Revue des nouveautés de Glances 2.2

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
35
15
déc.
2014
Supervision

Glances permet de juger l'état de sa machine, ou d'une machine distante, à l'aide d'un tableau de bord en mode console/terminal ou Web. La version 2.2 a été mise en ligne et apporte son lot de nouveautés que nous allons parcourir ensemble dans cette dépêche:

  • installation simplifiée ;
  • centralisation de la supervision de vos machines à partir d'un mode "super client" ;
  • amélioration de la fonction de graphe ;
  • nouvelle fonction de tri des processus ;
  • amélioration de l'interface console/terminal.

Exploiter inotify, c’est simple

87
24
nov.
2014
Linux

Intégré à partir de Linux 2.6.13, le mécanisme inotify permet de mettre en place des actions associées à l’évolution de l’état du système de fichiers. À l’occasion des 10 ans de ce projet, cette dépêche va vous donner des pistes pour exploiter ce mécanisme qui pourra vous simplifier bien des tâches d’administration.

MonitoringLover ? Viens au BarCamp Centreon #5 le 22 novembre 2014 à Paris

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
3
11
nov.
2014
Supervision

Centreon est un logiciel libre de supervision. Il collecte, consolide et présente les métriques de disponibilité et de performance des infrastructures IT.

Les équipes de développement de Centreon organisent leur cinquième Barcamp le samedi 22 novembre prochain. Traditionnellement hébergé à Gentilly dans les locaux de la société éditrice de Centreon, l'événement aura lieu cette fois au Loft Bastille à Paris le 22 novembre.

Journal MBLogic - Supervision Web et plus

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
9
15
sept.
2014

Bonjour,

Je cherchais une alternative au logiciel propriétaire que j'affectionne lorsqu'il m'est nécessaire de réaliser une application de supervision.

J'ai trouvé entre autres ce projet que j'ai souhaité vous faire connaître :
MBLogic

Ce qui m'a intéressé particulièrement c'est l'éventail des technologies mises en œuvre, HTML, XHTML, CSS, SVG et JavaScript, côté navigateur, Python et Modbus côté server HTTP, le tout avec un vrai travail de documentation.

Une supervision web donc, avec une bibliothèque de contrôles, SVG + JavaScript, sous (...)

Forum général.petites-annonces Captainadmin est la pour vous aider !!

5
18
août
2014

Bonjour,

Me voici pour vous aider à installer configurer mettre en place votre architecture web.
N'hésitez pas à me contacter si vous avez des projets innovants, un besoin d'infogérance ou que vous ne savez pas par ou commencer pour déployer une plate-forme sur des serveurs distants.
Je gère les déploiements, la supervision, les sauvegardes et la sécurité de vos environnements.

Et pour le plaisir
http://www.captainadmin.com

A bientôt

m23 rock 14.2 est sorti

25
18
août
2014
Supervision

Le projet m23 a publié une nouvelle version du système de déploiement et d'administration de Linux. Ce logiciel libre est disponible sous licence GPL.

m23 vous permet d'installer des machines Linux avec Debian, (X/K)Ubuntu, LinuxMint, Fedora et openSUSE par le réseau, de les mettre à jour, d'y installer du logiciel additionnel, de sauvegarder les clients et le serveur, de grouper les clients, de réaliser des installations de masse, d'intégrer des clients existants et il offre beaucoup de possibilités de configuration. m23 dispose d'une interface web.

La dernière version de m23 étend le spectre des distributions de clients pris en charge par l'ajout du support pour Ubuntu 14.04 LTS et Linux Mint 17 Qiana. Pour Linux Mint, les environnements de bureau Mate, Cinnamon, Xfce et KDE sont disponibles — pour Ubuntu, il y a un bureau minimal de KDE / Kubuntu Desktop, Unity (3D), Xfce, le bureau Lubuntu et Gnome.

Forum Programmation.shell Lire des logs au fur et à mesure

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
1
11
juil.
2014

Bonjour,

j'ai besoin de lire des log (ceux d'un serveur web), et de les analyser pour en extraire certaines informations.

Pour extraire les infos, je vais utiliser awk, qui conviendra parfaitement.

