Revue de presse de l’April pour la semaine 39 de l'année 2012

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par j. Licence CC by-sa
19
1
oct.
2012
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[PC INpact] VLC et Blu‐ray : l’UFC et l’April refoulent la Hadopi

Par Marc Rees, le jeudi 27 septembre 2012. Extrait :

Info PC INpact : les auditions se compliquent pour la Hadopi. Elle qui souhaitait entendre le monde du Libre et les consommateurs, avant de se pencher sur le cas VLC, devra faire sans l’April ou l’UFC‐Que Choisir. Et donc trancher au plus vite le problème soulevé par Videolan.

Lien vers l’article original: http://www.pcinpact.com/news/74165-vlc-et-blu-ray-l-ufc-et-l-april-refoulent-hadopi.htm

Et aussi :

Voir aussi : http://april.org/drm et http://april.org/hadopi

[tekiano.com] Tunisie : Microsoft affiche sa casquette open source !

Par S.B.N, le jeudi 27 septembre 2012. Extrait :

Une table ronde a réunit, mercredi 26 septembre, plusieurs représentants des communautés académiques et technologiques issues à la fois de Microsoft, du monde du logiciel libre et du Ministère des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

Lien vers l’article original : http://www.tekiano.com/tek/soft/6102-tunisie-microsoft-affiche-sa-casquette-open-source-.html

[ZDNet.fr] Pour le cofondateur de Sun, l’open source a besoin d’un sponsor

Par la rédaction, le mercredi 26 septembre 2012. Extrait :

Scott Mc Nealy, cofondateur de Sun Microsystems, a accordé une interview à Techcrunch en marge d’une conférence américaine. Il revient notamment sur l’open source, avec une vision particulièrement pessimiste.

Lien vers l’article original : http://www.zdnet.fr/actualites/pour-le-cofondateur-de-sun-l-open-source-a-besoin-d-un-sponsor-39782936.htm

[Rue89] MP3, e‐books… on a vérifié, ils ne vous appartiennent pas

Par Martin Untersinger, le mercredi 26 septembre 2012. Extrait :

Rue89 a mis son nez dans les conditions d’utilisation des grandes plates‐formes de vente de culture numérisée. Prêter un e‐book ou un album à un ami ? N’y pensez pas.

Lien vers l’article original : http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/09/26/mp3-ebooks-verifie-ils-ne-vous-appartiennent-pas-235508

[Mediapart] Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz

Par Christophe Fourel, le mardi 25 septembre 2012. Extrait :

Gorz ne disait pas que ces transformations se produiraient. Il disait seulement que, pour la première fois, nous pouvons vouloir qu’elles se réalisent. C’est la raison pour laquelle il soutenait depuis longtemps les initiatives de l’économie solidaire. C’est pourquoi aussi il suivait attentivement les actions des hackers et le développement des « logiciels libres », capables, selon lui, de miner à la base le capitalisme en menaçant les monopoles.

Lien vers l’article original : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/250912/penser-la-sortie-du-capitalisme-avec-andre-gorz

[OWNI] L’impression 3D vend son âme

Par Sabine Blanc, le mardi 25 septembre 2012. Extrait :

Le fabricant d’imprimante 3D grand public MakerBot incarnait la possibilité d’un business model basé sur l’open source. Mais la polémique enfle depuis le lancement ce mois‐ci de leur nouveau modèle, qui est fermé. Certains l’accusent d’avoir renoncé à leur éthique sous la pression des investisseurs qui ont apporté 10 millions de dollars l’année dernière.

Lien vers l’article original : http://owni.fr/2012/09/25/limpression-3d-vend-son-ame

[LeMagIT] Le Premier ministre invite à l’usage du logiciel libre dans l’Administration

Par Cyrille Chausson, le lundi 24 septembre 2012. Extrait :

Le Premier ministre Jean‐Marc Ayrault a publié en fin de semaine dernière une circulaire invitant les ministères à considérer fortement les logiciels libres dans leurs choix informatiques. Parmi les recommandations de cette circulaire, la contribution aux communautés est évoquée. Un document salué unanimement par l’écosystème du Libre en France.

