Un nouveau site de promotion des logiciels libres en médecine a été mis en place

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud.
0
18
déc.
2003
Médecine
L'objectif de ce site est de permettre à chaque professionnel de Santé d'apporter sa pierre à l'édifice des logiciels libres dans la santé.

Outre les rubriques d'actualités, ce site contient une rubrique 'hôpitaux' où chaque hôpital peut faire un article sur les outils libres qu'il utilise. Si aux EU un tel site existe depuis plusieurs années (linuxmednews), la France n'avait pas jusqu'à ce jour un site de recensement et de collaboration alors que beaucoup de solutions libres commencent à s'installer dans les hôpitaux et cliniques. Si à ce jour, les articles publiés viennent d'un nombre réduit de contributeurs, déjà une vingtaine de membres ce sont inscrits. Certes il est parfois difficile de passer de l'état curieux à l'état contributeur, mais les initiateurs de ce projet espèrent élargir à tout le domaine de la santé ce site collaboratif.

Si vous êtes médecin où informaticien dans le domaine de la santé, passionné de logiciels libres, venez vous inscrire et contribuer au site !
  • # les hopitaux...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Il y a bien une rubrique Hopitaux, mais pas de rubrique "Cliniques" .
    bah, j'an aie tout de même profiter pour mettre notre petite contribution à l'edifice ( https://linuxfr.org/2003/07/09/13147.html(...) )
  • # Tout ça c'est gentil mais ...

    Posté par . Évalué à 10.

    faudrait pas généraliser non plus.
    Par exemple, mon père est médecin généraliste. Il a dans son bureau un ordi, sous Windows XP, avec une imprimante multifonction (plutôt pas mal d'ailleurs). Le probleme n'est pas encore là.

    Le problème il est dans cette [censuré] de carte vitale : bah oui, y'a un périhpérique sur port parallèle d'ailleurs, qui permet de lire la carte vitale, d'y mettre des infos, etc.
    Le driver n'existe que sous windows.

    Et quand bien même il existerait sous Linux, après, y'a la partie logicielle, et là, ça se corse AMHA : il faut connaitre les protocoles d'echange de messages avec les services santé. Bah oui, faut envoyer des feuilles de soin, et à priori, le protocole c'est pas du mailing simple hein !

    Après, y'a un thesaurus pour le Vidal qui existe, il est pas top mais il est moins cher que le vidal dvd. Cela dit, c'est pas libre non plus.

    En gros, y'a du boulot. Beaucoup de boulot. Mais pour peu qu'il soit fait (ouais je sais, on va me dire "ben fais-le !" mais j'ai clairement pas le niveau), je peux vous assurer que les médecins seront ravis de passer sous Linux, ou au pire Windows+LL, pour de nombreuses raisons, mais surtout le coût. Ca leur coûte super cher tous les ans !


    my 2 cents
    • [^] # Re: Tout ça c'est gentil mais ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je suis bien d'accord que la partie est loin d'être gagnée pour la carte Sesam-Vitale: en effet, si l'API est bien disponible pour Linux[1],
      il faut encore jouer des pieds et des mains pour l'obtenir (ce n'est pas réservé aux seuls professionnels).
      Mais surtout, en admettant qu'un logiciel Libre vienne à voir le jour pour interagir avec la fameuse carte,
      il faudrait encore qu'il passe l'agrément du CNDA[2] sans quoi, impossible de le déployer chez les médecins généralistes...
      Et je doute que ce soit exempt de coûts financiers pour le passer.
      Autant d'obstacles en plus...

      [1]: http://www.sesam-vitale.org/html/editeurs/lirevitale_api.asp(...)
      [2]: http://www.cnda-vitale.org/COMPRENDRE/information.htm(...)
      --
      Raphaël SurcouF
    • [^] # Re: Tout ça c'est gentil mais ...

      Posté par . Évalué à 7.

      Connaissant un peu le secteur, je confirme que les toubibs se font etriller par quelques boites qui leur vendent un soft hors de prix avec un abo assistance/maj également très cher surtout contenu de la qualité du service et du produit (euh assez m**dique je dois bien le dire, ils se reconnaitront).

