Sortie de m23 rock 12.4 avec gestionnaire d'adresses IP

16
19
déc.
2012
Supervision

La nouvelle version de l'outil de déploiement de systèmes Linux m23 rock 12.4 arrive juste à temps pour les fêtes de Noël, ainsi que les administrateurs pourront profiter des fêtes de fin d'année pour l'installer définitivement ;-)

Elle comprend désormais un gestionnaire d'adresses IP pour les ordinateurs et périphériques (imprimantes réseau, par exemple) n'étant pas des clients m23. Des clients m23 appartenant à des sous-réseaux différents du sous-réseau du serveur m23 peuvent dès à présent être installés et administrés.

Qu'est-ce que cet m23?

m23 est un programme pour un serveur Debian qui est contrôlé en utilisant un navigateur web. Il offre aux administrateurs la possibilité d'installer des postes clients physiques ou virtuels avec Linux ((X/K)Ubuntu, Debian, LinuxMint, openSUSE, Fedora et CentOS via le réseau, de les mettre à jour, de les grouper, d'y installer ou désinstaller du logiciel ou d'y envoyer des scripts ou des fichiers, de faire des sauvegardes, d'intégrer des clients existants (basés sur .deb) et de faire une installation de masse.

La nouvelle version est disponible en français, anglais et allemand sous forme de mise à jour de l'interface m23 ou de la ligne de commande (APT) du serveur, sous forme d'ISO pour l'installation d'un serveur m23, sous forme d'une machine virtuelle pré-installée pour l'expérimenter ou comme .deb pour l'installation sur un système Debian (Lenny ou Squeeze).

Qu'y a-t-il de nouveau?

Gestion des adresses IP et DHCP

Le nouveau gestionnaire d'adresses IP permet à l'utilisateur d'affecter des paramètres réseau spécifiques à une adresse MAC ou un nom de client, de sorte que les valeurs désirées seront envoyées à l'appareil concerné via DHCP. Outre ces affectations particulières, des plages d'adresses peuvent être définies, parmi lesquelles les adresses IP peuvent être assignées dynamiquement (par exemple pour les ordinateurs portables). Des paramètres particuliers (par exemple le nom du client, l'adresse MAC) ou des plages d'adresses IP spécifiques peuvent désormais être réservés. Ainsi, m23 ne pourra pas les utiliser à tort pour les clients m23.

Gestion des sous-reseaux

Concernant la gestion de sous-réseaux, le format du fichier dhcpd.conf, contenant les paramètres d'un client du serveur DHCP, a dû être ajusté. Lors de la mise à jour du serveur m23, l'ancien format du fichier sera converti automatiquement.

Pour des clients dans des sous-réseaux différents de celui du serveur m23, un démarrage réseau et l'administration sont désormais possibles. Pour ce faire, un relais DHCP doit être actif sur les routeurs transmettant les requêtes DHCP des clients m23 vers le serveur m23 et du serveur m23 vers les clients m23.

Réinstallation et/ou ré-exécution des taches en attente

Les clients m23 peuvent désormais non seulement être totalement remis à zéro, mais il est également possible de ré-exécuter toutes les tâches n'ayant jamais été exécutées sur ces clients ou bien de restaurer ces derniers dans l'état initial qu'ils avaient après leur ajout dans m23.

Le futur

De plus, quelques développements d'envergure sont en gestation. Par exemple, la réécriture de l'API orienté objet ; cette nouvelle API V2 remplacera à terme l'ancienne.

Il existe maintenant un schéma de partitionnement supplémentaire définissant la taille pour la partition de swap comprise entre 2 Go et 4 Go.

Dans le centre de contrôle des info-bulles concises apparaissent plus longtemps lorsque le pointeur de la souris est sur une icône.

La boîte de dialogue pour le partitionnement et le formatage utilise maintenant jQuery pour l'ouverture et la fermeture du menu et enregistre la position sur la page; ainsi, vous pourriez presque croire que m23 est un programme installé localement.

Et comme toujours, il y a une multitude d'autres changements mineurs et majeurs ainsi que des nouveautés à découvrir. Pour voir la liste complète des changements, visitez le site web de m23.

  • # retours

    Posté par . Évalué à 2.

    il y a des gens qui utilisent m23 qui peuvent faire des retours d'expérience ?

    • [^] # Re: retours

      Posté par . Évalué à 0.

      Salut,

      Je parle au nom de l'apprenti qui mets en place l'outil chez nous, donc il se peut que mes propos ne soient pas 100% juste.

      On est en train de mettre en place m23 pour l'install automatique des postes clients sous Linux. Cette solution a été préférée à FAI (http://fai-project.org/), car plus intuitif grâce à son interface graphique complète.

      Par contre, on a un soucis lors de l'ajout des clients, à priori lorsque un client se connecte à m23 pour lancer l'install, celui-ci n'est pas bien reconnu. Je n'ai pas plus d'infos la dessus, mais c'est peut-être un pb lié à bootp/pxe (on a OPSI sur la même machine).

      • [^] # Re: Problème avec opsi co-installé

        Posté par . Évalué à 1.

        Bonjour,

        peut-etre que nous pouvons t'aider avec ton problème, si tu nous décris ta constellation dans le forum de m23 (préférablement en anglais, francais possible s'il n'y a pas d'autre possibilité). N'oublie pas de repondre aux questions (que tu trouves à la page avec le mage et sa boule de cristal) d'abord, pour que nous pouvons te suivre.

        Viele Grüße,
        Maren

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.