Sortie de la version 2008.0 du CD d'installation de Gentoo

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
6
juil.
2008
Gentoo
Après quelques errements au sein de la Gentoo Foundation, celle-ci est fière de nous annoncer la sortie de la version 2008.0 de son CD d'installation. Baptisé du nom de code "It's got what plants crave" (Ce dont les usines ont besoin), il contient de nombreuses innovations telles qu'un nouvel installateur, une meilleure prise en charge du matériel, ainsi qu'une gestion entièrement revue des profils.

Le LiveCD est désormais basé sur Xfce (à la place de GNOME) et les LiveDVD ne sont plus disponibles pour le moment. Leur disponibilité est envisageable dans un futur proche. Quelques détails supplémentaires sur le contenu de ce nouveau CD d'installation :

  • Nouvel installateur : Désormais, seule l'installation sans la prise en charge du réseau est possible. L'installation se fait exclusivement depuis l'arbre portage présent sur le disque. Des améliorations ont été apportés au gestionnaire de partitions

  • Meilleure compatibilité matérielle : L'utilisation de noyau 2.6.24 apporte des changements significatifs depuis la dernière version (2007.0)

  • Nouvelle gestion des profils : Cette restructuration du système de profils permet de réduire les confusions dans l'esprit de tous et de mieux factoriser le code, nettoyant un certain nombre de redondances. Pour l'utilisateur final, les nouveaux profils se trouvent dans /usr/portage/profiles/default/linux/ au lieu de /usr/portage/profiles/default-linux/. Consulter le guide de mise à jour Gentoo pour cela.

  • Environnement et LiveDVD : Afin de gagner de la place, il a été décidé de remplacer GNOME par XFCE. La conséquence directe de ce choix est que l'installation binaire ne propose plus que XFCE, mais rien ne vous empêche de compiler et d'installer GNOME ou KDE (ou autre chose d'ailleurs). De plus, la génération des images DVD ayant connu quelques problèmes, leur sortie a été retardée.

  • Nouveautés logicielles : En plus du noyau 2.6.24, cette nouvelle version embarque Portage-2.1.4.4, gcc-4.1.2, Xfce-4.4.2 et glibc-2.6.1

  • # Hooray !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Après la série noire qu'a connu la fondation ca va faire beaucoup de bien à la communauté.
    De nouveaux média d'installation vont également nous faciliter la tâche pour le support du matériel récent. Une excelente nouvelle donc.
    Pour ma part, je vais basculer au profile 2008 sur-le-champ !
  • # Installer par USB

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-ce que maintenant installer une gentoo par USB est possible, ou bien est-ce toujours ''non supporté'' et pas possible ? (car le module vfat serait compilé mais pas le codepage 437)
    • [^] # Re: Installer par USB

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      si la compilation du kernel t'empêche d'installer ta gentoo comme tu veux ... rien ne t'empêche d'utiliser un livecd plus adapté a tes besoin (peu importe la distribution ...) et de faire une bonne vieille installation en chroot (quand même plus sympa que le GLI ... enfin a mon goût ...)
      • [^] # Re: Installer par USB

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En effet la force de Gentoo c'est d'être installable depuis n'importe quel média. Je n'ai presque jamais utilisé les live CD Gentoo personnellement.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: Installer par USB

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Le liveCD est quand meme bien sympa pour installer une gentoo meme en mode console, il est aussi super pratique pour depanner les autres distribs ... ;-)
          • [^] # Re: Installer par USB

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            oui ^^ ... il a depuis longtemps une excellente détection du materiel ... mais va savoir pourquoi ... a chaque fois que je veux installer une gentoo, je n'ai jamais un livecd gentoo sous le coude ... et quand tu sais faire l'install en chroot ... la flemme de le télécharger !
      • [^] # Re: Installer par USB

        Posté par . Évalué à 3.

        Sauf que j'aime pas les CD. Et vu que je voulais installer la version 64bit, fallait que je trouve un liveCD avec un noyau amd64, et j'en avais pas sous la main... du coup j'ai pris l'option sauvage ''partoche sur le disque dur'' mais ça aurai quand même été plus simple si le noyau du liveCD incluait le module cp437 dans son initrd.

