XDF (Xul Devis & Factures) : logiciel libre de facturation pour TPE

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
26
oct.
2007
Commercial
XDF est une solution Open Source multi-plateforme qui permet de créer en quelques secondes des devis et des factures de qualité professionnelle. XDF est né d'un constat simple. Beaucoup de petites entreprises sont séduites par Gnu-Linux (Ubuntu en particulier). Cependant, malgré une adoption toujours croissante de OOo et Thunderbird, la grande majorité reste sous Windows, leur logiciel de devis/factures ne fonctionnant pas sous Linux.

Taika XDF fonctionne sur le mode clients/serveur avec des clients riches en XUL et un serveur PGI Taika (en mode mutualisé pour les TPE). XDF fonctionne sous Windows, MacOS et Linux (grâce à Xulrunner) et les données sont centralisées sur le serveur. Cela permet aux petites entreprises de basculer vers le libre très facilement. XDF offre une interface très simple pour réaliser des devis et factures. Cette solution « multi-utilisateurs », ne nécessite aucune formation particulière. Tous les utilisateurs des petites entreprises peuvent créer des factures et des devis sans aide, après seulement quelques minutes d'utilisation.

XDF offre les fonctionnalités suivantes :
  • Gestion du carnet d'adresses de l'entreprise,
  • Gestion du catalogue de l'entreprise,
  • Création et gestion de devis et factures,
  • Suivi des encaissements,
  • Gestion de remarques par pièces commerciales,
  • Suivi des modifications sur les devis et factures,
  • Sauvegarde des données ci-dessus,
  • Importation / Exportation des données depuis / vers MS-Excel et OpenOffice.org,
  • Connexion à distance en mode sécurisé sur l'application.

TAÏKA propose un service d'hébergement et d'info-gérance du serveur PGI. Les sociétés clientes sont ainsi déchargées des contraintes et des couts liés à l'administration de ce type de solution informatique. De plus, la mutualisation du service de maintenance, permet de proposer des coûts de fonctionnement et donc d'utilisation extrêmement faibles.
  • # Une début d'alternative open source à ... ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bravo, et merci pour cette initiative qui permettra enfin d'offrir un logiciel de facturation pour TPE, et de se passer de ciel leur logiciel proprio.

    La majorité des logiciels existants sont fermés, le format des fichiers est propriétaire, et il est impossible de les intégrer dans des solutions open source.

    À terme, vous visez un ensemble de petites applications Xul s'intégrant avec Firefox et Thunderbird, ou plutôt une grosse application à tout faire ?

    Sinon, petite question : Le format généré pour les factures, c'est du PDF ?

    Juste une remarque, j'ai eu un peu de mal à trouver la licence avant de télécharger le logiciel.
    • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ben si t'a trouvé la licence je suis intéressé parce que moi je ne l'ai pas vu.

      Tout ce que j'ai trouvé ce sont les conditions d'utilisations du service qui semblent loin de l'open-source. De ce que j'ai compris, tu as le droit d'utiliser gratuitement la beta jusqu'à la commercialisation du service. Après il faudra payer au moins 5¤ht/mois

      Mais point de licence pour le soft :(
      • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Dans l'archive récupérée en suivant le lien "Téléchargement Version Linux", il y a un fichier gpl.txt (licence GPL v2). Peut-on en conclure que le soft est distribué sous cette licence ? Honnêtement, j'en sais rien ...
        • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

          Posté par . Évalué à 7.

          Cela permet aux petites entreprises de basculer vers le libre très facilement.
          le client est libre, pas le serveur...
          Lorsqu'on mets en place un soft "libre" et qu'on veut mettre une communauté derrière ce soft libre, on libère *tout* le code, pas seulement le client, qui, lui, ne sert à rien sans le serveur...
          c'est dommage : c'est un soft intéressent... mais quitte à payer, je préfère me tourner vers des solutions comme BeDesk (http://www.lbruninx.be/bedesk/) qui me permettent d'avoir un contrôle sur le stockage des données, elles.
      • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

        Posté par . Évalué à 3.

        de ce que j'ai lu dans leur contrat de licence, lors du téléchargement ça n'avait rien de libre.

        ou alors je n'ai peut être pas compris :o)

        leur contrat de licence :

        CONDITIONS GENERALES D’UTILISATION
        DE LA VERSION BETA 4 DU SERVICE EN LIGNE « XDF »®

        IMPORTANT
        NOTE A L'UTILISATEUR : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CE CONTRAT, IL
        DEFINIT LES CONDITIONS ET RESTRICTIONS D'ACCES ET D’UTILISATION
        QUE VOUS RECONNAISSEZ AVOIR LU, COMPRIS ET ACCEPTE EN CLIQUANT SUR LE
        BOUTON "J’ACCEPTE".
        SI VOUS ETES EN DESACCORD AVEC LES TERMES DU PRESENT CONTRAT, VOUS
        N'ETES PAS AUTORISE A VOUS INSCRIRE ET UTILISER LE SERVICE.
        EN UTILISANT TOUT OU PARTIE DU SERVICE, VOUS ACCEPTEZ TOUTES LES
        DISPOSITIONS DU PRÉSENT CONTRAT. VOUS RECONNAISSEZ QUE CE
        CONTRAT EST EXÉCUTOIRE AU MÊME TITRE QUE TOUT AUTRE
        CONTRAT ÉCRIT QUE VOUS AURIEZ SIGNÉ.
        TAÏKA SE RESERVE LE DROIT DE MODIFIER LES PRESENTES
        CONDITIONS GENERALES EN FONCTION DE L'EVOLUTION DE L'APPLICATION XDF
        OU DE LA LEGISLATION. TAÏKA EN INFORMERA CHAQUE UTILISATEUR A
        QUI IL APPARTIENDRA EN OUTRE DE CONSULTER REGULIEREMENT LES PRESENTES
        CONDITIONS GENERALES AFIN DE SE TENIR INFORME DE SES EVENTUELLES
        MODIFICATIONS.