Lien vers l’article original : http://www.lemagit.fr/technologie/systemes-exploitation/linux/2012/09/24/le-premier-ministre-invite-a-lusage-du-logiciel-libre-dans-ladministration

Et aussi :

Voir aussi :

  • # Actualité riche

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    S'il advient occasionnellement que ces revues de presse soit des plus étriqués en terme d'intérêt, ce n'est pas le cas aujourd'hui : six articles dignes d'au moins un clic sur sept référencés, bravo. Seul bémol : qu'apporte l'article de tekiano ? Il me semble qu'en y cherchant de l'information on le trouverait, au mieux, échevelé, sans queue ni tête ; et qu'avec un peu de recule on ne puisse y voir guère autre chose qu'un laïus publicitaire débitant à tout va des arguments marketing. Ai-je complètement raté un point crucial ?

    • [^] # Re: Actualité riche

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est vrai que l'article est "risqué" :)

      Mais il y a quelques perles je trouve:

      Toutefois, il est clair que le géant américain ne souhaite pas exclure de son offre les garanties essentielles attendues par ses clients

      ce qui est assez bluffant de FUD, et

      l'entreprise privilégie la notion d'Open Source Commercial (accessible mais modifiable)

      le dernier "mais" est assez étrange, on sent qu'il y a un cul et plein de chaises :)

      L'autre chose importante, c'est que la Tunisie a été un lieu où Microsoft s'est fait connaître pour y avoir fait quelques grosses saloperies, ils rament et on pourrait y voir le sens de ce ramage.

  • # Mélange des genres

    Posté par . Évalué à -5.

    Encore une fois on nous met dans une dépêche un soupçon de politico-économique qui passe presque inaperçu sous couvert de parler de logiciels libres. Cette fois ci, l'article en question n'a quasi aucun rapport avec les LL si ce n'est qu'il est donné et pris en exemple sur une phrase en fin d'article.
    Bref, pour moi du hors sujet qui essaye de mettre dans nos inconscients du politique. Quand est ce que les auteurs comprendrons que le mouvement des logiciels libres est un mouvement apolitique ? Quand vous essayez de faire du politique (même caché), vous vous mettez, de fait, à dos une partie assez conséquente de défenseurs, de soutiens et d'utilisateurs de LL.
    Même si moi même, suite à ce commentaire, je risque me mettre à dos un assez large panel d'extrémistes qui vont se faire plaisir à coups de "inutile", j'assume et je maintien mon petit coup de gueule :)

    • [^] # Re: Mélange des genres

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      « Quand est ce que les auteurs comprendrons que le mouvement des logiciels libres est un mouvement apolitique ? »

      Pas vraiment. Pour certains le logiciels libre c'est du pragmatisme, voire de l'individualisme ; pour d'autres de l'expertise technique ; et pour d'autres encore, il s'agit bel et bien d'un mouvement culturel, social, et politique ; liste sans souci d'exhaustivité et dont les objets sont non mutuellement exclusifs.

      Nier la facette politique ne rime à rien ; même si la liberté veut que chacun puisse faire du logiciel libre sans entraves ni contraintes, et donc en particulier sans orientation politique particulière. Si l'on escamotait l'aspect politique, comment comprendrait-on alors le choix de la nomenclature « logiciels libres » ? Ou l'importance, sinon la prédominance, de licences ultra-politisée de la famille des GPL ?

      • [^] # Re: Mélange des genres

        Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 01/10/12 à 21:58.

        Pour moi, le mouvement des logiciels libres est forcément apolitique puisque qu'on y trouve des personnes de tous bords qui y sont impliquées de près ou de loin. De plus, les logiciels libres sont par nature compatibles avec tout type de politique et tout type d'économie (dans une certaine mesure).
        Malheureusement j'ai l'impression qu'un bord politique extrême s'exprime beaucoup plus sur le sujet que les autres. Sentiment amplifié et illustré par certaines dépêches de linuxfr.org

        Après qu'il y ait des mouvements politiques dans les associations n'est pas nouveau mais je trouve qu'il est difficilement acceptable de faire de la politique sous couvert de parler de logiciels libres, c'est presque du message subliminal. Ces gens qui parlent de politique en se masquant derrière le mouvement libre ne respecte pas, d'après moi, l'indépendance et la multiplicité des opinions qui sont dans le mouvement. Les deux choses doivent être distinguées dans le respect des opinions de chacun.

        Le lien incriminé dans la dépêche est clairement une tribune politique utilisé par l'auteur avec un rapport aux LL très lointain et je pense donc qu'il n'a pas sa place ici.

