Subsurface 3

Posté par . Édité par Xavier Teyssier et baud123. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
28
5
mar.
2013
C et C++

Subsurface est sorti en version 3.0 le 21 février 2013 et depuis, deux petites mises à jour ont suivi (3.0.1 et 3.0.2).
Subsurface est un journal de plongée libre (GPL v2) pour Linux, Mac et Windows écrit en C.

Il gère les plongées avec un ou plusieurs blocs en air, nitrox ou trimix. Il enregistre aussi les poids et la combinaison utilisée, le chef de palanquée ainsi que votre binôme et vous permet de noter la plongée et d’y joindre vos notes personnelles.

Subsurface vous permet aussi d’enregistrer vos lieux de plongées, notamment par leurs coordonnées GPS (que vous pouvez choisir sur une carte). Subsurface calcule aussi différentes statistiques pour vous, telles que votre taux de consommation d’air, la pression partielle en Oxygène, Azote ou Helium, la décompression calculée et bien d’autres.

Subsurface

Nouveautés de la version 3.0

  • Gestion de nouveaux ordinateurs de plongée et améliorations de la gestion des anciens.
  • Amélioration de la sélection pour la récupération des informations de l’ordinateur de plongée.
  • Présentation sur une carte des plongées disposant de coordonnées GPS et possibilité d’associer ou d’éditer des coordonnées GPS avec une plongée.
  • Amélioration de la numérotation automatique des plongées.
  • Présentation de statistiques sur le point considéré sur le profil de plongée.
  • Possibilité de zoomer sur le profil.
  • Simulateur de plongée.
  • Amélioration de la gestion de l’impression.
  • Amélioration de la gestion des voyages/groupes de plongée.
  • Ajout de la possibilité d’avoir plusieurs ordinateurs de plongée pour une même personne (par exemple pour votre ordinateur principal et votre ordinateur de secours).
  • Ajout de la possibilité d’importer vos données depuis les logiciels Suunto DM3 (plus besoin de le faire à la main), MacDive et divelogs.de.
  • Et quelques fonctionnalités pour les plongeurs plus techniques.
  • Beaucoup de bogues résolus.

Nouveautés de la version 3.0.1

  • Résolution de plusieurs anomalies lors de l’import de plongées depuis d’autres journaux de plongées ; particulièrement les imports depuis DivingLog devraient marcher bien mieux maintenant ainsi que l’import de fichier UDDF et UDCF.
  • Les binaires distribués pour Windows et MacOS avaient quelques problèmes pour l’import de fichiers d’autres journaux de plongées ; ces problèmes ont été résolus.
  • Amélioration du calcul de la consommation d’air de surface et de l’estimation du volume de gaz à grande profondeur (l’air et le nitrox ne sont pas des gaz parfaits d’un point de vue physique).
  • Ajout d’un lien vers la documentation utilisateur en ligne (anglais uniquement).
  • Amélioration de la documentation utilisateur.
  • Quelques anomalies supplémentaires résolues.

Nouveautés de la version 3.0.2

  • Une traduction en portugais de Subsurface a été ajoutée.
  • Subsurface se souvient maintenant de la taille de sa fenêtre et du volet au prochain lancement.
  • Les importations de données depuis des logiciels de plongée tiers ont été améliorées.
  • Les plongées faites avec des Heinrichs & Weikamp DR5 et kenozooid peuvent désormais être importées dans Subsurface.
  • Un plantage avec des versions traduites de Subsurface sur Mac a été résolu.
  • Le fournisseur de carte pour les cartes GPS est maintenant configurable.
  • La disposition de certaines boîtes de dialogue a été modifiée pour améliorer l’utilisation sur de petits écrans.
  • Il est désormais plus facile de modifier la date et l’heure de plongées existantes (et vous pouvez maintenant modifier la durée, la profondeur maximum et moyenne pour les plongées qui ont été saisies manuellement).
  • Plusieurs petits bogues ont été corrigés.
  • # Ordinateur de plongé.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ah ça donne envie d'avoir un ordinateur de plongé…mais c'est horriblement cher. En même temps ça me parait normal vu le matos.
    En plus moi j'ai toujours la flemme de remplir mon carnet après la plongée.
    Est-ce que SubSurface est couplé à un quelconque annuaire de faune et flore ? De manière à retrouver ce qu'on a vu, vérifier l'espèce par exemple, et le noter ?

    • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      Non ce n'est pas le cas (pour l'instant) mais après je ne pense pas que ce soit dans les tuyaux à court terme.

      Pour l'ordinateur de plongée, je ne dirai pas que c'est "horriblement" cher. Certes ce n'est pas donné mais cela reste un instrument de sécurité et aujourd'hui on trouve des ordinateurs neufs gérant air et nitrox à moins de 200€. En plus, on trouve aussi beaucoup d'ordinateurs d'occasions qui ne sont pas très vieux et qui valent toujours le coup.

      Personnellement j'ai un modèle à base d'OSTC (ordinateur dont le firmware est totalement libre) et c'est bien cool :-)

      • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Et la liste du matériel supporté est longue:
        http://www.divesoftware.org/libdc/
        (c'est sur cette bibliothèque que se base subsurface)

        • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

          Posté par . Évalué à 10.

          J'avais discuté avec Jef, auteur de cette librairie car j'ai écris un journal de plongée en ligne (php/html) et j'avais quelques difficultés sur certains points. Étant mauvais en C j'avais du mal à comprendre son code et surtout l'export XML contenait moins d'informations que l'export binaire (type de mélange, pourcentage des gaz, etc.). Mais parcourir du XML c'était bien plus simple pour moi que des valeurs hexadécimal. Il avait été très sympa et prompt à répondre, c'est toujours agréable.

          Mais bon par la suite j'ai lâché l'affaire à cause de M. Linus Torvalds qui trouvait le format de sortie de libdc pas bien (je ne dis pas qu'il avait tort, je ne suis pas compétent pour juger) et Jef a donc modifié la sortie de sa librairie suivant les conseils de ce grand gourou… Ça a tout foutu en l'air mon parser XML que j'avais écrit en PHP :) Et puis bon, quand on est nul en programmation et qu'on fait un journal de plongée car rien n'existe et que du jour au lendemain un concurrent s'affirme dont l'initiateur est le père du noyau linux… on se retire et on regarde faire :)

      • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/03/13 à 11:02.

        Ah ça m'intéresse. Merci pour les infos. Tu as des liens où tu te l'es procuré (sans vouloir faire de pub pour un marchand) ?
        Je m'en achèterai p'têtre un (ou me le ferai offrir :p)
        L'occasion pour ce genre de matos, ce n'est pas risqué ?

        • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

          Posté par . Évalué à 1.

          Il n'y a qu'un seul revendeur en France (innodive) et c'est plutôt des ordinateurs orientés plongées techniques, mais ils ont sortis le Frog (heinrichsweikamp) qui est totalement orienté loisir. Mais bon, ce n'est pas de l'entrée de gamme, même pour ce modèle loisir :)

          Je dirai que l'occasion pour ce genre de matos n'est pas forcément des plus risqués, par contre le point important c'est est-ce que le SAV est assuré, si oui pas de soucis (car le SAV de HeinrichsWeikamp est très bon) sinon il parait préférable de prendre du neuf.

          Tu peux déjà jeter un coup d’œil à des forums de plongée comme sur plongeur.com voir s'il y a des possibilités.

          Sinon ils étaient au salon de la plongée, ce qui permet de voir le matériel et de mieux s'en faire une idée. Si tu n'es pas pressé ils seront sans doute au salon de la plongée de l'année prochaine :)

          Après suivant ton niveau de plongeur, ce type d'ordinateur n'est pas forcément indiqué (tu as plus simple pour moins cher) mais en général, un ordinateur on n'en change pas tant que ça fonctionne et répond au besoin donc c'est plutôt un investissement à long terme. Perso j'avais un vyper air avant (avec sonde air) et je suis passé au OSTC 2N (ma copine a récupéré l'ancien, elle n'est pas mécontente).

    • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah ça donne envie d'avoir un ordinateur de plongé(..)
      En plus moi j'ai toujours la flemme de remplir mon carnet après la plongée.

      Rassures-moi, tu es niveau <=1 CMAS, et tu plonges toujours avec un moniteur, n'est ce pas ?

      • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui je suis CMAS 1 pour le moment, et oui je plonge toujours avec un moniteur. Mais c'est vrai qu'avoir les paramètres pendant (et après) la plongée m'intéresse. Tu vas me répondre qu'il faudrait déjà que je trouve le temps de passer mon niveau 2, et tu n'aurais pas tord. Mais bon ça coûte rien de se renseigner.

        • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Oui je te demandais surtout ça parce que l'ordi est quand même un outil important pour la sécurité. Même si tu restes niveau 1, c'est intéressant, c'est un pas vers l'autonomie, et un moyen de vérifier que tu restes dans tes prérogatives. Genre tu t'éloignes un peu de ton moniteur pour voir un truc, ça permet alors de te rendre compte si tu ne descend pas en dessous de 20m etc… Et ça te permet aussi par exemple de remplir ton carnet de plongé ;-) Bon, mais normalement, c'est vrai que si ton moniteur est sérieux, l'ordi n'est pas non plus indispensable.

          Un conseil : remplis ton carnet de plongée et fais le signer à chaque fois. C'est le seul document qui puisse te permettre de justifier du nombre de plongée, donc de ton expérience, et donc de valider plus facilement tes futurs niveaux ou de rassurer aussi les directeurs de plongées dans les différents clubs dans lesquels tu iras plonger. En général, les directeurs de plongée ne réagissent pas pareil entre un plongeur N1 qui à 5 plongées sur son carnet, et un N1 qui en a 200. Cela peut influer son choix sur la composition des palanquées, et donc sur la "qualité" des plongées ;-)

          • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je suis tout à fait d'accord avec la nécessité d'avoir un ordinateur, mais ta justification me semble plus conduire à la conclusion de changer de moniteur que d'acheter un ordinateur, comme tu le dis toi même. C'est d'ailleurs à mon avis quelque chose qui manque dans la formation : on devrait t'expliquer clairement les comportements inacceptables des moniteurs avec les plongeurs non autonomes (genre ne pas te demander ton niveau d'air, te laisser t'éloigner, etc.) et t'inciter ainsi à un minimum de réflexion critique. Comme je suis N3 et que la carte est un passe partout amusant à l'étranger, il m'arrive souvent de traîner volontairement à l'arrière des groupes dans les plongées guidées. Je vois des comportements de moniteur qui me donnent le bourdon… D'un autre côté, personne ne m'emmerde, ce qui n'est pas mal non plus :-)

            • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je suis bien d'accord. Et comme je compte plonger à l'étranger, et vu les histoires que j'entends de connaissances ayant plonger à l'étranger…la sécurité ça a pas l'air d'être leur premier soucis. C'est un sport qui comporte des risques, que l'ont peut largement maîtriser en respectant les consignes qui ont été réfléchies par d'autre plongeurs plus expérimentés et au fur et à mesure que les connaissances et le matos a évolué. Mais tout ça c'est à condition de respecter les consignes, et en premier par le mono. J'ai franchement l'impression qu'il n'est pas rare que des mono étrangers s'assoient sur celles-ci. Et à l'étranger, c'est difficile de deviner à l'avance, même si y'a des signes. Surtout si on bouge de site régulièrement. C'est une fois sous l'eau qu'on se rend compte effectivement de la qualité du mono… Alors oui, ça me rassurerait d'avoir plus d'infos que je peux regarder moi-même.
              Enfin là je vais plonger au Brésil dans quelques semaines, et je n'aurai pas acheter d'ordinateurs d'ici là, mais bon ça devrait bien se passer :-)

              Sinon pour mon carnet, je note quand même les infos minimales techniques et les lieux de plongé (en gros), et je fais tamponner.