        Nous vous conseillons
        d’imprimer ou d’enregistrer un exemplaire des présentes
        Conditions.
        Les termes des présentes conditions générales,
        soumises au droit français, s'appliquent à votre accès
        et votre utilisation de la version beta 4 de l'application
        informatique « XDF » ®.

        Ces conditions constituent un contrat entre Vous (personne
        physique à qui TAÏKA concède la présente
        licence d’utilisation) et TAÏKA, société de
        droit français dont le siège social est situé 8
        Rue du Commodore JH Hallet – 14000 CAEN, R.C.S. CAEN 449 353
        549 (dénommé dans le présent contrat «
        TAÏKA»), créateur, développeur et éditeur
        de l'application « XDF ».

        VERSION BETA 4 .Vous reconnaissez et acceptez
        que l'état actuel des connaissances scientifiques et
        techniques au moment de la mise en circulation de « XDF »
        ne permet pas d'en tester et d'en vérifier toutes les
        utilisations ni de détecter l'existence d'éventuels
        défauts et qu’il s’agit d’une version beta 4
        ou version de développement.
        En conséquence, Vous reconnaissez expressément et
        acceptez que XDF soit actuellement en cours de développement,
        qu’il peut contenir des erreurs, qu’il peut ne pas
        fonctionner comme prévu.
        Vous reconnaissez et acceptez que XDF soit sujet à
        modifications et mises à jour effectuées par TAÏKA
        et que celle-ci ne garantit pas que XDF sera introduit dans le
        commerce.

        CONCESSION D’UNE LICENCE BETA D’EVALUATION.
        2.1. Version beta.
        Il Vous est concédé
        un droit personnel, limité, temporaire, non-transférable
        et non-exclusif, d'accéder et d'utiliser le service XDF.
        Ce droit Vous est personnel
        et ne peut faire l’objet d’aucune cession ou prêt à
        d’autres personnes. Ce service est uniquement destinée à
        couvrir vos propres besoins, TAÏKA se réservant tous les
        droits afférents au service XDF et Vous interdisant notamment
        d'utiliser ce service dans un but commercial.L'utilisation gratuite de la
        version de développement Béta 4 du service XDF est
        accordée pour la durée comprise entre :
        la date de Votre demande d'enregistrement auprès de TAÏKA,
        grâce à l'utilisation du formulaire d'enregistrement en
        ligne disponible sur son site Internet
        et jusqu'à la commercialisation du service XDF. Cette date
        n'étant pas fixée, elle vous sera communiquée
        sur l'adresse mail que vous avez transmis lors de votre
        enregistrement sur notre site Internet, et cela 1 mois avant la date
        d'effet de la commercialisation de XDF.
        Le client disposera donc d'un délai d'un (1) mois pour
        souscrire à un abonnement commercial XDF ou pour récupérer
        ses données s'il ne souhaite pas souscrire à un
        abonnement commercial.
        Passée cette date de commercialisation de la version
        commerciale de XDF, la version Béta 4 ne vous sera plus
        accessible et l'ensemble des données contenues dans celle-ci
        seront définitivement supprimées.

        2.2. Restrictions. Vous reconnaissez et acceptez que, même si TAÏKA n'a fixé
        aucun plafond à la quantité d'informations stockées
        dans XDF par vous-même, TAÏKA pourra décider à
        tout moment et à son entière discrétion, de
        fixer de tels plafonds.
        Vous acceptez et reconnaissez que vous êtes responsable du respect
        du caractère confidentiel des mots de passe associés à
        tout compte que vous utilisez pour avoir accès à
        « XDF ».
        En conséquence, vous reconnaissez être le seul et unique
        responsable à l’égard de TAÏKA de tous actes
        effectués à partir de votre compte.
        L'application « XDF » peut télécharger et
        installer automatiquement des mises à jour effectuées
        par TAÏKA. Ces mises à jour sont destinées à
        améliorer, perfectionner et faire évoluer « XDF »
        et peuvent prendre la forme de corrections de bogues, de fonctions
        améliorées, de nouveaux modules logiciels. Vous
        acceptez de recevoir ces mises à jour (et vous autorisez TAÏKA
        à vous les transmettre) dans le cadre de votre utilisation de
        XDF.
        PROPRIETE ET DROITS D'AUTEUR. L'application
        XDF est protégée par les lois et trait és
        internationaux en matière de droits d'auteur, ainsi que par
        d'autres lois et traités internationaux en matière de
        propriété intellectuelle. XDF n'est en aucun cas cédée
        ou vendue, seule son utilisation est concédée sous
        licence dans les termes ci-dessus.

        TAÏKA est le
        propriétaire exclusif de XDF dispose ainsi de tous les droits
        nécessaires à l’exploitation commerciale ou non
        et à la concession d’utilisation.

        Ce contrat d’utilisation
        ne vous concède aucun droit d'utilisation des contenus (
        images, les logos, charte graphique, la structure, éléments
        graphiques de base, fonds de page et plus généralement
        l'identité visuelle) en dehors de l’utilisation de XDF.

        4.EXCLUSION DE GARANTIE. L'UTILISATION DU
        SERVICE ET DES RESULTATS OBTENUS AINSI QUE LA MISE EN PLACE DES
        MOYENS INFORMATIQUES VOUS PERMETTANT D’Y ACCEDER SONT FAITES A
        VOS RISQUES ET PERILS ET SOUS VOTRE SEULE ET ENTIERE RESPONSABILITE.

        TAÏKA NE SAURAIT ASSUMER UNE QUELCONQUE GARANTIE, MAINTENANCE
        OU ASSISTANCE, EXPRESSE OU IMPLICITE, LE SERVICE ETANT FOURNI «
        TEL QUEL, EN L’ETAT », EN VERSION BETA.