        Et j'avais essayé de lire le liveCD avec une autre distro, sauf que le squashfs il en voulais pas naturellement ...
  • # Installation à partir d'un clef USB

    Posté par . Évalué à 3.

    J'aimerais également savoir si il est possible de l'installer à partir d'une clef USB ? J'ai pu y arriver facilement avec Debian mais je connais très peu Gentoo. Le but de la manip est de l'installer sur un EEE.
    • [^] # Re: Installation à partir d'un clef USB

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Hum, installer Gentoo sur un eeePC n'est pas une bonne idée, car ce type d'ordinateur n'est pas fait pour compiler des logiciels (processeur peu puissant, peu de ram, et un medium de stockage qui n'est pas prévu pour de nombreuses écritures (songe au nombre d'écriture que représente la compilation d'un simple logiciel)).
      Après c'est toujours possible, si tu "cross-compiles" tes logiciels depuis un autre PC ou que tu utilises un autre mediumpour tes partitions temporaires tel que nfs ou un disque dur externe.
      • [^] # Re: Installation à partir d'un clef USB

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour ce qui est de la puissance c'est pas le top mais bon je suis pas pressé, la compilation prendra le temps qu'il faut (j'ai passé la ram à 1Go quand même). Sinon pour les cycles d'écriture ce n'est pas un problème car de toute façon je l'ai pris pour qu'il serve de "pc-cobaye" et puis j'utilise surtout des clés USB pour tout ce que je fait. En tout cas merci pour ta réponse Vincent, cependant tu ne m'as pas fait de remarques sur d'éventuels problèmes que Gentoo pourrait poser pour booter sur une clé, il n'y en a donc pas ?
        • [^] # Re: Installation à partir d'un clef USB

          Posté par . Évalué à 2.

          En faite la réponse a été donnée dans d'autres message. Merci à tous.
          • [^] # Re: Installation à partir d'un clef USB

            Posté par . Évalué à 3.

            J'utilise sysrescuecd pour installer gentoo soit par cd soit par clé usb selon la machine.
            • [^] # Re: Installation à partir d'un clef USB

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              estimation a la louche d'une compilation de gnome (tout complet) sur ton EEE ... 2 bonnes journées :-D ... toujours motivé ?

              le deuxième problème que tu peux rencontrer c'est sur la capacité de stockage ... rien que l'arbre de portage c'est au minimum 500 mo, ajoute a ça toutes les sources que portage téléchargera avant de les compiler ... ça ne va pas être une partie de plaisir

              Bon ... tu peux y arriver, gentoo s'installe sur a peu près tout et n'importe quoi ... mais pour une première installation de gentoo je ne trouve pas que c'est la machine idéal.

              Sinon pour ton problème de kernel avec ta clef usb ... tu devras compiler toi même ton noyau (tu comptais quand même pas utiliser le kernel du livecd qui embarque le support pour 36 000 matos hein !? :-D )
              En parlant de kernel il y avait un ebuild spécialement fait pour l'eee (eeegentoo il me semble) qui te permetais d'avoir les sources du kernel patché avec ce qu'il faut pour certain matériel spécifique de l'EEE ... quelqu'un sait ce que c'est devenue ça ? je le trouve plus O_o
      • [^] # Re: Installation à partir d'un clef USB

        Posté par . Évalué à 2.

        Une solution est de compiler sur une autre machine et de copier sur l'eeepc au terme.

        Sinon, chroot via nfs/cifs je sais pas ce que ca donne, mais j'ai fait ce genre d'horreur recemment sur sshfs. Evidemment ca n'est pas tres rapide, mais c'est quand meme mieux que compiler sur le CPU du eee.

        (au final j'en ai eu marre et j'ai mis une eeexubuntu, le systeme gentoo/eeepc est trop fastidieux a tenir a jour pour moi)
  • # Chroot

    Posté par . Évalué à 10.

