Rubygems.org, So Nice et Rubinius

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
8
24
déc.
2010
Ruby
En juillet 2009, le site rubygems.org a été lancé par la communauté Ruby pour héberger les gems Ruby. Depuis, le site est en très grand forme et vient de fêter le 100 millionième téléchargements de gems. Il vient également de passer juste devant le CPAN pour le nombre de paquets disponibles : 19 042 gems contre 19 013 modules Perl au moment de l'écriture de ces lignes (à comparer avec les 12548 packages sur PyPI et 562 packages Pear).

So Nice est une application web pour contrôler iTunes, Rhythmbox ou MPD. Elle est développée en Ruby avec Sinatra et disponible sous licence WTFPL.

Rubinius est une implémentation du langage de programmation Ruby, sous licence BSD. La version 1.2.0 vient de sortir avec :
  • Passage à LLVM 2.8
  • Améliorations des performances
  • Vérification du bytecode (particulièrement utile avec l'arrivée d'autres projets utilisant la machine virtuelle de Rubinius)
  • Des optimisations, notamment de la consommation mémoire
  • Query Agent, un nouvel outil pour débugger et remonter des informations de bas niveaux (statistiques sur le Garbage Collector par exemple)
  • Et autres améliorations et correctifs.
  • # La quantité, certes

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mais quelle est la qualité et l'utilité moyenne de ce qui est rendu disponible ?
    • [^] # Re: La quantité, certes

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est très difficile à évaluer et j'ai du mal à voir quels critères objectifs pourraient appuyer une opinion sur le sujet. Disons juste que les 100 millions de téléchargements en 18 mois doivent bien servir des gens, donc l'utilité moyenne ne doit pas être trop mauvaise.
      • [^] # Re: La quantité, certes

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ça serait intéressant d'avoir, pour ces différents sites (cpan, pypi, rubygems...), une courbe de répartition des téléchargements des packages. On doit retrouver des "block busters" qui squattent 90% et à côté des projets persos pas finis voir juste commencés, qui font des pouillièmes.
        Un système de vote où on puisse indiquer un niveau de finition (fonctionnalités, docs, tests...), ça serait pas mal, ça permettrais de faire ressortir les packages les plus intéressants.

        Note: pour PyPi, il y a pas mal de packages qui ne sont pas (encore) dessus - il est arrivé assez tard par rapport au langage et tous les développeurs n'ont pas l'habitude de mettre leurs développements dessus.
        • [^] # Re: La quantité, certes

          Posté par . Évalué à 5.

          Popcon!

          Et dire que certains ne trouvent pas Debian à la pointe de l'innovation! \o/
          • [^] # Re: La quantité, certes

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il y a aussi le système de drupal qui compte les serveurs qui viennent vérifier leurs mise à jour. Ça permet d'avoir une idée du nombre de personne qui utilise le module et une évolution de son utilisation.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: La quantité, certes

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        a comparer avec les stats de maven repository ;) 150K artifacts
    • [^] # Re: La quantité, certes

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ajouterai les choses suivantes :

      Je comprend l'enthousiasme des afficionados des projets, quelqu'ils soient, libres ou non.

      Mais j'en ai marre des aphorismes à l'emporte-pièces, que l'on lit on entend depuis des années, du genre "linux est plus sécurisé que windows", "debian à plus de paquets que les autres distributions" ou encore le tout récent "Ruby a plus de paquets que Perl".

      Si ce sont des discours que l'on tiens tous par oral, (je parle des défenseurs des logiciels libres), j'aurai tendance à dire qu'ils n'ont pas leur place à l'écrit, lieu où il est nécessaire d'argumenter, succintement ou non, et le plus justement possible.

      J'ai souvent l'impression que l'argumentation (doit-on parler de marketing ?) est la même que celle d'en face, celle des logiciels propriétaires, et cela me déçoit.

  • # comptage module perl

    Posté par . Évalué à 3.

    modern perl a déjà commenté le résultat : http://www.modernperlbooks.com/mt/2010/12/counting-modules.h(...)

    les résultat sont pris de cpan.org et ils ne sont pas à jours depuis des années (http://www.cpan.org/modules/00modlist.long.html : This Perl 5 Registered Module List document is currently not being maintained and is several years out of date.) .
    search.cpan.org est bien plus proche de la réalité :

    21616 Distributions, 89027 Modules

    on est bien loin des 19000 :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.