour KVM est de fournir un BIOS et des périphériques standards pour l'OS invité.

      Fedora veut virer le fork de qemu pour KVM (refusionner) :
      https://fedoraproject.org/wiki/Features/KVM_and_QEMU_merge
      Il y aura toujours une partie spécifique dans Qemu pour utiliser KVM.
  • # Microsoft et Red Hat vs Microsoft et Novell

    Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

    Microsoft et Red Hat çà ne dérangent personne, mais Microsoft et Novell là çà dérange du monde, je n’y comprends plus rien :-D
    • [^] # Re: Microsoft et Red Hat vs Microsoft et Novell

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Parce que les deux accords sont très différents. Ici, il s'agit juste d'échanger une certification pour le produit de chacun. Dans le cas de Novell c'est un accord par lequel les deux parties s'engage à ne pas s'attaquer sur leurs brevets, ce qui sous-entend et reconnaît que Linux viole des brevets Microsoft et rend crédible le FUD de MS à ce sujet.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Microsoft et Red Hat vs Microsoft et Novell

      Posté par . Évalué à  3 .

      Ce qui pose vraiment problème dans l'accord MS/Novell, n'est pas que MS et Novell fassent du pognon ensemble, mais la violation, au moins dans l'esprit, de la GPL v2.

      L'autre truc qui pose des intérogations, est de voir comment MS donne du pognon à Novell... MS n'a vendu que la moitier des tickets Novell du premier accord mais a déjà commandé et payé pour 100 millions de $ d'autres tickets à Novell. C'est légal, mais c'est bizarre.

      Notons qu'il n'y a pas d'accord financié entre MS et Red Hat. MS ne vendra pas de Red Hat, et Red Hat ne vendra pas de MS.

      On peut trouver des trucs bizarres dans l'attitude de Novell mais qui ne sont pas directement lié à l'accord avec MS. Par exemple Novell trouve que OOOXML est un standard superbe. Novell developpe Moonlight soit disant libre alors qu'il n'y a que Novell et MS qui peut distribuer Moonlight (il n'y a que ceux qui ont un accord avec MS ou qui payent des brevets à MS).
    • [^] # Re: Microsoft et Red Hat vs Microsoft et Novell

      Posté par . Évalué à  2 .

      Microsoft et Red Hat çà ne dérangent personne, mais Microsoft et Novell là çà dérange du monde, je n’y comprends plus rien :-D

      Si tu veux gagner un marathon, il y a deux solutions, tu t'entraines dur tous le jours sans relâche, ou bien tu mets du laxatif dans la bouffe de tous tes concurrents.

      En l'occurrence Red Hat ne fait qu'améliorer ses produits, et c'est son droit. Il ne nuit pas aux autres distribs comme le fait Novell.
    • [^] # Re: Microsoft et Red Hat vs Microsoft et Novell

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Et apple qui fait dans le propriétaire, tout le monde trouve ça merveilleux.

      C'est mal fait la vie t'as vu...
  • # Vers la fin d'une époque ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Il semblerait que Microsoft a compris que son "business model" commence à avoir du plomb dans l'aile et que la non-interopérabilité n'est pas une voie d'avenir.
    Cependant, le souci d'interopérabilité affiché par cette annonce est contredit par l'affaire OOXML. Silverlight n'est pas non plus exempt de critiques.

    Dans une grosse entreprise on peut avoir des politiques discordantes entre branches. C'est le cas chez HP entre la branche imprimantes et la branche PC. C'est sans doute aussi ce qui se passe chez Microsoft.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.