Sortie de Pharo 1.0

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
15
16
avr.
2010
Technologie
Il y a un peu plus d'un an, une dépêche sur DLFP annonçait la mise en place du projet Pharo, fork de Squeak.
Ce 15 avril, le projet a franchi un nouveau cap avec la sortie de la version 1.0, preuve - s'il en était besoin - de la bonne naissance du projet.

Squeak est une implémentation libre du langage smalltalk. Il s'agit de l'implémentation la plus couramment répandue et, fort logiquement, celle qui a agrégé le plus de communautés.
Devant un certain immobilisme, quelques forks ce sont créés, Pharo est l'un des plus récents. Il a notamment pour but de nettoyer le code de Squeak, de proposer une vision claire à long terme et de devenir une référence. Le code de Pharo a été porté sous licence MIT et sous licence Apache 2.0.

Pharo a rapidement atteint l'un de ces objectifs, en effet dès le 07 février 2009 on pouvait lire sur la mailing list de Squeak (retranscrite ici en quelques lignes) que la version 4.0 serait l'aboutissement de 4 ans de projets pour modifier les licences du logiciel. Effectivement, la version 4.0 de Squeak sortie ce 16 mars 2010 est fonctionnellement équivalente à la version 3.10.2, mais sous licence MIT et pour partie sous licence Apache 2.0. Le code a été nettoyé des morceaux sous licence Squeak (l'annonce dans la mailing-list et pour ceux qui veulent comprendre l'historique de la licence de Squeak, la communauté française détaille cela sur une page de son site.). Pharo 1.0
Le développement de la version 1.0 a été l'occasion de mettre en place un certain nombre de chantiers :
  • Mise en place d'une communauté et de l'infrastructure nécessaire (notamment grâce aux serveurs de l'INRIA).
  • Changement de licences : suppression du code non open-source et mise en place d'un contrat de licence (licence agreement) pour les contributeurs.
  • Améliorations de l'aspect de la convivialité (amélioration des menus, de UIBuilder...).
  • Correction d'un millier de bogues.
  • Nettoyage du code : code dupliqué, code mort, déplacement de code dans des paquets externes... La taille du fichier image de PharoCore 1.0 est de 11 Mo à comparer aux 16 Mo de la version 3.9 de Squeak dont il est issu.
  • Améliorations des classes Core.
  • Prise en charge complète de la fermeture des blocs (permet l'utilisation des blocs récursifs).
  • Amélioration des outils de développement (nouvel outil de diff, nouvel outil d'inspection, coloration syntaxique, meilleur profiler...).
  • # Autre news sur Pharo 1.0

    Posté par . Évalué à 1.

    Certains étaient en train de préparer une autre news sur le sujet. Elle est un peu plus complète : http://code.google.com/p/pharo/wiki/Pharo10FrenchAnnouncemen(...)
  • # pharo et apple

    Posté par . Évalué à 3.

    il y a des photos avec un iphone qui fait tourner pharo (et accessoirement, j'ai vu également que squeak avait été porté sur iphone), or il me semble qu'Apple interdit les machines virtuelles de ce type sur le précieux, et/ou a modifié la dernière version de son OS pour téléphone par rapport à cela, qu'en est-il alors ?

    De plus l'interface de pharo est sympa (plus moderne que squeak), par contre c'est un peu trop imprégné d'Apple à mon goût, il n'y a pas de gestionnaire de thème comme dans squeak pour changer tout cela d'un coup ?

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: pharo et apple

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si, dans les préférences / windows tu as le choix entre 6 thèmes.
      • [^] # Re: pharo et apple

        Posté par . Évalué à 1.

        aaah oui, c'était tout en bas.
        Finalement, je reste avec le thème mac os x, les autres sont trop axé windows ou squeak original...

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.