        NOTAMMENT, TAÏKA NE GARANTIT PAS L'ADEQUATION DU SERVICE AUX
        BESOINS ET EXIGENCES QUI ONT PU MOTIVER VOTRE CHOIX POUR LE SERVICE
        ET QUI RELEVE DE VOTRE SEULE APPRECIATION. VOUS RECONNAISSEZ QU'IL
        EST IMPOSSIBLE DE GARANTIR LES PERFORMANCES ET LES RESULTATS QUI
        PEUVENT ETRE OBTENUS EN UTILISANT « XDF » NI
        QUE « XDF » SERA UTILISABLE A TOUT MOMENT, ET
        QU'ELLE SERA UTILISABLE SANS INTERRUPTION OU ERREUR, NI QUE TOUTES
        LES ERREURS POURRONT ETRE CORRIGEES.

        TAÏKA NE POURRA PAS ETRE TENUE RESPONSABLE DES DEFAUTS ET/OU
        DES ALTERATIONS DE « XDF » ET DES CONSEQUENCES
        QUI PEUVENT RESULTER D'UNE UTILISATION NON CONFORME DE CE SERVICE PAR
        VOUS; D'UNE INTERVENTION INADEQUATE SUR LE SERVICE; ET/OU DE
        L'UTILISATION DU SERVICE AVEC UN COMPOSANT OU UN SYSTEME TIERS
        INCOMPATIBLE.
        TAÏKA EXCLUT TOUT ENGAGEMENT, EXPRESSE OU IMPLICITE, RELATIVE
        A « XDF » EN TERMES NOTAMMENT, MAIS SANS
        LIMITATION, D’UTILISATION, DE PERFORMANCES OU DE RESULTATS QUE
        VOUS POUVEZ OBTENIR EN L'UTILISANT, DE QUALITE MARCHANDE, DE QUALITE
        SATISFAISANTE, D’ADEQUATION A UNE FIN SPECIFIQUE OU DE
        CONTREFAÇON. VOUS DEVEZ DISPOSER DES COMPETENCES, DES
        MATERIELS ET DES LOGICIELS REQUIS POUR L'UTILISATION D'INTERNET ET
        RECONNAISSEZ QUE LES CARACTERISTIQUES ET LES CONTRAINTES D'INTERNET
        NE PERMETTENT PAS DE GARANTIR LA SECURITE, LA DISPONIBILITE ET
        L'INTEGRITE DES TRANSMISSIONS DE DONNEES SUR INTERNET.

        VOUS DECLAREZ CONNAITRE ET ACCEPTER LES CARACTERISTIQUES ET LES
        LIMITES DE L'INTERNET ET EN PARTICULIER ACCEPTEZ QUE TAÏKA NE
        PEUT EN AUCUNE MANIERE ETRE TENUE RESPONSABLE NOTAMMENT DES
        DIFFICULTES OU DES VITESSES ET DES RALENTISSEMENTS D'ACCES A XDF, DU
        NON-ACHEMINEMENT DE VOS DONNEES OU DE LA PERTE D'UN PSEUDONYME ET/OU
        D'UN MOT DE PASSE UTILISATEUR, QUE LA NATURE DU RESEAU INTERNET ET EN
        PARTICULIER SES PERFORMANCES TECHNIQUES ET LES TEMPS DE REPONSE POUR
        CONSULTER, INTERROGER OU TRANSFERER DES INFORMATIONS OU CONTENUS NE
        SONT PAS GARANTIS QU'IL VOUS APPARTIENT DE PRENDRE TOUTES LES MESURES
        APPROPRIEES DE NATURE A PROTEGER VOS PROPRES DONNEES ET/ OU LOGICIELS
        ET/ OU MATERIELS DE LA CONTAMINATION PAR DES EVENTUELS VIRUS
        INFORMATIQUES OU TENTATIVES D'INTRUSION SUSCEPTIBLE DE NUIRE AU
        FONCTIONNEMENT OU D'ENDOMMAGER UN MATERIEL INFORMATIQUE.

        TAÏKA SE RESERVE LA POSSIBILITE DE MODIFIER OU D'INTERROMPRE,
        TEMPORAIREMENT OU DE FAÇON PERMANENTE, L'ACCESSIBILITE A
        « XDF » NOTAMMENT POUR DES RAISONS DE
        MAINTENANCE, DE MISE A JOUR OU D'AMELIORATION, OU POUR EN FAIRE
        EVOLUER LE CONTENU ET/OU LEUR PRESENTATION ET CE, SANS PREAVIS NI
        INDEMNITES QUELCONQUES.

        VOUS NE POURREZ DONC, EN AUCUN CAS PRÉTENDRE A UNE
        QUELCONQUE INDEMNISATION A QUELQUE TITRE QUE CE SOIT.

        5. EXCLUSION DE RESPONSABILITÉ. EN AUCUN
        CAS, TAÏKA NE POURRA ETRE TENUE RESPONSABLE ENVERS VOUS, Y
        COMPRIS EN CAS DE RECLAMATION D'UN TIERS, DE TOUT DOMMAGE MATERIEL
        ET/ OU IMMATERIEL, DIRECT ET/OU INDIRECT, RECLAMATIONS OU QUELQUES
        COUTS, DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT, RESULTANT NOTAMMENT MAIS SANS
        LIMITATION, DE L'UTILISATION OU DE L'IMPOSSIBILITE D'UTILISER LE
        SERVICE, DE LA PERTE DE VOS DONNEES, ENREGISTREMENTS OU CONTENUS
        NOTAMMENT UTILISES, DIFFUSES ET TRANSMIS PAR LE BIAIS DE « XDF »,
        DE L’IMPOSSIBILITE D’Y ACCEDER OU DU FAIT QUE VOS
        DONNEES, ENREGISTREMENTS OU CONTENUS SOIENT RENDUS IMPRECIS, DE TOUTE
        INTERRUPTION D'ACTIVITE OU DU SERVICE; DE SA MAINTENANCE OU DE
        L'IMPOSSIBILITE DE LA FOURNIR, OU ENCORE D'UN MANQUEMENT DU SERVICE A
        FONCTIONNER AVEC TOUT AUTRE PROGRAMME, ET CE, MEME SI TAÏKA A
        ETE PREVENUE DE L'EVENTUALITE DE TELS DOMMAGES. DANS TOUTE LA MESURE
        PERMISE PAR LA LEGISLATION APPLICABLE, LES LIMITATIONS ET EXCLUSIONS
        DE RESPONSABILITE PREVUES DANS LE PRESENT CONTRAT DE LICENCE
        D’UTILISATION S'APPLIQUENT ET CE, QUELQUE SOIT LE FONDEMENT DE
        RESPONSABILITE INVOQUEE.

