Hypra, Pc à accès universel et l'accessibilité

Posté par (page perso) . Édité par palm123, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
14
26
mai
2015
Commercial

Le début du long week-end de l'ascension a été consacré au lancement de l'événement « Mois Extra Ordinaire », sur les berges de la Seine à Paris. Au milieu de stands consacrés à la détente, au sport, au théâtre et proposant des ateliers de rencontre entre les personnes handicapées et les autres (l'un des thèmes du Mois Extra Ordinaire étant le handicap), un stand a fait une certaine sensation : celui de Hypra.

Sommaire

La société Hypra

Sur le même stand que Liberté 0, la société Hypra a fièrement défendu les valeurs de l'accessibilité. Quand Liberté 0 prônait un monde où le logiciel libre libérait chacun, quel que soit sa situation face au numérique, Hypra concrétisait ce désir en annonçant son PC à accès universel (PAU) que nous vous présentons en deuxième partie. Cet ordinateur se veut utilisable sans peine et sans installation d'outils particuliers par des personnes valides ou handicapées. Le trans-handicap et l'absence de frontières, au coeur de ce festival de lancement, étaient portés haut par ce stand.

Hypra va ainsi tenter de capitaliser sur l'expérience d'Ubuntu. "La force d'Ubuntu, c'est d'avoir fait connaître le libre au grand public", explique Jean-Philippe MENGUAL, administrateur de Liberté 0. "Mais leur absence de service ayant pignon sur rue pour les particuliers les a empêchés de transformer l'essai, parce que la plupart des utilisateurs ordinaires n'ont aucune envie, en cas de problème ou de question, de passer par des forums, des listes de diffusion, des associations dispersées organisant des install parties deux fois par an ou des permanences mensuelles, etc. Ceux qui le font sont déjà sensibilisés aux enjeux éthiques du libre ou technophiles", raconte Corentin VOISEUX, fondateur de Hypra. "Ce tissu associatif est une clé de voûte, mais il doit être soutenu par une professionnalisation du support pour que le libre puisse devenir accessible aux particuliers", selon Raphaël POITEVIN, cofondateur de Hypra. "Sinon il est difficile pour des bénévoles de lutter face à la puissance commerciale des grands groupes".

Hypra propose non seulement un système accessible à tous, mais il l'accompagne de services de support et de formation, afin que le rêve du fondateur d'Ubuntu trouve une réalité. Chose d'ailleurs qu'est en passe de réussir également Apple. "Seulement, explique Jean-Philippe MENGUAL, le lecteur d'écran de Mac est très complexe à prendre en main et le matériel cher. Le PC à accès universel reprend la philosophie Apple de tout mettre à portée des particuliers, mais avec un PC plus standard et du logiciel libre, plus respectueux des utilisateurs et source de progrès plus rapide de la numérisation des populations".

Restera à Hypra à suivre rapidement la tendance au tactile et aux mobiles, alors que les PC sont de moins en moins à la mode.

Le PAU (Pc à accès universel)

Conçu depuis dix ans en partenariat avec les bénévoles œuvrant pour une informatique libre, il met à la disposition de toute la population les fonctions nécessaires sur un ordinateur de travail: traitement de texte, Internet, messagerie, communication, lecteur DAISY, et même des outils multimédias capables de lire tous les formats audio et vidéo du marché (en ligne comme embarqué).

"L'utilisateur voyant appréciera la sobriété de l'interface", confie Corentin Voiseux, un des fondateurs de Hypra, à l'origine de ce projet. "Le déficient visuel sera content de ne pas devoir choisir, au moment de son achat, entre une aide vocale, braille ou loupe à la vision", nous indique Raphaël Poitevin, cofondateur de la société. En effet, la revue d'écran, tout comme la loupe, sont directement intégrés dans l'ordinateur.

Le PAU, c'est la simplicité inspirée de la philosophie Apple alliée à la puissance de NVDA (revue d'écran, libre et gratuit) et Zoomtext (agrandissement et lecture d'écran, propriétaire) réunis. "J'ai trouvé que Mac portait beaucoup d'espoir mais malgré son prix relativement élevé, on n'était pas toujours accompagné selon où on l'achetait et apprendre Voiceover (lecture et contrôle d'écran, propriétaire) quand on vient de Jaws ou NVDA, et encore plus quand on vient d'un autre univers que la déficience visuelle, m'a paru complexe", indique Jean-Philippe MENGUAL, président d'Accelibreinfo et à l'origine du projet. "Si l'apprentissage de cette techno via des associations rend service à beaucoup d'utilisateurs, tout le territoire n'est pas couvert". C'est pourquoi pour moins de 1500 euros, Hypra inclut dans son PAU commun cinq heures de formation et une garantie de support. "Sachant, précise Raphaël Poitevin, que les cinq heures sont largement suffisantes puisque les raccourcis clavier sont les mêmes qu'avec Jaws (lecteur d'écran, propriétaire) et NVDA".

C'est donc beaucoup d'espoir que nous apporte cet appareil, en terme de facilité de communication avec les voyants et de prise en main. Il combine toutes les forces des technologies récentes pour y ajouter un accompagnement, qui est la principale faiblesse des principaux produits du marché actuel, vendus sans réel support ou exigeant un prix très élevé pour être formé un minimum.

