Que devient Hypra?

17
4
nov.
2015
Distribution

Hypra, c'est l'accessibilité informatique pour tous.

Il y a six mois (fin avril), un contributeur présentait sur ce site le PC à accès universel et, du même coup, introduisait le projet Hypra dans le monde du logiciel libre. Cette dépêche a suscité pas mal de réactions ici et dans d'autres réseaux, marquant pour la plupart un soutien particulièrement précieux et encourageant pour nos équipes.

Il m'a paru donc naturel, en ce mois de novembre, de donner l'état d'avancement du projet en relayant le contenu de la newsletter du projet, dans une version simplifiée en texte seulement. C'est dans la deuxième partie de cette déppêche.

Quoi de neuf chez Hypra ?

Nous sommes fiers de vous présenter notre nouveau site internet. Il est dans les liens ci-dessus. Vous y retrouverez ce qui nous anime et tout autour du PC à Accès Universel, de manière plus claire et plus directe ! Il a été internationalisé !

Le P.A.U

Depuis avril, le PC à Accès Universel d’Hypra a fait des progrès :

  • Synthèse vocale de meilleure qualité que celle proposée sous GNU/Linux de base ;
  • Mise en place d’un service de support et d’accompagnement à l’utilisation des logiciels ;
  • Élargissement à d’autres publics (personnes âgées, dysphasie …).

Notre philosophie demeure : stabilité ergonomique et amélioration constante au profit de tous.

Hypra et la communauté

Hypra est heureux d’avoir pu assister, cette année, à plusieurs événements importants pour la communauté des développeurs du logiciel libre. Parmi eux, nous citerons les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Beauvais, ainsi que la Debian Conference à Heidelberg, ou Alternatiba à Paris.
Les rencontres que nous y avons faites nous ont permis de mieux évaluer notre positionnement dans l’écosystème du logiciel libre en tant que projet de société, nos rapports avec la communauté qui développe Debian et notre valeur ajoutée pour le grand public. La richesse de ces contacts nous a stimulé et a contribué à la maturation de ce projet.

Parmi les conséquences concrètes de nos échanges, nous avons décidé que tous nos développements, publics depuis leurs débuts, devaient maintenant être mis à disposition sous la forme d’un liveCD basé sur Debian en intégrant nos améliorations avant sa prochaine version stable.

Nous retrouver

  • Le 17 novembre à la Fédération des Aveugles De France (F.A.F) au 6 rue Gager Gabillot 75015 Paris
  • Les 18 et 19 novembre à Paris pour l’Open-source World Summit au DOCK PULLMAN de 9h À 18h 50, av. du Président Wilson 93200 La Plaine St-Denis
  • Le 21 novembre au Groupement des Intellectuels Ambylopes et Aveugles (G.I.A.A) de 14h à 17h 109, rue Eblé, 49100 Angers
  • Les 21 et 22 novembre à Toulouse au Capitole du Libre.

Hypra réfléchit

À l’occasion des préparatifs de la Conference Of Parties 21 à Paris, Hypra rappelle le rôle essentiel que peuvent jouer les logiciels libres dans la construction d’un monde numérique durable.

  • # Synthèse vocale

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    "Synthèse vocale de meilleure qualité que celle proposée sous GNU/Linux de base"
    C'est-à-dire ? C'est basé sur quoi ? C'est libre ? Si oui, pourquoi n'est ce pas intégré de base sous GNU/Linux ?

    • [^] # Re: Synthèse vocale

      Posté par . Évalué à 7.

      Bonjour,

      De base, c'est Espeak. Dans le SAU, c'est mbrola. Mbrola est combiné à Espeak, non la synthèse mais le moteur text-to-speech. Malheureusement elle n'est pas 100% libre. Aussi est-elle dans les dépôts non-free de Debian. Je vous laisse lire les explications de l'Université qui la développe, expliquant notamment qu'ils préfèrent encourager le développement d'interface que tout reverser, etc. J'avoue ne pas bien saisir leur politique. Mais bon… le vocal libre, c'est un sacré défi. On espère y arriver avec un partenariat avec l'Université de Caen sur une autre synthèse.

      Cordialement,

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.