        VOUS GARANTISSEZ TAÏKA CONTRE TOUTE CONDAMNATION PRONONCEE A
        SON ENCONTRE, CETTE GARANTIE COUVRANT LES INDEMNITES, LES FRAIS DE
        JUSTICE ET LES HONORAIRES D'AVOCAT QUI POURRAIENT ETRE MIS A SA
        CHARGE.

        6.DONNEES PERSONNELLES. Conformément à
        la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée
        par la loi du 6 août 2004 relative à la protection des
        personnes physiques à l'égard des traitements des
        données à caractère personnel, Vous disposez, à
        tout moment, d'un droit d'accès, de modification, de
        rectification ou de suppression des données qui Vous
        concernent. Pour cela, Vous devrez faire une demande contenant
        impérativement vos nom, prénom et pseudonyme soit par
        voie postale à TAÏKA, 8 rue du Commodore JH Hallet, 14000
        CAEN, soit par voie électronique à contact@taika.eu.

        7.RESILIATION.TAÏKA pourra résilier
        ce contrat, à tout moment, de plein droit, sans qu’une
        intervention judiciaire soit nécessaire, moyennant un préavis
        de quinze (15) jours sans autre obligation ou responsabilité.

        8.DROIT APPLICABLE. Les présentes sont
        régies par le droit français, exclusion faite de ses
        règles de conflits de loi et de la convention de Vienne sur la
        vente international de marchandise.

        9. DISPOSITIONS GENERALES.Le défaut
        d'exercice, l’exercice partiel ou le retard apporté dans
        l'exercice des droits prévus par le contrat de licence
        d’utilisation ne constitue en aucun cas une renonciation à
        l'exercice de ces droits, ni une renonciation à aucun autre
        droit. Toute renonciation ou modification du contrat de licence
        d’utilisation ne sera effective que si elle est prévue
        dans un document écrit. Si l’une quelconque des
        dispositions du contrat de licence d’utilisation est réputée
        nulle, elle sera réputée non écrite mais les
        autres dispositions garderont leur force et leur portée, à
        moins que TAÏKA considère de bonne foi cette disposition
        comme essentielle. Dans ce cas, TAÏKA pourra notifier par écrit
        la résiliation immédiate des présentes.
        • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Ça me semble même être tout à fait le genre de dépêche à supprimmer ou à modifier.

          Je ne vois pas en quoi ce logiciel est libre. Je vois certe le fichier gpl.txt mais aucune source ne semble disponible. Et même si c'était le cas, ça ne serait que les sources du client, et non celle du serveur.
        • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Ce sont les conditions générales du service en version Beta, pas la licence du soft.
          Oui, c'est un service en mode ASP, mais nous ne sommes pas opposé a mettre en place un serveur sous GPL. (donc, fourniture du serveur+clientsxul).
          Ce que nous désirons, pour cela, c'est la constitution d'une communauté de développeurs, dont nous ferions partie bien évidemment...
      • [^] # Je me suis fait avoir comme un windowsien

        Posté par . Évalué à 5.

        Le titre de la dépêche indiquait "Logiciel libre", j'ai donc voulu tester rapidement... Trop rapidement, puisque tout comme un windowsien habituer à cocher "j'accepte" sans lire les conditions, j'ai créé un compte en vitesse, avant de me rendre compte que les données n'étaient pas stockées en local, mais qu'il y a un service d'hébergement là-derrière, soumis aux conditions que tu dénonces.

        Alors pour clarifier : le soft est peut-être libre (GPL, si j'ai bien vu), mais il est lié à un service d'hébergement mutualisé des données. Je sais, j'aurais dû mieux lire le corps de la dépêche. Ce dernier service n'est ni libre, ni gratuit. Je ne critique pas, mais il est important que les personnes intéressées le sachent.

        D'autre part, en dehors de tout débat sur les conditions d'utilisation, je m'interroge quand même sur les aspects de confidentialité et de sécurité, si on n'a pas de contrôle sur le stockage des données.
        • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

          Posté par . Évalué à 0.

          s/habituer à /habitué à/
        • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour ma part, je trouve cette offre bien faite.

          Le développement du logiciel est ouvert, mais la société facture un service d'hébergement, avec justement tous les risques et contraintes que cela comporte : sécurité des données, disponibilité, confidentialité, etc...

          Un produit open source, associé à un service payant. Moi je trouve cela normal.
          CONDITIONS GENERALES D’UTILISATION [...] DU SERVICE EN LIGNE

          Par contre, seul un juriste pourrait juger de la validité de certaines clause dans le contrat d'utilisation du service, notamment les clauses d'exclusion de responsabilité, sur lesquelles j'ai un doute. Mais ces clauses disparaîtront, j'en suis sûr, pour la version finale du service.

          Ensuite, que la société qui facture le service choisisse, dans un premier temps, de fermer le code de son logiciel serveur, cela peut se comprendre.
          • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

            Posté par . Évalué à 2.

            il faut savoir que nous avons déja eu des problèmes avec la GPL qui n'est pas reconnu par les tribunaux Francais.
            Nous cherchons simplement à nous couvrir pour la version Beta.
            Oui, ces clauses disparaitrons pour la version finale, qui nous l'esperons sera 100% Libre.
            • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

              Posté par . Évalué à 4.

              il faut savoir que nous avons déja eu des problèmes avec la GPL qui n'est pas reconnu par les tribunaux Francais.

              Une des CECILL ne pourrait-elle pas convenir?
              • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

                Posté par . Évalué à 0.

