Xymon, la supervision simple et puissante

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Jiehong, Daniel Castronovo, palm123 et Johann Ollivier-Lapeyre. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags : aucun
20
22
déc.
2013
Communauté

Xymon est un système de supervision libre sous licence GPL. Il est l'évolution du logiciel libre Hobbit Monitor (problème de droits de marque, lui-même évolution de bbgen toolkit… Lui-même étant une ré-écriture de Big Brother, un logiciel propriétaire écrit en shell. Pour ceux qui suivent encore, la ré-écriture bbgen toolkit/Hobbit/Xymon a été développée en C, en réutilisant les fichiers de configuration de BB, assurant une compatibilité ascendante.

Xymon avec « XY » comme « tout et n'importe quoi » et « mon » comme « monitor », donc Xymon comme « The Anything Monitor ». Henrik Storner est le développeur principal, un danois de Copenhague.

Attention, préparez-vous à la première vue, Xymon est tellement moche que ça pique les yeux. Mais Xymon est tellement simple et extensible que vous allez avoir du mal à vous en passer.

Le logo :

Voilà, il n'y en a pas…

Les détails en seconde partie de dépêche.

Copie décran

On vous aura prévenu(e)s, ça pique, attention :

Xymon

Notes

Notes, à développer :

  • Un client est à déployer sur les machines supervisées. Les machines Windows utilisent le client BBWin.
  • Système de plugin. Extensions Big Brother réutilisables dans Xymon.

Mode de fonctionnement

Xymon contient toutes les données (statut) des hôtes supervisés.
Le client recueille toutes les données du serveur supervisé, et les envoie au serveur Xymon pour les analyser.

Les données sont stockés en RAM, ce qui permet de ne pas saturer la machine ; elles transitent par IPC.

Toutes les configurations sont stockés sur le serveur, basé sur des fichiers plats.

Modèles de tests réseaux

  • ping
  • FTP
  • SSH
  • SMTP
  • POP
  • IMAP(S)
  • NNTP(S)
  • LDAP(S)
  • HTTP(S) avec ou sans contenu
  • certificat SSL
  • AJP13
  • VNC
  • clamd
  • spamd
  • cupsd
  • rsync
  • Oracle TNS

Modèles de tests système

  • charge CPU moyenne
  • durée depuis le dernier démarrage
  • horloge
  • utilisation de la mémoire vive
  • utilisation de la mémoire tampon
  • utilisation du système de fichiers
  • nombre de processus
  • ports réseau
  • attributs de fichiers
  • données dans les fichiers
  • taille des répertoires
  • taille des logs

SNMP support : oui

  • # Xymon un petit retour d'expérience

    Posté par . Évalué à  5 .

    Bonjour,

    Nous utilisons Xymon pour superviser plus d'un millier de serveur (Linux/Windows).
    En ce qui concerne l'interface, celle-ci peut être modifié à votre convenance via un système de template.

    Les sondes/agents/extension peuvent être développés en n'importe quel langage compris par le client.
    Un système de gestion de tâches planifiées y est d’ailleurs intégré.

    Pour le snmp nous n'utilisons pas le snmp natif du produit mais un composant appelé devmon qui s’intègre parfaitement au produit.
    cf: http://en.wikibooks.org/wiki/System_Monitoring_with_Xymon/Other_Docs/HOWTO/Devmon_SNMP

    Pour le reste:
    - prise en charge alerting (natif + script personnalisé)
    - gestion des graphs (RRD)
    - reporting: taux de disponibilité/SLA

    Quelques remarques:
    - Avec l'utilisation de beaucoup de serveur attention aux IO et inodes
    - La gestion des graphs n'est pas forcement simple au premier abord (acquisition rrd puis définition)
    - Mode proxy pas très stable préférer le l'envoi multiple depuis les clients.
    - En mode paramétrage central, les paramètres récupérer par le client (seuils/logs/etc…) sont ceux du premier serveur listé dans le /etc/default/xymon

    Le mot de la fin:
    Asse dépaysants par rapport aux autres solutions de monitoring, je pense qu'il à sa place parmi les autres. Un petit regret toutefois, la forte imbrication des la datametrie et de l'alerting.

