Sortie de QElectroTech en version 0.2

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
11
28
juin
2009
Science
Presque 10 mois après la version 0.11, QElectroTech sort en version 0.2.
Pour rappel, QElectroTech (ou QET pour faire court) est un logiciel libre permettant de réaliser des schémas électriques.
Il est distribué sous licence GNU/GPL et développé en C++ avec la bibliothèque Qt 4.

Il y a un mois, l'équipe taguait une version bêta et résumait la notion de fichiers projets, principale nouveauté de cette version, ainsi : auparavant, un fichier .qet ne pouvait contenir qu'un schéma. Désormais, il s'agit d'un conteneur pour zéro, un ou n schémas (qui constituent alors des « folios ») accompagnés d'une collection d'éléments électriques embarqués. Ceci améliore grandement la "portabilité" des fichiers, qui peuvent maintenant être ouverts sur n'importe quelle machine, même si celle-ci ne disposait pas de tous les éléments électriques nécessaires.

Le développement va maintenant pouvoir se poursuivre vers la prochaine version majeure de QElectroTech. Celle-ci devrait être axée sur l'amélioration de la gestion des textes et sur l'export au format DXF. L'implémentation des fichiers projets a entraîné d'autres modifications, comme par exemple la possibilité d'exporter ou d'imprimer plusieurs schémas à la fois (avec un aperçu avant export ou impression). À noter que l'impression peut être effectuée directement vers un fichier PDF ou PostScript. On citera également la numérotation automatique des folios en fonction de la position du schéma dans le projet.

Pour permettre à l'utilisateur de dessiner ses propres éléments électriques, QElectroTech inclut un petit éditeur vectoriel connu sous le nom d'« éditeur d'éléments ». Celui-ci n'a pas été délaissé : possibilité de choisir un embout spécial pour l'outil ligne, accrochage à la grille, copier/coller et outil "Rectangle" sont de la partie.

Le tout est saupoudré de petits bonus comme :
  • des corrections de bug ;
  • des améliorations du rendu graphique ;
  • l'ajout d'une trentaine d'éléments électriques à la collection fournie par QElectroTech, soit 153 éléments en tout ;
  • la traduction du logiciel en espagnol, en russe et en portugais, rendues possible par l'arrivée de nouveaux contributeurs ;
  • un passage au thème d'icônes Oxygen : les icônes pour les fichiers associés à QElectroTech ont d'ailleurs été réalisées par Nuno Pinheiro puis ajoutées au thème Oxygen.
Cette période de test a permis d'améliorer les traductions en espagnol, russe et portugais, la cohérence de l'interface graphique ainsi que quelques bugs supplémentaires. L'application a également fait son entrée dans la distribution Fedora (testing pour le moment). Un chantier est en cours pour intégrer les dépôts Debian.

La prochaine version de QElectroTech sera axée sur l'amélioration de la gestion des textes (mise en forme, rotation, positionnement...), actuellement assez limitée. Si cette partie du développement se déroule bien, le travail s'étendra à l'export au format DXF. En ce qui concerne les fonctionnalités propres à l'électrotechnique, la prochaine fonctionnalité qui sera ajoutée est la possibilité d'ajouter des lignes pointillées entre des contacts, relais thermiques et / ou bobines pour indiquer une relation entre eux.

À noter que le projet est encore à la recherche :
  • de développeurs ;
  • de traducteurs ; qui eut cru que l'application serait traduite en russe avant de l'être en allemand ?
  • de personnes désireuses de rédiger de la documentation ; en effet, à l'heure actuelle, QElectroTech ne dispose ni d'un manuel ni d'un guide de démarrage rapide à jour et ne peut donc que miser sur son intuitivité.
  • # Slune

    Posté par . Évalué à -4.

    Je vois que tu (vous ?) es l'auteur de Slune. Serait-il possible de le mettre à jour vers une version plus récente de python, car là il est cassé je crois. Merci
  • # Agrandir la bibliothèque actuelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il est très aisé de créer de nouveaux éléments à l'aide de l'éditeur intégré à QElectrotech. Vous êtes donc le bienvenue pour nous envoyer de nouveaux éléments pour enrichir notre bibliothèque d'éléments.
    • [^] # Re: Agrandir la bibliothèque actuelle

      Posté par . Évalué à 2.

      L'idéal, serait d'avoir une bibliothèque d'éléments. Pour pouvoir exporter ou importer des éléments directement.
      • [^] # Re: Agrandir la bibliothèque actuelle

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pourrais tu exprimer plus précisément cette idée ?
        • [^] # Re: Agrandir la bibliothèque actuelle

          Posté par . Évalué à 3.

          Je pense qu'il songe à une base de données sur le net où chaque utilisateur du logiciel puisse y déposer ou prendre des composants et ce depuis le logiciel en lui même... Si non, moi j'y pense :)
          • [^] # Re: Agrandir la bibliothèque actuelle

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            On as le site internet avec dessus des éléments disponible pour les utilisateur (effectivement non directement accessible depuis le logiciel)

            Cependant tout composant qui nous semble vraiment pertinent est intégré dans la collection officielle fournie de base. Donc …

            Je comprend un peu l'idée.
            Actuellement nous somme un peu dans l'optique de l'excellence graphique (et on c'est longtemps battu pour des histoires de rendu relative a un unique pixel de décalage)
            Donc pour moment agrandir la bibliotéque de composant : Oui, Le faire avec la comunauté : Biensur. Mais jusque ici nous avons gardé la politique de validation (strict et tout a fait arbitraire) pour ce qui est des composants fournis dans le logiciel, notament pour éviter un certains … « Phénomène Paint »
            Et d'avoir des schémas qui ressemblent a des assemblages de petit paté immondes.

            Même si tout ceci n'est pas si difficile que ça a faire.
            L'éditeur d'élément est présent et peu restrictif, et le bricolage juste verrouillé pour évité la modification accidentelle (lecture seule, ou droit donné sur les fichiers généralement)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.