Le fichier de log est rempli au fur et à mesure, et de temps en temps il y a une rotation.
Il faudrait que je puisse obtenir a chaque interval de temps les derniers logs, pour éviter les doublons et m'assurer que je ne vais pas non plus manquer (...)

Sortie de Glances version 2.0

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, palm123, Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
42
15
juin
2014
Supervision

Après plusieurs mois de développement (5 pour être précis), la nouvelle version majeure de Glances (version 2.0) arrive dans les bacs. Nous allons dans cette dépêche détailler les évolutions par rapport à la version précédente et effectuer un focus sur les nouveautés.

Avant de commencer et pour ceux qui ne connaissent pas encore Glances, voici une définition de l'objectif de ce logiciel: "Glances est un outil permettant d'identifier le plus simplement possible les problèmes de performance d'une machine".

Pour cela il dispose d'une interface regroupant le maximum de statistiques système utiles dans un minimum de place. Les interfaces mise à disposition de l'utilisateur dans cette version sont : interface texte (Curse) pour les consoles & terminaux, mode client/serveur, interface Web (pure HTML/CSS), interface programmatique via une API.

Glances est multiplate-forme: GNU/Linux, *BSD, OS X et Windows.

Forum Linux.redhat CentOS 6.5 - Downgrade PHP 5.3.3 vers 5.3.2

Posté par . Licence CC by-sa
0
12
juin
2014

Bonjour,

Dans le cadre de mon boulot, j'ai installé un Nagios sur une CentOS 6.5. Je voudrais compléter cela par Centreon pour avoir une interface plus conviviale et une configuration plus aisée de Nagios.

Problème: dans les pré-requis Centreon, il faut un PHP 5.1, 5.2, 5.3 (5.3.1 ok, 5.3.2 non supporté).
Or sur mon CentOS, j'ai un php 5.3.3. J'aimerais donc repasser à une version 5.3.1 maximum de PHP.

J'ai googlé rapidement et on proposait d'utiliser "yum downgrade …" (...)

Journal Supervision orientée métier: Sortie de RealOpInsight 3.0.0

5
17
mai
2014

RealOpInsight est un outil de supervision open source qui permet d'apporter une vision métier au dessus des outils comme Nagios, Zabbix, Zenoss, Shinken, Icinga, Centreon, et bien d'autres outils de supervision. Entre autres, RealOpInsight fournit des règles et des algorithmes avancé(e)s d'agrégation et de gestion d'incident qui permettent de gérer finement la supervision en ayant une vue sur le métier, au lieu de seulement se focaliser sur des incidents de bas niveau. Quelques captures sont présentées à la fin de (...)

Wiki Installation de Graylog2 sur Debian Wheezy

1
3
mai
2014

Sommaire

Suite à mon poste sur le forum pour obtenir des conseils sur l'installation de graylog :
http://linuxfr.org/forums/linux-debian-ubuntu/posts/demande-de-conseils-procedures-recentes-pour-graylog2

Pré-requis

Openjdk-7-jre

Premièrement, il faut mettre à jour nos dépôts :
apt-get -y update

Nous téléchargeons openjdk-7-jre :
apt-get install openjdk-7-jre

Mongodb

apt-get install mongodb mongodb-server

Mongodb utilise le ports 27017 pour l'écoute et le port 28017 pour l'administration. Nous allons dans un premier temps créer un utilisateur graylog avec comme mot de passe mystrongpassword :

_$ mongo
MongoDB shell version: 1.4.4
url: test
connecting to: test
type "help" for help

use graylog2
switched to db graylog2
db.addUser('graylog', 'mystrongpassword')
{
"user" : "graylog",
"readOnly" : false,
"pwd" : "3a645a39bef99c8bba9c805e06536240"
}
db.auth('graylog', 'mystrongpassword')
1
exit_

Il n’est pas nécessaire de créer de base de données (collection) ou de table, mongodb les créera à la demande. Cependant il faudra démarrer le service :

/etc/init.d/mongodb

Tant que nous y sommes autant automatiser le lancement au démarrage du serveur :

update-rc.d mongodb defaults

Elasticsearch

Pour des raisons de performance Graylog2 utilise un système d’indexation de données via elasticsearch. Nous téléchargerons le package debian depuis le site d'elasticsearch :

wget https://download.elasticsearch.org/elasticsearch/elasticsearch/elasticsearch-0.90.10.deb