        • [^] # Re: Mélange des genres

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je vous rejoins sur le fait que l'article est purement politique. Il est également juste d'affirmer que le logiciel libre n'est pas son thème central. C'est un peu comme l'autre article, celui que je dénonçais, le prospectus mirosot. Finalement, nos dénonciations se ressemblent en quelque sorte, chacun décriant ce qui le rebute le plus :-).

        • [^] # Re: Mélange des genres

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 02/10/12 à 00:10.

          Pour moi, le mouvement des logiciels libres est forcément apolitique puisque qu'on y trouve des personnes de tous bords qui y sont impliquées de près ou de loin. De plus, les logiciels libres sont par nature compatibles avec tout type de politique et tout type d'économie (dans une certaine mesure).

          Liberté d'utiliser le logiciel pour TOUS usages. Pas dans une certaine mesure.

          il est difficilement acceptable de faire de la politique sous couvert de parler de logiciels libres

          Selon moi cette phrase n'a absolument aucun sens. En tous cas je ne l'ai pas saisi.

          Le lien incriminé dans la dépêche est clairement une tribune politique utilisé par l'auteur avec un rapport aux LL très lointain

          Duquel des liens parles-tu ?

          je pense donc qu'il n'a pas sa place ici.

          S'il est noté positivement, à 13 au moment auquel j'écris (en tous cas le journal en général), il a sa place ici.

          La politique c'est large comme concept.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique

          • [^] # Re: Mélange des genres

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 02/10/12 à 10:33.

            Duquel des liens parles-tu ?

            Je pense que Mynux fait référence à l'article intitulé "Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz".

            _| il est difficilement acceptable de faire de la politique sous couvert de parler de logiciels libres_
            

            Selon moi cette phrase n'a absolument aucun sens. En tous cas je ne l'ai pas saisi.

            La phrase veut dire qu'en insistant sur le côté politique des logiciels libres on risque de se mettre à dos une partie de la population. C'est d'autant plus vrai que, bien souvent, cette discussion politique est orientée à gauche donc c'est contre-productif puisqu'on risque de repousser bêtement environ 50% de la population. Le but c'est de convaincre tout le monde d'utiliser les logiciels libres.

          • [^] # Re: Mélange des genres

            Posté par . Évalué à -2.

            Liberté d'utiliser le logiciel pour TOUS usages. Pas dans une certaine mesure.

            Oui, mais c'est pas dans ce sens que j'ai mis ce bémol. "Dans une certaine mesure" puisqu'on peut toujours imaginé la possibilité d'une interdiction des logiciels libres par un gouvernement (peu probable mais possible).

            Selon moi cette phrase n'a absolument aucun sens. En tous cas je ne l'ai pas saisi.

            Sous couvert de parler de LL, on fait passer des messages politiques.

            Duquel des liens parles-tu ?

            Pas compliqué, c'est le seul lien qui parle de politico-économie : "[Mediapart] Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz". Dans le fond, aucun rapport avec les LL a part une citation très ponctuelle.

            S'il est noté positivement, à 13 au moment auquel j'écris (en tous cas le journal en général), il a sa place ici.

            Dans la dépêche, il y a d'autres éléments. Tous les autres liens sont tout à fait pertinents (d'où le 13). Il y a juste ce lien politique qui me pose personnellement problème (et sûrement pas qu'à moi). Même si le concept de "politique" est large, le lien vers l'article en question n'a pas de lien direct avec les LL.

        • [^] # Re: Mélange des genres

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          puisque qu'on y trouve des personnes de tous bords

          On y trouve assez peu de partisans de l'économie de la rareté, alors que ceux-ci sont assez bien représentés dans les autres sphères politiques.

    • [^] # Re: Mélange des genres

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le logiciel libre est apolitique, et donc tout le monde peut le reprendre.

      La revue de presse parle des logiciels libres, et peut donc remonter des articles de tous bords.

      Certes le texte sur Gorz parle avant tout de politique, et de manière très orientée, mais la conclusion sur le logiciel libre est pour le moins très forte, je cite:

      C’est pourquoi aussi il suivait attentivement les actions des hackers et le développement des “logiciels libres”, capables, selon lui, de miner à la base le capitalisme en menaçant les monopoles.

      Et le meilleur ensuite:

      Pour Gorz d’ailleurs, « la lutte engagée entre les logiciels propriétaires et les logiciels libres a été le coup d’envoi du conflit central de notre époque. Il s’étend et se prolonge dans la lutte contre la marchandisation des richesses premières ».