            • [^] # Re: Ordinateur de plongé.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              ta justification me semble plus conduire à la conclusion de changer de moniteur que d'acheter un ordinateur, comme tu le dis toi même.

              Oui je suis d'accord. Maintenant, quand on débute, on ne sait pas vraiment ce qu'est un bon moniteur, ce qui est normal puisqu'on ne sait rien.

              C'est d'ailleurs à mon avis quelque chose qui manque dans la formation : on devrait t'expliquer clairement les comportements inacceptables des moniteurs avec les plongeurs non autonomes

              Encore faut-il que le moniteur qui encadre ta formation ne fasse pas parti de ces moniteurs irresponsables…

              La meilleure chose à faire, à mon avis, c'est d'aller dans des clubs associatifs. Là au moins il n'y a pas le profit financier en ligne de compte, donc à mon avis, formation plus stricte. Et puis au moins tu apprends bien plus pendant une formation qui se passe tout au long de l'année, qu'une semaine en bord de mer. En tout cas pour les N1 et N2.

              Je ne dis pas non plus que les clubs commerciaux sont à éviter, il y en a de très bien. Mais probablement certains clubs pourraient te valider ton niveau parce qu'en fin de compte, tu as payé pour ça, alors qu'au final, tu n'as pas le niveau.

              J'ai déjà vu des soit-disant N1 à qui on n'avait jamais fait faire des vidages de masques (j'imagine la panique si un jour ils perdent leur masque…), ou des N2 qui ne savaient même pas que leur niveau leur permettait l'autonomie (ce qui, d'un autre coté, est tant mieux, puisque leur formation à priori était largement insuffisante) ou encore qui se demandaient à quoi servait un parachute de palier.

              Quant aux moniteurs, j'en ai entendu des vertes et des pas mûres également, surtout à l'étranger. (plongée pénible à 40: palier de sécu ? "non non, et puis le bateau nous attend").

  • # Ça évolue bien !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'utilisais la version 2 depuis quelques temps déjà. Ça manquait de quelques fonctionnalités mais apparemment la version 3 va combler mes attentes :-)

    Marre des logiciels proprio "pour pc", légions dans ce domaine, qu'il faut démarrer dans des VM windows.

    Et par un commentaire du dessus, je viens d'apprendre l'existence des ordi à firmware libre OSTC (bon, à priori, réservé quand même à des plongeurs expérimentés vu la technicité de ces produits).

    Le monde libre s'invite enfin dans le monde de la plongée, et ça c'est vraiment bien !

    • [^] # Re: Ça évolue bien !

      Posté par . Évalué à 3.

      Je me permets de répondre sur la partie OSTC. Ils ont des modèles totalement orienté plongées techniques, c'est clair. Mais si tu es un plongeur loisir régulier, des modèles comme le frog, voir même le OSTC 2N ou 3 peuvent répondre à un besoin.

      Il y a un point notamment important c'est la qualité de l'écran. Si tu plonges régulièrement avec une visibilité faible, de nuit, etc. ces ordinateurs ont des écrans tout simplement à des années lumières des modèles grands publics de Suunto, Uwatec, etc. et c'est aussi valable pour un modèle comme le Mares Icon HD.

      Une très bonne source de documentation en français sur l'OSTC se trouve ici : http://ostc-planner.net/wp/ostc-courses-in-french/. Je conseille notamment le document "découverte de l'OSTC" qui permet de se faire une bonne idée. Sachant que le Frog en est très proche "en plus simple et orienté plongée loisir"

      • [^] # Re: Ça évolue bien !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        merci pour le lien.

