Sortie de FFADO 2.1.0

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nÿco et Florent Zara. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags : aucun
18
19
sept.
2012
Son

La version 2.1.0 de FFADO vient d’être publiée. FFADO est une solution libre de prise en charge des périphériques audio basés sur FireWire pour GNU/Linux. Elle comprend en particulier un pilote et une interface de mixage des signaux (ffado-mixer).

Cette version améliore la stabilité et apporte des corrections de bogues, ainsi que la compatibilité avec un nombre grandissant de matériels (voir la suite de la dépêche).

FFADO est le fruit du travail d’une équipe de développeurs bénévoles : Daniel Wagner, Pieter Palmers, Philippe Carrière, Adrian Knoth, Arnold Krille, Jonathan Woithe.

De nombreuses interfaces audio sont encore incomplètement ou pas du tout prises en charge. De plus, FFADO ne fonctionne qu’avec le serveur de son JACK, ce qui le destine plutôt à un usage spécifique (musique assistée par ordinateur) qu’à un usage multimédia courant.

Nouveautés dans FFADO 2.1 :

  • amélioration significative de la prise en charge de la pile FireWire juju des noyaux récents ;
  • prise en charge du mode freewheeling et de l’opération set-buffer-size de JACK ;
  • consommation processeur réduite ;
  • règles udev permettant de donner à l’utilisateur l’accès au fichier de périphérique audio correspondant. Les règles udev étaient déjà inclues dans certaines distributions, dont Debian. L’idée est de donner au groupe audio la possession du fichier /dev/fw* correspondant à l’interface audio lors de son branchement ;
  • Streaming plus stable ;
  • corrections de bogue divers, notamment un plantage lors de la modification de l’horloge système, et des erreurs à la fermeture (accès mémoire invalides, situations de compétition — race conditions —) ;
  • amélioration du code pour une compilation plus propre avec les versions récentes de gcc ;
  • amélioration de ffado-diag pour faciliter le débogage ;
  • prise en charge de nombreux nouveaux périphériques audio (voir l’annonce sur le site du projet).
  • # Compilation

    Posté par . Évalué à 2.

    J'utilise la distribution Tango Studio (basée sur ubuntu donc debian) et je me demandais quelle était l'option la plus pertinente afin de pouvoir installer cette nouvelle version de FFADO.

    Connaissez vous des dépôts qui la proposent packagée ?

    Sinon je peux la compiler, je n'ai jamais eu à faire ça avant (merci debian), d'après le README il suffit de lancer :
    $ scons
    $ scons install

    Mais que se passe t il avec la version déjà présente sur le system ? Vais je avoir des problème lors de la mise à jour du paquet de la version de tango studio si celui ci se mets à jour ?

    Je suis preneur si vous avez des conseils ou de la doc j'ai pas peur de RTFM.

    • [^] # Re: Compilation

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne sais pas. J'utilise la version packagée Debian qui est assez proche de la 2.1.0 (d'après un développeur) et je n'ai pas cherché à changer.

      J'éviterais d'avoir deux versions installées, donc pour compiler et utiliser la version 2.1.0, je préférerais supprimer la version packagée, et forcer les dépendances à rester, mais ça génèrerait un conflit. En fait sur mon système, je crois qu'un seul paquet est concerné : jackd2-firewire.

      Si la version Tango est ancienne, une solution peut-être propre pourrait être d'utiliser la version de Debian qui est récente.

      La liste de discussion des utilisateurs est très réactive, même si les développeurs ne connaissent pas forcément toutes les spécificités de chaque distribution. Ça peut valoir le coup d'y poser la question.

  • # fil de feu

    Posté par . Évalué à 2.

    excusez ma question. MAis le firewire a-t-il encore de l'avenir ?

    j'ai comme l'impression que beaucoup de périphérique audio sont passé en USB.

    • [^] # Re: fil de feu

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ca dépend de tes besoins, nombres de canaux, fréquence d'échantillonnage… et un peu de la puissance de ta machine. Si c'est pour numériser un signal stéréo à 44KHz/24bits vers un fichier sur disque, l'USB fera l'affaire (on trouve des appareils jusqu'à 8 voies en USB2). Si tu as 16 voies en 96KHz/48bits et que tu veux des flux continus pour faire des traitements temps réel, tu risques d'avoir besoin de passer à du matériel pro en firewire.

      Les personnes qui font du son dans mon labo utilisent du matériel genre Fireface 800, je ne pense pas que l'USB suive pour la numérisation et surtout le traitement temps réel (l'USB semble plus orienté paquets de données, là où le firewire a été pensé flux).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.