Première relecture publique de la traduction de Maven - The definitive guide

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
5
30
sept.
2009
Java
Quelques mois après avoir lancé l'idée de traduire le livre « Maven - The DefinitiveGuide » en français, voici que la traduction de la première partie sort officiellement pour être relue par la communauté.

NdM : Maven est un « logiciel libre pour la gestion et l'automatisation de production des projets logiciels Java en général et Java EE en particulier. L'objectif recherché est comparable au système Make sous Unix : produire un logiciel à partir de ses sources, en optimisant les tâches réalisées à cette fin et en garantissant le bon ordre de fabrication. »

Le livre et sa traduction sont sous licence CC BY-NC-ND 3.0. Il s'agit d'un projet Maven qui produit, à partir de sources au format dockbook 4.5, un PDF et un site HTML. Ces deux projets sous hébergés sous Github.

N’hésitez pas à contacter l’un des membres de l’équipe (Erwan Alliaume, Jérôme Van Der Linden ou Emmanuel Hugonnet) pour toute question ou remarque. Les contributions, encouragements ou critiques seront les bienvenus.
  • # oui mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Au risque de reprendre une critique fréquemment adressée aux auteurs de dépêches, je trouve qu'il manque des éléments qui ajouteraient beaucoup à l'intérêt de la dépêche. Par exemple, en quelques mots et avec quelques liens, qu'est ce que Maven ?
    • [^] # Re: oui mais...

      Posté par . Évalué à  -6 .

      Baaah des fois c'est pas plus mal, ça oblige à gesticuler de la souris (wikipedia, les liens, google...) c'est des fois fois plus intéressant que de se fader un article long comme le bras et pas écrit par patrick_g...

      "Gentoo" is an ancient african word, meaning "Read the F*ckin' Manual". "Gentoo" also means "I am what I am because you all are freaky n3rdz"

      • [^] # Re: oui mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        oula c'est rude ton moinssage (-8 actuellement), toussa pour l'oubli de donner simplement Apache_Maven o_O et citant :
        « logiciel libre pour la gestion et l'automatisation de production des projets logiciels Java en général et Java EE en particulier. L'objectif recherché est comparable au système Make sous Unix : produire un logiciel à partir de ses sources, en optimisant les tâches réalisées à cette fin et en garantissant le bon ordre de fabrication. »

        (oui, je n'ai pas eu le temps de corriger en modération /o\, en même temps c'est le boulot des relecteurs :p)
    • [^] # Re: oui mais...

      Posté par . Évalué à  3 .

      Certes mais les personnes vraiment concernées savent de quoi il en retourne.

      Je salue cette initiative mais ce qui m'aurait personnellement plus intéressé est une présentation du projet de traduction en lui même (avancement de la traduction, processus de traduction, git, dockbook, ...)
      et surtout comment participer à la traduction et à la relecture.

      Toutes ces informations sont disponibles mais nécessitent quelques recherche que le lecteur pressé ne fera pas.

      Alors voici quelques liens:

      Le projet original:
      http://github.com/sonatype/maven-guide-en

      Pour la relecture:
      La version online
      http://maven-guide-fr.erwan-alliaume.com/site/reference/publ(...)

      et le lien pour poster vos commentaires
      http://github.com/ehsavoie/maven-guide-fr/issues


      Pour la traduction:
      L'utilisation des termes récurrents est une bonne idée pour apporter de la cohérence
      http://wiki.github.com/ehsavoie/maven-guide-fr/termes-rcurre(...)

      Pour l'avancement du projet:
      http://wiki.github.com/ehsavoie/maven-guide-fr/qui-fait-quoi

      Ca aurait été bien de faire un how-to traducteur mais je n'ai peut-être pas bien cherché.


      Enfin une question, pourquoi Git plutôt qu'un wiki ?
      Autant je comprend l'auteur de l'original qui souhaite avoir une certaine maitrise sur son oeuvre autant pour la traduction je m'interroge.
      • [^] # Re: oui mais...

        Posté par . Évalué à  4 .

        La version online française a maintenant une nouvelle URL plus facile à retenir : http://maven-definitive-guide.fr/
      • [^] # Re: oui mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Si cette dépêche ne s'adresse qu'aux gens vraiment concernés, alors on peut légitimement supposer que ceux-ci suivent déjà avec intérêt les informations concernant maven.
        Dans ce cas cette dépêche ne sert à rien.

        Par contre s'il s'agit de donner un peu de visibilité à un projet de documentation (et donc au projet cible de la documentation), un peu de pédagogie ne nuirait pas. En tout cas ça ne me déplairait pas.
        • [^] # Re: oui mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Faux.