        Sa personnalisation semble vraiment très intéressante, ainsi que son rapport qualite/prix. Dans le même genre "ovni", j'avais découvert l'Uemis il y a quelques mois. Mais là on a l'open source en plus :-)

        J'ai un Nemo Wide et c'est vrai qu'au niveau visibilité, c'est pas top (même si c'est un des meilleurs au niveau lisibilité avec son écran large, quand la luminosité est correcte). D'après les photos l'OSTC semble génial sur ce point.

        Au prochain noël peut-être :-)

        • [^] # Re: Ça évolue bien !

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 06/03/13 à 00:59.

          Je pense que l'écran type matriciel du némo wide ne peut se comparer à un écran comme sur les HW. En plus, l'éclairage est constant, il n'y a pas besoin d'un quelconque bouton pour activer le rétro-éclairage.

          Dans la documentation que j'ai mise dans mon précédent post, il y a une image comparant justement les écrans du némo wide et d'un OSTC, je pense que cela se passe de commentaires ;)

          Et puis le rechargement par câble USB/micro-USB c'est tellement pratique :)

          Un autre point super important, ce sont les mises à jour. Je pense que tu peux demander à ceux qui ont attendus des années le mode apnée sur un ordinateur comme le uwatec galileo… Chez HW vu que c'est du logiciel libre, les MAJ sont régulières, non soumises à paiement ou code spécifique et elles apportent régulièrement des fonctionnalités intéressantes, en plus c'est sous GPLv3 (point sympathique pour les libristes). Certaines évolutions sont directement liés à des sujets sur le forum, c'est vraiment intéressant à suivre. En ordinateur équivalent il y a shearwater pretel.

          Mais bon le nemo wide est un très bon ordinateur avec un des meilleurs rapports qualité/prix. Mais si jamais tu souhaites changer un jour, je pense que ça vaudra le coup alors de regarder où en sera la gamme chez HW.

          • [^] # Re: Ça évolue bien !

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            L'éclairage OLED des HW (ou des shearwater) n'est comparable à rien. J'ai plongé avec des gars équipés avec ce type d'ordinateurs, c'est juste incroyable. Au palier, à 5 mètres de ton binôme, tu peux lire clairement les indications de son ordinateur (et donc comparer les profils de déco, d'ailleurs). En speleo, ça fait une quatrième lampe ! Quand je regarde le pauvre écran LCD minuscule et tout pourri de mon vytec, je me dis qu'il est grand temps que je change :-)

            • [^] # Re: Ça évolue bien !

              Posté par . Évalué à 1.

              Je suis bien d'accord, j'avais un vyper air avant (relativement proche de ton vytec dans l'affichage) et ce n'est pas comparable. Je suis d'ailleurs étonné que des petites boites puissent sortir des modèles aussi compétitif (voir plus). D'un point de vue prix, un Suunto Helo2 ou Uwatec Galileo n'ont pas d'intérêt face à l'OSTC3 par exemple :)

              • [^] # Re: Ça évolue bien !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ouaip et je ne comprends pas pourquoi Suunto s'obstine à sortir des machins bling bling en titane plutôt que de passer enfin à l'OLED (ou au moins à un LCD IPS), sans compter les controverses sur le RGBM versus VPM ou le bon vieux Bühlmann avec les GF).

                • [^] # Re: Ça évolue bien !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Parce que la plupart des plongeur "loisirs" (là où est le marché de masse, donc le pognon) préfère des ordinateurs "discrets" au format montre. C'est simple, les séries Dx cartonnent, Oceanic s'octroyaient une bonne partie aussi de ce marché, Mares s'est positionné et maintenant Uwatec qui ne bougeait pas trop depuis les Galileo a sorti la "meridian"… Le business est là, ils y vont en plus ça permet de vendre 2-3 fois plus chers des technologies éprouvées depuis des années (Le prix d'une D9 est hallucinant, perso je préfère mon OSTC et une montre plongeuse :-) ).