    Rien de tel qu'une installation en chroot via une autre distrib pour installer un gentoo ! :)
  • # ouf. á temps!

    Posté par . Évalué à 5.

    ouais ,je me suis installé ma premiere gentoo la semaine derniere (etant un admin debian convaincu) sur une machine virtuelle en suivant la methode typique par chroot , et j en suis ravi,parce que ça permet de se mettre les idées claires sur pas mal de choses.
    Du coup , chaud comme la braise,j ai jeté un coup d oeil a "debian from the scratch" et "linux from the scratch":
    Autant le premier est une install debian á la sauce gentoo , autant le deuxieme n est qu un authentique ode á la compilation...
    Pour en revenir á gentoo,c est pas mal du tout (surtout l install) mais devoir autant compiler,faut quand même avoir du temps devant soit,je trouve :)
    • [^] # Re: ouf. á temps!

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour en revenir á gentoo,c est pas mal du tout (surtout l install) mais devoir autant compiler,faut quand même avoir du temps devant soit,je trouve :)

      Ben, autant je faisais encore l'éloge d'Archlinux dans un autre journal pas loin d'ici, autant à après de nouveaux déboires sur d'autres paquets tiers, je pense retourner sous Gentoo.
      Car lorsque tu n'arrives pas à compiler un programme sous Archlinux, tu te perds très vite.
      Or sous Gentoo, du fait que tu sois à l'origine de ton "paquetage" et de la façon dont il est fait, tu arrives plus facilement à localiser le problème.

      Quant à aimer compiler, comme je ne compte plus utiliser les bureaux gnome et kde dans un avenir immédiat, ça va aller beaucoup plus vite. :)
      • [^] # Re: ouf. á temps!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        j'ai également tenté de revenir a du précompilé ... a chaque fois quelque chose ne me plais pas ... j'essaie de faire un rpm (ou un deb) puis je m'arrache les cheveux ... bon je crois que c'est définitif ... gentoo for life !

        ceci dit ... pour limiter les compilation au maximum je reste dans la branche stable tant que je peux ... et quand je "démask" un ebuild je précise bien la version de ce que je veux pour repasser en stable des que possible ....
        si gentoo est toujours a la bourre sur les sorties de logiciels, a mon avis ce n'est pas pour rien, quant kdelibs passe en stable ... y a pas intérêt qu'une revision sorte 2 jours après ! :-D
        enfin bien utiliser c'est supportable (et avec 2 coeurs ou 4 coeurs ... c'est que du bonheur ! :-D)
        • [^] # Re: ouf. á temps!

          Posté par . Évalué à 3.

          j'ai également tenté de revenir a du précompilé ... a chaque fois quelque chose ne me plais pas ... j'essaie de faire un rpm (ou un deb) puis je m'arrache les cheveux ... bon je crois que c'est définitif ... gentoo for life !

          Je crois qu'on peut parler de "déformation professionnelle" dans ce cas-ci :), j'ai du mal avec
          les distros binaires, tout semble différent, compliqué dés lors qu'il sagit de personnalisation.

          si gentoo est toujours a la bourre sur les sorties de logiciels,...
          Il me semble au contraire, que Gentoo devance souvent les autres distros.
          Et puis, c'est tellement simple d'adapter un ebuild à une version rc/svn plus récente ou de maintenir sa propre branche. (merci layman qui devrait pour autant être dispo par défaut)

          enfin bien utiliser c'est supportable (et avec 2 coeurs ou 4 coeurs ... c'est que du bonheur ! :-D)
          C'est clair, la question ne se pose presque plus à présent avec nos gigas de ram entre autre, cela dit, je ne compilerait pas les gros paquets kde-gnome pour autant :).

          Gentoo c'est trop bon!
        • [^] # Re: ouf. á temps!

          Posté par . Évalué à 2.