    • [^] # Re: Xymon un petit retour d'expérience

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Interessant, j'utilisais hobbit en 2002 comme solution dans une startup mais on avait peu de serveurs par rapport a maintenant. Quand tu mentionnes les problemes d'IO (le mal de notre siecle en scaling), je suppose que tu veux dire sur le serveur qui fait toutes les requetes. Tu mentionnes environ un millier de serveurs, je suppose aussi que le script qui interroge tous les serveurs en SNMP doit egalement etre gourmand en SNMP ? Je suis conscient qu'avec le materiel moderne tu peux reussir a tout faire tourner sur un serveur mais le retour m'interesse. D'avance merci.

      • [^] # Re: Xymon un petit retour d'expérience

        Posté par . Évalué à  4 .

        Concernant le SNMP, on s'en sert principalement sur les machines pour lesquelles on ne peut installer des agents, principalement les équipements réseaux.
        En effet, devmon est assez gourmand en ressource mais le nombre de threads est paramétrable. Pour la partie native snmp de xymon,j'avoue ne pas l'avoir encore utilisé.
        Pour les problèmes d'IO, c'est principalement du au fait que des problèmes existaient avec le composant gérant les mise à jour de base rrd. Le cache est maintenant opérationnel et surtout ne crash plus depuis la version 4.3.10.
        Les sondes de bases du client sont assez simple, CPU (load,uptime), mémoire, disque, inodes, procs,files,ports.
        Pour les sondes côté serveur, principalement du "standard" (mysql, surveillance replication) princiaplement quand il faut corréler des résultats venant de plusieurs serveur en un test.
        Nous avons également interfacé Xymon avec nagios via livestatus.

        On supervise:
        -Windows (2K,2K3,2k8) via bbwin
        -Linux (debian,redhat) xymon-client
        -Aix
        -Freebsd (filer proprio)

        On peut également superviser des machines sans client xymon en générant le fichier de résultat xymon et en l'envoyant sur le port 1984 par script en crontab.

        • [^] # Re: Xymon un petit retour d'expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Merci de ta reponse, j'ai une problematique aux alentours de 4000 serveurs et je me demande actuellement quelles briques du monitoring on peux changer de notre cote. On a pas mal de trucs maison et beaucoup de differents OS egalement. Je vais regarder ca de plus pres.

  • # Pique les yeux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Moi, ce qui me pique les yeux, c’est cette bonne vieille capture d’Epiphany (ou Galeon, même, vu les icônes !) et la langue de son interface… Sinon, le reste, à essayer.

  • # Mais non

    Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 24/12/13 à 03:21

    Bonjour,
    Dire si ça pique les yeux… je m'en fous, je suis myope, astigmate et presbyte…
    Alors si ça pique les yeux, ça veut au moins dire que je vois quelque chose et c'est positif.

    :-)

    En tout cas, ça m'intéresse d'essayer.
    L'important c'est que ça fonctionne et que ça fasse le boulot qu'on lui demande.

  • # Documentation !

    Posté par . Évalué à  1 .

    Bonjour,

    Quand je clique sur le lien de la documentation :
    http://www.xymon.com/docs/LF2007/%E2%80%8E

    j'ai le méchant message "Not found"

    Il faut remonter d'un cran pour avoir quelque chose, en l’occurrence un diaporama.
    http://www.xymon.com/docs/LF2007/

    [DIR] Parent Directory -

    [ ] LF2007.odp 12-Nov-2007 10:36 518K

    [ ] LF2007.ppt 12-Nov-2007 10:36 663K

    A bientux.

  • # Dépot

    Posté par . Évalué à  2 .

    Bonjour,

    Etant utilisateur fervent de ce logiciel depuis pas mal de temps, je me permets d'ajouter que si vous créez/améliorez ou cherchez des plugins tous beaux tout chauds pour Xymon, ils sont ici :
    https://wiki.xymonton.org/doku.php/monitors

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.