                Non, je ne pense pas.
                Mieux vaut avoir une licence libre que pleins de licences dans tout les sens.
                Ce qui serait bien, c'est que les tribunaux francais puissent reconnaitre la validité de la GPL.
                • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  justement, la cecill a été faite dans ce sens.
                  La gpl ne pourra pas être validée par un tribunal car si je ne me trompe il faut que le "contrat" soit en français.
                  Ce que propose les licences cecill avec une compatibilité gpl, bsd, .. selon les licences.
                  A mon avis c'est la meilleur solution légale actuellement pour un soft libre en France.
                  • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Avec le protocole de londres, nos députés n'auraient-ils pas ratifié la possibilité qu'un brevet rédigé dans une autre langue soit recevable en france... ça pourrait s'étendre aux licences.

                    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: Je me suis fait avoir comme un windowsien

              Posté par . Évalué à 4.

              la GPL qui n'est pas reconnu par les tribunaux Francais.
              Troll, complètement faux. à ma connaissance, la GPL n'a JAMAIS été testée dans un tribunal en France. On ne peut donc absolument pas dire qu'elle n'est "pas reconnue".
      • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        peut on avoir un état des lieux des solutions proposées par cette société ? cette communauté ??

        parce que si le client est libre mais le serveur payant, je vois pas trop l'intérêt ?
        ca à le nom mais pas la saveur…

        :(

        [services informatique](http://www.aexm.fr/ "AEM") sur Grenoble

    • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Bonjour,
      la licence est GPL pour le client XUL . Le serveur PGI spécifique a cette Apli n'est pas encore distribué (serveur Lamp). Nous le ferons avec grand plaisir, si une communauté se forme et s'intéresse au principe de XDF.
      Nous apporterons alors les ressources nécessaires pour booster les développements communautaires. Ce qui sera très bénéfique pour tout le monde.
      Oui, les pièces commerciales sont au format PDF, mais notre serveur génère également du .odt.
      • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Nous le ferons avec grand plaisir, si une communauté se forme et s'intéresse au principe de XDF.
        Raisonnement tortueux, AMHA. Il est beaucoup plus facile de créer une communauté autour d'un projet libre plutôt que d'attendre qu'une communauté se forme avant de libérer le code. Ça équivaut à un chèque en blanc pour les membres de la communauté; personne ne va commencer à remonter des bugs et proposer des patches avec le vague espoir qu'un jour, le code sera libéré...
        • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Nous recherchons simplement à organiser un peu les choses avant et voir si cette voie est exploitable.
          pour ceux intéressé par le projet vous pouvez ecrire sur xdf@taika.eu
          • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Je ne suis toujours pas convaincu. Vous faites ce que vous voulez, c'est votre code et votre projet. En plus, je ne suis pas du tout intéressé. Mais ce que je peux dire, c'est qu'à mon avis, vous faites tout à l'envers. Je ne pense pas que vous puissiez espérer une quelconque communauté si vous la mettez le cul entre deux chaises, mi libre, mi pas libre, mi payant, mi gratuit. Et même si vous arrivez à attirer des gens intéressés, il faut être sûrs que ces gens ont bien compris où vous les menez, parce que jusqu'ici, pour moi, ce n'est pas trés clair. Définissez les règles du jeu avant de chercher des joueurs, parce que là, je crois que personne ne va vouloir jouer avec vous.

            Par ailleurs, encore un avis personnel, mais je pense que le projet économique ne tient pas la route. Personne de sensé ne pourra accepter d'exporter des données aussi sensibles sur un serveur tiers. Si modèle économique il y a, ce serait plutôt dans des contrats d'installation/de maintenance de votre système client/serveur sur le réseau/l'ordinateur des entreprises. Mais encore une fois, la diversité est une bonne chose, et je peux me tromper (mais en tout cas, j'aurais tendance à ne pas investir un rond dans votre projet pour l'instant...).
            • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Pourtant, l'avenir est au mode hébergé.
              Par exemple, chez nos clients, à part quelques exceptions, ils sont tous revenu vers une infogérance hébergé sur notre plateforme. Pourquoi ? parceque pour une PME avoir son propre serveur est trop couteux, et ce n'est pas leur métier.
              C'est pour cela que tout les grands éditeurs proposent de plus en plus de solutions ASP en mode hébergé via des clients légers.

              Et pour les clients qui ont de plus gros besoins, nous avons notre solution PGI sur serveur dédié, qui peut-être localisé chez le client ou chez nous (et en général, le client choisi chez nous).
              Pour ce qui est de la communauté, je me suis peut être mal fait comprendre. Notre service et notre solution va continuer à évoluer avec ou sans communauté.

              Nous sommes tout à fait d'accord, pour faire naitre une communauté, et pour nous investir dans un développement communautaire (par exemple en liberant le serveur version Beta et en commercialisant de notre coté la version 1) ou alors en développant une version standalone uniposte sans serveur.
              Je pense que tout le monde y gagnerais.
              • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Bonjour,

                Concernant la création d'une communauté autour de votre logiciel: pour une communauté libre, vous allez chercher du côté de personnes qui travaillent pour du libre ou en dehors mais qui adopte sa philosophie. Et encore plus sur linuxfr.

                J'avoue que j'aurais bien essayé votre logiciel, mais mettre des données aussi importantes sur un serveur dont je ne connais pas la pérennité et encore moins ce que vous faites avec les données de mes clients, vous ne trouvez personne et même pas pour essayer votre logiciel. En tous cas, je pense sincèrement que cela sera le cas de beaucoup de monde de la communauté.

                Dommage, je l'aurais bien utilisé mais pas sous cette forme! Vous allez vous couper d'une large communauté de développeurs. Si vous avez assez de ressources pour faire sans alors cela n'est pas un problème pour vous.