          > j'ai également tenté de revenir a du précompilé ... a chaque fois quelque chose ne me plais pas ... j'essaie de faire un rpm (ou un deb) puis je m'arrache les cheveux
          Pareil, jusqu'à ce que je découvre Arch, où les PKGBUILD sont encore plus simples (si si, c'est possible) que les ebuilds :)
          • [^] # Re: ouf. á temps!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et moi qui ai essayé de faire des spec.rpm venant d'ArchLinux ... Je crois que je ne recommencerait plus.
            En plus rpm ne fait même pas tout ce que pacman fait :(
          • [^] # Re: ouf. á temps!

            Posté par . Évalué à 2.

            Concernant la gestion des dépendances, existe t-il un moyen de les spécifier dans un seul fichier, un epu comme sous Gentoo avec les "Use Flags" insérés dans /etc/make.conf?

            Ça doit certainement exister

            Autre chose, comment spécifier les "patch" à appliquer pour tel paquet ABS?
            Je n'ai pas trouvé de références rapides dans le fichier PKGBUILD généric et sur Google.

            merci
            • [^] # Re: ouf. á temps!

              Posté par . Évalué à 2.

              > Concernant la gestion des dépendances, existe t-il un moyen de les spécifier dans un seul fichier, un epu comme sous Gentoo avec les "Use Flags" insérés dans /etc/make.conf
              Non, il n'y a pas d'équivalent des use-flags sous Arch.

              > Autre chose, comment spécifier les "patch" à appliquer pour tel paquet ABS?
              customizepkg est fait pour ça.
        • [^] # Re: ouf. á temps!

          Posté par . Évalué à 2.

          Essaye Slackware avec les deux script que j'ai publiés ici :
          http://linuxfr.org/forums/47/25456.html
  • # Une salve d'encouragements mérités pour tous les acteurs de Gentoo!

    Posté par . Évalué à 10.

    Je profite de cette dépèche pour lancer un appel à l'encouragement de tous les acteurs intervenant de près ou de loin dans cette magnifique distribution. J'ai suivi de loin les épisodes relatifs à la fondation Gentoo mais je sais qu'un énorme travail de fond administratif a dû être mis à bien jusqu'à récemment, où le statut de la fondation a pu être stabilisé.

    Je suis un enthousiaste de Gentoo et j'ai envie de dire qu'il s'agit de la meilleure distribution. En tempérant un peu mon enthousiasme et pour que tout le monde me comprenne bien, il s'agit d'une distribution fantastique parce qu'elle permet, en outre, de se rendre compte, d'un seul coup d'oeil, quelles sont les possibilités offertes ou supportées par un programme (ou un paquet). Cet avantage est lié aux USE flags. Je n'en vraiment réalisé l'importance que récemment, en explorant de manière moins superficielle que d'habitude, l'une des distributions binaires.

    Contrairement aux distributions classiques, c'est l'utilisateur de Gentoo qui sélectionne les paquets à compiler. Cette compilation s'accompagne, via portage, d'une facilité qui n'existe nulle part ailleurs, les USE flags. Ceux-ci permettent de sélectionner, entre autres, les dépendances avant la compilation.

    Rien que cette fonctionnalité permet de constater, par exemple, que exim peut être lié à MySQL, PostgreSQL, Radius, etc, que emacs supporte aussi Kerberos... On a déjà un aperçu de ce qu'une application ou une bibliothèque est capable de faire avant de l'installer. On a donc déjà une idée de là où il faut chercher au cas où l'on se poserait des questions.

    Outre cette possibilité, un autre avantage en découle: on a le choix des dépendances. Que ce soit pour obtenir un système complet ou minimal, ou bien pour s'assurer qu'un programme supporte telle ou telle option, on règle son système «grain par grain». Ce n'est pas aussi visible dans les distributions binaires, où les gestionnaires de paquets sélectionnent pour nous les dépendances, en fonction des recommandations. Avec Gentoo, c'est évident, on a toute l'info devant les yeux.