      C'est vrai que ça sort un peu bizarrement dans l'article, et que c'est court, mais ça parle de nos idées en se basant sur un personnage plutôt important qui est Gorz, c'est intéressant comme point de vue.

      • [^] # Re: Mélange des genres

        Posté par . Évalué à -5.

        La revue de presse parle des logiciels libres, et peut donc remonter des articles de tous bords.

        C'est que théorique… Pour l'instant, à moins que j'ai mal regardé, les dépêches de linuxfr ne font remonter que des articles d'un seul bord et d'une seule sensibilité politique…

        Certes le texte sur Gorz parle avant tout de politique, et de manière très orientée, mais la conclusion sur le logiciel libre est pour le moins très forte, je cite:
        > C’est pourquoi aussi il suivait attentivement les actions des hackers et le développement des “logiciels libres”, capables, selon lui, de miner à la base le capitalisme en menaçant les monopoles.

        Non seulement il se sert des logiciels libres pour justifier aussi bien que mal sa pensée politique, mais surtout il raconte un non-sens… Depuis quand le capitalisme = monopoles ? Pour moi, c'est bien tout le contrainte : Capitalisme = Compétition même s'il existe de rares monopoles. Le monopole via un monopole d'état c'est plutôt le jouet du communisme.

        Et le meilleur ensuite:
        > Pour Gorz d’ailleurs, « la lutte engagée entre les logiciels propriétaires et les logiciels libres a été le coup d’envoi du conflit central de notre époque. Il s’étend et se prolonge dans la lutte contre la marchandisation des richesses premières ».

        La encore, je ne suis fondamentalement pas d'accord. Il essaye toujours et encore de justifier ses propos en abattant la carte des LL alors que ça n'a vraiment rien à voir. Non seulement les LL sont totalement compatibles avec le libéralisme (il suffit de regarder le succès actuel des LL), mais en plus, selon moi, le libéralisme aide au développement des LL.

        mais ça parle de nos idées

        Non, pas vraiment. Peut être ça parle des tiennes mais en tout cas absolument pas des miennes comme tu as pu le voir :)

        Ce genre de parenthèse politique ne gène plus que tout et est dangereux. Tout d'abord parce que je suis en total contradiction avec ces idées et secondo parce que ça risque de braquer plus d'un futur utilisateur/contribution/acteur des LL qui risque de faire des raccourcis et associer du politique au mouvement des LL.

        • [^] # Re: Mélange des genres

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ce qui est amusant c'est qu'au final tu ne connais pas mes idées qui ne sont certainement pas celles de Gorz.

          Il a des idées, qui ont leur propre valeur, et il y a associé les logiciels libres, et pas de manière anodine, mais comme étant un élément au contraire majeur.

          Et donc revue de presse.

          Il y a peut-être plus d'articles venant de certains bords politiques, c'est tout à fait possible: dans la rp on remonte les articles que l'on trouve et qui abordent les LL.

          Si tu veux que l'on trouve des articles abordant le libéralisme économique et les LL, écris les et publie les dans des revues de presse en ligne :)

          • [^] # Re: Mélange des genres

            Posté par . Évalué à -5.

            Ce qui est amusant c'est qu'au final tu ne connais pas mes idées qui ne sont certainement pas celles de Gorz.

            Non, effectivement je ne connais pas tes idées mais si tu n'étais fondamentalement pas d'accord avec cet article, qui comme je l'ai déjà souligné est un article politique, tu ne l'aurais jamais mis en lien dans la dépêche. Quel aurait été alors l'intérêt de publier un article politique dont on ne partage pas les idées ? Qui plus est que ce type d'article qui font des raccourcis entre extrême gauche et LL pullulement sur le web.

            Si tu veux que l'on trouve des articles abordant le libéralisme économique et les LL, écris les et publie les dans des revues de presse en ligne :)

            La différence est que le libéralisme n'a pas besoin de se justifier en mettant en avant les logiciels libres. Le libéralisme est là, les gens l'acceptent et en profitent en majorité donc le libéralisme n'a pas besoin de se justifier. La situation est tout autre pour l'autre système économique. Ce dernier a besoin de se mettre en avant étant donné les échecs retentissants qu'il a subit partout où il a agit (et où il agit encore).
            De plus, comme déjà dit, les logiciels libres n'ont jamais été en aussi bonne santé alors que nous sommes toujours dans le même système économique et c'est tant mieux. L'un ne met pas en danger l'autre et vise versa :)

            Alors s'il vous plaît, arrêtez de faire de la politique et faites du 100% news logiciels libres sous peine d'écarter et d'effrayer une grosse majorité de la population.