Un lancement réussi

Malgré la pluie, le froid et le lieu difficilement accessible en ce long week-end, le PC à accès universel a séduit des utilisateurs. "Enfin un ordinateur très flexible et personnalisable", s'est réjouie Irina, très malvoyante après son test. "Machine super intéressante car simplissime et très prometteuse", raconte Kévin après l'avoir testé. "Pas si cher" confie un passant après s'être fait expliquer l'appareil.

Reste maintenant à confirmer, en démontrant l'ordinateur dès le 30 mai dans une association étudiante et d'ici là sur la toile.

À partir de fin mai, Hypra commencera une tournée de démonstration, passant par les Rencontres Nationales de la FEEDEH puis Mulhouse, Nancy, Lyon et Caen, courant juin.

  • # "accessible"

    Posté par . Évalué à 9.

    "Pour 474 euros, Hypra peut installer les logiciels du PAU sur votre ordinateur actuel, à la place de ce que vous avez ou à côté."
    A ce prix j’espère que le support est compris pour plusieurs années Oo'

    Et les 160€ les DVD Debian? (La moitié pour le projet mais quand même). je sais qu'il y a la copie privée, mais de la à facturer 60€ des DVD.

    Témoignages: "J. Random Hacker, blind programmer" Sérieusement? c'est un perso de fiction pour ceux qui ne connaîtrait pas. Et ce n'est pas précisé sur la page. Un oubli ?

    Pas de description claire des produits ( pour moi c'est un un nom, materiel+services,une description, détails du contrat, un prix). C'est un peu hasardeux pour bien discerner ce que propose la société.

    "Le PAU est un ordinateur Intel I7 de 1 To d’espace de stockage et de 4Go de mémoire de travail, doté de tous les outils nécessaires à un usage quotidien : un navigateur Internet pour surfer sur le Web, un logiciel de courrier électronique, un logiciel de traitement de texte (Writer), un tableur (Calc)."
    900€ c'est pas accessible. Un i7 n'est pas nécessaire pour du multimedia. je trouve dommage de ne proposer que cette configuration (un autre CPU ne change rien pour la configuration d'un PC particulier).
    possibilité d'avoir plus d'info sur ce matériel?

    Loin de moins de descendre cette boite, mais le ton commerciale du billet ainsi que le site un peu spécial me laisse dubitatif sur les vrais motivations.

    • [^] # Re: "accessible"

      Posté par . Évalué à 4.

      Z'ont le culot de vouloir vivre de ce qu'ils font, ah les fumiers !

      Ça s'appelle « la société Hypra » , je ne crois pas qu'il y ait tromperie de leur part, ils ont développé un système, ils le vendent.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: "accessible"

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 26/05/15 à 22:30.

      "A ce prix j’espère que le support est compris pour plusieurs années"

      Oui. C'est le coeur de métier.

      Le matériel, c'est les PC nus de LDLC (pour éviter de faire payer une licence Windows). Sauf que là il inclut le système (et les 13 DVDs ou 85 CDs) avec customisations visuelles et incluant l'accessibilité.

      Le site, je pense que manque surtout une vraie page d'accueil un peu plus explicite sur le public visé par la boîte. Et oui, ya un pb sur Témoignages. En même temps vu l'âge du projet, il n'y en a pas avec du recul). Par contre clairement faudra mieux présenter les produits et services.

      PS: les dév seront reversés aux projets (Compiz, Orca, MATE, Debian, etc). Juste l'utilisateur vivrait le libre simplement, avec stabilité et support.

      Amitiés,

      • [^] # Re: "accessible"

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et moi qui pensait que c'était GNOME, l'environnement le plus accessible ;)

        Sinon, dans les distributions misant sur l'accessibilité, il y a également Sonar GNU/Linux (et qui, pour le coup, est effectivement sous GNOME) XD

        • [^] # Re: "accessible"

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui Sonar est sous GNOME mais basé sur Manjaro. Or, le concept "rolling-release" n'est pas absolument recommandé en accessibilité, la pile graphique accessible se cassant facilement. C'est fragile.

          Quant à l'accessibilité de GNOME, si de réels efforts sont faits avec succès, elle me pose 2 problèmes:
          - pour affiner son affichage, il faut "coder" un thème, ce que tout le monde ne peut pas faire; On a besoin d'un paramétrage souple des couleurs, pointeur de souris, taille, etc.
          - du coup ca disqualifie la compatibilité avec Compiz, qui offre de super effets pour la basse vision. Donc dommage.

          Amitiés,

  • # Initiative intéressante

    Posté par . Évalué à 4.

    Je salue cette initiative, car quand on est, par exemple, malvoyant ou aveugle, et bien, ce n'est pas simple (quasiment impossible ?) de passer à du Linux sans aide extérieure. De plus, cette aide doit être spécifique et adaptée à ce type de public. Cela nécessite aussi tout un travail d'adaptation de l'environnement (raccourcis, configuration…).

    En outre, si cette société contribue, comme elle l'indique sur son site web, au développement de logiciel libre et leur adaptation pour le public visé, je trouve cela encore mieux. Cela permet d'envisager une pérennisation de votre solution et son amélioration.

    Tous mes veux de réussite à vous !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.