Xara Xtreme pour Linux chez Eyrolles par André Pascual

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
13
29
jan.
2010
Doc
Xara Xtreme pour Linux nommé couramment XaraLX est un logiciel de dessin vectoriel destiné à un usage professionnel.

André Pascual, connu pour ses nombreux articles sur Linux Pratique, pour l'imposante documentation qu'il a créé sur LinuxGraphic.org et pour son livre sur Qcad, vient de publier chez Eyrolles un ouvrage sur XaraLX.

Il vaut mieux parler d'un ouvrage plutôt que d'un livre car il s'agit d'un document PDF que l'on peut acheter chez Eyrolles. Cette solution a été préférée à l'édition classique sur papier dont la rentabilité aurait été incertaine.
On pourra toutefois regretter que Eyrolles ne dispose pas d'une chaîne de micro-édition capable d'imprimer des livres à l'unité.

La mise en page et le format ont été choisis pour permettre une lecture facile à l'écran avec un format plus large que haut.

Depuis des années André Pascual ne tarit pas d'éloges sur ce logiciel mal connu. Dans son avant-propos, il explique l'histoire de ce logiciel très bien documenté et publié sous licence GPL à l'exception du cœur du programme.

Cette exception a sans doute découragé les développeurs potentiels et a aussi déçu Xara qui espérait des contributions spontanées en particulier sur les filtres d'importation et d'exportation vers d'autres formats. Ces filtres existent pour les versions Windows...

Xara a déjà été racheté deux fois. Pourquoi ne pas essayer de le racheter comme Blender pour le mettre entièrement sous GPL ?
Selon André Pascual, ce serait vraiment une très bonne idée car l'histoire de Xara n'est pas très éloignée de celle de Blender. Présentation de l'ouvrage :

Version libre pour Linux du puissant logiciel de dessin vectoriel 2D de la société Xara, XaraLX, a des capacités comparables à CorelDraw ou Illustrator. Certes moins connu du grand public que le logiciel libre Inkscape, sa puissance et sa rapidité d’exécution en font un outil parfaitement adapté aux besoins des professionnels du graphisme travaillant sous Linux.
Au travers d’exercices abondamment illustrés, cet ouvrage permet la prise en main et la maîtrise progressive des fonctionnalités du logiciel, afin de réaliser des illustrations vectorielles en toute autonomie.
Malgré de légères variantes, ce manuel très didactique pourra tout aussi bien s’adresser aux utilisateurs de Xara Xtreme sous Mac OS X ou Windows.

Page 15 et suivantes de l'avant-propos (disponible en ligne), un comparatif des logiciels de dessin vectoriel 2D permet de situer XaraLX parmi ses concurrents.
  • # Alternative

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    « Il vaut mieux parler d'un ouvrage plutôt que d'un livre car il s'agit d'un document PDF que l'on peut acheter chez Eyrolles. Cette solution a été préférée à l'édition classique sur papier dont la rentabilité aurait été incertaine. On pourra toutefois regretter que Eyrolles ne dispose pas d'une chaîne de micro-édition capable d'imprimer des livres à l'unité. »

    Sincèrement quand je lis cela et voit le PDF à 19 € (sic), je me dis que sur ce coup-là, c'eut été peut-être plus judicieux de se faire éditer chez InLibroVeritas (capable d'imprimer à l'unité, et proposant en libre téléchargement les versions numériques de ses livres).

    Mais si tel n'a pas été le cas, c'est j'imagine parce que l'auteur de souhaitait pas placer son document sous licence libre.
  • # XaraLX n'est plus

    Posté par . Évalué à 10.

    Pourquoi faire un livre sur un logiciel qui n'est ni vraiment libre, ni maintenu ?

    En effet, tout le code de XaraLX n'a jamais été libéré: le code du moteur vectoriel 2D qui fait la forme de Xara n'a jamais été ouvert. Il y a bien eu quelques tentatives de portage vers Cairo qui ont été abandonnées vu que Xara a complètement lâché le développement de XaraLX depuis plusieurs années (version la plus récente datant de Novembre 2007) !

    Même si XaraLX fonctionnait il y a encore quelques temps (peut-être même encore aujourd'hui), rien ne dit qu'il continuera de fonctionner avec les évolutions des systèmes GNU/Linux ! Dans ce cas, adieu à tous nos fichiers (vu que l'export SVG n'a jamais été implémenté !).

    Bref, j'ai peut-être perdu en facilité d'utilisation, en souplesse et en possibilités mais je suis passé à Inkscape (qui lui a vu son développement accéléré au cours des dernières années) !
    • [^] # Re: XaraLX n'est plus

      Posté par . Évalué à 2.

      Hélas, tout à fait vrai.

      XaraLX ne fonctionne déjà plus entièrement sur les distributions modernes, et il y a fort à parier qu'il ne fonctionne plus du tout d'ici à un an.

      Pour info, sur ce sujet (http://www.talkgraphics.com/showthread.php?s=d3ed315959da05d(...) ), on constate déjà que plus aucune révision substantielle au code n'a été faite depuis le 31 janvier... 2007, soit trois ans déjà.

      Bref, passez votre chemin, et passez plutôt à Inkscape si vous cherchez du logiciel vectoriel sous Linux. XaraLX était un vrai bon logiciel, mais trop de défauts lors de la libération du source l'ont définitivement enterré. Du coup, l'intérêt du livre... à la limite pour la version Windows?
    • [^] # Re: XaraLX n'est plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      André Pascual utilise actuellement la dernière Mandriva 2010.0, Il utilise aussi XaraLX et il le trouve toujours très supérieur à Inkscape en raison de son moteur non libre et qui n'a pas d'égal.