            • [^] # Re: Mélange des genres

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non, effectivement je ne connais pas tes idées mais si tu n'étais fondamentalement pas d'accord avec cet article, qui comme je l'ai déjà souligné est un article politique, tu ne l'aurais jamais mis en lien dans la dépêche. Quel aurait été alors l'intérêt de publier un article politique dont on ne partage pas les idées ?

              Alors pour information, je ne suis fondamentalement pas d'accord avec les idées de Gorz sur le capitalisme.

              C'est une revue de presse. Pas une liste des articles que l'on trouve bien ou sympa, mais des articles qui parlent du logiciel libre.

              L'intérêt c'est de voir ce que la presse en ligne pense du libre, donc par essence, on s'intéresse à tous les bords sans filtre idéologique…

              • [^] # Re: Mélange des genres

                Posté par . Évalué à -5.

                Alors pour information, je ne suis fondamentalement pas d'accord avec les idées de Gorz sur le capitalisme.

                Autant pour moi alors. Je reste donc surpris par la présence d'un lien vers cet article et, de surcroît, si tu n'adhères pas aux idées qui y sont proclamées.

                C'est une revue de presse. Pas une liste des articles que l'on trouve bien ou sympa, mais des articles qui parlent du logiciel libre.

                Je comprend, mais néanmoins je pense que cet article est un article totalement politique, il n'y a rien sur le fond en rapport avec les logiciels libres. Toutefois je souligne la qualité des autres liens qui sont totalement pertinents et dont j’apprécie la justesse du sujet abordé (et que j'ai plaisir à lire). Je suis juste très surpris de voir cet article en lien dans la dépêche qui, encore une fois, selon moi n'est qu'un article politique (même s'il y a deux mots sur les LL).

                L'intérêt c'est de voir ce que la presse en ligne pense du libre, donc par essence, on s'intéresse à tous les bords sans filtre idéologique…

                Oui, je suis totalement d'accord. Vous vous intéressez à tous les bords (et c'est nécessaire) mais on sent qu'il n'y a qu'un seul bord qui revient régulièrement. Cependant je conçois que vous n'êtes certainement pas fautifs étant donné que c'est justement ce bord politique qui en parle le plus pour les raisons que j'avais déjà invoquées.

                • [^] # Re: Mélange des genres

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  C'est vrai que l'article parlait assez peu de logiciel libre, il aurait pu n'être qu'un article secondaire.

                  Pour ce qui est de la diversité, de fait, je scrute assez attentivement des articles qui seraient de sites comme le figaro, mais ils sont trop rares malheureusement. Quand j'en vois un, je suis tout content et on en parle comme tel dans le podcast :)

    • [^] # Re: Mélange des genres

      Posté par . Évalué à 2.

      Quand est-ce que les commentateurs comprendront qu'il y a presque autant de "mouvements libres" différents qu'il y a de libristes?

      Le Libre est apolitique: c'est ta décision, ton point de vue que tu partages avec toi-même?

      Nan parce que entre Richard Stallman et IBM, tu crois que le "mouvement libre", il est super uniforme en terme de définition et but?

      • [^] # Re: Mélange des genres

        Posté par . Évalué à -5.

        Le Libre est apolitique: c'est ta décision, ton point de vue que tu partages avec toi-même?

        Ce n'est pas ma décision, c'est un fait : si tu préfères, le libre est apolitique puisque il y a de nombreuses sensibilités politiques dans le/les mouvements LL. Si différents bords politiques extrêmes se retrouvent dans un même combat c'est bien que ce combat ne peut être qu'apolitique.

        Nan parce que entre Richard Stallman et IBM, tu crois que le "mouvement libre", il est super uniforme en terme de définition et but?

        Non, tout n'est pas uniforme mais si on s’interroge uniquement aux personnes, je suis certainement d'accord à 100% avec de nombreuses personnes ici au niveau des LL (avec certainement le même but). Et pourtant si on parle de politique, on s'y retrouvera totalement opposés. Donc si je viens ici, c'est pour parler de logiciels libres et sûrement pas pour parler de politique (il y a d'autres tribunes pour ça).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.