      La problèmatique : le medecin est assez nul en info d'une manière générale et n'a pas toujours envie d'apprendre. Ceci dit si je devait bosser avec leurs softs pourris je crois que je n'aurais pas non plus envie d'apprendre.

      Les softs de teletrans ne sont pas très compliqués, le GIE sesame-vital fournit un cahier des charges assez précis, il evolue mais jamais de manière très brutale. Le plus gros investissement dans l'optique d'un dev open source ce serait surement la base médicamenteuse qui necessiterait forcement un sponsoring. Il etait question de créer une base independante avec des fond publique mais le projet a été reporté plusieurs fois faute de budget.

      J'ajouterai que les medecins entretiennent des rapports pour le moins ambigue avec le secteur médical et en particulier avec les laboratoires et que personne n'a pour l'instant trop interet à evoluer vers la transparence.
      • [^] # Re: Tout ça c'est gentil mais ...

        Posté par . Évalué à 4.

        > je confirme que les toubibs se font etriller par quelques
        > boites qui leur vendent un soft hors de prix avec un abo
        > assistance/maj également très cher surtout contenu de
        > la qualité du service et du produit

        Alors pourquoi une association de médecins (ou un syndicat) ne lance-t-elle pas un projet pour devenir indépendant vis-à-vis de ces personnes peu fréquentables ? Le support le plus évident pour ce faire étant bien entendu le logiciel libre...
        • [^] # Re: Tout ça c'est gentil mais ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je connais un peu le problème car une de mes filles est kiné indépendante.
          Le problème est aussi le même pour les dentistes, les podoloques et autres professions du même secteur.

          Je pense qu'il serait dans les (nouvelles) attributions des syndicats de se pencher sur la question et de faire développer des logiciels professionnels.
          En commençant par un secteur "marginal" comme kinés ou infirmières, je pense que l'on éviterait une attaque frontale avec les acteurs actuels.
        • [^] # Re: Tout ça c'est gentil mais ...

          Posté par . Évalué à 6.

          Je vais pas m'etendre trop sur le sujet car c'est complexe et très polémique surtout. Je vais prendre 2 ou 3 exemples pour te faire comprendre la complexité des relations qu'entretiennent les medecins avec le secteur medical.

          Le medecin est liberale : en fait un medecin conventionné et ils le sont pratiquement tous aujourd'hui est de fait un quasi-fonctionnaire, il est payé par la secu, controlé par la secu, ...

          Le developpement de la teletrans : les medecins dans leur majorité n'en voulaient pas, ils consideraient qu'on leur demandaient de faire le boulot de la secu, du coup la secu au lieu de developper un logiciel (ce qui aurait été logique) a préféré laissé des entreprises privés se debrouiller avec eux (mais en subventionnant leur installation, chaques medecin a reçu une prime à l'informatisation)

          Les laboratoires : officiellement ils ne peuvent rien donner aux medecins pour les inciter a prescrire leurs produits. Officieusement ils commandites des etudes aux medecins (payés bien sur parfois très cher).

          La base vidal envoyée gratuitement à chaques praticien est subventionnée par les laboratoires.

          Certains logiciels sont subventionnés voir payé integralement par les labos.

          C'est un vrai nid de frelons ... avec au milieu un enorme tas de pognon, le marché interieur du médicament, subventionné indirectement par la secu (donc par toi, moi, ...)

          Tous ceci pour dire qu'il y a énormement d'interets croisés et que le logiciel medical n'est qu'une brique dans un enorme jeu de monopoly qui chiffres en centaines de milliards ou le medecin ne se comporte pas toujours en garant de la santé publique. (ils sont loin d'être toujours clair crois moi)
  • # Orthographe !!

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Un nouveau site de promotion des logiciels libres en médecine à été mis en place.

    Un nouveau site de promotion des logiciels libres en médecine a été mis en place.

    Jellyroll

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.