                  Pour l'algorithme, le choix aujourd'hui importe peu, le RGBM de Suunto est proche des autres (constaté en plongée palier avec diversité Suunto, Uwatec, etc.). Par contre, c'est plus important de s'assurer que personne dans la palanquée n'a activité un mécanisme de renforcement de l'algorithme sans prévenir ou que quelqu'un active les paliers profonds et pas les autres, à la fin ça donne des profils disparates chez tout le monde… Ou alors tout le monde le fait pour que la palanquée soit homogène :)

                  • [^] # Re: Ça évolue bien !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je t'avoue que je me demande bien comment le RGBM est réellement implémenté, parce que cet algorithme a évolué énormément, passant de profils farfelus (et dangereux) à un truc assez conservateur (cf http://www.divernet.com/other_diving_topics/tek_diving/160874/bubbles_gone_bad.html par exemple). Ils sont allés jusqu'à bidouiller le truc pour introduire les paliers profonds, ça laisse rêveur (et ça ne donne pas envie).

                    Ceci dit, à titre personnel, je préfère ne pas faire de plongée avec paliers sans planification sérieuse (et le matériel approprié) donc sur des vraies grosses plongées je suis toujours en accord avec mon binôme (pas de palanquée dans ce cas), vu qu'on plonge essentiellement au run time. Je ne dis pas qu'on ne triche pas à la fin si on a fait du multi-niveau et que les deux ordinateurs (et les backups au cas où) sont d'accord pour dire qu'on peut sortir avant les indications du run time, mais on ne s'amuse jamais à être en retard sur le run time.

                    • [^] # Re: Ça évolue bien !

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est à prendre pour ce que c'est mais pour m'être amusé à comparer, je n'ai jamais vu de différences entre le RGBM de mon vyper air et des Uwatec par exemple. le seul élément qui diffère, c'est que sur le Suunto tu fais +3min dans le palier obligatoire.
                      Mais c'est clair qu'ils ne disent rien et que c'est du constat, donc pour la compréhension c'est chiant.

                      C'est l'avantage chez HW, c'est du buhlman à 16 compartiments et on peut influencer les GF, donc au moins on comprend pourquoi on fait ce profil => Ce qui est niquel quand on plonge au runtime car logiquement tu peux retomber sur tes pattes.

                      • [^] # Re: Ça évolue bien !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        C'est à prendre pour ce que c'est mais pour m'être amusé à comparer, je n'ai jamais vu de différences entre le RGBM de mon vyper air et des Uwatec par exemple. le seul élément qui diffère, c'est que sur le Suunto tu fais +3min dans le palier obligatoire.

                        Ça dépend quand même du modèle et de ton historique récent de plongées (genre la veille). Je me suis régulièrement retrouvé avec 5 (+3) minutes de palier alors que certaines personnes de la palanquée n'avaient rien du tout sur leur vieil aladin, par exemple. Ceci dit, le planificateur de Suunto (sorti en même temps que le Helo) donne des profils très proches du buhlman + GF sur des plongées sans helium et oui, c'est parfait pour le runtime. C'est d'ailleurs l'inclusion du planificateur dans subsurface qui m'intéresse le plus : plus besoin d'un windows dans virtualbox pour faire tourner le bousin de Suunto :-)

                        • [^] # Re: Ça évolue bien !

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ah oui mais non mais là si tu prends le vieil aladin… même le vieil aladin comparé à sa version actuelle ne mets pas de paliers. Cet ordinateur est une énigme et je connais du monde qui reste avec cet ordinateur car ils auront les paliers les plus faibles (il n'est pas utile de lancer le débat sur l'intelligence ou pas de ce type de comportement :) ).

                          Le pire que j'ai vu avec un vieil aladin :
                          - une semaine de plongées en binôme
                          - à la dixième plongée, on se fait une 30m car on voit un super truc
                          - on écourte la plongée au bout de 35min car c'était la 10ème et qu'on a été a 30m au lieu des 20m qu'on s'était fixé
                          - moi avec mon Suunto je me retrouve avec 8 minutes de palier obligatoire (cumul de la semaine, etc.), mon binôme avec son vieil aladin => 0

                          J'en ai déduit que même en backup je ne me servirai pas d'un vieil aladin :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.