                Pour remédier à cela (car il est souvent facile de gueuler mais beaucoup plus dure de proposer): Pourquoi pas libérer le code de la version beta lorsque vous sortirez la version 1 ? Et ainsi de suite: libérez la 'n-1' lorsque vous sortez la version 'n'. Avant cela, vous n'aurez, je pense aucune communauté qui se formera vraiment autour de votre projet. Juste des intéressés.
                C'est un modèle de fonctionnement, peut-être pas le meilleur, mais il a le mérite de vous avoir été proposé.

                Cordialement,
                • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Bonjour,
                  c'est tout a fait dans notre optique, lire mon post plus haut.
                  Ceci dit, tester un logiciel cela ne veut pas dire mettre des données sensibles dessus :)
                  enfin, pour les plus paranos, il est possible de crypter ses données depuis le poste client, ou bien sur d'avoir son propre serveur. Mais ce n'est pas la demande que nous avons chez les TPE.
                  • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    J'espère quand même que le mode de fonctionnement par défaut ne consiste pas à faire transiter les informations en clair????

                    Si c'est pour faire dans le 100% pratique, alors un site web dynamique me semblerait bien meilleur : le "client léger" est le navigateur (celui que l'utilisateur choisit, sur le système d'exploitation qu'il choisit), le protocole est standard (HTTPS). Rien ne vous oblige à rien révéler de vos "secrets industriels", et de toutes manières, vu que vous visez des clients qui privilégient le pratique, la sécurité n'est pas un problème majeur. De plus, vous pourrez réduire énormément les coûts de maintenance, puisque basiquement, vous n'avez plus besoin d'être présent chez le client. Vos sources de dépense seront 1) le développement et la maintenance du logiciel, 2) le support (télépohone, internet, formations...), 3) l'entretien du serveur. Avec une base de clients assez large, j'imagine que le tout ne devrait pas dépasser 100¤/client/an, ce qui doit parfaitement correspondre au budget des TPE. Si vous ajoutez une présence régulière sur site ("J'ai ouvert un email avec un document bizarre et ça marche plus") et le développement d'un client portable, ça va faire exploser le coût du service. J'ai un peu l'impression que votre stratégie commerciale s'appuie sur la naïveté du client sur : 1) la sécurité que vous apportez (quelles sont les garanties offertes? pas grand chose, apparemment) 2) la "liberté" du système (qui ne sera pas libre, ou simplement semi-libre), et 3) la "liberté" du client. Les points 2 et 3 sont essentiel; si votre logiciel (client + serveur) est libre, alors le client sera libre de résilier son contrat avec vous pour aller voir un concurrent moins cher/plus performant. Il sera libre d'installer le soft sur son propre serveur, et de le modifier pour l'adapter à ses besoins. Il sera donc dans une situation de complète autonomie dans ses choix technologiques, et dans le choix de ses fournisseurs. Mais si quelque chose n'est pas libre dans la chaine applicative, alors "peau de zob": vous tenez vos clients par une partie charnue de leur anatomie que je me refuse de citer ici. Vous êtes donc dans une optique de développement fermée, quelque chose qui est justement combattu par le logiciel libre.

                    Ce que je ne comprends pas vraiment, c'est ce que vous attendez en libérant votre code. Par exemple en libérant la version bêta. Vous vous coupez complètement de tout rapport de bug utile (qui testera si les bugs existent encore avec la version courante, si les patches doivent être modifiés, etc?), et de toutes manières, quiconque intéressé par le côté libre de l'application n'y trouvera pas son compte. Évidemment, vous mettrez d'éventuels concurrents qui utilisent la même application "hors jeu", puisqu'ils devront utiliser une vieille version buggée, et devront eux aussi supporter le coût de la maintenance et de l'évolution du programme (frein à la croissance du secteur, puisque vous dupliquez les efforts de R&D). Vous voulez le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crêmière, et à mon avis, vous n'aurez rien du tout. Votre solution "logiciel proprio" + "sécurité boîteuse" + "client captif" n'est pas nouvelle, et même si elle semble immorale à beaucoup d'entre nous ici, elle n'est pas illégale et a soutenu la croissance d'un grand nombre de boîtes informatiques. Je ne me permettrais pas de dire "c'est bien/c'est mal", ce que je peux simplement dire, c'est que ce n'est pas avec ce genre de projets que vous monterez une communauté libre. Et pire encore, je pense que c'est malsain de cultiver l'ambiguité : si votre logiciel est proprio, dites le. Si vous dites qu'il est libre, faites-le. Mais là, c'est vraiment, vraiment pas clair, votre truc.
                    • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Bonjour,

                      Merci pour votre intervention. D'abord concernant XDF il ne faut pas l'aborder comme un "informaticien" mais comme un End User. Croyez-moi que les préoccupations du End User sont à des années lumières de l'informaticien éclairé.
                      Notre logiciel est un client léger. En fait, pour être plus précis, il s'agit d'un client riche. Il est faux, de penser que développer un logiciel métier sur des interfaces HTML est plus pratique pour l'utilisateur. D'abord parce que les interfaces HTML ne sont pas faîtes pour cela, ensuite parce que devoir gérer la compatibilités des différents navigateurs et versions est un véritable enfer.
                      Bien sur que les échanges numériques sont sécurisés, quand je parlais de cryptage des données, je parlais des données conservées dans la BDD du client.
                      Je suis en désaccord aussi sur l'idée que la sécurité n'est pas un problème majeur pour les TPE. Si elles n'en ont pas conscience, c'est au prestataire informatique de les guider.
                      Je suis totalement d'accord, sur le fait qu'il ne faut pas mettre ses données n'importe ou, que les données informatiques sont vitales pour une entreprise et qu'il ne s'agit pas de les laisser se balader dans la nature. Seulement beaucoup d'entreprises n'ont pas les connaissances techniques suffisantes pour s'en occuper. C'est pourquoi offrir UN CONTRAT de sauvegarde et de maintenance de ces données est une demande.
                      Les données sont conservées dans du SQL, et peuvent être importées et exportées par leur propriétaire sous différents formats, je ne vois pas en quoi nous emprisonnons nos clients !!
                      Savez-vous que la majorité des grandes entreprises confient leurs données à des prestataires, Vous pensez que ces données ne sont pas importantes pour eux ?

