PyCharm propose une version libre

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude, SigNix et Albert_. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
24
1
jan.
2014
Python

À l'occasion du passage en version 3.0 de son environnement de développement intégré (IDE) pour Python propriétaire, l'éditeur Jetbrains propose une version communautaire allégée sous licence Apache 2.0 de PyCharm.

Jetbrains propose des environnements de développements pour différents langages (Python, Java, Ruby) et des outils qui gravitent autour du développement : intégration continue, gestion de tickets/bugs. On trouve par exemple IntelliJ IDEA, un environnement de développement intégré (IDE) Java développé sous double licence (propriétaire payante et libre Apache v2).

Wikipedia propose (en anglais) un comparatif des différents IDE.

PyCharm offre la coloration syntaxique, l'auto-complétion du code, la vérification de code en direct, un débogueur graphique, l'intégration avec les principaux gestionnaires de versions, la gestion des environnements virtuels (VirtualEnv), la gestion des tests, etc.

Il manque, par rapport à la version professionnelle propriétaire, l'intégration avec les cadriciels web tels que Django, Flask, Pyramid (ajouté dans cette version), GoogleApp Engine ainsi qu'une interface de gestion de bases de données. Pour les projets Open Source il est possible d'obtenir une licence de cette version professionnelle sous réserve de remplir certains critères et de soumettre sa demande en ligne.

Copie d'écran de Pycharm

  • # Petit retour

    Posté par . Évalué à 10.

    J'utilise Pycharm Pro de temps en temps depuis 2 ans. Il fait partie des 3 logiciels proprio que j'utilise (avec Sublime Text 3 et Corel AfterShot Pro). Pourquoi ? Tout simplement car je déteste Vim et Emacs depuis mes débuts (~1995). C'est triste mais c'est comme ça, je n'ai jamais réussi à être efficace avec ces puissants outils.

    En défauts :

    • c'est du Java, ce qui implique d'avoir la JVM sur sa machine mais surtout de prendre de la place en RAM. Prévoir de 500Mo a 1Go pour le faire fonctionner et pas mal de CPU. Sur ma config perso (Thinkpad x201 i3, 8Go RAM et SSD), cela tourne assez bien. Sur l'i7 de mon taff, cela tourne bien
    • cela gère mal Buildout puisqu'il ne prend pas le Python de ce dernier comme interpréteur par défaut

    Pour le reste, c'est un outil impressionnant. On voit bien que JetBRAINS (concepteur de l'IDE Java Intellij avant de faire des petits frères pour Python, Ruby, PHP et le Web) a une énorme expérience dans le domaine.

    Voici de tête ce qui m'a plu :

    • un systeme de plugin intégré
    • des plugins variés et de qualités (au fil de temps, ils sont livrés par défaut) pour Lua, Dart, Git, GitHub, Markdown…
    • une IHM pratique. Par exemple, j'adore la visualisation d'un code dans un popup pour rapidement voir la signature d'une fonction.
    • des raccourcis clavier pour tout (le logiciel intègre un PDF de référence, con mais super pratique)
    • des aides d'écriture variés qui fonctionnent bien (smart indent, import auto, parenthése, espace…). Il peut par exemple vérifier les types si cela est indiqué en docstring de la fonction / classe qu'on veut utiliser (en plus de les afficher pendant qu'on écrit). Ces aides sont un peu partout, comme avoir un popup pour choisir une couleur.
    • des aides pour le refactoring (extract method, extract variables, renommage, changement de signature, etc)
    • les "intentions", qui sont des propositions d'écriture basés sur des patterns (ex: from sys import xxx plutot que sys). S'il voit un pattern, il vous propose de le changer auto pour son remplaçant.
    • les lives templates, qui permet de choisir un template pendant l'écriture.
    • les "inspections", des vérifications sur du code (un Python tourne en tache de fond pour vérifier)
    • vérification PEP8 intégrée
    • couverture de code intégrée (coverage.py)
    • code complétion très rapide et de qualité
    • la connexion sur un Python à distance en ssh
    • terminal Python intégré
    • connexion avec un gestionnaire de tache (JIRA, Trac, GitHub, etc)

    Bien sur, rien (ou presque) qu'un Vim ou Emacs ne peut faire en le configurant au petit ognon. Sauf qu'ici, c'est out-of-the-box, cela marche bien et l'outil est régulièrement mis à jour. C'est un outil à tester pour ceux qui n'ont pas trouvé leur éditeur de prédilection.

