Ulteo Open Virtual Desktop 2.5 disponible en téléchargement

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
7
30
juin
2010
Linux
L'Open Virtual Desktop est un logiciel de type "Bureau Virtuel" permettant de fournir des applications ou des bureaux complets avec applications, qu'elles soient Linux et/ou Windows, dans le navigateur des utilisateurs. Ulteo Open Virtual Desktop délivre des applications tournant sur des serveurs Linux ou Windows Terminal Services, à distance dans le navigateur web (avec greffon Java). Le résultat est donc multi-plateforme (Windows, Mac OS X, Linux, thinclient).

À noter qu'il faut évidemment des serveurs Windows (2003 ou 2008) pour permettre l'utilisation de logiciels développés pour cette plateforme. Les applications disponibles par défaut incluent la suite office OpenOffice.org, le navigateur web Firefox, le client email Thunderbird, les logiciels de messagerie instantanée Kopete et Pidgin... Des milliers d'autres peuvent être installés et déployés par l'administrateur système.

La version 2.5 de cette solution Open Source (GPL v2) est disponible depuis aujourd'hui en téléchargement. Cette nouvelle version se concentre principalement sur des améliorations permettant des déploiements à large échelle au niveau des serveurs d'applications et des annuaires. Jusqu'à 50 000 utilisateurs semblent pouvoir être supportés.

Il reste néanmoins un point à améliorer concernant la gestion audio/vidéo. En effet, à l'heure actuelle, le mode portail OVD v2.5 permet déjà de jouer des MP3 et des vidéos FLV présents dans le répertoire de l'utilisateur. Une prise en charge complète du son sera disponible dès la prochaine version d'Ulteo OVD.

L'OVD peut s'installer sur les versions récentes de Red Hat, CentOS, Ubuntu et SuSE, et potentiellement sur toute distribution Linux récente. Un DVD embarquant tout le système, avec un système hôte, est également proposé
  • # rooh c'est pas écologique :

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    * un client utilisateur qui fait tourner java / firefox (desktop) entre 120 (ordinateur bas de gamme) et 300 Waht (machine montrant des vidéos fluides)
    * un serveur (au moins la même puissance)
    * internet et ses routeurs (x W/kb)

    Pour faire la même chose qu'une machine avec les mêmes logiciels qu'on peut en plus utilisé en mode déconnecté. C'est pas du très écologique monsieur ultéo qui m'envoie en plus du spam (xx kW) dans ma boite au lettre à que je me suis jamais inscrit sur vos listes.
  • # Widows ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    À noter qu'il faut évidemment des serveurs wondiws (2003 ou 2008) pour permettre l'utilisation de logiciels développés pour cette plateforme.

    Est-ce une impression seulement, une erreur de rédaction, une mésinterprétation, mais il me semble que cette phrase à perdu son contexte en cours d'écriture de la nouvelle ? Faut-il vraiment impérativement un serveur windos pour utiliser des logiciels développé pour Ulteo ? À tout le moins le sens du mot plate-forme dans ce contexte m'apparaît ambiguë.
    • [^] # Re: Widows ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Cela signifie qu'il faut des serveurs Windows si tu veux permettre à des utilisateurs d'accéder depuis leur navigateur à des logiciels Windows. J'avoue que j'ai aussi relu la phrase deux fois avant de comprendre le sens.
    • [^] # Re: Widows ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est multiplateforme coté client.

      Mais si tu veux proposer du Office2010 à la demande, il faut que le serveur soit sous Windows pour que ça tourne.

      "logiciels développés pour cette plateforme" = "logiciels développés pour windows"
    • [^] # Re: Widows ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ulteo permet d'afficher des bureaux distants

      maintenant, le souci c'est que sous Windows (et disons un truc de base comme VNC) tu n'as qu'un bureau que tout le monde partagerait en même temps. ni pratique ni confidentiel

      du coup, Windows Terminal Services pour avoir plusieurs bureaux (ou sessions utilisateur) et donc Windows en édition serveur (pour en avoir plus de deux, avec des tarifs et licences qui vont te faire douiller, accessoirement, mais bref)
  • # Pas de tarif

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est un constat strictement personnel et qui n'engage que moi, mais les entreprises qui n'affichent pas leurs prix sont toujours chères avec un mauvais service.

    Comme souvent "contactez-nous". Comme ça, pour avoir ne serait-ce qu'une idée du tarif, tu te retrouves dans leur base de spam prospects.
    • [^] # Re: Pas de tarif

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Ca doit être une pratique recommandée par le service marketing, mais moi, quand je ne vois pas rapidement le prix clairement affiché, je quitte le site.

      C'est comme les cours qui indiquent aux commerciaux, quand ils appellent un client ou client potentiel, de ne surtout pas poser la question :
      "est-ce que je vous dérange/ voulez-vous que je vous appelle plus tard ?"