                      "Vous voulez le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crêmière"
                      excusez-moi, mais j'ai très envie de vous retourner le compliment.
                      Nous avons déja édité plusieurs logiciels GPL, et vous ?
                      http://linao.taika.fr
                      http://community.taika.fr/index.php?option=com_remository&am(...)
                      http://community.taika.fr/index.php?option=com_remository&am(...)

                      Nous développons, nous offrons, nous publions, nous maintenons, nous sommes prêt à totalement ouvrir le code et ce n'est pas assez pour vous ? Vous exigez plus ? Mais pourquoi ?
                      N'avons nous pas le droit de faire évoluer ce logiciel comme nous l'entendons ?
                      Je dis simplement, que l'union fait la force, et que pour obtenir un logiciel libre et communautaire, il faut un développement libre et communautaire. Vous vous réclamez, mais qu'etes vous pret à donner ?

                      Personnellement ça me semble clair et très moral.

                      Pour finir, je pense que vous sous-estimez le pouvoir du développement communautaire, dire que la version "libre" sera toujours en retard de la version "commerciale" c'est forcement une grosse erreur !!
                      l'histoire du libre nous à montré le contraire.
                      • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        D'abord concernant XDF il ne faut pas l'aborder comme un "informaticien" mais comme un End User. Croyez-moi que les préoccupations du End User sont à des années lumières de l'informaticien éclairé.

                        Si je puis me permettre, je trouve cette approche périlleuse. Autant je suis d'accord sur le constat initial (l'utilisateur final n'a pas les mêmes préoccupations que l'informaticien "éclairé"), autant les conclusions me laissent plus que songeur.

                        L'un des rôles des informaticiens, surtout s'ils ont vu la lumière, est quand même de conseiller et d'aider les non-informaticiens. Partir du principe que l'utilisateur a forcément raison, c'est s'exposer à commettre des abérations.

                        L'avis de l'utilisateur est capital, c'est entendu. Mais, par essence, cet avis ne prend pas en compte des considérations plus techniques comme (liste non-exhaustive) la sécurité, les performances, la pérénnité ou la fiabilité. Bien entendu, ces considérations finiront par toucher l'utilisateur. Le jour où il sera forcé de changer d'application, la facilité de relecture de ses données lui apparaîtra brusquement comme beaucoup plus importante... mais trop tard.

                        L'informaticien, lui, peut prévoir ce genre de choses, et adopter des comportements sains en conséquence. Et j'estime qu'il est de son devoir d'informer, parfois de manière un peu directive, l'utilisateur des risques qu'il prend.

                        Le choix d'un outil informatique peut être lourd de conséquence, et il me paraît léger de le laisser entièrement entre les mains de gens qui n'ont - et c'est normal - qu'une vue extrèment réduite des implications de ce choix.
                  • [^] # Re: Une début d'alternative open source à ... ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Bonjour,

                    Si pour toi un certain nombre de tes clients avec les contacts qui vont bien n'est pas sensibles, alors en effet ce n'est pas un problème. Pour ma part, je n'utiliserai pas un logiciel sur lequel je n'ai pas la main et encore moins dans le domaine financier de l'entreprise !

                    C'est peut-être une réaction paranïaque, mais c'est la mienne et cela n'engage que moi.

                    C'est tout à fait votre optique ?!?
                    Dixit toi même : "la licence est GPL pour le client XUL . Le serveur PGI spécifique a cette Apli n'est pas encore distribué (serveur Lamp). Nous le ferons avec grand plaisir, si une communauté se forme et s'intéresse au principe de XDF."
                    Je pense que Mozilla n'aurait pas eu le succès qu'ils ont aujourd'hui s'il avait raisonné de cette manière.

                    Je comprends que tu veuilles garder la main sur le développement de votre application, mais en mettant la charrue avant les boeufs: Venez donner de votre temps et compétences et peut-être que l'on rendera libre l'ensemble serveur + client XUL ! Je t'avouerai que cela n'est pas du tout attrayant et engendre des remarques telles que formulées par mes collègues.
                    Mes remarques ne sont peut-être pas constructives je te le concède, mais cette tribune est parfois lue par des fanatiques du libre, comme tu peux le constater.

                    J'avoue que la partie de la note de publication de votre service disant que : "Le client disposera donc d'un délai d'un (1) mois pour
                    souscrire à un abonnement commercial XDF ou pour récupérer
                    ses données s'il ne souhaite pas souscrire à un
                    abonnement commercial. " n'est guère encourageant non plus!!!

                    Personne ne s'implique dans un projet libre si ce projet peut s'arrêter du jour au lendemain.

                    Ce ne sont que mes réactions! J'avoue que je trouve XDF simple d'utilisation vis à vis de Dolibarr ou OpenAguilla, et j'avoue être déçu de ne pouvoir utiliser ce logiciel :-(

                    Cordialement,
                    • [^] # C'est à la mode, et c'est une question de contrat

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est à la mode, cette façon de faire: voir le succès de salesforce.com, ou, dans une moindre mesure, de google apps.
                      Mais dans le cas de Salesforce, ils ont des engagements significatifs en matière de confidentialité et de qualité de service dans le contrat. Pour ma part je n'engagerais pas mes données de la sorte sur un service gratuit. En payant, et ayant signé un contrat, ce n'est pas tellement différent que d'acheter les services d'un hébergeur ou d'une SSII, qui pourrait aussi facilement copier tes données sous prétexte d'une opération de maintenance.
  • # Localisation

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est exactement le genre de solution que je recherche pour une connaissance, mais il y a des particularités propres à la France qui font que je ne pourrai pas l'utiliser. Par exemple, le mot SIRET ne veut rien dire chez moi (en Belgique). Idem pour les taux de TVA, qui sont différents, l'ordre des modes de paiement (par exemple, le chèque est rarissime en Belgique, le dernier que j'ai vu remonte à plus de 10 ans).