    Je tente de refaire une config proche avec ST3 mais faut ajouter pas mal d'extensions. L'avantage de ce dernier est qu'il est largement plus léger et rapide à se lancer (et permet donc de l'utiliser en remplacement de Vim, aka pouvoir le lancer 50x par jour).

  • # de vim à pycharm…

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Utilisateur de vim depuis quelques années (7 ou 8), j'ai tenté un premier passage à pycharm il y a un an… mais sans succès, j'avais trop de mal à me passer des raccourcis que j'avais mis en place.

    Il y a 6 mois, j'ai retenté ma chance, et j'ai un peu persévéré. Au final, j'en suis très content, j'ai énormément gagné en productivité par rapport à vim. La qualité de mon code également, à vrai dire :D

    Un comportement que j'adore réellement, mais que je n'arrive pas à reproduire sous Linux, c'est la correction rapide. Une bulle bleue apparaît sous la faute, et je peux corriger avec alt+entrée… mais sans me déplacer sur l'erreur, ce qui change la vie. Et quand il y a plusieurs erreurs (comme des imports manquants après un copier-coller), les erreurs sont soulignées les unes après les autres.

    La consommation de RAM est non négligeable, mais reste bien plus faible qu'un Eclipse (1 Go pour une quinzaine de projets, chaque projet ayant son propre interpréteur Python, sachant qu'il n'y a qu'un seul processus Java pour tous les projets)

    • [^] # Re: de vim à pycharm…

      Posté par . Évalué à -6.

      Il ne te reste plus qu'une migration à Emacs pour connaître le summum de la productivité.

      Courage, tu y es presque !

  • # Code source?

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Je ne connais pas PyCharms, mais si l'archive téléchargeable contient une floppée de .jars, je ne semble pas pouvoir mettre la main sur le code source. Quelqu'un aurait-il un pointeur?

    • [^] # Re: Code source?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il est sur GitHub, c'est vrai qu'il aurait dû être dans les liens, c'est ajouté.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # IDE Python libre

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour ma part, je développe avec ce très cher Eclipse et le plug-in Aptana Studio qui apporte le module PyDev et un environnement de développement web complet.

    Le principal atout de PyCharm est l'apport de l'intégration des frameworks web, dommage que ça n'ait pas été inclut dans la version open source.

    • [^] # Re: IDE Python libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Normal, il faut bien que la version payante conserve quelques avantages ;) Et rien ne t'empêche de l'acheter si tu estimes que ça vaut le coup. Perso, j'ai franchi le pas (ainsi que la plupart de ceux que je connais qui ont essayé PhpStorm ou IntelliJ), et je ne le regrette pas un instant.

  • # licence pour projet opensource

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 07/01/14 à 16:17.

    Sinon, j'ai obtenu la dite license assez facilement, il suffit juste de remplir le formulaire en pointant vers un répertoire github avec des commits réguliers ;)
    Je l ai pas encore utilisé á fond á vrai dire, ca va être dur d'abandonner ce bon vieux vim et git en ligne de commandes…

    • [^] # Re: licence pour projet opensource

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ça vaut le coup, pourtant !

      Mais ça demande un peu d'investissement pour être rentable, c'est sûr.

    • [^] # Re: licence pour projet opensource

      Posté par . Évalué à 2.

      git en ligne de commande n'abandonne pas.

      Pour vim, franchement l'ensemble des fonctions d'édition de texte que tu perds est largement moins important que les fonctions que tu gagnes (on code quoi…)

      Note qu'au passage le plugin vim est moins dégueux que celui d'Eclipse.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.