Processing pour la création plastique, graphique interactive et bien plus, le 21 mai 2015 (Mons)

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco et palm123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
6
18
mai
2015
Communauté

Ce jeudi 21 mai 2015 à 19h se déroulera la 39e séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.

Thématique : Programmation|Éducation|Communauté
Public : Tout public
L’animateur conférencier : Martin Waroux, Arts² et Numediart (UMONS)

Description : La simplicité, c’est l’essence même du projet Processing, aussi bien dans la réalisation des programmes, dans l’interface, dans la syntaxe que dans son fonctionnement. Il est utilisé par de nombreux créa­teurs numériques dans le monde entier et per­met d’aborder très rapi­de­ment la program­ma­tion temps réel et donc d’accéder à l’interactivité. De base, il per­met la créa­tion graphique et la géométrie, l’animation 2D et 3D, le traitement d’images, l’interaction clavier-souris,… Ensuite, à l’aide d’extensions étendant considérablement ses possibilités, il devient facile de générer et manipuler du son, des vidéos et des webcams/caméras. Il est aussi possible de faire du traite­ment de don­nées, de la data visualisation, de la recon­nais­sance faciale, d’utiliser des moteurs physiques, piloter une carte Arduino, utiliser une Kinect, échanger des données en réseau, etc.

Du fait de sa simplicité et de sa facilité à prendre en main, Processing est donc tout à fait adapté pour l’apprentissage du code mais peut également combler les aficionados de la programmation souhaitant développer des projets plus interactifs et créatifs ou même rapidement prototyper une idée.

En plus de découvrir Processing et son fonctionnement, nous aurons l’occasion de voir des projets artistiques et/ou techniques l’utilisant. Nous en profiterons également pour naviguer dans la sphère d’autres initiatives proches de Processing, des extensions et des projets alternatifs, pouvant même travailler de pair avec lui. Pour finir, comme il est très utilisé dans l’enseignement du code, nous évoquerons une série d’initiatives pour l’apprentissage et la découverte des bases de la programmation pour les plus jeunes (et moins jeunes), en lien avec la précédente conférence du 16 octobre 2014 : Apprendre à programmer à l’école : pourquoi et comment ?, de Martin Quinson.

Lieu de cette séance : HEPH Condorcet, Chemin du Champ de Mars, 15 – 7000 Mons – Auditorium 2 situé au rez de chaussée (cf. ce plan sur le site d’Openstreetmap; ATTENTION, l’entrée est peu visible de la voie principale, elle se trouve dans l’angle formé par un très grand parking).

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable, ou à l’entrée de la séance. Merci d’indiquer votre intention en vous inscrivant via la page http://jeudisdulibre.fikket.com/. La séance sera suivie d’un verre de l’amitié.

Les Jeudis du Libre à Mons bénéficient aussi du soutien de nos partenaires : CETIC, Normation, OpenSides, MeaWeb, NextLab, Phonoid et Creative Monkeys.

Si vous êtes intéressé(e) par ce cycle mensuel, n’hésitez pas à consulter l’agenda et à vous inscrire sur la liste de diffusion afin de recevoir systématiquement les annonces.

Pour rappel, les Jeudis du Libre se veulent des espaces d’échanges autour de thématiques des Logiciels Libres. Les rencontres montoises se déroulent chaque troisième jeudi du mois, et sont organisées dans des locaux et en collaboration avec des Hautes Écoles et Facultés Universitaires montoises impliquées dans les formations d’informaticiens (UMONS, HEH et Condorcet), et avec le concours de l’A.S.B.L. LoLiGrUB, active dans la promotion des logiciels libres.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.