    Ceci implique que les développeurs de Gentoo, ainsi que les responsables des paquetages, doivent passer un temps parfois énorme à la mise en œuvre des ebuilds, à la résolution des dépendances, à la résolution des blocages entre paquets, etc. Je ne veux pas dire que ces personnes font plus ou moins que les autres voire plus ou moins bien mais juste que leur travail mérite qu'on les encourage vivement -- tout comme les autres d'ailleurs, sans doute mais en tout bon enthousiaste de Gentoo que je suis... ;-)

    Pour finir, d'un point de vue personnel, j'ai «essayé» (sans vraiment approfondir, je l'admets volontiers) d'autres distributions mais je n'ai jamais pu me résigner à me passer de Gentoo car j'ai toujours eu l'impression qu'il me manquait quelque chose...
    • [^] # Re: Une salve d'encouragements mérités pour tous les acteurs de Gentoo

      Posté par . Évalué à 5.

      Je suis d'accord avec ton "enthousiasme" ;). J'ai vraiment été bluffé lorque j'avais essyé Gentoo la doc est abondante et de qualité l'installation en chroot et marrante et permet d'apprendre plein de truc et les USE flags sont vraiment bien pensés pour une compilation précise. Si on ne veut pas du tout de support qt un petit "-qt" et le tour est joué pas besoin de s'amuser avec les ./configure à chaque compilation.

      C'est d'ailleurs la seule distribution où j'ai compilé sans jamais rencontré d'erreurs :p. Bon OK je n'ai jamais créé moi même mes ebuilds mais ça prouve que ceux présents de base dans portage sont bien fait.
  • # Chipotons sur les mots

    Posté par . Évalué à 5.

    Ce qui m'amuse toujours lors de chaque nouvelle release Gentoo, c'est qu'on voit soudain tout un tas de gens parler de la dernière mouture (2008.0 en l'occurrence) de Gentoo/Linux, le système en général.

    Or la nuance qui semble être rapidement oubliée à chaque fois, c'est que ce n'est pas la release de la distribution elle-même qui se voit portée une version plus avant, c'est la release du LiveCD d'installation.
    Le système lui, s'il est mis à jour régulièrement, est déjà en 2008.0 depuis un moment (quelques mois pour ma part), dispose déjà d'un noyau 2.6.24 (voire plus), etc.

    Ce qui est appréciable (entre autres) dans cette release, c'est que dans le cadre d'une installation toute fraîche, on partira d'un stage3 bien plus à jour. On évite ainsi une grosse partie des mises à jour à effectuer depuis un stage3 2007.1, dont certaines sont pour ainsi dire sensibles.
    Moi ça m'arrange, j'ai justement quelques serveurs à installer prochainement sur de vieilles babasses.

    Bon, et bien entendu je me réjouis de cette annonce et j'invite les curieux à tester Gentoo. Surtout ceux qui ont peur de ne pas y arriver ; installer Gentoo est un processus manuel mais ô combien pédagogique.
    • [^] # Re: Chipotons sur les mots

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Moi ça m'arrange, j'ai justement quelques serveurs à installer prochainement sur de vieilles babasses.

      Tu peux aussi faire un build server et propager les nouveaux paquets, methode recommandee pour les clusters.
    • [^] # Re: Chipotons sur les mots

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est pour cela que j'ai parlé de la version du CD d'install et non de la version de Gentoo. On peut bien sur parler de version des profiles mais c'est bien une des seules choses qui soit versionné chez eux !
  • # It's got what plants crave?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Juste au passage, j'aurais plutôt tendance à traduire "plants" dans ce contexte par "plantes". Je crois y voir une référence au film Idiocracy (http://www.imdb.com/title/tt0387808/quotes), que je vous conseille, par ailleurs, si vous avez un peu de temps à tuer (;

    Gentoo's got electrolytes!
  • # Mise à jour mineure: 2008.0-r1

    Posté par . Évalué à 1.

    Suite à certains petits problèmes rencontrés, une nouvelle révision 2008.0-r1 des LiveCD pour les architectures x86 et amd64 a été diffusée.

    Les problèmes fixés sont:
    - Problème de boot pour le LiveCD x86/amd64 lors de la copie du noyau et du initramfs dans le tmpfs.
    - La taille de l'image du LiveCD amd64 dépassait la capacité ordinaire d'un CD 700Mo.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.