      Moi, je les note bien, pour être sûr de ne rien acheter chez eux.

      Speed dating is useless. 30s isn't long enough to explain the benefits of functional programming in Haskell

      • [^] # Re: Pas de tarif

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        >>> "est-ce que je vous dérange/ voulez-vous que je vous appelle plus tard ?"

        Le téléphone est par nature une activité qui dérange. Il n'existe pas de statuts comme sur les messageries instantanées pour dire que l'interlocuteur est libre pour une discussion commerciale.

        Donc poser une question fermée du type «Est-ce que je vous dérange ?», c'est ce prendre un oui à 90%. Le rappeler; c'est faire perdre du temps à l'interlocuteur. S'il n'est pas disponible, il le dira et pourra convenir d'un autre rendez-vous. Il est déjà difficile d'avoir un prospect au bout du fil.
        • [^] # Re: Pas de tarif

          Posté par . Évalué à 3.

          normal, à force d'être démarché par des connards de spammeurs de merde, on se planque derrière des répondeurs ou messageries maintenant.
  • # A noter

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    A noter que Utelo a signé un partenaria avec Microsoft.
    http://www.ulteo.com/home/fr/news/2010/06/08

    "Microsoft aide Ulteo à créer une solution entreprise pleinement intégrée Linux+Windows de délivrance de bureaux virtuels et d'applications."

    Si j'étais mauvaise langue, je me demanderai si après DB2 et IBM Via Voice, Gaël Duval ne chercherai pas à nous fourguer de l'Office 2O1O ?
  • # Suffit d'utiliser Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Bonjour,

    il suffit d'utiliser des postes sous Linux et :
    - autoriser l'export display par ssh (par défaut)
    - se connecter avec le paramètre d'export display (c'est -X)

    Ben oui, toutes les applications Linux "supportent" l'export display.
    Pour la vidéo et le son, ça peut être un peu plus délicat, dans ce cas, il suffit de monter le volume distant avec sshfs (et rien de plus à configurer sur le serveur).

    La vie avec Linux est géniale, tout le monde peut le faire, et comme c'est simple, ça coûte pas cher de demander à quelqu'un de le faire pour sois.

    Concernant les application windows, pour ceux qui y tiennent, il suffit d'utiliser Wine.

    Bref, Ulteo ne fait que palier à une lacune de windows.

    A bientôt
    Grégoire
    • [^] # Re: Suffit d'utiliser Linux

      Posté par . Évalué à 3.

      X11 sur un réseau non-local est lent. Très lent. Il faut être motivé pour l'utiliser sur une connexion moyenne à travers Internet.

      Et ici il ne s'agit pas juste d'accéder à une application distante, mais de gérer une ferme de serveurs fournissant des applications ou des bureaux complets à la demande, fonctionnant sur des clients n'ayant qu'un navigateur Web et Java (donc pas nécessairement de client X...).

      Et tu m'expliqueras comment je bénéficie du son sur une application qui s'éxécute à distance en montant le volume via sshfs... À la limite ça me permet de lire les fichiers avec une application locale, mais le but étant d'utiliser une appli distante...
      • [^] # Re: Suffit d'utiliser Linux

        Posté par . Évalué à 1.

        « X11 sur un réseau non-local est lent. Très lent. Il faut être motivé pour l'utiliser sur une connexion moyenne à travers Internet. »

        Ça c’est à nuancer : on peut activer la compression, et j’ai remarqué que ça dépend fortement du toolkit graphique utilisé. Mais avec un réseau lent quelque soit la solution utilisé ce sera toujours inbuvable…

        Sinon y’a un truc il me semble sous Linux qui sort un bureau à distance dans un navigateur+java : TightVNC que ça s’appelle.

        Mais avec un réseau lent quelque soit la solution utilisé ce sera toujours inbuvable… rien ne vaut la bonne vieille ligne de commande.
      • [^] # Re: Suffit d'utiliser Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Bonjour,

        Finalement, Ulteo, ça me fait penser à NOmachine.
        Mais je n'ai pas testé moi-même NOmachine.

        A bientôt
        Grégoire
        • [^] # Re: Suffit d'utiliser Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          De ce que je connais de NoMachine, c'est la techno NX qui permet de faire du déport d'affichage, mais ça ne fournit pas tout ce qu'il faut pour gérer des quantitiés de users, ni ne gère la publication d'applications pour les utilisateurs, et encore moins ça ne gère les applications Linux + Windows dans un même environnement utilisateur.

          Enfin voila, pour moi Ulteo est une solution "complète" qui utilise un ou plusieurs protocoles (à l'heure actuelle VNC et RDP), et pourrait utiliser NoMachine/NX, voire d'autres ! (ICA...) pour la partie déport d'affichage.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.