Une fois le téléchargement terminé, nous installons le paquet avec l’utilitaire dpkg :

dpkg -i elasticsearch-0.90.10.deb

Il faudra apporter une modification au fichier de configuration d’elasticsearch situé dans /etc/elasticsearch/elasticsearch.yml :

echo 'cluster.name: graylog2' >> /etc/elasticsearch/elasticsearch.yml

Nous démarrons elasticsearch :

/etc/init.d/elasticsearch start

Remarques : Puisque nous avons installer elasticsearch via un paquet debian, nous n’avons pas besoin de créer un script de démarrage dans /etc/init.d contraitement à une installation via les sources (tar.gz).

Nous automatisons elasticsearch au démarrage :

update-rc.d elasticsearch defaults

Installation de Graylog2

Tous les paquets liés à Graylog2 seront installés dans le répertoire /opt du serveur.

Graylog2-server

Téléchargeons les sources de graylog2-server :

wget https://github.com/Graylog2/graylog2-server/releases/download/0.20.0/graylog2-server-0.20.0.tgz

tar xvzf graylog2-server-0.20.0.tgz

Renommons le répertoire graylog2-server-0.20.0 en graylog2-server :

mv /opt/graylog2-server-0.20.0 /opt/graylog2-server

Copier le fichier de configuration /opt/graylog2-server/graylog2.conf.example vers /etc/graylog2.conf

_cp /opt/graylog2-server/graylog2.conf.example /etc/graylog2.conf

Deux paramètres sont à modifier dans ce fichier /etc/graylog2.conf : password_secret et root_password_sha2 :

password_secret : il s’agit d’une clé secrète qui sera utilisée pour le cryptage des mots de passe. Vous pouvez générer une clé facilement avec la commande : pwgen -s 96 1

root_password_sha2 : il s’agit du hash SHA2 du mot de passe utilisé pour la première connexion. Vous pouvez le générer avec la commande : echo -n | shasum -a 256

Démarrer le serveur graylog2 pour vérifier qu'il n'y ait aucune erreur, le mode debug s'affichera dans la sortie standard. Il y a également un fichier de log dans /opt/graylog-server/ !

cd /opt/graylog-server/bin/ && ./graylog2ctl start

Copiez le contenu du script suivant dans /etc/init.d/graylog2 :

        #!/bin/bash
        ### BEGIN INIT INFO
        # Provides:          graylog2
        # Required-Start:    $all
        # Required-Stop:    $all
        # Default-Start:    2 3 4 5
        # Default-Stop:      0 1 6
        # Short-Description: Starts graylog2
        # Description:      Starts graylog2 using start-stop-daemon
        ### END INIT INFO

        NAME=graylog2
        GL_HOME=/opt/graylog2
        GL_PID=/tmp
        CMD=$1

        start() {
                echo "Starting $NAME ..."
                java -jar $GL_HOME/graylog2-server.jar &
        }

        stop() {
                PID=`cat $GL_PID/$NAME.pid`
                echo "Stopping $NAME ($PID) ..."
                kill $PID
        }

        restart() {
                echo "Restarting graylog2-server ..."
                stop
                start
        }

        case "$CMD" in
                start)
                        start
                        ;;
                stop)
                        stop
                        ;;
                restart)
                        restart
                        ;;
                *)
                        echo "Usage $0 {start|stop|restart}"
        esac

Donnez les droits d’execution au script /etc/init.d/graylog2 :

chmod +x /etc/init.d/graylog2

Pour automatiser le démarrage du serveur graylog2 :

update-rc.d graylog2 defaults

Graylog-web-interface

Téléchargeons les sources de graylog-web-interface
wget https://github.com/Graylog2/graylog2-web-interface/releases/download/0.20.0/graylog2-web-interface-0.20.0.tgz

Nous décompressons l’archive :
tar xvfz graylog2-web-interface-0.20.0.tgz

Nous nous déplaçons dans graylog2-web-interface-0.20.0 :
cd graylog2-web-interface-0.20.0/