          J'utilise maven quotidiennement, mais je ne suis pas pour autant toutes les infos sur le projet (j'ai pas que ça à faire non plus). Donc ta « légitime supposition »...
  • # Et sinon c'est quoi Maven ?

    Posté par . Évalué à  4 .

    Après avor suivi tous les liens, qui n'expliquent rien, et avoir lu en diagonale 3 lignes de l'article Wikipédia, il semblerait que Maven soit un système de gestion compilation, genre make, mais spécialisé pour java.
    • [^] # Re: Et sinon c'est quoi Maven ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      En fait ça serait plutôt un apt-get plus make en fait. Ca gere les dépendances et toutes les phases de génréation, donc c'est bien ça.
      • [^] # Re: Et sinon c'est quoi Maven ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Pour être vraiment complet, Maven peut être utilisé comme Framework permettant de mener un processus allant de la modélisation à la création d'une distribution.

        Dit comme ça, ça reste très vague je l'avoue.

        Pour donner un exemple plus concret, nous l'utilisons actuellement pour :
        ° Modéliser un système (équivalent d'un fichier de déploiement automatique de distribution Linux mais avec un modèle fonctionnel, pas seulement fonction/package, et pour un parc entier de machines, sans la partie OS -prérequis-)
        ° Créer l'arborescence de développement/intégration
        ° Rapatrier les différents pakages (nos applications métiers)
        ° Créer & instancier les données de configuration
        ° Créer les templates de développement spécifiques (non modélisables) avec leur configuration
        ° Créer les templates de documentation
        ° Valider les dépendances (définies par le modèle)
        ° Générer la documentation
        ° Repackager les applications configurées/développées
        ° Mettre à jour le repository
        ° Créer une distribution (CD/DVD) réunissant installation unifiée du système et documentation à jour

        S'approprier Maven et réaliser les développements spécifiques à notre métier a été "lourd" mais un processus d'intégration qui prenait par le passé plusieurs mois (échelle d'une année), représente actuellement quelques semaines à 2-3 mois selon la complexité du projet.
        Cela permet aussi d'imposer une méthodologie reproductible, réutilisable en phase de maintenance et... capitalisable (au travers de la modélisation amont et des packages).

        Merci Maven.

        PS: environ 30% de nos applications sont développées en Java. Ce langage n'est donc pas le seul à bénéficier de ce framework (même s'il bénéficie au mieux de ses avantages).
    • [^] # Re: Et sinon c'est quoi Maven ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      En fait, il commence à se généraliser; il sait faire notamment du flex, du javascript (pour la minification par exemple), etc.

      Il vise à automatiser les tâches que l'on réalise en vue de création d'un paquet déployable (jar ou war ou ear dans le cas java, mais pas que), et va jusqu'à aider pour les tâches de versionning grâce à son module de release.

      Son credo est assez simple : on ne dit pas comment on fait, mais ce qu'on veut obtenir. En pratique, ça marche bien pour les tâches "prévues", moins bien pour les tâches qui sortent un peu de l'ordinaire.
  • # Infos ?!?

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    C’est quoi, ça ? Un gimmick ? Une info uniquement pour ceux qui savent déjà ? Un message mal posté, qui aurait dû rester sur une mailing-list fermée ?
    Avec ce niveau d’info, j’oserais même pas le poster en 2ème colonne de journal, moi…
  • # Question Licence

    Posté par . Évalué à  6 .

    Est-ce qu'un livre en ND peut être traduit ?
    • [^] # Re: Question Licence

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ce n'est pas un droit accordé par la licence, mais rien ne les empêche de t'accorder ce droit individuellement si tu demande et s'ils veulent bien. La bonne nouvelle c'est que vu le type de personnes dont on parle (lien au logiciel libre, licence NC), il est probable que s'ils te donnent l'autorisation, ils ne te demanderont pas d'argent.
      • [^] # Re: Question Licence

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        bin le ND est clairement non-libre quand même et anti-collaboratif
        et le NC n'est pas vraiment mieux comme indiqué sur http://faq.tuxfamily.org/License/Fr#Pourquoi_une_licence_lib(...)
      • [^] # Re: Question Licence

        Posté par . Évalué à  4 .

        mais rien ne les empêche de t'accorder ce droit individuellement
        il est probable que s'ils te donnent l'autorisation

        C'est justement pour éviter ça que le libre existe. Il n'existe pas vraiment de "gentil propriétaire".

        Et au passage le NC c'est pas libre.
        • [^] # Re: Question Licence

          Posté par . Évalué à  1 .