    Envisagez-vous une localisation pour d'autres pays ?
    • [^] # Re: Localisation

      Posté par . Évalué à 1.

      oui,
      la version Américaine est actuellement en version Alpha.
      Nous devrions ensuite sortir, les différents pays Francophones.
      • [^] # Re: Localisation

        Posté par . Évalué à 1.

        Et je ne trouve pas de lien pour télécharger la partie serveur (version community), ou est il ?

        En tout cas c'est toujours un plaisir de voir une nouvelle appli pour XULRunner.
        • [^] # Re: Localisation

          Posté par . Évalué à 1.

          Le serveur GPL TAIKA peut être Télécharger sur community.taika.fr.

          Pour le serveur spécifique à XDF, nous aimerions voir une communauté se monter et collaborer pour faire évoluer la solution.
          • [^] # Re: Localisation

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Lors de la modération de la dépêche, j'ai un petit peu tiqué sur le fait que c'est un service ASP, mais étant donné votre implication dans le libre, j'ai laissé passer me disant que justement le volet serveur était sans doute déjà disponible.

            Une communauté ne se monte pas auto-magiquement, peux-tu nous en dire plus sur la mailing-list de développement concernant le serveur XDF ? ou alors y-a-t-il une rubrique spécifique dans le forum http://community.taika.fr/phpbb/ ?

            Peut-être un wiki et un bugzilla (ou mantis...) permettraient de partager les retours d'expérience efficacement ?
            • [^] # Re: Localisation

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, nous sommes loin de l'idée d'enfermer nos utilisateurs.
              Par contre, pour que le projet puisse évoluer dans le bon sens, nous avons besoin d'une communauté de développeurs.
              L'idée première est de voir un peu les réactions et les avis de tous.
              Ensuite il sera facile de monter une mailing-list (à mon sens plus efficace qu'un forum) pour organiser les choses.
              Je propose à ceux qui sont intéréssés par le projet d'écrire sur :
              xdf@taika.eu.

              Parallèlement a cela, Taika communique peu sur le serveur, car la cible de ce logiciel sont les TPE, et il faut rester très simple dans l'installation et l'utilisation.
              • [^] # Re: Localisation

                Posté par . Évalué à 4.

                comment veux-tu monter une communauté si tu ne communiques pas ? ou peu (ce qui reviens au même)
                La cible ce sont les TPE, ok super, mais ces gens là aurons besoin, de toute façon, d'un serveur. Je connais peu de monde prêt à laisser des données aussi sensibles que ses factures gérées par un tiers (même une TPE) il faudra donc fournir le serveur aussi.
                Commercialement, ça sera beaucoup mieux de vendre du service pour (faire)installer le serveur et proposer du support que de proposer de louer un serveur mutualisé on ne sais où...
                • [^] # Re: Localisation

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Je pense que l'idéal est de proposer les deux : hébergement et serveur local. Il existe des clients pour les deux solutions.
                  En libérant le serveur, cela permettrait aussi l'apparition de versions adaptées à d'autres pays comme la Belgique, citée plus haut.
                  Tant que vous maintiendrez correctement la version de référence, aucun fork n'aura lieu. Lorsque quelqu'un cherchera aide et assistance, il se tournera vers vous car il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints.
              • [^] # Re: Localisation

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                je developpe moi meme un logiciel extrement simple de facturation (http://opendcf.1g6.biz) pour les TPE developpé en php et donc totalement opensource.

                Des le debut j'ai eu comme projet de proposer l'hebergement payant. Mais ca ne doit etre qu'un service fournit pour les clients qui le souhaite. La solution 100% gratuit hébergé soit meme doit rester disponible pour les autres.

                Ayant du mal à developper mon produit car je suis le seul developpeur, j'ai été interessé par votre projet, car il correpsond à ce que je cherche.
                Interessé bien sur par améliorer votre produit et à etre developpeur. Mais n'etant pas sur à 100% de recuperer mon retour sur investissement je ne participerait surrement pas à votre projet.

                Pour conclure si vous mettez à disposition les sources du serveur, et que l'equipe de dev est accueillante, il y a de tres grande chance que j'y participe. D'un autre coté, il y a de tres gande chance aussi que je soit votre premier concurent à proposer la meme offre d'hebergement que vous. (autant etre honete).

                Pour l'instant je considere toujours que cette news n'a rien a faire sur linuxfr, et encore moins sur la page principale.

                Pierre.
  • # hasard ou pas ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est surement le plus grand des hasards, mais je trouve que les factures ressemblent à ce que fait dolibarr.
    Et hop, pub pour un vrai logiciel 100% indiscutablement libre qui fait aussi les factures, et même beaucoup plus.
    Je l'utilise pour mon activité depuis 4 petites années, pour ma plus grande satisfaction.

    Un seul reproche : une communauté tellement pas attachée au marketing qu'elle n'arrive pas à sortir une solution officiellement stable, avec annonce sur linuxfr et tout et tout.
    mais www.dolibarr.org vous montrera déjà pas mal de choses...
  • # Espèrons que...

    Posté par . Évalué à 5.

    La prochaine dépêche parlant de ce soft sera publiée pour signaler que le serveur est devenu libre, lui aussi : c'est ça qui permettra de lancer une communauté autour du projet...
  • # Entreprise indiduelle

    Posté par . Évalué à 2.

    A la lecture de cette dépêche je me demande si cette solution conviendrai pour une utilisation individuelle: petit volume de facture <30/mois...
    Confier mes données à un tiert je n'y vois aucun intérêt, de plus si il faut absolument être connecter, pour une utilisation nomade cela va pas être pratique.

    bye

    jean-luc
  • # Entreprise individuelle

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour

    En lisant cette dépêche je me demande si cela conviendrai pour une entreprise individuel volume de facture >30 mois
    je ne vois aucun intérêt à confier mes données à un tier et pour l'utilisation nomade sans connection comment on fait?.

    Bye

    jean-luc

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.