Nous allons ensuite éditer le fichier de configuration conf/graylog2-web-interface.conf pour modifier 2 variables

graylog2-server.uris= »http://127.0.0.1:12900/ : il s’agit de la liste des serveurs graylog2 sur lesquels va se connecter l’interface. Dans notre cas, il suffit de mettre l’uri du serveur local application.secret : il s’agit d’une clé secrète. Comme plus haut, vous pouvez la générer avec la commande : pwgen -s 96 1

L’interface se démarre ensuite simplement en lançant le script bin/graylog2-web-interface ou comme ci-dessous pour lancer le script en arrière plan :
nohup bin/graylog2-web-interface &

Copiez le script suivant dans /etc/init.d/graylog2-web :

    #!/bin/bash
    ### BEGIN INIT INFO
    # Provides:          graylog2-web-interface
    # Required-Start:    $all
    # Required-Stop:    $all
    # Default-Start:    2 3 4 5
    # Default-Stop:      0 1 6
    # Short-Description: Starts graylog2-web-interface
    # Description:      Starts graylog2-web-interface using start-stop-daemon
    ### END INIT INFO

    NAME=graylog2-web-interface
    GL_HOME=/opt/graylog2-web-interface
    GL_PID=/tmp
    CMD=$1

    start() {
            echo "Starting $NAME ..."
            cd $GL_HOME/bin/ && ./graylog2-web-interface &
    }

    stop() {
            echo "Stopping $NAME ..."
            cd $GL_HOME/bin && pkill graylog2-web-interface
            #PID=`cat $GL_PID/$NAME.pid`
            #echo "Stopping $NAME ($PID) ..."
            #kill $PID
    }

    restart() {
            echo "Restarting graylog2-web-interface ..."
            stop
            start
    }

    case "$CMD" in
            start)
                    start
                    ;;
            stop)
                    stop
                    ;;
            restart)
                    restart
                    ;;
            *)
                    echo "Usage $0 {start|stop|restart}"
    esac

Rendez-executable de script :

Chmod +x /etc/init.d/graylog-web-interface

Automatisation du script au démarrage :

Update-rc.d graylog-web-interface defaults

Une fois démarré, le serveur est accessible via le port 9000 :
http://@IP:9000/

Shinken version 2.0

42
16
avr.
2014
Supervision

Le projet de logiciel libre de supervision Shinken vient d’annoncer sa nouvelle version majeure, la 2.0. Elle apporte principalement une orientation du projet vers le cœur de supervision, la mise en place de HTTPS entre les démons et une forte améliorations des règles métiers. Le projet gagne au passage un nouveau logo.

Logo Shinken

Forum Linux.général Quel outil de monitoring pour une "infrastructure" avec 3/4 serveurs ?

3
25
mar.
2014

Hello,

Je dois mettre en place une infrastructure qui comporte quelques serveurs. Quelle solution de monitoring vous mettriez en place ? J'avais déjà mis en place Nagios et monit sur des infrastructures plus importantes, mais là ça me paraît un peu "too much" ; et peut-être qu'il existe des solutions plus récentes et simples à mettre en oeuvre ?

Merci pour vos retours.

Sortie de Perfwatcher 2.0

27
8
mar.
2014
Supervision

La nouvelle version majeure de l'outil de métrologie Perfwatcher vient de sortir, Perfwatcher 2.0. Perfwatcher est un frontend pour Collectd (un outil de mesure de performances du système) écrit en PHP, HTML, JavaScript et C.

Présenté sur LinuxFr.org lors de sa sortie en version 1.2, le fonctionnement interne de Perfwatcher a subi un profond remaniement amenant une modularité permettant aujourd'hui son déploiement sur des grilles de calculs de plus de 20000 nœuds.

Pour rappel, Perfwatcher est une interface utilisateur pour Collectd, il permet d'afficher les graphes RRD générés par ce dernier et étend ses fonctionnalités par l'apport de nombreux modules et patchs.

Parmi ceux-ci, le module Top permet l'affichage de la totalité de la liste des processus à la façon de la commande top et ce, à la date et heure de son choix ainsi que l'affichage des processus sous la forme d'une frise chronologique (timeline).

Perfwatcher permet, en outre et ce fut son premier but, d’agréger les données de Collectd par groupes de serveurs afin de, par exemple, visualiser la charge moyenne de parties d'une grille de calcul.