      C'est pour ça que j'ai écrit dans l'article qu'un achat à la façon de Blender serait sans doute une bonne solution. Grâce à ce rachat, la société Nan a repris des couleurs et Blender est de plus en plus utilisé. Le problème de Xara, c'est qu'ils n'ont pas osé faire le pas complètement vers le logiciel libre et qu'ils se sont arrêtés au milieu du gué.
      • [^] # Re: XaraLX n'est plus

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour le rachat, je doute que ce soit possible du fait que la société Xara se porte (très ?) bien grâce à ces produits sous Windows et que c'est justement l'implémentation de ce moteur 2D qui fait la force de leurs produits.
        Je pense qu'une bonne partie de l'implémentation doit être commune au logiciel Windows et Linux (ce qui expliquerait pourquoi ils ne l'ont pas ouvert) et qu'ils auraient trop peur que la concurrence "s'inspire" de ce code (ils étaient assez fiers de leur benchmark face à d'autres produits X).

        Autant essayer de racheter le code source d'Adobe Illustrator...
      • [^] # Re: XaraLX n'est plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Anré Pascual utilise une version XaraLX 64 bits sur Mandriva 2010.0.
        Cette version est disponible sur le site "Mandriva Italia Backports" : http://mib.pianetalinux.org/miblight/2008/06/22/xara-xtreme-(...)
        C'est parce que les sources sont disponibles que cette version apu être compilée.

        Le fichier de localisation en français a été réalisé par Jean Peyratout à la demande d'André Pascual. il suffit de le leur demander, par exemple sur http://abul.org/_Andre-Pascual_.html
        • [^] # Re: XaraLX n'est plus

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour en avoir le coeur net, j'ai fait un checkout du dépôt SVN du projet et voici ce que l'on trouve à l'intérieur:

          ./libs/darwin/libCDraw.a
          ./libs/x86/libCDraw.a
          ./libs/x86_64/libCDraw.a
          ./libs/ppc/libCDraw.a


          CDraw est le fameux moteur 2D propriétaire contenu dans XaraLX.

          Maintenant, je veux bien connaître la méthode magique pour recompiler ces librairies...
  • # Xfig

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est à peu près aussi bien non ? Et sans problèmes de licence !

    ----->[]
    • [^] # Re: Xfig

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Xfig et XaraLX n'ont rien à voir à part que ça fait des dessins et que ça commence par un X !
      Autant comparer OpenOffice.org avec EDLIN !
      • [^] # Re: Xfig

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tient, il me semblait pourtant qu'il s'agissait de deux outils de dessin vectoriel, donc tout de même deux logiciels d'une même sous catégorie. Ceci dit la comparaison initiale était faite sur le ton de la plaisanterie. Faut-il le préciser ?
      • [^] # Re: Xfig

        Posté par . Évalué à 3.

        je prefere EDLIN, en passant. tellement plus léger...
  • # Réponse d'André Pascual

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    " Les commentaires ne sont pas sympathiques; ils portent sur le prix, l'opportunité d'un tel travail, la liberté du code...
    Mais aucun ne parle du contenu, de la démarche pédagogique développée qui pourrait s'appliquer aussi bien à tout autre logiciel d'illustration vectorielle.
    Autant critiquer un film sans l'avoir vu, en glosant sur la couleur de la salle de cinéma, ou l'âge du projectionniste.

    Bonjour l'objectivité! "
    • [^] # Re: Réponse d'André Pascual

      Posté par . Évalué à 5.

      Tu reconnaitras qu'il est difficile de se faire une idée, bien que le code ait été libéré, aucun développement n'a été effectué, même pas le minimum à savoir pouvoir s'interfacer avec le SVG de manière correcte. L'import que j'avais testé était d'une telle nullité que pour essayer le logiciel j'ai dû repartir de 0. Là on nous parle d'un livre qui n'est même pas consultable gratuitement sur un logiciel qui ne nous permettra pas de communiquer avec les standards du libre.
      Si Mr Pascual souhaite se faire de l'argent en écrivant des livres, il n'y a rien à redire c'est son droit, mais nous faisons tout de même parti d'une communauté qui utilise sans arrêt de la documentation libre avec des logiciels libres, il est donc naturel de faire des remarques à ce sujet.

      Quant au point que tu soulèves sur les cours de dessin vectoriel qui peut être appliqué à d'autres logiciels, n'ayant pas lu le livre je ne peux te dire, mais bien souvent je me suis rendu compte qu'il n'est pas évident de passer d'un soft à un autre lorsqu'un livre se focalise sur un logiciel et non sur les concepts !

      Il en allé de même avec QCAD, j'aurais bien lu son livre pour faire quelques plans personnels, mais mon intérêt pour ce logiciel n'était pas suffisant pour lui accorder une somme de plus de 30€, j'ai donc regardé d'autres tutos et ne suis jamais devenu un poweruser.

      Je ne suis pas en train de dire que ce monsieur doit travailler à l'oeil, mais plutôt qu'il choisi des marché de niche avec en plus des logiciels qui ne sont pas la référence.

      Il aurait très bien pu écrire son livre en utilisant inkscape, je ne pense pas qu'il aurait mis fondamentalement plus de temps.

      En bref André Pascual fait des choix et nous sommes libre de ne pas lire son travail du fait ces choix même, si le sujet nous intéresse.
  • # faut te renseigner, p'tit père

    Posté par . Évalué à 3.

    cf http://www.i-kiosque.fr/formats/impression-a-la-demande

    je cite, "Sur I-Kiosque, certains titres sont proposés en impression à la demande. Notamment: Eyrolles" (...)

    donc certains ouvrages chez Eyrolles comme presque au pif http://izibook.eyrolles.com/produit/553/9782212850154 proposent un lien "Cet eBook est disponible en impression à la demande ici" vers i-kiosque.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.