          Le fait qu'ils travaillent sur un LL et autorisent tout au moins la redistribution montre que ce ne sont pas des proprios obtus qui crèveraient plutôt que de faire du libre. Il y a donc des chances qu'ils acceptent une demande de traduction. Essaie de faire la même chose chez un éditeur normal, appeler pour proposer de traduire un livre. On te proposera de racheter les droits de distribution pour ton pays ou ta zone linguistique.

          Ici, je dirais qu'ils ne veulent pas laisser les autres le vendre le livre à leur place MAIS ils ont compris que dans le monde moderne, il est devenu impossible d'empêcher la copie de fichiers. Alors autant ne pas jouer les hypocrites et autoriser dans la licence l'échange des fichiers plutôt que de faire des procès à ses fans (comme n'hésitent pas à faire certains groupes de musique).
          • [^] # Re: Question Licence

            Posté par . Évalué à  4 .

            Et la NC ne suffisait pas dans ce cas là ?

            Ici, il semblerait que l'original tout comme la traduction soient le fruit d'une collaboration.
            Ils sont hébergés sur GitHub, l'usine à fork par excellence, alors ca me parait quelques peu étrange comme choix.
            Si quelqu'un veut rajouter un chapitre, reformuler un paragraphe, il n'a pas d'autre choix que de se soumettre à l'approbation du cercle des auteurs.
            Ca me parait scabreux. Quand peut-t'on considérer qu'il y a dérivation d'une oeuvre collective si chacun peut se joindre à la communauté ?

            Autant j'arrive à comprendre ce choix pour des oeuvres personnelles, autant pour des oeuvres collectives j'ai du mal à saisir l'intérêt.


            Bref ca fait un peu genre:
            Viendez mettre la main à la pâte mais c'est nous qui décidons ce qui est bien ou pas.


            Honnêtement je trouve ce choix assez curieux mais je ne m'y connais pas assez en licence CC pour être affirmatif.
            • [^] # Re: Question Licence

              Posté par . Évalué à  3 .

              en fait j'ai mon explication.

              L'auteur de l'original est seul
              http://github.com/sonatype/maven-guide-en/network

              Il n'est donc pas surprenant qu'il ait fait le choix de NC-ND.

              En donnant l'autorisation aux traducteurs, ceci ont reproduit la licence
              qui est rendue caduque pour ce dérivé par l'ouverture à tout le monde.
              Pour relire ou corriger je suis obligé de "dériver".
              Il aurait fallu que les traducteurs demande à passer en NC mais ceci aurait cassé la licence originale.

              Encore une démonstration de l'inapplicabilité des CC lorsqu'on fait des exceptions.

              Ceux qui suivent peuvent confirmer ?
              • [^] # Re: Question Licence

                Posté par . Évalué à  3 .

                ceux-ci ont reproduit la licence.

                J'ai mis trois minutes à comprendre, en relisant plusieurs fois (oui, il est tard). Sans la majuscule la ligne d'après, je me suis vraiment demandé si ton message voulait dire quelque chose (il m'intéressait au départ, c'est pour ça que j'ai fait l'effort). Mais relis-toi un peu plus la prochaine fois !
                • [^] # Re: Question Licence

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  oui désolé.

                  J'étais un peu à la bourre et c'est pas super clair.

                  En résumé, l'oeuvre originale est en CC-BY-SA-NC-ND et est produite par un auteur unique.

                  Une exception a été donnée pour la dériver avec la même licence.
                  Mais cette fois-ci l'oeuvre est collective et donc dérivée en permanence par des forks.
                  Pour être cohérent, il aurait fallu CC-BY-SA-NC.
                  Mais là ca cassait la licence originale (SA)

                  Ca me parait un non-sens mais comme je l'ai dit je ne suis pas spécialiste en licence.

                  C'est mieux là ?
                  • [^] # Re: Question Licence

                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                    by-sa-nc-nd n'xiste pas, du fait du nd, seule cc-by-nc-nd existe et est non libre.

                    Demander à l'auteur pourquoi il préfère faire du non commercial voire du non modifiable (alors qu'une traduction a une réelle valeur ajoutée) plutôt que du libre est intéressant. S'il est intéressé par le libre, une CC-by ou une CC-by-sa devrait lui convenir ? Sinon, autant qu'il indique ce que lui apporte (ou pas) son choix de licence initiale, cela permet de le rassurer au besoin sur certains points et est (souvent) intéressant, même si l'objet n'est pas de le faire changer de licence pour autant, s'il est cohérent dans ses choix.
  • # Lire l'anglais

    Posté par . Évalué à  6 .

