Sortie de CentOS 5

Posté par . Modéré par j.
0
19
avr.
2007
Linux
Un mois après la version bêta, la version 5 de CentOS est sortie. Elle repose principalement sur la Red Hat Entreprise Linux 5.

CentOS est une communauté de contributeurs et d'utilisateurs Open-Source qui propose une distribution qui se veut 100% compatible avec la RedHat Entreprise Linux en parfait respect avec les règles de redistributions de RedHat. Les seules modifications de CentOS sont la suppression des noms, références et artwork appartenant à RedHat. CentOS est principalement destinée aux utilisateurs désirant une distribution de type entreprise sans le coût de la certification et des services.

La version 5 est disponible pour les architectures i386 et x86_64 en 6 CD ou 1 DVD sur l'un des nombreux miroirs. Les versions pour PowerPC, IA64 et Sparc devraient être bientôt disponibles (pour rappel la version 4 supporte i386, ia64, ppc, s390, s390x et x86_64). Par rapport à la version 4, il s'agit d'une grosse mise à jour des logiciels plutôt qu'une révolution, voici les changements majeurs :
* Linux 2.6.18
* glibc 2.5
* Xorg 7.1
* gtk+ 2.10.4
* GNOME 2.16
* KDE 3.5
* Un meilleur support bureautique avec Compiz et AIGLX
* Support de la virtualisation grâce à l'hyperviseur de Xen
* ..
  • # Preums !

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Rapelons que RHEL5, sur laquelle est basée CentOS5, est elle même basée sur Fedora Core 6:
    http://linuxfr.org/2006/10/25/21526.html
    • [^] # Re: Preums !

      Posté par . Évalué à  1 .

      Merci pour cette précision, je me demandais justement comment se positionnait Fedora par rapport à cette RHEL.

      Finalement, la CentOS ne joue pas la carte de la "nouveauté" mais plutot de la stabilité. Pour les plus curieux et avides de nouveautés, la fedora 7 sortira le 24 Mai normalement, la Test 4 ces jours ci, et la Test 3 est déjà utilisable sans trop de soucis.
      • [^] # Re: Preums !

        Posté par . Évalué à  0 .

        > Finalement, la CentOS ne joue pas la carte de la "nouveauté" mais plutot de la stabilité.

        Faut le dire vite, vite, vite.
        RHEL 5 a Selinux, Xen, GFS, Linux 2.6.18, glibc 2.5, Xorg 7.1, etc...
        A la sortie d'une RHEL, tu as ce qui était blending-edge 4 ou 6 mois avant.
        Il n'y a que les distributions qui sortent aujourd'hui qui sont plus à jour (sauf Debian :-)).
        • [^] # Re: Preums !

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Faut le dire vite certe mais c'est le but de la Fedora par rapport a RHEL, Fedora permet de se faire plaisir au niveau fonctionnalités puis ensuite, RHEL gèle la Fedora qu'ils trouvent la plus stable et commencent à ajouter les fonctionnalités entreprise dessus et leurs offres de support (support 24x7, certifications, etc ...).

          Le truc bien avec CentOS est de pouvoir avoir une RHEL sans support, mais disposant d'une grande base d'aide (forums, ternet ...) et permettant de tourner un serveur basé sur RedHat si les contraintes commerciales (qui a dit Oracle ?) nous obligent.

          • [^] # Re: Preums !

            Posté par . Évalué à  2 .

            et permettant de tourner un serveur basé sur RedHat si les contraintes commerciales (qui a dit Oracle ?) nous obligent.


            Euh... si tu as CentOS, Oracle ne fait pas de support: redhat est certifié, pas centos...

            Et si t'as acheté une license oracle mais que tu rechignes à prendre une license RedHat, nécessaire pour l'obtention du support de la DB, on peut appeler ça une économie mal placée...

            Par contre, dans une politique du moindre coût, on peut parfaitement envisager une parc d'entreprise mixte RedHat+CentOS avec des RedHat pour les applications avec des règles strictes pour le support et du CentOS pour tout ce qui reste (infrastructure, lamp, réseau, ...). L'avantage étant que les deux produits étant terriblement proches, on peut gérer le parc de manière unifiée et on a pas besoin de former le personnel pour chaque distro (ce qui est le cas si on a un parc mixte RH/Debian, par exemple)
  • # Bonne nouvelle !

    Posté par . Évalué à  1 .

    Ca faisait un moment qu'on l'attendait.
    Petit rappel, la durée de vie (support, maj) de cette distro (comme RHEL) est de 7 ans ! Un sacré atout...
    Un bon point pour CentOS, c'est qu'il font un "rebuild" pour i586, ce que RedHat ne fait pas. A noter que celui-ci n'est pas encore dispo pour CentOS 5. Autre "plus-values" appréciables de CentOS (par rapport à RHEL), c'est qu'ils font un "Server CD" (install de base pour serveurs) et un LiveCD; pareil, ça devrait venir plus tard pour la v5...

    J'utilise la v4 depuis un moment, et j'ai particulièrement apprécié le fait que des binaires produits avec cette distro ont fonctionné sans problêmes sur les autres.

    Merci à l'equipe derrière CentOS, et bien sûr RedHat :-)

    Un petit lien: la liste des dépôts de packages:
    http://wiki.centos.org/Repositories
    (attention au mixage des dépôts tout de même...)
    • [^] # Re: Bonne nouvelle !

      Posté par . Évalué à  3 .

      > Un bon point pour CentOS, c'est qu'il font un "rebuild" pour i586

      RHEL est optimisé pentium (mais se limite aux instructions i386). Pour les quelques cas où il y a un intérêt, il y a des paquets spécifiques (i686). Ils sont installés automatiquement.

      De plus, j'aimerai bien voir un bench qui montre un gain. Ça fait depuis des années que RH/Fedora est "critiqué" pour proposer du i386, ça fait depuis des années que personne n'a montré que ça pénalisait les performances.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.