    /me se demande si on peut être un "vrai" programmeur sans savoir lire l'anglais technique très correctement.

    C'est une vraie interrogation.

    En gros, ceux qui ont besoin de configurer Maven sont, selon moi, aussi à l'aise à lire de l'anglais technique que du français.
    • [^] # Re: Lire l'anglais

      Posté par . Évalué à  2 .

      Pourquoi programmeur seulement ? Dans ce cas là dès que tu touches à l'informatique tu dois maîtriser l'anglais technique.
    • [^] # Re: Lire l'anglais

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      je nuancerais juste un peu : on ne peut pas vraiment être un bon programmeur si on ne sait pas lire de l'anglais technique.
      Maintenant, le très correctement est relatif, on peut s'en sortir sans savoir _très_ correctement lire de l'anglais technique.
      Mais une capacité minimum est par contre nécessaire.
      > aussi à l'aise à lire de l'anglais technique que du français.
      Je pense qu'on peut être capable de lire de l'anglais technique, parfois avec plus de difficultés que le français, sans que ça empêche d'être un "vrai" programmeur. Ensuite, c'est en lisant qu'on apprend aussi...

      Pour aller plus loin, c'est en partie dans se sens où j'ai beaucoup de mal à supporter les programmes commentés en français...
      • [^] # Re: Lire l'anglais

        Posté par . Évalué à  5 .

        C'est vrai, mais je crois que le remarque sous-jacente était:

        Est-ce vraiment utile de se lancer dans la traduction d'un bouquin technique en francais alors que l'audience comprend l'anglais.

        Et là j'ai envie de répondre:
        - Que la lecture d'un ouvrage en anglais reste malgré tout moins aisée et qu'une version francaise est souvent plus agréable et plus rapide pour une prise en main (Je parle de mon cas personnel)
        - Qu'avec des remarques de ce style, les maisons d'édition spécialisées auraient déjà mis la clé sous la porte depuis longtemps.
        - Que ceux qui font ce genre de remarques feraient mieux d'aller troller sur slashdot :O)
        • [^] # Re: Lire l'anglais

          Posté par . Évalué à  3 .

          Je suis content de voir que ça ne part pas en troll :-)

          Il est vrai que pour ma part je lis l'anglais technique aussi bien que le français. Je comprends bien que ce n'est pas le cas de tout le monde, mais je pense/pensais que l'immense majorité des programmeurs (entre autres, mais là on parle d'outils pour programmeurs) est très confortable avec la lecture de l'anglais.

          Effectivement, si la lecture en français est plus aisée, plus confortable, il est très sensé d'avoir des ouvrages en français.

          Cela amène selon moi l'inconvénient d'un retard dû à la traduction. Retard qui pour certaines choses est génant (mais dans ce cas on n'utilise pas un livre, mais google). Dans d'autres cas ce n'est pas un problème.

          Quoi qu'il en soit: longue vie au français (et aux milliers d'autres langues et dialectes).
          • [^] # Re: Lire l'anglais

            Posté par . Évalué à  2 .

            Aux milliers d'autres langues et dialectes

            Tu veux vraiment le lancer, ton troll... :)
          • [^] # Re: Lire l'anglais

            Posté par . Évalué à  3 .

            je pense/pensais que l'immense majorité des programmeurs (entre autres, mais là on parle d'outils pour programmeurs) est très confortable avec la lecture de l'anglais.

            Certains zozos en entreprise sont parfois bien mal à l'aise avec l'anglais (même sa simple lecture).
            Ceci dit, ces zozos produisent souvent aussi un code assez horrible, au point qu'on a du mal à leur accorder le titre de programmeur.
            (pour un rendu plus précis, remplacer zozo par « ingénieur Java » par exemple :-))
            • [^] # Re: Lire l'anglais

              Posté par . Évalué à  3 .

              J'ai un cas concret chez nous, il est "ingénieur Visual Basic .Net". Ca donne une idée du niveau.

              En fait, à la base il est ingénieur réseau. Chose que je ne savais pas lorsque je lui ai expliqué la notion de masque de sous-réseau. Ca redonne une idée du niveau...
    • [^] # Re: Lire l'anglais

      Posté par . Évalué à  4 .

      C'est vendredi, j'ai le droit :

      J'ai une blague à ce sujet.

      C'est l'histoire d'un mec qui à appris l'anglais en développant, mais comme le développement ça ne paye plus, il ouvre une école de cours d'anglais.
      Le jour ou son premier élève arrive, l'élève frappe à la porte et demande "Je pense entrer ?"
      Le nouveau prof et ancien développeur répond :
      "if, if, between !"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.